La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Etude sur lImpact du VIH/SIDA sur les enseignants dans lEducation Formelle et non Formelle en Guinée.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Etude sur lImpact du VIH/SIDA sur les enseignants dans lEducation Formelle et non Formelle en Guinée."— Transcription de la présentation:

1 Etude sur lImpact du VIH/SIDA sur les enseignants dans lEducation Formelle et non Formelle en Guinée

2

3 OBJECTIF GENERAL DE RECHERCHE OBJECTIF GENERAL DE RECHERCHE Evaluer limpact du VIH/SIDA sur les éducateurs dans léducation formelle et non formelle en Guinée avec une accentuation particulière sur la situation des femmes et des filles.

4 Objectifs spécifiques Identifier la situation des éducateurs face au VIH/SIDA Identifier la situation des éducateurs face au VIH/SIDA Analyser les actions menées pour la prévention du VIH/SIDA et la stigmatisation Analyser les actions menées pour la prévention du VIH/SIDA et la stigmatisation Documenter des réponses pertinentes Documenter des réponses pertinentes Proposer des améliorations dans les politiques et les pratiques Proposer des améliorations dans les politiques et les pratiques

5 CONTEXTE ET JUSTIFICATION La pandémie du Sida est devenue la première cause de mortalité en Afrique et la 4ème dans le monde La pandémie du Sida est devenue la première cause de mortalité en Afrique et la 4ème dans le monde 39,5 millions de personnes vivent avec le VIH dans le monde 39,5 millions de personnes vivent avec le VIH dans le monde 24,7 millions de personnes vivant avec le VIH en Afrique au Sud du Sahara, soit 63% de tous les adultes et enfants vivant avec le VIH dans le monde 24,7 millions de personnes vivant avec le VIH en Afrique au Sud du Sahara, soit 63% de tous les adultes et enfants vivant avec le VIH dans le monde Le taux de prévalence du VIH/SIDA en Guinée est 1,5 en 2005 Le taux de prévalence du VIH/SIDA en Guinée est 1,5 en 2005 La pandémie de VIH/SIDA affecte considérablement les systèmes éducatifs en Afrique subsaharienne La pandémie de VIH/SIDA affecte considérablement les systèmes éducatifs en Afrique subsaharienne En Guinée, le nombre denseignants (niveaux primaire et secondaire) serait réduit par quelque 900 à 1200 personnes, dici à 2015 En Guinée, le nombre denseignants (niveaux primaire et secondaire) serait réduit par quelque 900 à 1200 personnes, dici à 2015

6 CONTEXTE ET JUSTIFICATION (suite) Les coûts publics pour les remplacements des enseignants décédés de la maladie atteindraient en 2015 entre 448,6 et 943,3 millions de francs guinéens Les coûts publics pour les remplacements des enseignants décédés de la maladie atteindraient en 2015 entre 448,6 et 943,3 millions de francs guinéens Le Ministère de lEducation Nationale et de la Recherche Scientifique propose de lutter contre la discrimination des personnes vivant avec le VIH au niveau des élèves, enseignants, des administrateurs et du personnel dencadrement Le Ministère de lEducation Nationale et de la Recherche Scientifique propose de lutter contre la discrimination des personnes vivant avec le VIH au niveau des élèves, enseignants, des administrateurs et du personnel dencadrement Etude transnationale (Benin, Ghana, Niger et Guinee) organise par le ROCARE et financee par lUSAID Etude transnationale (Benin, Ghana, Niger et Guinee) organise par le ROCARE et financee par lUSAID Les enseignants sont peu informés et peu formés pour modifier leurs comportements et attitudes dans leur confrontation au VIH/SIDA Les enseignants sont peu informés et peu formés pour modifier leurs comportements et attitudes dans leur confrontation au VIH/SIDA La recherche sur le VIH/SIDA dans le secteur de lEducation en Afrique de lOuest et du Centre se présente de manière fragmentée La recherche sur le VIH/SIDA dans le secteur de lEducation en Afrique de lOuest et du Centre se présente de manière fragmentée

7 CONTEXTE ET JUSTIFICATION (suite) Tous les progrès jusquici réalisés pour lutter contre lanalphabétisme, la pauvreté et laccroissement des taux de scolarisation seraient vains si lépidémie du VIH/SIDA nest pas maîtrisée. Tous les progrès jusquici réalisés pour lutter contre lanalphabétisme, la pauvreté et laccroissement des taux de scolarisation seraient vains si lépidémie du VIH/SIDA nest pas maîtrisée. Le ROCARE a le souci de rassembler des données qualitatives et quantitatives qui vont aider à la prise de décision pour mieux gérer le VIH/SIDA dans les systèmes éducatifs des pays membres du Réseau Le ROCARE a le souci de rassembler des données qualitatives et quantitatives qui vont aider à la prise de décision pour mieux gérer le VIH/SIDA dans les systèmes éducatifs des pays membres du Réseau

8 Méthodologie Les guides dentretiens individuels Les guides dentretiens individuels Les discussions de groupes (focus group) Les discussions de groupes (focus group) Les rédactions projectives Les rédactions projectives Les questionnaires Les questionnaires

9 Méthodologie (suite) Les sites de létude Les sites de létude –Milieu de résidence (Urbain/Rural) –Le niveau de prévalence du VIH (Eevé/Faible) Elevé/Urbain: Conakry (2,1%) Elevé/Urbain: Conakry (2,1%) Elevé/Rural: Labé (1,8%) Elevé/Rural: Labé (1,8%) Faible/Urbain: Mamou (0,7%) Faible/Urbain: Mamou (0,7%) Faible/Rural: Kindia (0,9%) Faible/Rural: Kindia (0,9%)

10 Méthodologie (suite) Les cibles de létude Les cibles de létude –sélectionnées sur la base du protocole commun validé dans le cadre de létude transnationale –Léchantillonnage est de type raisonné, avec un accent particulier sur la manipulation de la variable sexe pour obtenir une parité entre les effectifs

11 Résultats Acteurs ayant participé à létude Acteurs ayant participé à létude –Institutions internationales3 –Institutions nationales9 –Décideurs et gestionnaires des sites de lenquête50 –Enseignants44 –Eèves496

12 Résultats (suite) Situation des élèves faces aux VIH/SIDA Situation des élèves faces aux VIH/SIDA 1) Elèves de CM1, CM2 et de lécole non formelle – Près de 77% des élèves de CM1, CM2 et de lécole non formelle déclarent connaître des choses sur le VIH/SIDA – leurs principales sources dinformation sont les enseignants (52%), la Télévision (28%) et la Radio (23%) – tandis que 95% disent discuter du VIH/SIDA

13 Résultats (suite) Situation des élèves faces aux VIH/SIDA (suite) Situation des élèves faces aux VIH/SIDA (suite) –79,4% disent avoir vu des PVVIH –54,6% des élèves du CM1, CM2 et du non formelle disent quils accepteraient dêtre dans la classe si un maître arrivait à tomber malade du VIH/SIDA –47,7% disent accepter prendre un objet touché par un enseignant malade du VIH/SIDA –39% accepteraient de manger le reste de repas consommé par un enseignant malade du VIH/SIDA –71,6% des élèves du CM1, CM2 et du non formelle affirment vouloir apprendre comment attraper et comment éviter le SIDA –73% disent vouloir apprendre davantage le VIH/SIDA avec les cours et les enseignants à lécole

14

15

16 2)Eléves de 1ère

17

18

19 Changement d'attitudes des élèves à l'égard des enseignants infectés Jugement sur sa conduite et commentaires dévalorisants (25,5%) Jugement sur sa conduite et commentaires dévalorisants (25,5%) jugement sur sa conduite et regard sévère/désapprobateur (17,8%) jugement sur sa conduite et regard sévère/désapprobateur (17,8%) mise à lécart et commentaire dévalorisants en son absence (15,6%) mise à lécart et commentaire dévalorisants en son absence (15,6%) jugement sur sa conduite passée et dépréciation de sa famille (10,0%) jugement sur sa conduite passée et dépréciation de sa famille (10,0%) jugement sur sa conduite et mise à lécart (10,0%) jugement sur sa conduite et mise à lécart (10,0%) dépréciation de sa famille et commentaires en son absence (6,7%) dépréciation de sa famille et commentaires en son absence (6,7%) 81% des élèves disent quils accepteraient dêtre dans une classe si un maître arrivait a tomber malade du SIDA, et 71% toucheraient un objet touche par lui 81% des élèves disent quils accepteraient dêtre dans une classe si un maître arrivait a tomber malade du SIDA, et 71% toucheraient un objet touche par lui

20

21

22

23

24

25

26

27 –60% des élèves ayant participé à la rédaction projective pourraient discriminer/stigmatiser et refuser détudier avec un professeur qui aurait le SIDA (ne pas écouter les explications du professeurs, ne pas écrire les leçons du prof, se plaindre du prof qui aurait le SIDA à la direction, se moquer du professeur), les 40% nont pas répondu à la question – selon les répondants des focus group, les parents analphabètes ont des réactions négatives vis-à-vis dun enseignant qui aurait le SIDA, parce quils le qualifient dinsérieux, tandis que les parents instruits approcheraient un enseignant qui aurait le SIDA pour ne pas quil se suicide – les répondants des trois sites déclarent quun élève infecté serait approché et soutenu, tandis que les répondants dun site estiment que lélève infecté sera isolé et détesté par ses amis

28 Situation des enseignants enquêtés face au VIH/SIDA 5,0% disent en avoir été informés de lexistence des enseignants atteints du VIH/SIDA 5,0% disent en avoir été informés de lexistence des enseignants atteints du VIH/SIDA 2,5% déclarent que les enseignants atteints de VIH sont traités différemment par rapport aux autres enseignants 2,5% déclarent que les enseignants atteints de VIH sont traités différemment par rapport aux autres enseignants Mais 78% nont pas répondu ou ne savent pas Mais 78% nont pas répondu ou ne savent pas 10% disent que les relations entre collègues sont modifiées après que leurs collègues ont déclaré positif leur statut sérologique, et cest la méfiance des collègues envers les PVVHI. Ici aussi, près des ¾ nont pas répondu ou ne savent pas 10% disent que les relations entre collègues sont modifiées après que leurs collègues ont déclaré positif leur statut sérologique, et cest la méfiance des collègues envers les PVVHI. Ici aussi, près des ¾ nont pas répondu ou ne savent pas 20,0% des enseignants déclarent que la sensibilisation est menée pour réduire la stigmatisation, et 80% nont pas répondu à la question 20,0% des enseignants déclarent que la sensibilisation est menée pour réduire la stigmatisation, et 80% nont pas répondu à la question

29 Situation des enseignants enquêtés face au VIH/SIDA (suite) 40% des enseignants déclarent que le Ministère de léducation nationale encouragent les enseignants à connaître leur statut sérologique, 60% nont pas répondu à la question 40% des enseignants déclarent que le Ministère de léducation nationale encouragent les enseignants à connaître leur statut sérologique, 60% nont pas répondu à la question 32,5% déclarent que les syndicats simpliquent dans la lutte contre le VIH/SIDA à travers la sensibilisation 32,5% déclarent que les syndicats simpliquent dans la lutte contre le VIH/SIDA à travers la sensibilisation 87,5% disent souhaiter connaître leur statut sérologique, 87,5% disent souhaiter connaître leur statut sérologique,

30

31 Situation des enseignants enquêtés face au VIH/SIDA (suite) 7,5% disent avoir observé des réaménagements en terme de temps en faveur de personnes atteintes de SIDA 7,5% disent avoir observé des réaménagements en terme de temps en faveur de personnes atteintes de SIDA 22,5% disent que les absences répétées des personnes atteintes de Sida ne permettent pas dachever à temps les programmes 22,5% disent que les absences répétées des personnes atteintes de Sida ne permettent pas dachever à temps les programmes Egalement, 22,5% disent que les absences répétées des enseignants PVVIH diminuent la performance scolaire des élèves Egalement, 22,5% disent que les absences répétées des enseignants PVVIH diminuent la performance scolaire des élèves

32

33 Situation des enseignants enquêtés face au VIH/SIDA (suite) 10% des enseignants ont déclaré que les enfants nont pas été scolarisés en raison de la maladie des enseignants 10% des enseignants ont déclaré que les enfants nont pas été scolarisés en raison de la maladie des enseignants Seulement 5,0% disent que les élèves et leurs parents apportent de laide aux enseignants malades Seulement 5,0% disent que les élèves et leurs parents apportent de laide aux enseignants malades 72,5% déclarent avoir bénéficié dune formation/Sensibilisation sur le VIH/SIDA 72,5% déclarent avoir bénéficié dune formation/Sensibilisation sur le VIH/SIDA 65,0% affirment quil y a des activités de prévention sur le VIH /SIDA dans leur établissement 65,0% affirment quil y a des activités de prévention sur le VIH /SIDA dans leur établissement

34 Situation des enseignants enquêtés face au VIH/SIDA (suite) Parmi les enseignants qui disent quil ny a pas dactivités de prévention dans leurs établissements, 5,0% dentre eux disent que la prévention nest pas inscrite dans le programme officiel, 10,0% invoquent le manque de personnels et/ou de matériels didactiques Parmi les enseignants qui disent quil ny a pas dactivités de prévention dans leurs établissements, 5,0% dentre eux disent que la prévention nest pas inscrite dans le programme officiel, 10,0% invoquent le manque de personnels et/ou de matériels didactiques 75,5% disent quils parlent occasionnellement du VIH/SIDA dans leurs cours 75,5% disent quils parlent occasionnellement du VIH/SIDA dans leurs cours 70% déclarent ne pas disposer du matériel didactique préparé pour des activités de prévention sur le VIH/SIDA 70% déclarent ne pas disposer du matériel didactique préparé pour des activités de prévention sur le VIH/SIDA

35 RECOMMANDATIONS La mission de léducation est de préparer les individus à mener une vie harmonieuse, constructive et heureuse au sein dune communauté locale nationale et internationale (Kelly, 2000). Il est clair que pour accomplir cette mission dans le contexte du VIH/SIDA, des initiatives nouvelles doivent être prises dans le système éducatif. La mission de léducation est de préparer les individus à mener une vie harmonieuse, constructive et heureuse au sein dune communauté locale nationale et internationale (Kelly, 2000). Il est clair que pour accomplir cette mission dans le contexte du VIH/SIDA, des initiatives nouvelles doivent être prises dans le système éducatif. Au terme de cette étude il ressort quil y a un manque de coordination entre les acteurs nationaux impliqués dans la lutte contre le VIH/SIDA dans le système éducatif. A cet effet, pour mieux gérer la pandémie, nous proposons : Au terme de cette étude il ressort quil y a un manque de coordination entre les acteurs nationaux impliqués dans la lutte contre le VIH/SIDA dans le système éducatif. A cet effet, pour mieux gérer la pandémie, nous proposons : la création dune cellule focale de lutte contre le VIH/SIDA dans le système éducatif ou la restructuration du point focal qui existe de manière à impliquer davantage le ministère de la santé publique qui devrait soccuper de la prise en charge des personnes malades, le ministère de léducation nationale qui devrait soccuper de lélaboration des curricula et de la formation des enseignants et du syndicat de enseignants qui devrait évaluer et suivre les différentes activités en collaboration avec le CNLS ; la création dune cellule focale de lutte contre le VIH/SIDA dans le système éducatif ou la restructuration du point focal qui existe de manière à impliquer davantage le ministère de la santé publique qui devrait soccuper de la prise en charge des personnes malades, le ministère de léducation nationale qui devrait soccuper de lélaboration des curricula et de la formation des enseignants et du syndicat de enseignants qui devrait évaluer et suivre les différentes activités en collaboration avec le CNLS ; de diffuser largement la politique de lutte contre le VIH/SIDA dans le système éducatif ; de diffuser largement la politique de lutte contre le VIH/SIDA dans le système éducatif ;

36 RECOMMANDATIONS (suite) de créer une plateforme de concertation afin de permettre tous les acteurs qui interviennent dans le système éducatif de se rencontrer tous les trois mois pour échanger leurs expériences et faire le point de la situation sur leurs activités ; de créer une plateforme de concertation afin de permettre tous les acteurs qui interviennent dans le système éducatif de se rencontrer tous les trois mois pour échanger leurs expériences et faire le point de la situation sur leurs activités ; didentifier les défis socioculturels auxquels font face les élèves, les enseignants, et les parents dans le contexte de VIH/SIDA, en vue de les intégrer dans les modules de formation pour la prévention du VIH/SIDA ; didentifier les défis socioculturels auxquels font face les élèves, les enseignants, et les parents dans le contexte de VIH/SIDA, en vue de les intégrer dans les modules de formation pour la prévention du VIH/SIDA ; de rendre effectif la mise en œuvre de la prévention du VIH/SIDA à travers les curricula dans le système éducatif ; de rendre effectif la mise en œuvre de la prévention du VIH/SIDA à travers les curricula dans le système éducatif ; dencourager les enseignants et les élèves à connaître leurs statuts sérologiques ; dencourager les enseignants et les élèves à connaître leurs statuts sérologiques ; de créer un système surveillance du VIH/SIDA dans le système éducatif qui va inclure la collection, lanalyse et la dissémination des données pour une gestion efficace de lépidémie ; de créer un système surveillance du VIH/SIDA dans le système éducatif qui va inclure la collection, lanalyse et la dissémination des données pour une gestion efficace de lépidémie ;

37 RECOMMANDATIONS de former les enseignants afin quils soient aptes à former les élèves pour prévenir le VIH/SIDA ; de former les enseignants afin quils soient aptes à former les élèves pour prévenir le VIH/SIDA ; de faire une sensibilisation sur la stigmatisation liée au VIH/SIDA à tous acteurs du système éducatif ; de faire une sensibilisation sur la stigmatisation liée au VIH/SIDA à tous acteurs du système éducatif ; de fournir aux enseignants du matériel didactique adéquat pour les activités de prévention ; de fournir aux enseignants du matériel didactique adéquat pour les activités de prévention ; de créer une structure de soutien des Orphelins et Enfants Vulnérables au VIH dans le système éducatif qui doit collaborer avec le ministère des affaires sociales, de la promotion féminine et de lenfance ; de créer une structure de soutien des Orphelins et Enfants Vulnérables au VIH dans le système éducatif qui doit collaborer avec le ministère des affaires sociales, de la promotion féminine et de lenfance ; de créer des cellules de soutien aux PVVIH ; de créer des cellules de soutien aux PVVIH ; de tenir compte de limpact du VIH/SIDA pour toutes les planifications dans le système éducatif. de tenir compte de limpact du VIH/SIDA pour toutes les planifications dans le système éducatif.


Télécharger ppt "Etude sur lImpact du VIH/SIDA sur les enseignants dans lEducation Formelle et non Formelle en Guinée."

Présentations similaires


Annonces Google