La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Les changements climatiques, les catastrophes naturelles, et les femmes Liz Riley, Coordonnatrice adjointe (ag) Organisme caribeen dintervention durgence.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Les changements climatiques, les catastrophes naturelles, et les femmes Liz Riley, Coordonnatrice adjointe (ag) Organisme caribeen dintervention durgence."— Transcription de la présentation:

1 1 Les changements climatiques, les catastrophes naturelles, et les femmes Liz Riley, Coordonnatrice adjointe (ag) Organisme caribeen dintervention durgence en cas de catastrophes (CDERA) Commission interaméricaine des femmes Trente-quatrième Assemblée des déléguées Santiago, Chili 11 novembre 2008

2 2 Vue densemble de lexposé CDERA CDERA Changements climatiques, variabilité du climat, et catastrophes naturelles Changements climatiques, variabilité du climat, et catastrophes naturelles Impacts exercés sur les femmes Impacts exercés sur les femmes Perspectives davenir: Plates-formes pour laction Perspectives davenir: Plates-formes pour laction

3 3 Mieux Connaître le CDERA Organisme caribéen dintervention durgence en cas de catastrophe Organisme caribéen dintervention durgence en cas de catastrophe Organisation régionale intergouvernementale de gestion des catastrophes – Siège: Barbade Organisation régionale intergouvernementale de gestion des catastrophes – Siège: Barbade Créé en 1991 en vertu dun Accord conclu par les Chefs de gouvernement de la région Créé en 1991 en vertu dun Accord conclu par les Chefs de gouvernement de la région Fonction principale: intervenir immédiatement et de façon coordonnée aux catastrophes se produisant dans les pays participants. Fonction principale: intervenir immédiatement et de façon coordonnée aux catastrophes se produisant dans les pays participants. Seize (16) États participants Seize (16) États participants

4 4

5 5 Changements climatiques, variabilité du climat et catastrophes naturelles

6 6 Changements climatiques: On entend par «changements climatiques» des changements de climat qui sont attribués directement ou indirectement à une activité humaine altérant la composition de latmosphère mondiale et qui viennent sajouter à la variabilité naturelle du climat observée au cours de périodes comparables. Changements climatiques: On entend par «changements climatiques» des changements de climat qui sont attribués directement ou indirectement à une activité humaine altérant la composition de latmosphère mondiale et qui viennent sajouter à la variabilité naturelle du climat observée au cours de périodes comparables. Source: CCNUCC Désigne des variations de létat moyen et dautres statistiques (écarts standards, phénomènes extrêmes, etc.) du climat à toutes les échelles temporelles et spatiales au-delà des phénomènes climatiques individuels. Désigne des variations de létat moyen et dautres statistiques (écarts standards, phénomènes extrêmes, etc.) du climat à toutes les échelles temporelles et spatiales au-delà des phénomènes climatiques individuels. Source: GIEC Catastrophe: Une grave perturbation du fonctionnement dune collectivité ou dune société causant des pertes humaines, matérielles, économiques ou environnementales généralisées qui dépassent la capacité de la collectivité ou de la société touchées de sen sortir avec leurs propres moyens. Catastrophe: Une grave perturbation du fonctionnement dune collectivité ou dune société causant des pertes humaines, matérielles, économiques ou environnementales généralisées qui dépassent la capacité de la collectivité ou de la société touchées de sen sortir avec leurs propres moyens. Source: SIRD Définitions

7 7 SOURCE: EM-DAT: The OFDA/CRED International Database 2008

8 8

9 9 Quelques exemples dimpacts dans la Caraibe AnnéeLieu Type de catastrophe IMPACT 1988Jamaique Cyclone Gilbert 65% PIB pays Cyclone Hugo EU$412 M 1999Dominique Cyclone Lenny 53% PIB 2004 Haiti & RD Inondation 270 morts 2004Grenade Cyclone Ivan EU$895 M 2004Jamaique Cyclone Ivan EU$592 M 2005GuyanaInondation 60% GDP Diverses sources: Rassemblées par le CDERA

10 10 Impacts des changements climatiques Hausse du niveau de la mer – 3e Rapport dévaluation du GIEC – en moyenne 5.0mm/an pendant le XXIe Siècle Hausse du niveau de la mer – 3e Rapport dévaluation du GIEC – en moyenne 5.0mm/an pendant le XXIe Siècle Augmentation des températures: 11 des 12 années les plus chaudes ont été connues pendant les 12 dernières années. Si les concentrations de tous les gaz a effet de serre et des aérosols restent constantes aux niveau de 2000, on devrait sattendre un réchauffement additionnel de 0,1degres C. * Augmentation des températures: 11 des 12 années les plus chaudes ont été connues pendant les 12 dernières années. Si les concentrations de tous les gaz a effet de serre et des aérosols restent constantes aux niveau de 2000, on devrait sattendre un réchauffement additionnel de 0,1degres C. * Il est Très probable que des conditions de chaleur extrême et de fortes précipitations deviennent plus fréquentes* Il est Très probable que des conditions de chaleur extrême et de fortes précipitations deviennent plus fréquentes* Il est Probable que les cyclones tropicaux à lavenir deviendront plus intenses, seront accompagnés de vents atteignant des vitesses maximales de plus en plus fortes et de précipitations abondantes* Il est Probable que les cyclones tropicaux à lavenir deviendront plus intenses, seront accompagnés de vents atteignant des vitesses maximales de plus en plus fortes et de précipitations abondantes* * 4th Rapport dévaluation du GIEC

11 11 Impacts des changements climatiques Des actions pour aborder la variabilit é actuelle du climat sont les premi è res é tapes vers les mesures qui doivent être adopt é es a l é gard de l adaptation aux changements climatiques a l avenir Des actions pour aborder la variabilit é actuelle du climat sont les premi è res é tapes vers les mesures qui doivent être adopt é es a l é gard de l adaptation aux changements climatiques a l avenir Les impacts des changements climatiques varieront d un pays à l autre, d une r é gion à l autre, mais ils peuvent aussi varier d une collectivit é à l autre car ils sont li é s aux vuln é rabilit é s existantes Les impacts des changements climatiques varieront d un pays à l autre, d une r é gion à l autre, mais ils peuvent aussi varier d une collectivit é à l autre car ils sont li é s aux vuln é rabilit é s existantes Les changements climatiques, la variabilit é climatique, et les catastrophes naturelles sont des questions relevant du domaine du d é veloppement Les changements climatiques, la variabilit é climatique, et les catastrophes naturelles sont des questions relevant du domaine du d é veloppement

12 12 Contexte déterminant – dimensions sociales des impacts des risques naturels et des changements climatiques Contexte déterminant – dimensions sociales des impacts des risques naturels et des changements climatiques –Vulnérabilité vs résilience Comment les catastrophes naturelles et les changements climatiques affectent- ils les femmes?

13 13 Cadre de la dimension sociale de la vulnérabilité SOURCE: Kambon, 2005

14 14 La vulnérabilité différenciée des femmes et des hommes aux impacts des catastrophes naturelles et aux changements climatiques reflète leurs rôles sociaux préétablis La vulnérabilité différenciée des femmes et des hommes aux impacts des catastrophes naturelles et aux changements climatiques reflète leurs rôles sociaux préétablis Différence de réaction des hommes et des femmes aux catastrophes Différence de réaction des hommes et des femmes aux catastrophes Comment les catastrophes natu- relles et les changements clima- tiques affectent-ils les femmes?

15 15 Les rôles attribu é s aux femmes ont pour cons é quence … Un acc è s limit é aux ressources, y compris le cr é dit, la fourniture des services, l information et la technologie Un acc è s limit é aux ressources, y compris le cr é dit, la fourniture des services, l information et la technologie La mobilit é restreinte – li é e aux responsabilit é s au foyer La mobilit é restreinte – li é e aux responsabilit é s au foyer Linsécurité de la propriété foncière Linsécurité de la propriété foncière Un accès restreint à linformation, à la formation et aux initiatives de développement des capacités Un accès restreint à linformation, à la formation et aux initiatives de développement des capacités

16 16 Les rôles attribu é s aux femmes ont pour cons é quence … Elles ne reçoivent pas, dans la même mesure que les hommes, les informations appropriées sur les risques de catastrophes, et sur leur relation avec lutilisation des ressources naturelles et avec la durabilité environnementale Elles ne reçoivent pas, dans la même mesure que les hommes, les informations appropriées sur les risques de catastrophes, et sur leur relation avec lutilisation des ressources naturelles et avec la durabilité environnementale Elles ont un accès restreint aux fonctions décisionnelles et de leadership Elles ont un accès restreint aux fonctions décisionnelles et de leadership Elles perçoivent un salaire inférieur pour un travail égal Elles perçoivent un salaire inférieur pour un travail égal Les femmes repr é sentent une partie importante des populations d é munies dont la survie d é pend beaucoup des ressources naturelles locales Les femmes repr é sentent une partie importante des populations d é munies dont la survie d é pend beaucoup des ressources naturelles locales

17 17 Quelques impacts cl é s … Pourraient requérir un appui additionnel, e.g. pour répondre aux alertes précoces en raison dune mobilité limitée Pourraient requérir un appui additionnel, e.g. pour répondre aux alertes précoces en raison dune mobilité limitée Taux de mortalité plus élevé: Mortalité féminine par suite du Tsunami de 2004 en Inde: 3 – 4 X celui des hommes dans certaines collectivités Taux de mortalité plus élevé: Mortalité féminine par suite du Tsunami de 2004 en Inde: 3 – 4 X celui des hommes dans certaines collectivités Incapacité ou capacité limitée de remplir pleinement leur rôle de fournisseuses des aliments, de leau et du carburant. e.g. à cause de la sécheresse Incapacité ou capacité limitée de remplir pleinement leur rôle de fournisseuses des aliments, de leau et du carburant. e.g. à cause de la sécheresse Elles perdent leur emploi et nont aucun moyen pour réclamer des indemnisations là où ces programmes de récupération existent: Cyclone Ivan à la Grenade en 1960 – 70% des travailleurs dans le secteur informel étaient des femmes Elles perdent leur emploi et nont aucun moyen pour réclamer des indemnisations là où ces programmes de récupération existent: Cyclone Ivan à la Grenade en 1960 – 70% des travailleurs dans le secteur informel étaient des femmes Possibilité limitée de récupération par suite dune catastrophe en raison, en partie, de linsécurité de la propriété foncière Possibilité limitée de récupération par suite dune catastrophe en raison, en partie, de linsécurité de la propriété foncière

18 18 Quelques exemples: Étude de cas Grenade Cyclone Ivan 2004

19 19

20 20 Carte de la Grenade, de Carriacou et de Petit Martinique

21 21 A frappé la Grenade le 7 septembre 2004 A frappé la Grenade le 7 septembre 2004 Cyclone de categorie 3 Cyclone de categorie 3 Vents dune force de 115 milles/heure Vents dune force de 115 milles/heure Cyclone Ivan 2004

22 22 Étude de cas-Caraïbes – Grenade, Cyclone Ivan 2004 Conditions avant le cyclone : Pourcentage relativement élevé (31,8%) de personnes âgées non autonomes. Personnes âgées de plus de 61 ans forment 26,5 pour cent de la population; Pourcentage relativement élevé (31,8%) de personnes âgées non autonomes. Personnes âgées de plus de 61 ans forment 26,5 pour cent de la population; On a observé quau sein de la population la plus démunie un cinquième a eu des premières couches à lâge de 10 à 19 ans. Taux de fertilité des adolescents: 16,3%; On a observé quau sein de la population la plus démunie un cinquième a eu des premières couches à lâge de 10 à 19 ans. Taux de fertilité des adolescents: 16,3%; Impact après le cyclone: Impact après le cyclone: Nécessité accrue de prise en charge Nécessité accrue de prise en charge Source: Grenada: A Gender Impact Assessment Of Hurricane Ivan – Making the Invisible Visible, CEPALC et UNIFEM 2005

23 23 Conditions avant le cyclone: Secteur informel: 60 – 70% sont des femmes Secteur informel: 60 – 70% sont des femmes 32% de la population au chômage 32% de la population au chômage 28,8% des ménages définis comme démunis, et 10,3% des ménages considérés comme indigents; 28,8% des ménages définis comme démunis, et 10,3% des ménages considérés comme indigents; 48% des femmes chefs de famille sont au nombre des plus démunies, 52 pour cent des femmes sont chefs de famille; 48% des femmes chefs de famille sont au nombre des plus démunies, 52 pour cent des femmes sont chefs de famille; Conditions après le cyclone : Impact direct sur les revenus de la population rurale Impact direct sur les revenus de la population rurale Vulnérabilités accrues chez les femmes: accès aux champs, et services de soins, et revenus pour elles-mêmes et leurs enfants; Vulnérabilités accrues chez les femmes: accès aux champs, et services de soins, et revenus pour elles-mêmes et leurs enfants; Les femmes diminuent limportance des abus dont elles sont victimes au profit de leurs besoins de logement, dalimentation et de revenus Les femmes diminuent limportance des abus dont elles sont victimes au profit de leurs besoins de logement, dalimentation et de revenus Étude de cas - Caraïbes – Grenade, Cyclone Ivan 2004 Source: Grenada: A Gender Impact Assessment Of Hurricane Ivan – Making the Invisible Visible, CEPALC et UNIFEM 2005

24 24 Résilience des femmes Résilience des femmes –Stratégie dadaptation des femmes: raconter des histoires aux enfants –Potée unique–Esprit communautaire Étude de cas - Caraïbes – Grenade, Cyclone Ivan 2004 Source: Grenada: A Gender Impact Assessment Of Hurricane Ivan – Making the Invisible Visible, CEPALC et UNIFEM 2005

25 25 Adaptation aux changements climatiques – Secteurs pr é cis o ù des aspects sexoxp é cifiques devraient être abord é s É nergie É nergie Eau Eau S é curit é alimentaire S é curit é alimentaire Agriculture Agriculture Pêche Pêche Services li é s à la biodiversit é et à l é cosyst è me Services li é s à la biodiversit é et à l é cosyst è me Sant é Sant é Industrie Industrie É tablissements humains É tablissements humains Gestion des catastrophes Gestion des catastrophes Conflits et s é curit é Conflits et s é curit é SOURCE: Kambon, 2008

26 26 Perspectives pour l avenir: Plates-formes pour l action 1. POLITIQUES, CADRE JURIDIQUE, ET PLANIFICATION: Int é gration de la perspective de la sexosp é cificit é dans les politiques nationales, les plans et les l é gislations nationales, et autres mesures notamment celles li é es au d é veloppement durable et aux changements climatiques. Int é gration des politiques sexosp é cifiques dans la planification de la r é cup é ration Strat é gie carib é ene r é gionale pour une gestion int é gr é e des catastrophes (CDM) – Envisage la perspective de genre comme une question transversale

27 27 GESTION INTÉGRÉE DES CATASROPHES (CDM) RÉSULTATSRÉSULTATSRÉSULTATSRÉSULTATS RÉSULTAT 4: Résilience accrue des collectivités dans les pays participants/territoire s du CDERA afin datténuer les effets adverses des changements climatiques et des catastrophes et dy apporter une réponse RÉSULTAT 3: Une gestion des risques de catastrophes a été intégrée aux niveaux des pays et incorporée dans les secteurs clés des économies nationales (y compris le tourisme, la santé, lagriculture et la nutrition) RÉSULTAT 2: Un mécanisme et un programme efficaces pour la gestion des connaissances sur la gestion des catastrophes en général ont été établis Objectif Renforcer la capacité régionale, nationale et celle des collectivités datténuer, de gérer les risques naturels et technologiques ainsi que les effets des changements climatiques, et dy apporter une réponse coordonnée. RÉSULTAT 1: Appui institutionnel renforcé pour la mise en oeuvre des programmes de la CDM aux niveaux national et régional BUT Développement régional durable renforcée à travers le CDM Cadre du Programme

28 28 Perspectives pour l avenir: Plates-formes pour l action 2. INFORMATIONS SEXOSP É CIFIQUESS POUR LA PRISE DE D É CISIONS - Les informations sur lesquelles se fonde la prise de d é cisions refl è tent-elles la perspective de la sexosp é cificit é ? 3. ASPECTS FINANCIERS –Flexibilit é (p.e. post-catastrophes) des m é canismes de financement refl é tant les besoins et les priorit é s des femmes –Analyse sexosp é cfique de toutes les rubriques budg é taires et instruments financiers pour les changements climatiques, indispensable pour assurer des investissements soucieux de la condition f é minine dans les programmes d adaptation, d att é nuation des effets adverses, de transfert des technologies et de d é veloppement des capacit é s

29 29 Perspectives pour l avenir: Plates-formes pour l action 4. GOUVERNANCE: Participation des femmes au processus d é cisionnel relatif aux catastrophes naturelles et aux changements climatiques – cr é ation de d é bouch é s; inclusion 5. ACTIVIT É S D HABILITATION EN VUE DE LA PARTICIPATION –Accro î tre la compr é hension des risques de catastrophes naturelles et des incidences potentielles des changements climatiques –É galit é d acc è s des femmes aux programmes de formation, de cr é dit, de d é veloppement des comp é tences en vue d assurer leur pleine participation

30 30 Mesures pour l avenir: Pr é senter les femmes comme des agentes du changement Pr é senter les femmes comme des agentes du changement Le savoir et les connaissances sp é cialis é es (autochtones) peuvent être mis à contribution pour att é nuer les effets des changements climatiques, et pour dresser des strat é gies d adaptation les concernant, et de r é duction des risques de catastrophes Le savoir et les connaissances sp é cialis é es (autochtones) peuvent être mis à contribution pour att é nuer les effets des changements climatiques, et pour dresser des strat é gies d adaptation les concernant, et de r é duction des risques de catastrophes

31 31 Merci! Questions? Prière de contacter Courriel: Téléphone:


Télécharger ppt "1 Les changements climatiques, les catastrophes naturelles, et les femmes Liz Riley, Coordonnatrice adjointe (ag) Organisme caribeen dintervention durgence."

Présentations similaires


Annonces Google