La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Gile commqual1 LEVALUATION DE LA QUALITE DANS LA TRADUCTION PROFESSIONNELLE Daniel Gile

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Gile commqual1 LEVALUATION DE LA QUALITE DANS LA TRADUCTION PROFESSIONNELLE Daniel Gile"— Transcription de la présentation:

1 Gile commqual1 LEVALUATION DE LA QUALITE DANS LA TRADUCTION PROFESSIONNELLE Daniel Gile

2 Gile commqual2 Rappel Dans la traduction professionnelle La mission du traducteur est la réalisation dun acte de communication à la demande dun client avec un ou plusieurs objectifs et des intérêts qui y sont liés (donc, obtenir un impact dans un sens particulier en préservant les intérêts du client, et le cas échéant ceux de lauteur, du destinataire ou de tiers désignés (ou non) par le client)

3 Gile commqual3 Quand la mission est-elle accomplie ? (1) Du point de vue de lauteur * Si le destinataire est informé, comprend, est convaincu, fait ce que lauteur veut quil fasse, réagisse comme il veut quil réagisse, etc. Laccomplissement de la mission dépend non seulement du traducteur, mais aussi de la qualité de lénoncé initial, des conditions de travail et de lattitude du destinataire Du point de vue du destinataire Si lénoncé darrivée est clair, informatif, facile à lire ou à écouter, ne dérange pas trop par sa forme (ou par des exigences du traducteur ou interprète)…

4 Gile commqual4 Quand la mission est-elle accomplie ? (2) Du point de vue du client Sil ny a pas de réactions négatives sur la traduction de la part des autres acteurs, si ses contacts avec le traducteur sont agréables, si le coût de la traduction nest pas excessif et lui permet daugmenter ses revenus / de consolider sa position dans une entreprise ou face à ses propres clients… Quid de la qualité linguistique de la traduction ? Quid de la fidélité réelle de la traduction ?

5 Gile commqual5 COMPOSANTES DE LA QUALITE Composantes textuelles - Fidélité - Qualité éditoriale (notamment stylistique et terminologique, clarté, lisibilité) - Présentation (écrite, visuelle ou orale) Composantes extra-textuelles - Relationnelle / Comportementale - Fiabilité (ponctualité, méticulosité) - Souplesse et disponibilité - Equipements - Tarifs …

6 Gile commqual6 EVALUATION CONCRETE DE LA QUALITE (1) Q e = Σ c i p ie La qualité dune traduction pour lévaluateur e : Une somme des évaluations de chacune des composantes c (c 1, c 2, c 3, c 4 donc c i ), chacune ayant un certain poids p i pour lui Message : Tous les évaluateurs nauront pas la même évaluation dune même traduction parce que le poids quils accorderont à chacune des composantes ne sera pas nécessairement le même (client commercial, auteur, destinataire, réviseur…)

7 Gile commqual7 POUR ALIMENTER LA REFLEXION (1) 1. A la télévision, lors dune interview dans une émission de variétés, il peut arriver que lobjectif de lanimateur soit damuser ou faire rire le public. Incidences sur le poids relatif des différentes composantes de qualité ? (vitesse, voix, intonation…) 2. Des enquêtes réalisées parmi des personnes sourdes concernant la qualité de linterprétation en langue des signes font apparaître que souvent, pour les personnes sourdes, parmi les critères de qualité les plus importants figurent lamabilité de linterprète, sa capacité à comprendre la personne sourde, et le respect de la confidentialité (voir par exemple une étude de Marty Taylor).

8 Gile commqual8 POUR ALIMENTER LA REFLEXION (2) 3.Des travaux de recherche, notamment réalisés en Espagne par une équipe de chercheurs sous la direction de Ángela Collados Aís de Grenade, montrent que des paramètres de forme affectent considérablement la perception de la qualité de linterprétation par les délégués (notamment lintonation monotone)

9 Gile commqual9 EVALUATION CONCRETE DE LA QUALITE(2) Qui est compétent pour évaluer la fidélité ? Le Client ? Comprend-il les deux langues ? A-t-il le temps de comparer ? Lénonciateur ? A-t-il accès au texte darrivée et comprend-il les deux langues ? Le destinataire ? A-t-il accès au texte de départ, comprend-il les deux langues et va-t-il se donner la peine de comparer ? Le réviseur (en traduction écrite), le collègue interprète ?

10 Gile commqual10 EVALUATION CONCRETE DE LA QUALITE (3) Qui est compétent pour évaluer la qualité éditoriale de la traduction ? Le Client ? Lénonciateur ? Le destinataire ? Plutôt oui Le réviseur (en traduction écrite), le collègue interprète ? Partiellement

11 Gile commqual11 EVALUATION CONCRETE DE LA QUALITE (4) Qui évaluera la qualité relationnelle et comportementale de la traduction ? Essentiellement le Client, en partie sur la base du retour des destinataires, et parfois du retour des autres traducteurs Le collègue interprète ou traducteur Partiellement

12 Gile commqual12 CONCLUSIONS 1. Lévaluation de la qualité de votre travail sur le terrain ne reflète pas nécessairement sa véritable qualité textuelle 2. La composante comportementale de votre travail va beaucoup compter 3. Vous dépendrez dans une plus ou moins grande mesure de vos collègues réviseurs, recruteurs et collègues interprètes, qui sauront évaluer certaines composantes textuelles de votre travail mieux que le client et les autres acteurs principaux de la communication avec traduction

13 Gile commqual13 Références pour lectures complémentaires 1.La traduction. La comprendre, lapprendre, chapitre II 2.Basic Concepts and Models for Interpreter and Translator Training, chapitre 2


Télécharger ppt "Gile commqual1 LEVALUATION DE LA QUALITE DANS LA TRADUCTION PROFESSIONNELLE Daniel Gile"

Présentations similaires


Annonces Google