La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

D. Gile Lect crit1 LA LECTURE CRITIQUE Daniel Gile

Présentations similaires


Présentation au sujet: "D. Gile Lect crit1 LA LECTURE CRITIQUE Daniel Gile"— Transcription de la présentation:

1 D. Gile Lect crit1 LA LECTURE CRITIQUE Daniel Gile

2 D. Gile Lect crit2 RAPPEL : DANS ASC, RECHERCHE SYSTEMATIQUE DES FAIBLESSES La lecture critique, y compris la lecture autocritique, est une partie intégrante de lASC (Approche scientifique « canonique ») Qui augmente la probabilité de détecter des erreurs et des faiblesses La lecture critique est aussi : - un service rendu aux auteurs (surtout avant publication) - un moyen dapprendre (en sinspirant des points forts trouvés dans les textes lus et en se sensibilisant à leurs faiblesses pour essayer de les éviter dans son propre travail)

3 D. Gile Lect crit3 LES ERREURS: PHENOMENE OMNIPRESENT DANS LA RECHERCHE TOUT LE MONDE PEUT FAIRE (ET FAIT) DES ERREURS !!! EN RAISON DE: LIMITES DES CONNAISSANCES - PAR DEFINITION, LA RECHERCHE FRANCHIT LES LIMITES DES CONNAISSANCES EXISTANTES - LIMITES DANS CONNAISSANCE DES LANGUES - PAS DACCES A DES DONNEES PERTINENTES - RETARDS DANS LACCES AUX DONNEES²

4 D. Gile Lect crit4 FACTEURS PSYCHOLOGIQUES - BIAIS PERSONNEL INDUISANT DES DEFORMATIONS DANS LAPPREHENSION DE LA REALITE - FLUCTUATIONS DE LATTENTION - FAMILIARITE EXCESSIVE AVEC LE SUJET / UNE METHODE… QUI EMPECHE DE PRENDRE DU RECUL FACTEURS STATISTIQUES - GRANDE MASSE DE DETAILS - SURTOUT NOMS ET CHIFFRES

5 D. Gile Lect crit5 ROLE DE LA CRITIQUE: UN OUTIL ESSENTIEL PREVENTIF / CORRECTIF UN PUISSANT MOTEUR DANS LEVOLUTION SCIENTIFIQUE PEUT AIDER A CORRIGER FAITS ET IDEES (ANALYSE, THEORIE, CRITIQUES) CORRIGER STYLE (EN ATTIRANT LATTENTION SUR FAIBLESSES) AJOUTER DE LINFORMATION PERTINENTE (BIBLIOGRAPHIQUE, FACTUELLE) SENSIBILISER LAUTEUR CRITIQUÉ A DEVENTUELS PROBLEMES

6 D. Gile Lect crit6 PARTICULIEREMENT UTILE RELATIVEMENT PEU DOULOUREUSE DURANT CONCEPTION DU PROJET * TRES UTILE LORS DE - MISE EN OEUVRE DU PROJET - REVUE PAR LES PAIRS, REVISION EGALEMENT UTILE, MAIS PARFOIS DOULOUREUSE - APRES PRESENTATION DE COMMUNICATION - DURANT SOUTENANCE -APRES PUBLICATION LES CHERCHEURS ONT TOUT INTERET A BENEFICIER DE CRITIQUES EN AMONT

7 D. Gile Lect crit7 SOURCES POTENTIELLES DE CRITIQUES UTILES - EXPERTS/AINÉS: DIRECTEURS DE RECHERCHE EVALUATEURS (COMPETENCE ET EXPERIENCE) - PAIRS: (PLUS OBJECTIFS QUE LAUTEUR) - BEOTIENS: (REGARD NAIF DONC PLUS SENSIBLE A PROBLEMES DE LOGIQUE, DE CLARTE, DE COHERENCE QUI PEUVENT PASSER INAPERCUS CHEZ LE SPECIALISTE)

8 D. Gile Lect crit8 CRITIQUES RECUES SONT PARFOIS INFONDEES (SOUVENT EN RAISON DUNE COMPREHENSION ERRONEE DU TEXTE CRITIQUÉ) MAIS PARFOIS… - LE CRITIQUE CRITIQUE POUR PAVOISER (lors de soutenances) - LE CRITIQUE CRITIQUE EN FONCTION DE SES PROPRES CENTRES DINTERET, PAS DE LOPTIQUE ADOPTEE PAR LAUTEUR - LE CRITIQUE PREND UNE POSITION DEFENSIVE SIL SENT QUE LE TEXTE LE REMET EN CAUSE - PARFOIS HOSTILITE PERSONNELLE OU CLANIQUE (A LEGARD DUN AUTEUR OU DUNE ECOLE DE PENSEE QUIL REPRESENTE)

9 D. Gile Lect crit9 Mais MEME INFONDEES, LES CRITIQUES PEUVENT ETRE UTILES SENSIBILISENT A: - Ambiguïtés - Manque de précision - Formulation peu claire DONNENT A LAUTEUR LA POSSIBILITE DE CORRIGER ET DAMELIORER SON TEXTE/SON TRAVAIL

10 D. Gile Lect crit10 CRITIQUES « MAUVAISES » / PEU UTILES SI: - NON PERTINENTES (perte de temps) - MALHONNETES CRITIQUER DANS LE BON SENS, CEST DONNER ! (temps, attention) ETUDIANTS BENEFICIENT DE CRITIQUES COMME APPORT CHERCHEURS CONNUS RECOIVENT CRITIQUE 'POLITIQUE' (facteurs sociaux) DEMANDEZ-LA, ECOUTEZ-LA, REFLECHISSEZ-Y puis ACCEPTEZ LA OU REJETEZ LA

11 D. Gile Lect crit11 PRINCIPES OPERATIONNELS LA LECTURE CRITIQUE EST : Une recherche dinformations + Une analyse avec Identification des forces et faiblesses du texte lu et de la démarche de son auteur Les forces et faiblesses perçues sont plus ou moins objectives Certaines faiblesses sont de véritables fautes Dautres « faiblesses » perçues ne correspondent quà des préférences personnelles

12 D. Gile Lect crit12 ASSUREZ-VOUS DE BIEN COMPRENDRE AVANT DEVALUER - Il existe beaucoup de malentendus et de mauvaises interprétations de ce que disent et pensent les chercheurs - En principe, un auteur ne dit pas dabsurdités (si ses paroles vous semblent absurdes, demandez-vous dabord si vous avez bien compris ce quil dit) SOYEZ SCEPTIQUES VIS-À-VIS DE VOUS-MEMES Le biais personnel est omniprésent Vérifiez et revérifiez si vous avez une réaction initiale négative à légard dun passage du texte que vous lisez

13 D. Gile Lect crit13 P OUR PREMIERS PAS DANS LA LECTURE CRITIQUE : TROIS ETAPES COMPTE RENDU EN TROIS PARTIES 1. Lecture pour la compréhension (sans évaluation) Aboutit à résumé 2. Evaluation du fond Aboutit à critique évaluative du fond seulement 3. Evaluation de la forme Aboutit à critique évaluative de la forme seulement Une fois lexercice bien maîtrisé, on peut fusionner les parties 2 et 3

14 D. Gile Lect crit14 1. COMPREHENSION (1) : OBJECTIFS DE LAUTEUR Question de recherche Hypothèse ? Objectif exploratoire ? Lévaluation doit se fonder sur les objectifs de lauteur, Et non pas sur les centres dintérêt de lévaluateur

15 D. Gile Lect crit15 1. COMPREHENSION (2): METHODE - Développement théorique/examen logique/étude empirique - Naturaliste/Expérimental - Enquête/Interviews/Analyse de textes/Observation sur le terrain... - Qua fait lauteur concrètement ? - Pourriez-vous expliquer ce quil a fait en quelques phrases ? Se situe-t-il dans un cadre théorique, une école de pensée particulière ?

16 D. Gile Lect crit16 1. COMPREHENSION (3): METHODE RESULTATS DE LETUDE - Faits - Catégories - Nombres … CONCLUSIONS DE LAUTEUR (Le cas échéant) - Hypothèse renforcée ou non - Méthode a fait ses preuves ou contient des faiblesses - Problèmes identifiés - Autres méthodes/études nécessaires

17 D. Gile Lect crit17 2. EVALUATION DU FOND (1) OBJECTIFS - Pertinents par rapport à problématique générale ? - Utiles pour faire avancer les choses ? - Réalisables ? METHODE (Conception, mise en oeuvre) - Adéquate ? (notamment en fonction du cadre théorique dans lequel se situe lauteur; ce cadre théorique a-t-il été compris correctement ?) - Est-elle la meilleure pour atteindre les objectifs que sest fixé lauteur ? - Pourriez-vous en proposer une meilleure ? (compte tenu des ressources disponibles ?)

18 D. Gile Lect crit18 2. EVALUATION DU FOND (2) LES FAITS - Sont-ils rapportés correctement ? - Tous les faits pertinents sont-ils rapportés ? (pas de sélection de faits favorables à un point de vue et exclusion de faits qui le sont moins ?) BIBLIOGRAPHIE - Présence des références les plus pertinentes ? - La liste est-elle à jour ? - Information complète et correcte ? (Année, page de début et de fin, lieu, éditeur) - Chacune des références a-t-elle une valeur suffisante pour justifier sa présence dans la bibliographie ? - Biais politique (positif ou négatif)? (absence de références pertinentes parce quelles vont dans un sens qui ne plaît pas à lauteur ?)

19 D. Gile Lect crit19 2. EVALUATION DU FOND (3) INFERENCES A PARTIR DES DONNEES - Logiques ? (Sauts détapes, surinterprétation, généralisations non justifiées, atttributions causales sans examen de toutes les possibilités ?) - Explicite, avec références bibliographiques ou explications ? - Les inférences tiennent-elles compte de lensemble des données recueillies ? - Lauteur fait-il la différence entre ce qui est sûr, ce qui est probable, ce qui lui semble plausible ? - Qualité des statistiques CONCLUSIONS - Fondées sur les résultats ? (inférences justifiées ?)

20 D. Gile Lect crit20 3. EVALUATION DE LA FORME (1) STRUCTURE DU TEXTE - Logique interne (structure) - Explications (Objectifs, méthode, inférences) - Equilibre entre différentes parties - Longueur excessive par rapport à contenu ? LANGAGE - Clair ? - Correct ? - Trop de mots ? - Terminologie (Correcte, expliquée quand cest nécessaire ?)

21 D. Gile Lect crit21 3. EVALUATION DE LA FORME (2) CONVENTIONS - Explicite dans la présentation de linformation, des méthodes, des données, de lanalyse… ? - Style ? - Conventions typographiques ? - Bibliographie ? ILLUSTRATIONS - Claires ? - Justifiées ? BIBLIOGRAPHIE - Mêmes références dans corps du texte et dans bibliographies ? -Les références sont-elles complètes ? (pages, lieu de publication, éditeur)

22 D. Gile Lect crit22 CONSEILS PRATIQUES POUR LECT. CRIT. (1) - Lire avec crayon et papier ou ordinateur - Utiliser crayon pour souligner et écrire dans marges - Toujours écrire les références bibliographiques complètes du texte lu (y compris lieu où on la trouvé) - Recopier mot pour mot segments importants - Ecrire pour soi synthèse des objectifs, méthodes, résultats et conclusions

23 D. Gile Lect crit23 CONSEILS PRATIQUES POUR LECT. CRIT. (2) - Ecrire mot pour mot passages que lon entend critiquer - Les lire plusieurs fois avant de décider que vous avez raison de critiquer -Le cas échéant, écrire à lauteur pour avoir des explications/précisions - Marquer lors de la lecture (souligner, surligner, *) -Mots clés dans marges

24 D. Gile Lect crit24 EXERCICE DE LECTURE CRITIQUE (1) Lire le texte X faisant état dun travail de recherche empirique et rédiger un CR de lecture critique en trois parties inspiré de cette présentation powerpoint : à 300 mots de résumé informatif et clair de son contenu A la lecture du résumé, lon devrait pouvoir comprendre les objectifs de lauteur, la méthode choisie (ce quil a fait, concrètement), les résultats et les conclusions 2. Evaluation du fond : - De la méthode choisie en fonction des objectifs -De la mise en oeuvre de la méthode -Des inférences de lauteur -Où se situe la valeur ajoutée de létude ? 3. Evaluation de la forme Pour chaque critique négative, donner au moins un exemple

25 D. Gile Lect crit25 EXERCICE DE LECTURE CRITIQUE (2) Attention ! Bien faire la différence entre les erreurs de lauteur… (erreur daddition, erreur manifeste dans représentation des idées dun autre auteur, généralisation abusive qui ne tient pas compte du caractère non représentatif dun échantillon…) …et vos préférences (vous préférez telle méthode à celle quil a choisie, vous auriez aimé tel traitement statistique, tel texte pour la traduction…) Si vous estimez quil y a erreur, expliquez bien pourquoi (problème de logique, erreur de calcul, résultats précis non/mal pris en compte…)

26 D. Gile Lect crit26 EXERCICE DE LECTURE CRITIQUE (3) Attention ! La lecture critique telle quelle est définie ici est une activité scientifique Ce nest pas une entreprise de démolition Ni une opération dencensement Ne cherchez pas à tout prix à critiquer ou à féliciter Cherchez à comprendre et à évaluer De manière aussi rigoureuse et objective que possible Tout en admettant que (voir écran précédent) certaines évaluations Seront nécessairement subjectives (par ex. sur le langage, la mise en page, la structure du texte)

27 D. Gile Lect crit27 Références D. Gile La lecture critique en traductologie. Meta 40/ D. Gile Critical reading in (interpretation) research. In Gile, Daniel, Helle Dam, Friedel Dubslaff, Bodil Martinsen, Anne Schjoldager (eds). Getting Started in Interpreting Research. Amsterdam/Philadelphia: John Benjamins

28 Article à analyser Experts versus novices : lutilisation de sources dinformation pendant le processus de traduction Alexander Künzli Université de Stockholm, Stockholm, Suède Meta 46:3(2001) Sur site Erudit 363ar.pdf D. Gile Lect crit28


Télécharger ppt "D. Gile Lect crit1 LA LECTURE CRITIQUE Daniel Gile"

Présentations similaires


Annonces Google