La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA REFORME DU SYSTEME STATISTIQUE TUNISIEN RIDHA FERCHIOU PRESIDENT DU CONSEIL NATIONAL DE LA STATISTIQUE (Octobre 2001) 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA REFORME DU SYSTEME STATISTIQUE TUNISIEN RIDHA FERCHIOU PRESIDENT DU CONSEIL NATIONAL DE LA STATISTIQUE (Octobre 2001) 1."— Transcription de la présentation:

1 LA REFORME DU SYSTEME STATISTIQUE TUNISIEN RIDHA FERCHIOU PRESIDENT DU CONSEIL NATIONAL DE LA STATISTIQUE (Octobre 2001) 1

2 I- LE POURQUOI DE LA REFORME DU SYSTEME STATISTIQUE TUNISIEN II- PRINCIPAUX AXES DE LA REFORME DU SYSTEME STATISTIQUE TUNISIEN 2

3 I- LE POURQUOI DE LA REFORME DU SYSTEME STATISTIQUE TUNISIEN I-1 RAISONS LIEES AUX LACUNES ENREGISTREES AU NIVEAU DU SYSTEME STATISTIQUE A LA VEILLE DE LA REFORME I-2 RAISONS LIEES AUX MUTATIONS ECONOMIQUES NATIONALES ET INTERNATIONALES ET A LEMERGENCE DE NOUVEAUX TYPES DE BESOINS I-3 RAISONS LIEES AU DEVELOPPEMENT RAPIDE DES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (N.T.I.C) 3

4 I-1 RAISONS LIEES AUX LACUNES ENREGISTREES AU NIVEAU DU SYSTEME STATISTIQUE A LA VEILLE DE LA REFORME I-1.1 Caractéristiques du Système Statistique Tunisien (S.S.T) S.S.T = relativement avancé S.S.T = relativement décentralisé - INS - Autres Structures Statistiques Principaux Acquis : - Capacité de réaliser des opérations Statistiques lourdes: recensements, enquêtes, etc… - Données statistiques relativement cohérentes et fiables - En harmonie avec les Normes Internationales 4

5 I-1.2 Insuffisances et lacunes enregistrées au niveau du S.S.T en 1999 Assise Juridique Coordination, Harmonisation et Concertation Couverture Statistique Déséquilibre au niveau des quatre fonctions: - Collecte - Traitement - Analyse - Diffusion Faible utilisation des N.T.I.C 5

6 I-2 RAISONS LIEES AUX MUTATIONS ECONOMIQUES NATIONALES ET INTERNATIONALES ET A LEMERGENCE DE NOUVEAUX TYPES DE BESOINS La libéralisation de lEconomie Nationale Les mutations du tissu Economique et Social Louverture sur lextérieur Impliquent Engendrent Des intervenants de plus en plus Nombreux De nouveaux besoins en matière dinformation statistique 6

7 On passe d un ancien Système Statistique au service d un utilisateur unique = l Etat Planificateur Vers Un nouveau Système Statistique au service de tous les agents économiques publics et privés = Entreprises, ménages, investisseurs potentiels tunisiens et étrangers, institutions financières nationales et internationales, administrations, O.N.G, universités, etc … 7

8 L information Statistique et le Système dinformation en général sont de plus en plus considérés : ¤ Comme richesse (atout) de lentreprise et de lEconomie Nationale ¤ Comme facteur essentiel de compétitivité ¤ Comme outil à la prise de décision ¤ « How to turn data into value ? » L accès libre et équitable à l information statistique est de plus en plus considéré comme un droit fondamental du citoyen. 8

9 I-3 RAISONS LIEES AU DEVELOPPEMENT RAPIDE DES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (N.T.I.C) L émergence et le développement rapide de N.T.I.C notamment la révolution de l Internet - constituent des défis continus dans la modernisation du système statistique - offrent des opportunités importantes au niveau de la production, du stockage, du traitement et de la diffusion de l information statistique 9

10 Grâce aux N.T.I.C, l accès rapide (voire en temps réel) et au moindre coût à l information statistique est devenu non seulement possible, mais un des facteurs essentiels de compétitivité 10

11 II- PRINCIPAUX AXES DE LA REFORME DU SYSTEME STATISTIQUE TUNISIEN II 1 - Vers une meilleure organisation de lActivité Statistique II 2 – Vers une Amélioration du degré de Couverture de lActivité Economique et de la vie sociale par le Système Statistique II 3 – Vers la Rénovation et la Modernisation des actions de diffusion II 4 – Vers le Renforcement du potentiel humain et matériel 11

12 Au sein des Départements Ministériels: * Structure unique * Passer de 118 structures statistiques à près de 47 structures A lEchelle Nationale : * Rôle du Conseil National de la Statistique * Répertoire des Structures Statistiques Développer, si possible, toutes les fonctions statistiques au sein de chaque structure. Encourager la Naissance et le Développement de Structures Statistiques privées et para-publiques. Encourager la Coopération entre les Structures Statistiques et les centres de Recherches en matière dAnalyse de lInformation Statistique 12 II 1 - Vers une meilleure organisation de lActivité Statistique

13 LE CONSEIL NATIONAL DE LA STATISTIQUE EN TUNISIE (C.N.S) Le C.N.S est créé par la loi N°32 du 13 avril 1999 relative au Système National de la Statistique Cest un organe consultatif de coordination, de concertation, de suivi et dévaluation Le C.N.S propose les orientations générales de lactivité statistique ainsi que le Programme National de la Statistique Le C.N.S assure la coordination de lactivité statistique entre les différents producteurs Le C.N.S assure la concertation entre les producteurs et les utilisateurs Le C.N.S veille au respect des règles déontologiques de la profession et à celui des principes fondamentaux de lactivité statistique 13

14 CONSEIL NATIONAL DE LA STATISTIQUE (Suite) Composition : 28 membres en plus de son Président - 14 membres représentant les principaux producteurs des données statistiques en Tunisie - 7 membres représentant la Société Civile, le secteur privé et les utilisateurs (Patronat, syndicats, ordres professionnels et associations diverses, …) - 7 membres au choix représentant lUniversité et lexpertise en matière de statistique et danalyse économique Le secrétariat permanent du C.N.S est assuré par le Directeur Général de lINS Le C.N.S soumet au Premier Ministre son rapport annuel sur lactivité statistique dans le pays 14

15 Priorités Retenues par le CNS: * Les Statistiques Relatives à lEmploi et aux Revenus * Les Statistiques Relatives à la Conjoncture Economique et à la Compétitivité Autres Axes importants: * Statistiques Régionales et Locales: Rôle de la Cartographie * Le Répertoire National des Entreprises * Les Statistiques Sociales * LEnvironnement Le Programme National de la Statistique pour le X ème Plan (2002 – 2006) 15 II 2 – Vers une Amélioration du degré de Couverture de lActivité Economique et de la vie sociale par le Système Statistique

16 Elargir le champ des données statistiques disponibles au public. Veiller au respect des principes de Transparence, de célérité, de périodicité et de ponctualité en matière de diffusion. Vers un Calendrier Annuel, arrêté à lavance, des publications statistiques Recourir de plus en plus aux Nouvelles Technologies de lInformation et de la Communication (NTIC) en matière de Diffusion Mise en place dun portail unique « Tunisie-Statistique » sur le réseau Internet. 16 II 3 – Vers la Rénovation et la Modernisation des actions de diffusion

17 Améliorer le taux dencadrement au sein des structures statistiques Recruter en priorité des: - Ingénieurs Statisticiens - Ingénieurs Informaticiens - Techniciens Supérieurs en Statistique et en Informatique Mise en place de lEcole Supérieure de la Statistique et de lAnalyse de lInformation (E. S. S. A. I) Programme Spécial de Mise à Niveau des Structures Statistiques Publiques 17 II 4 – Vers le Renforcement du potentiel humain et matériel

18 ¤ En Tunisie : - Selon la Norme Européenne = 15 statisticiens pour habitants - Besoins estimés à 1500 statisticiens, en Tunisie - Situation actuelle : * Ingénieurs Statisticiens = 127 * Techniciens Supérieurs (Stats) = 137 * Ingénieurs Informaticiens = 58 * Techniciens Supérieurs (Inform) = 40 * Economistes = 217 * Autres = Ceci implique une politique volontariste de formation de cadres statisticiens 18

19 Un système statistique performant est celui qui met à la disposition du public des données économiques et sociales fiables, cohérentes et scientifiquement élaborées, que chacun pourra utiliser selon ses propres besoins. Ces données statistiques sont de plus en plus considérées comme des outils mieux à même déclairer la décision de lagent économique concerné 19 QUELQUES REMARQUES EN GUISE DE CONCLUSION

20 CONCLUSION ( Suite) La Réforme en cours du Système Statistique Tunisien ne peut que réussir car ses fondements sont solides La mise en place dun nouveau Système Statistique performant est une opération complexe qui ne peut prendre toute sa portée que dans la durée Le Réforme du Système Statistique National a des implications politiques essentielles : Cest à la fois Un instrument dapprofondissement de la démocratie Un outil de mise à niveau de lactivité économique du pays 20


Télécharger ppt "LA REFORME DU SYSTEME STATISTIQUE TUNISIEN RIDHA FERCHIOU PRESIDENT DU CONSEIL NATIONAL DE LA STATISTIQUE (Octobre 2001) 1."

Présentations similaires


Annonces Google