La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Fin de vie: faut-il légiférer? F Lemaire (Hop henri Mondor) Pt IMR.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Fin de vie: faut-il légiférer? F Lemaire (Hop henri Mondor) Pt IMR."— Transcription de la présentation:

1 Fin de vie: faut-il légiférer? F Lemaire (Hop henri Mondor) Pt IMR

2 Fin de vie: lévolution de la situation en France : B.Kouchner, Secrétariat détat à la santé; avis 63 CCNE; recommandations SRLF

3

4 Fin de vie: lévolution de la situation en France : B.Kouchner, Secrétariat détat à la santé; avis 63 CCNE; recommandations SRLF : JF PMattei, Min santé affaire Humbert/ Chaussoy; Besançon - rapport Marie de Hennezel - prise position SRLF - conférences de consensus ESICM, ANAES - avis Académie de médecine - mission parlementaire J Leonetti - déclaration D.Perben, garde des sceaux - CNOM: réécriture article 37 code déontologie

5 Fin de vie: faut-il légiférer? Définitions Euthanasie Suicide assisté, médicalement assisté Abstention volontaire de boisson et de nutrition Arrêt/ limitation des soins actifs en réanimation Accompagnement fin de vie: morphine

6 Euthanasie: définition (loi Belge du 28 mai 2002) Un acte, pratiqué par un tiers, qui met intentionellement fin à la vie dune personne, à la demande de celle-ci

7 Euthanasia: incidence Agnes van der Heide, Jp van der Maas, the Lancet; 2003, BelgDKItalNethSwedSwitz EOL decision 38%41%23%44%36%51% Euthanasia 0.3%0.06 % 0.04%2.6%0.3% Phys. assisted suicide 0.01 % 0.06 % 0%0.21%0.36 % Alleviation of symptoms ± SDP 22%26%19%20%21%22% Non treatment decision 15%14%4%20%14%28%

8 SÉNAT: SESSION ORDINAIRE DE (11 mai 2004) PROPOSITION DE LOI relative à l'autonomie de la personne, au testament de vie, à l'assistance médicalisée au suicide et à l'euthanasie volontaire, PRÉSENTÉE Par MM. François AUTAIN et al EXPOSÉ DES MOTIFS « Dans les services de réanimation, un patient sur deux meurt après décision de limitation ou d'arrêt de soins actifs et 20% de ces décisions médicales sont des injections avec intentionnalité de décès. Quand on sait par ailleurs que le tiers des décès, dans notre pays, soit environ sur les / constatés par an, survient dans les services de réanimation, on mesure la place qu'a prise l'euthanasie dans notre société. Il faut ajouter que le patient n'est pratiquement jamais informé ou en mesure de donner un quelconque consentement parce que, le plus souvent, hors d'état d'exprimer sa volonté. Les proches non plus ne semblent pas avoir part à la décision. »

9

10 NEJM 2000; 342: 557

11 Questionnaires adressés aux médecins de lOregon en 1999: 2649/4053 réponses ( 65%) 144 demandes SMA, 165 patients Âge: 68; cancer: 67%; survie <6 mois: 76% Depression: 20% refus de prescription Prescription: 29 (18%) 94% des décès assistés au domicile Produit léthal: barbituriques: 98% NEJM 2000; 342: 557

12 Intervention palliative (n=68) chgt décision: 46%, mais 15% si pas intervention 45% des demandeurs recevaient des soins palliatifs NEJM 2000; 342: 557

13 Steinbrook, R. N Engl J Med 2002;346: Deaths among Patients in Hospice Programs and Total Deaths in Oregon, 1990 to 2000

14 Steinbrook, R. N Engl J Med 2002;346: Morphine Consumption in Oregon and the United States, 1997 to 2000

15 Ganzini, L. et al. N Engl J Med 2000;342: Reasons for Requesting Prescriptions for Lethal Medications Ganzini et al. 342 (8): 557, 2000

16 Euthanasie : incidence aux Pays-Bas B.D.Onwuteaka-Philipsen, Jp van der Maas, the Lancet; 2003, Euthanasia 1.9 %2.3 %2.2 % Phys. assisted suicide 0.3 %0.4 %0.1 % Alleviation of symptoms ± SDP 19 % 20% Non treatment decision 18%20%

17 L Dellens et al. End of life decisions in Flanders Lancet, 2000; 356: 1806 Percent of all deaths Euthanasia1.1% Physician assisted suicide0.2% Alleviation of pain with opioïds 17% Withdrawal of life support18% Total EOL decisions37% Observed deaths= 1925/56354 (1998)

18 Fin de vie: faut-il légiférer? Dautres domaines dintérêt que leuthanasie; l« approche palliative » dans: –La réanimation –Lhospitalisation courante, le long séjour, la cancérologie –La gériatrie –La médecine de ville –La médecine durgence hosp; (SAU) –Le pré-hospitalier (SAMU/SMUR)

19 Fin de vie en réanimation/urgence Roupie E Int Care M2000représentant Ferrand E Lancet2001Latarea Tardy B ICM2001urgences Pochard F CCM2001incidence Pochard F CCM2001 Anxiété/dépression Devictor DCCM2002pédiatrie Holzapfel L ICM2002Stop vent. Ferrand E Int Care M2003ressenti Azoulay ECCM2003représentant Azoulay EICM2003prédiction

20

21 L Dellens et al. End of life decisions in Flanders Lancet, 2000; 356: 1806

22 Hedberg K. Five years of legal physician assisted suicide in oregon NEJM, 2003; 348: : 8.8/ décès


Télécharger ppt "Fin de vie: faut-il légiférer? F Lemaire (Hop henri Mondor) Pt IMR."

Présentations similaires


Annonces Google