La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lâge industriel (XIXe siècle) Question : quels bouleversements économiques, sociaux et politiques lindustrialisation en Europe et en Amérique du Nord entraîne-t-elle.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lâge industriel (XIXe siècle) Question : quels bouleversements économiques, sociaux et politiques lindustrialisation en Europe et en Amérique du Nord entraîne-t-elle."— Transcription de la présentation:

1 Lâge industriel (XIXe siècle) Question : quels bouleversements économiques, sociaux et politiques lindustrialisation en Europe et en Amérique du Nord entraîne-t-elle ? Chapitre 8

2 I Lindustrialisation en Europe et en Amérique du Nord 1/ les nouveaux modes de production

3 La machine à vapeur de James Watt 1769

4

5 Cette scène se situe dans une usine sidérurgique. Le laminoir est la partie de lusine où les machines du même nom laminent, cest-à dire font subir au métal une déformation permanente par passage entre deux cylindres. Sidérurgie : transformation du fer en acier

6 Usine textile à Orléans – XIXe siècle Usine du Creusot – XIXe siècle Le marteau-pilon

7 Invention machine à vapeur Production dénergie 1769 Besoin de charbon Développement des mines Utilisation dans les industries Textile Tissage du coton Création du Chemin de fer Industrie navale Invention du Steamer Invention de la fabrication de lacier (Bessemer) Sidérurgie Fer acier Fabrication de machines, rails, taules 1ère phase industrielle – XIXe siècle

8 LÉmeraude sur la Loire – milieu XIXe siècle Premier métro électrique dEurope continentale, à Budapest (Hongrie) Une Panhard- Levassor ( ). Avion Eole de Clément Ader

9 Invention de lautomobile Invention moteur à explosion 1877 Début de laviation 2e phase industrielle fin XIXe Combustible Le pétrole Électricité 1879 Tramway = Révolution des transports métro industrialisation : passage dun système de fabrication artisanal, manuel, dans des lieux dispersés, à un mode de production en grandes séries par des machines et dans des usines

10 2/ de nouveaux paysages Pays noirs : Au XIXe siècle, régions où se concentrent, autour de gisements de charbon, les productions sidérurgiques et textiles, ainsi que de fortes densités de population. Elles sont ainsi nommées car leurs paysages sont noircis par les fumées des usines. Urbanisation : phénomène de concentration dune population dans des villes

11 3/ Le Creusot : une ville industrielle pages

12 Le laminoir est la partie de lusine où les machines du même nom laminent, cest-à dire font subir au métal une déformation permanente par passage entre deux cylindres. Le marteau-pilon

13

14 4/ Les gares, symbole de lâge industriel Dossier pages Origine : Le mot impressionniste vient du tableau de Claude Monet « Impression, soleil levant ». Impression, soleil levant 1872 Claude Monet

15 Nos artistes doivent trouver la poésie des gares, comme leurs pères ont trouvé celle des forêts et des fleuves. Je crois qu'il faut entendre par des peintres impressionnistes des peintres qui peignent la réalité et qui se piquent de donner l'impression même de la nature, qu'ils n'étudient pas dans ses détails, mais dans son ensemble. Il est certain qu'à vingt pas on ne distingue nettement ni les yeux ni le nez d'un personnage. M. Claude Monet est la personnalité la plus accentuée du groupe impressionniste. Il a exposé cette année des intérieurs de gare superbes. On y entend le grondement des trains qui s'engouffrent, on y voit des débordements de fumée qui roulent sous les vastes hangars. Là est aujourd'hui la peinture, dans ces cadres modernes d'une si belle largeur. En 1877, Emile Zola a écrit : Les impressionnismes sont fascinés par les nouveaux matériaux, le fer et le verre, quils représentent à travers les nouveaux bâtiments.

16 La gare Saint-Lazare Vue par Monet

17 En janvier 1877, Claude Monet sinstalle près de la gare Saint-Lazare. Désireux de satteler à un sujet résolument moderne et urbain, le peintre obtient du directeur des Chemins de fer de lOuest lautorisation officielle de dresser son chevalet à lintérieur de la gare. Installé sur le quai de la ligne dAuteuil, Monet représente lactivité fourmillante du lieu. (tableau en haut à droite) Au centre, une locomotive sombre entre en gare en laissant séchapper de gros nuages de fumée tandis quun train file vers le pont de lEurope, qui enjambe les voies ferrées au loin. A gauche, lisolement dun wagon à larrêt contraste avec leffervescence dun départ ou dune arrivée, à droite. Dimposants immeubles baignés de lumière et un ciel clément se partagent tout larrière-plan. Larchitecture de la halle crée subtilement une composition symétrique où la perspective senfonce au centre dans la profonde tranchée que la construction des voies a creusée le long de la rue de Rome. Monet saisit sur le vif latmosphère bouillonnante qui, tour à tour, estompe ou souligne la charpente métallique et la verrière de la marquise, le tracé des voies, les façades des immeubles, les silhouettes. Par une palette riche et une touche variée, le peintre fixe les " impressions " que lui inspirent les jeux multiples de lumière et de couleurs entre le soleil et la vapeur.

18 II La société de lâge industriel 1/ le triomphe de la bourgeoisie Le bureau du coton à La Nouvelle-Orléans – Edgar Degas Soirée mondaine dans la bourgeoisie du XIXe s – Jean Béraud capitalisme : système économique basé sur la propriété privée des moyens de production. Son objectif est le profit. libéralisme : doctrine qui encourage la liberté dentreprendre et lutte contre lintervention de lÉtat dans léconomie.

19 2/ la naissance du prolétariat prolétariat : classe des travailleurs ne disposant que de leur salaire pour vivre. Pour Karl Marx, le terme désigne la classe ouvrière exploitée par le capitalisme. Extraits du Film Germinal tiré du livre dÉmile Zola. Exercice : répondre aux questions du polycopié

20 3/ lessor des classes moyennes

21 III De nouveaux courants de pensée 1/ le libéralisme contre le socialisme Communisme : doctrine qui veut instaurer une société sans classe sociale, sans État et sans propriété privée. libéralisme : doctrine prônant la liberté dentreprendre et labsence dintervention de lÉtat dans léconomie. (p122) socialisme: ensemble de doctrines qui dénoncent les abus du capitalisme et qui souhaitent créer une société dhommes libres et égaux, sans patrons ni prolétaires.

22 Socialisme : ensembles de doctrines dénonçant les abus du capitalisme Constat : le capitalisme est basée sur linjustice. La classe dominante minoritaire (bourgeois) exploite la classe minoritaire (prolétaires) = la lutte des classes Il faut donc une révolution = renverser le pouvoir qui est au service du capitalisme Comment ensuite mettre fin au capitalisme ? Les points de vue divergent Communisme ou marxisme anarchisme Joseph ProudhonKarl Marx

23 Socialisme : ensembles de doctrines dénonçant les abus du capitalisme Constat : le capitalisme est basée sur linjustice. La classe dominante minoritaire (bourgeois) exploite la classe minoritaire (prolétaires) = la lutte des classes Il faut donc une révolution = renverser le pouvoir qui est au service du capitalisme Dictature du prolétariat : élimination des bourgeois par les prolétaires. Communisme : une société sans classe Théorie de Karl Marx

24 2/ les Églises face à la société industrielle Gustave Courbet, Proudhon et ses enfants, 1865 (Petit Palais, Paris.)


Télécharger ppt "Lâge industriel (XIXe siècle) Question : quels bouleversements économiques, sociaux et politiques lindustrialisation en Europe et en Amérique du Nord entraîne-t-elle."

Présentations similaires


Annonces Google