La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Participation électorale pour mesurer linclusion sociale en Suède : population autochtone, immigrants et descendants Pieter Bevelander Migration internationale.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Participation électorale pour mesurer linclusion sociale en Suède : population autochtone, immigrants et descendants Pieter Bevelander Migration internationale."— Transcription de la présentation:

1 Participation électorale pour mesurer linclusion sociale en Suède : population autochtone, immigrants et descendants Pieter Bevelander Migration internationale et relations ethniques, Malmo et Ravi Pendakur École supérieure daffaires publiques et internationales, Ottawa

2 Inclusion sociale et participation électorale en Suède Contexte Dans les années 1970, la Suède a conféré aux immigrants ayant le statut de résident le droit de vote aux élections municipales et provinciales. Justification de la politique –Accroître linfluence politique, lintérêt et la confiance en soi des citoyens dorigine étrangère. Acquisition de la citoyenneté –Nordiques – après deux ans –Réfugiés – après quatre ans –Autres immigrants – après cinq ans

3 Inclusion sociale et participation électorale en Suède Objectifs Dans quelle mesure la participation électorale des immigrants diffère-t-elle de la participation électorale des Suédois de naissance? –Les différences sexpliquent-elles par des facteurs contextuels (caractéristiques municipales); des caractéristiques personnelles, –démographie, –facteurs socioéconomiques, –attributs du capital humain; des facteurs liés à limmigration? La citoyenneté est-elle un facteur important pour déterminer la participation électorale?

4 Inclusion sociale et participation électorale en Suède Recherches antérieures Les attributs du capital humain influencent grandement le comportement électoral –Lâge, les études et les caractéristiques du marché du travail sont de puissants déterminants qui expliquent le comportement électoral (DeSipio, 1996; Bass et Casper, 2001). Moins de recherches ont été menées sur la participation électorale et le statut de minorité. –Les membres dune minorité affichent de faibles taux de participation électorale. Les générations suivantes naffichent pas toujours des taux plus élevés (Ramakrishnan et Espenshade, 2001). –Les Asiatiques ont moins tendance à voter que les citoyens de naissance (Bass et Casper, 2001; Lien, 2004). –Les immigrants votent moins. Le taux de participation électorale des Canadiens de naissance qui appartiennent à une minorité est semblable à celui des Canadiens de naissance membres de la majorité (EES) (Chiu et coll.1994).

5 Inclusion sociale et participation électorale en Suède Données Sondage sur les élections, Suède, 2006 –Information sur la participation électorale de toutes les personnes admissibles à voter aux élections nationales, provinciales et municipales. Information apparentées aux données suivants : –Données dinscription de Statistiques Suède, qui contiennent de linformation sur chaque résident suédois. –Données municipales du recensement. Exemple –Il y a résidents en Suède. Environ un tiers des résidents sont des immigrants (23 678). Plus de la moitié des immigrants (12 790) ne sont pas citoyens, mais ont le droit de voter aux élections municipales et provinciales.

6 Inclusion sociale et participation électorale en Suède Modèle Facteurs contextuels –Registre sur les citoyens de la ville –Registre sur les immigrants –% de membres dune minorité membres du conseil –Taux demploi de la ville Attributs du capital humain –Âge –Études en Suède à létranger –Situation de famille –Situation sur le marché du travail –Quintile du revenu –Occupation de logement Identificateurs dun membre dune minorité –Statut dimmigrant (âge au moment dimmigrer) –Statut dimmigrant de lépoux –Statut dimmigrant des parents –Lieu de naissance –Années écoulées depuis limmigration Voté aux élections municipales de 2006 Citoyenneté Admissibilité Années écoulées depuis larrivée Rapports entre les deux

7 Inclusion sociale et participation électorale en Suède Résultats de la régression de la méthode des moindres carrés ordinaires (tous) – caractéristiques démographiques

8 Résultats de la régression de la méthode des moindres carrés ordinaires (tous) – caractéristiques socioéconomiques Inclusion sociale et participation électorale en Suède

9 Résultats de la régression de la méthode des moindres carrés ordinaires (tous) – caractéristiques dimmigration

10 Inclusion sociale et participation électorale en Suède Résultats de la régression instrumentale (tous les immigrants y compris ceux nés en Suède) REMARQUE : les bandes remplies sont statistiquement significatives jusquà 0,05.

11 Résultats de neuf régressions instrumentales ayant des incidences sur lacquisition de la citoyenneté Inclusion sociale et participation électorale en Suède REMARQUE : les bandes remplies sont statistiquement significatives jusquà 0,05.

12 Inclusion sociale et participation électorale en Suède Conclusions Après avoir tenu compte des caractéristiques démographiques et socioéconomiques, nous savons que lacquisition de la citoyenneté influence grandement la probabilité que les immigrants aillent voter. Années depuis larrivée –La participation ne se fait pas du jour au lendemain – les immigrants de longue date ont plus tendance à voter que les nouveaux immigrants. Toutefois, linfluence est faible comparativement à linfluence de lacquisition de la citoyenneté. Si nous voulons encourager lélaboration de politiques dinclusion et dintégration des immigrants, il faut faire très attention aux changements apportés aux politiques de citoyenneté et à laccueil dimmigrants.


Télécharger ppt "Participation électorale pour mesurer linclusion sociale en Suède : population autochtone, immigrants et descendants Pieter Bevelander Migration internationale."

Présentations similaires


Annonces Google