La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Débat dorientation budgétaire Février 2009 Une politique renouvelée au bénéfice de lensemble des Colombiens pour faire de Colombes une Ville plus solidaire,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Débat dorientation budgétaire Février 2009 Une politique renouvelée au bénéfice de lensemble des Colombiens pour faire de Colombes une Ville plus solidaire,"— Transcription de la présentation:

1 Débat dorientation budgétaire Février 2009 Une politique renouvelée au bénéfice de lensemble des Colombiens pour faire de Colombes une Ville plus solidaire, plus démocratique et plus écologique

2 1 PLAN Un contexte économique contraint Les éléments de recettes Dotation détat Anticipations de recettes fiscales Les éléments de dépenses RH Services Dette Un budget pour des actions concrètes

3 2 LA STRUCTURE INDICATIVE DES RECETTES DE FONCTIONNEMENT DE LA VILLE EN 2008 (Compte Administratif)

4 3 LE CAS DE COLOMBES : CONTENU DES CONCOURS DE LETAT La prudence voudra que malgré ces données, nous ne pouvons pas budgéter 100 % du FRSIF et que nous ne budgéterons que sa part garantie.

5 4 PROJECTION DES DOTATIONS DE LETAT

6 5 Les éléments de fiscalité : les bases imposables Bases + 2.5% légales Taux –2% de TH, -1.5% de TP

7 6 Les éléments de fiscalité : la recette qui dépend des bases et des taux

8 7 Synthèse sur les recettes Hypothèses : FRSIF à 50% TEOM taux non modifié soit %

9 8 Élément principal des dépenses : la masse salariale Liste des Hypothèses GVT k dont Limpact des élections : k Les réformes statutaires et autres (GIPA, CET,…) : k Soit un total contraint de +1.2 %/CA k Sans oublier les quelques recrutements nécessaires pour mener notre politique à bien.

10 9 Une autre dépense obligatoire : la dette

11 10 Linflation : limpact de celle de 2008 sera difficile à effacer Le panier du Maire a un indice dinflation plus fort que celui de la « ménagère » Ex : indice de la construction % indice des travaux publics % indice appliqué sur le marché transport+ 7 %

12 11 Et des réformes attendues Sur nos dépenses Transfert de lÉtat sur les passeports Impact de la crise sur la demande daide sociale Montée en charge au CCAS des accueils des RSA Limpact toujours important de la masse salariale et de la réforme indispensable du régime indemnitaire interne Sur nos recettes Impact des réformes Balladur Changement du mode de calcul du FCTVA qui pourrait devenir une dotation forfaitaire Réforme de la taxe professionnelle Perte déligibilité FRSIF et DSUCS En cas de chômage massif, des recettes des services amoindries grâce au jeu des QF Limpact de la crise sur le marché immobilier qui impactera nos recettes en DMTO Absence de dynamisme des dotations dÉtat pendant la crise Baisse en N+2 de la TP suite à la crise

13 12 DEFINITION ET IMPORTANCE DE LEPARGNE BRUTE (OU AUTOFINANCEMENT) Epargne brute ou autofinancement = flux de liquidités dégagé par la section de fonctionnement après paiement de toutes les charges. Elle témoigne de : marges existantes en fonctionnement : capacité à se désendetter et/ou à investir, …

14 13 Un budget pour des actions concrètes 1.Un budget plus solidaire 2.Relancer la politique du logement 3.Un nouveau projet de Ville structuré autour déquipements 4.Mettre lécologie au cœur de nos politiques publiques 5.Écoute, concertation, proximité comme moteur de notre action

15 14 1- Une ville plus solidaire Baisse de la taxe dhabitation de 2% Aides exceptionnelles en direction des associations caritatives Gel des loyers jusquen juillet 2009 Baisse de la tarification des prestations destinées au public scolaire Renforcement des actions du CCAS et de la commission sociale et scolaire De nouveaux équipement publics seront mis à létude ou lancés en matière culturelle, sportive ou en direction du service public de la petite enfance et des écoles Accroissement des capacités daccueil en crèches

16 15 2-Relancer la politique du logement Politique de modération des loyers locatifs sociaux Relance de la construction de logements conventionnés avec un objectif de 150 nouveaux logements par an Reprise de la construction par lOPH Lutter contre lhabitat indigne Établir un Plan Local de lHabitat

17 16 3-Un nouveau projet de Ville structuré autour déquipements Élaboration de notre Plan Local de lUrbanisme Lancer les études dun nouveau centre administratif et dun réaménagement du marché du centre-ville Travaux de la gare du centre avec un réaménagement de ses abords Requalification urbaine de nos quartiers ZUS au travers des financements ANRU Étude de limplantation dune nouvelle zone artisanale aux Bouviers

18 17 4-Mettre lécologie au cœur de nos politiques publiques Poursuite nos actions pilotes en matière écologique (éco-journal, bilan carbone, parc de véhicule) Programmation dès maintenant dune politique déconomie dénergies dans nos bâtiments publics Établissement de notre Agenda 21 local Augmentation des moyens pour nos dessertes locales de transports en commun et valorisation des transports alternatifs

19 18 5-Écoute, concertation, proximité comme moteur de notre action Continuer à développer les conseils de quartiers Favoriser la concertation avec les habitants sur les projets structurants de la commune Créer un conseil consultatif de la vie associative Donner un nouveau souffle à notre police municipale par le renforcement des effectifs, la définition claire des missions et la création de deux antennes de quartier en synergie avec la police nationale

20 19 Des décisions responsables pour mettre en œuvre notre programme sans augmenter la pression fiscale 1.Maintenir lautofinancement malgré la baisse des taux dimpôts, pour maintenir nos capacités dinvestissement 2.Contenir la croissance de la masse salariale en privilégiant les redéploiements et en insistant sur la formation 3.Un travail avec les services pour tenir compte de nos priorités dans le domaine social, de lenvironnement, de la sécurité. Cela nous conduira à rechercher des économies sur le domaine de la communication, des manifestations et une remise à plat de lensemble des actions menées par la ville

21 un budget de passage pour ouvrir une ère moderne pour Colombes Les contraintes financières peuvent avoir du bon, elles permettent de se poser des questions. Nous avons décidé dy répondre courageusement sans augmenter les impôts malgré les contraintes exposées mais en arbitrant entre danciennes missions et dautres plus urgentes. Si certains choix seront douloureux pour certains, ils permettront douvrir de nouvelles portes à lensemble des Colombiens.


Télécharger ppt "Débat dorientation budgétaire Février 2009 Une politique renouvelée au bénéfice de lensemble des Colombiens pour faire de Colombes une Ville plus solidaire,"

Présentations similaires


Annonces Google