La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Tactiques et stratégies en traduction et en interprétation Basic Concepts and Models…, chapitre 8 Daniel Gile

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Tactiques et stratégies en traduction et en interprétation Basic Concepts and Models…, chapitre 8 Daniel Gile"— Transcription de la présentation:

1 Tactiques et stratégies en traduction et en interprétation Basic Concepts and Models…, chapitre 8 Daniel Gile 1Gile tactiques stratégies

2 « Tactiques » et « stratégies » Vocabulaire militaire Tactique: action/réaction (décidée) immédiate Stratégie : Action réfléchie, en général en vue datteindre un but au-delà de limmédiat En traductologie, la plupart des auteurs ont fusionné les deux ne parlent que de « stratégies » pour désigner les actions des traducteurs pour résoudre des problèmes. Nous maintiendrons la distinction, sachant que même dans les tactiques, certaines ont des objectifs plus immédiats que dautres 2Gile tactiques stratégies

3 Tactiques et stratégies pour quoi ? Pour trouver, dans une situation soumise à des contraintes et avec certaines ressources, lénoncé qui sert le mieux la fonction du texte et les intérêts que lon sert Notamment pour résoudre des problèmes ponctuels : Problèmes de compréhension du texte de départ (ambiguïté, contradiction logique, concepts/termes inconnus en LD) Problèmes de reformulation (termes/signes, notamment quand vide lexical, phraséologie) Problèmes de positionnement/de rôle/déthique/de gestion de léchange 3Gile tactiques stratégies

4 Production discours par traducteur et interprète Traducteur Produit un texte qui a une nature permanente Outils dexpression : langage et mise en page Texte peut être lu et relu par traducteur avant dêtre définitif avec au minimum plusieurs minutes pour chaque décision Peut être lu et relu par destinataire à loisir Interprète Produit un discours dont la forme est évanescente Outils : langage, voix, gestes et attitudes corporelles Linterprète na que quelques fractions de seconde pour examiner lénoncé quil va produire, molécule par molécule Les auditeurs vont écouter ce discours une fois seulement et ont quelques fractions de seconde pour lassimiler 4Gile tactiques stratégies

5 Premiers corollaires Traducteur Doit trouver à ses problèmes des solutions qui résistent à une lecture répétée Qualité de la langue (écrite) importante Tant au niveau micro (proposition, phrase) quau niveau du texte dans sa totalité Interprète Doit trouver à ses problèmes des solutions immédiates et évanescentes dans la forme Qualité dexpression importante (mais pas qualité stylistique) Travaille plutôt au niveau micro quau niveau macro Doit résoudre des problèmes de pression cognitive quasiment absents de la traduction 5Gile tactiques stratégies

6 Corollaires Traducteur (1) Traducteur : pendant travail sur le texte, plutôt stratégies et tactiques à but non immédiat Recherche dinformations thématiques, terminologiques et phraséologiques pour comprendre et reformuler un texte (sur internet, dans documents papier, en consultant des sources humaines) Vérification de plausibilité Vérification dacceptabilité et de fidélité Recherche damélioration de lénoncé darrivée quand faiblesse (Remplacement de mots, reprise de phrases…) 6Gile tactiques stratégies

7 Corollaires Traducteur (2) Décisions à prendre : Que faire quand le discours paraît erroné ? Que faire quand le discours paraît trop répétitif ? Que faire quand le discours paraît déplacé/mensonger/malhonnête ? 7Gile tactiques stratégies

8 Corollaires Interprète (1) Pendant linterprétation proprement dite : il est plutôt dans les tactiques à but immédiat, sous la pression cognitive Essentiellement déterminée par le temps En consécutive, phase compréhension Quoi noter ? Comment noter ? (choix de langue, de forme…) Continuer à noter une information quand de nouvelles infos arrivent et que lon na pas fini ? 8Gile tactiques stratégies

9 Corollaires Interprète (2) En consécutive, phase reformulation Que faire quand on narrive pas à relire ses notes ? Que faire quand on ne se souvient pas ? Que faire quand le discours paraît erroné ? Que faire quand le discours paraît trop répétitif ? Que faire quand le discours paraît déplacé/mensonger/malhonnête ? (trois dernières questions mêmes quen traduction, mais pour décision immédiate) En situation de dialogue, surtout de service public Que faire quand on est interrompu par linterlocuteur qui nest pas lorateur ? Que faire quand les interlocuteurs sadressent à vous en tant que personne pour vous demander intervention ou explications ? 9Gile tactiques stratégies

10 Corollaires Interprète (3) En simultanée Que faire quand on ne comprend pas ? Que faire quand ça va trop vite ? Que faire quand on ne trouve pas le mot/le signe ? (problème de connaissance, de disponibilité ou de vide lexical) Que faire quand on ne se souvient pas du début de sa propre phrase ? Que faire quand le discours paraît erroné ? Que faire quand on a oublié ce que lon a placé dans lespace de signation et où on la placé ? Que faire quand lun des interlocuteurs sadresse à linterprète pour demander une intervention ? Que faire quand le discours paraît trop répétitif ? Que faire quand le discours paraît déplacé/mensonger/malhonnête ? (trois dernières questions mêmes quen traduction, mais pour décision immédiate) 10Gile tactiques stratégies

11 Concrètement - Exemples (1) Face à un mot/terme/phrase que lon ne comprend pas : Le traducteur cherchera à relire, à se renseigner Pour trouver une solution solide au problème Linterprète optera pour une tactique immédiate, par exemple : - Paraphraser - Remplacer par une expression plus générale (amplificateur dispositif) - Reproduire le mot tel quel - Traduire mot pour mot avec ou sans une indication vocale ou un commentaire précisant quil sagit dune traduction de fortune - Omettre Dans tous ces cas, il y a une perte potentielle linterprète tente surtout de limiter les dégâts. 11Gile tactiques stratégies

12 Concrètement - Exemples (2) Face au vide lexical : (Un concept est lexicalisé dans une langue, vocale ou signée, mais pas dans lautre) Linterprète travaillant vers une langue des signes optera pour une tactique immédiate, par exemple : - Paraphraser, expliquer, définir - Remplacer par une expression plus générale (amplificateur dispositif) - Reproduire le mot par dactylologie - Omettre …. 12Gile tactiques stratégies

13 Concrètement - Exemples (3) Face à un discours très dense ou très rapide : Linterprète de consécutive changera peut-être de langue de notation Ou arrêtera de noter Face à un discours fait de phrases longues dans une langue syntaxiquement différente de la langue de départ et demandant beaucoup de réagencement de linformation Linterprète de simultanée - segmentera peut-être ses phrases en LA en petites phrases - commencera ses phrases en LA par des débuts neutres qui ne lengagent pas dans une certaine direction… 13Gile tactiques stratégies

14 Priorités en ligne par rapport aux problèmes Traducteurs : Produire un énoncé dans lequel ne subsiste aucun problème de fidélité ou de qualité linguistique A travers des tactiques de recherche dinformation, danalyse et de rédaction, Interprètes en situation de conférence Produire un énoncé qui préserve au maximum le contenu Interprètes en situation de liaison/service public Gérer les interactions Gérer leur positionnement 14Gile tactiques stratégies

15 Lois sous-jacentes au choix des tactiques Il semble que le choix des tactiques obéit à quelques lois: 1. Transmettre le maximum de contenu pertinent 2. En interprétation : Minimiser les interférences (temps, charge cognitive) 3. Maximiser impact du discours/texte conformément à sa fonction et aux intérêts déterminés par client, ou à défaut, ceux de lénonciateur / [parfois au prix domissions] Maximiser efficacité du dialogue/des échanges (en interprétation de liaison/de service public) 4. Loi du moindre effort (tendance naturelle, à combattre) 5. Loi dautoprotection (surtout en interprétation) 15Gile tactiques stratégies

16 Qualités/aptitudes spécifiques requises Traducteurs : Aptitude à la rédaction et très bonne connaissance de la langue darrivée, y compris sur le plan stylistique et pragmatique Aptitude à lutilisation des outils technologiques 16Gile tactiques stratégies

17 Qualités/aptitudes spécifiques requises Interprètes de conférence : Grande dispo. lingu. à lécoute en Langue de Départ Grande dispo. lingu. à la production en Langue dArrivée Pas besoin dune richesse linguistique aussi grande des connaissances linguistiques que le traducteur Aptitude à séparer LD et LA sous pression (Ce qui nest pas demandé aux traducteurs) Aptitudes cognitives plus générales : Savoir prendre des décisions rapidement Peut-être bon fonctionnement de la mémoire de travail Bonne aptitude au déplacement rapide de lattention La vitesse du traitement est essentielle ! 17Gile tactiques stratégies

18 18 SPEAKER Fast processing Slow processing time t1 t2 t3 At t1, interpreter with fast processing (ability or environmental conditions) has finished processing more than 2 words and keeps one in WM – slow processor has finished processing 1 word At t2, speaker is uttering 7th word, fast processor has finished processing 6 words – slow processor has finished processing 2 words, and must keep 5 words in WM. At t3, slow processors Working Memory is probably saturated

19 Qualités/aptitudes spécifiques requises Interprètes de liaison : Aptitudes de communication interpersonnelles Interprètes à la télévision : Rapides (cognitif) Bonne voix 19Gile tactiques stratégies

20 Stratégies hors ligne Interprètes : Stratégies de documentation Documents spécifiques à la conférence Documents plus généraux (internet, journaux, livres…) Glossaires Question : privilégier la compréhension du fond ou laspect terminologique et phraséologique ? Pour raisons cognitives (activation pour plus grande disponibilité) Et couverture plus complète (temps limité) : Terminologie ? 20Gile tactiques stratégies

21 Un traducteur peut-il être un bon interprète et vice- versa ? Certains disent que non Les besoins ne sont pas les mêmes Les tactiques ne sont pas les mêmes Mais y a-t-il incompatibilité ??? Plutôt complémentarité Enrichissement linguistique et thématique quand on fait de la traduction Acquisition dune certaine rapidité quand on fait de linterprétation De nombreux interprètes font de la traduction Et vice-versa Rapprochement dans certains pays entre différents types dinterprétation 21Gile tactiques stratégies


Télécharger ppt "Tactiques et stratégies en traduction et en interprétation Basic Concepts and Models…, chapitre 8 Daniel Gile"

Présentations similaires


Annonces Google