La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

APB Consulting - MADAGASCAR 1 PROGRAMME RURALSTRUC LES IMPLICATIONS STRUCTURELLES DE LA LIBERALISATION SUR LAGRICULTURE ET LE DEVELOPPEMENT RURAL CAS DE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "APB Consulting - MADAGASCAR 1 PROGRAMME RURALSTRUC LES IMPLICATIONS STRUCTURELLES DE LA LIBERALISATION SUR LAGRICULTURE ET LE DEVELOPPEMENT RURAL CAS DE."— Transcription de la présentation:

1 APB Consulting - MADAGASCAR 1 PROGRAMME RURALSTRUC LES IMPLICATIONS STRUCTURELLES DE LA LIBERALISATION SUR LAGRICULTURE ET LE DEVELOPPEMENT RURAL CAS DE MADAGASCAR Présentation des résultats de la première phase Marrakech – 20 Novembre 2006

2 APB Consulting - MADAGASCAR2 Panorama de lagriculture malgache

3 APB Consulting - MADAGASCAR3 Présentation de lagriculture malgache Grandes variétés agro-climatiques : possibilité de grandes diversités de cultures Une agriculture vivrière : Cultures à cycle court : riz, maïs, manioc, légumineuses, canne à sucre, arachide, coton, tabac… Cultures à cycle long : café, girofle, vanille, litchi, fruits… Faible taille des exploitations Agriculture tournée vers lautoconsommation Place prépondérante du riz : 60% des surfaces cultivées 87% des exploitations agricoles Place croissante de la pêche et élevage

4 APB Consulting - MADAGASCAR4 Évolution des principales productions agricoles et halieutiques

5 APB Consulting - MADAGASCAR5 Population active à majorité agricole Population active très majoritairement agricole : 76% en % en 2004 Salariat agricole : source de revenus non négligeable des ménages ruraux 90% des revenus extra-agricoles 35% de la population rurale y en recourent 17% de la population rurale en dépendent principalement

6 APB Consulting - MADAGASCAR6 Déterminants des changements structurels de lagriculture

7 APB Consulting - MADAGASCAR7 Fort taux daccroissement de la population Taux daccroissement de la population : 2,8% Population malgache multipliée par 3,8 entre 1950 et 2000

8 APB Consulting - MADAGASCAR8 Répartition de la population Densité faible : 27,2 hab./km² (en 2000) Population inégalement répartie Population urbaine : 27% en 2005 Population rurale : 73% Population agricole : Près de 99% de la population rurale Densité moyenne de population rurale par terre arable : Élevée (42,97 en 2000, et 50 hab./km² en 2005)

9 APB Consulting - MADAGASCAR9 Accélération quasi-exponentielle de la cohorte Plus de jeunes : à insérer annuellement dans la vie professionnelle

10 APB Consulting - MADAGASCAR10 Faible niveau dinstruction de la cohorte ¾ de la cohorte issus du milieu rural, à faible niveau dinstruction 25% nayant jamais fréquenté lécole 63% ayant un niveau primaire (moins de 15% natteignant pas le niveau 3 ème année détudes) 10% ayant suivi létude secondaire du premier cycle 2% ayant suivi létude secondaire du second cycle

11 APB Consulting - MADAGASCAR11 Forte pauvreté quasi-stagnante Taux de pauvreté total en 2005 : 68,7% En milieu rural : 74% en 2005 (76,5% en 1993)

12 APB Consulting - MADAGASCAR12 Une libéralisation à deux facettes Désengagement de lÉtat et politiques publiques Budgétaire Monétaire : flottement en 1994 Encadrement technique Ouverture des marchés Milieu des années 1980 : Adhésion à COI Milieu des années 1990 : Adhésion à lOMC et COMESA Début années 2000 : ZLE du COMESA Milieu années 2000 : Adhésion à la SADC

13 APB Consulting - MADAGASCAR13 Faiblesse du marché des facteurs Faible utilisation dintrants agricoles, et très faible taux de motorisation Faible taux de pratique de techniques culturales améliorées Faible taux daccessibilité au crédit agricole Difficulté daccès au foncier, et droit de propriété non sécurisé Faible maîtrise de leau, malgré les actions en faveur de lirrigation Faible niveau de désenclavement, malgré les divers travaux de construction et de réhabilitation de pistes et routes

14 APB Consulting - MADAGASCAR14 Influences des déterminants….

15 APB Consulting - MADAGASCAR15 Quasi-stagnation de la structure de léconomie malgache

16 APB Consulting - MADAGASCAR16 Absorption de la cohorte… Jusquici, absorption par le secteur agricole, notamment rizicole Début de saturation de la capacité dabsorption du secteur agricole Faible capacité dabsorption des autres secteurs, à lexemple de loffre des secteurs tourisme et textile : emplois/an

17 APB Consulting - MADAGASCAR17 Une agriculture basée sur de petites exploitations Baisse des superficies moyennes des exploitations : 1,2 Ha en ,87 Ha en 2005 Moins 29% en 20 ans Baisse de la productivité

18 APB Consulting - MADAGASCAR18 Le riz : pilier de léconomie malgache

19 APB Consulting - MADAGASCAR19 Balance commerciale déficitaire

20 APB Consulting - MADAGASCAR20 Présentation de quelques filières

21 APB Consulting - MADAGASCAR21 La filière Riz Atomisation de la production rizicole Concentration de la commercialisation de gros et de limportation Structure concurrentielle de la transformation Relation contractuelle entre riziers et riziculteurs Le marché régit les relations entre les agents Existence dintervention de lÉtat (importation) Défis : objectif dautosuffisance alimentaire exportation

22 APB Consulting - MADAGASCAR22 La filière Haricot vert Forte concentration du secteur de la transformation à destination Europe (une seule entreprise) Fort degré dintégration Bonne maîtrise de la qualité Exemple de potentiel dexportation de M/car

23 APB Consulting - MADAGASCAR23 La filière Sucre En voie de privatisation Filière à la fois : Concentrée (2 unités de transformation) Intégrée (contractualisation avec les planteurs) Marché captif Forte importation

24 APB Consulting - MADAGASCAR24 La filière Coton Privatisé depuis 2005 En perte de vitesse au niveau de lexport Filière à la fois : Concentrée au niveau de la transformation Intégrée dans le secteur amont et en partie en aval

25 APB Consulting - MADAGASCAR25 La filière Crevette Impact important : Sur la création de valeur ajoutée Dans léquilibre de la balance commerciale Dans la création demploi Dans laménagement du territoire Pêche industrielle et aquaculture : secteur très concentré Évolution vers lintégration de la pêche artisanale en approvisionnant les entreprises industrielles Diversification de la pêche vers laquaculture Bon positionnement sur le marché international Une bonne partie en zone franche Filière où lEtat na jamais intervenu

26 APB Consulting - MADAGASCAR26 La filière Litchi Coexistence de deux types : Intégration (appui technique, norme, financement, commercialisation, exportation) pour un opérateur Segmentation pour la majorité : « collecte » Export concentration sur le marché européen Début de maîtrise de la qualité et de la traçabilité Amélioration de lorganisation de la commercialisation

27 APB Consulting - MADAGASCAR27 La filière Elevage Elevage contemplatif de zébus Début dun développement de lélevage laitier Développement de laquaculture, de la pisciculture, et de laviculture

28 APB Consulting - MADAGASCAR28 Conclusion sur les filières 2 sortes de filières : Vivrière Cueillette Peu intégrées : très peu de transformation

29 APB Consulting - MADAGASCAR29 Impasses ou blocages de transition

30 APB Consulting - MADAGASCAR30 Problème démographique – Peu de migration Quasi-stagnation du niveau de pauvreté, surtout en milieu rural Économie malgache stagnante et intimement liée à lagriculture Saturation foncière et risque sur lenvironnement Faible accroissement du rendement et de la production agricoles

31 APB Consulting - MADAGASCAR31 Faible intégration des produits agricoles Faible diversification de loffre dexportation, concentrée sur quelques marchés Concurrence accrue du fait de lintégration des marchés régionaux et internationaux (SADC, COMESA, APE) Difficulté à répondre aux normes internationales Faiblesse de loffre du secteur privé dans le domaine des services agricoles (conseil agricole, maintenance des infrastructures, information, formation agricole…) Faible accès au financement

32 APB Consulting - MADAGASCAR32 Options de sorties

33 APB Consulting - MADAGASCAR33 Migration interne Opportunités Existence de zones « vides » à mettre en valeur Existence de projets de zones de développement (PIC, MCA, ZIA…) Existence de projets de migration : PROJER, MinPop Développement des villes secondaires Contraintes Insuffisance de moyens de mise en œuvre des politiques daménagement de territoire (foncier, équipement et infrastructures, financement…) Sécurité des biens et des personnes Culturelles (insuffisance desprit pionnier) Insuffisance des mesures dincitation Faible synergie dans la mise en œuvre les diverses politiques de développement

34 APB Consulting - MADAGASCAR34 Migration internationale Opportunités Existence des divers accords commerciaux en cours : OMC, COMESA, SADC, COI Contraintes Restriction à la circulation des personnes physiques Niveau des compétences Barrière des langues Culturelle : insuffisance de lesprit pionnier

35 APB Consulting - MADAGASCAR35 Développement des activités non agricoles Opportunités Diversification des industries de transformation (substitution à limportation) Développement des chaînes de valeur des secteurs porteurs Existence dopportunités dinvestissement par le biais des PIC, MCA, ZIA, Zones franches… Développement des villes secondaires Développement de loffre de formation Développement des services Contraintes Faiblesse du niveau de formation de base Inadéquation de loffre de formation Investissement (contraintes institutionnelles) Foncier Aménagement du territoire Insuffisance dattractivité du climat des affaires Faible compétitivité des secteurs

36 APB Consulting - MADAGASCAR36 Opportunité dune nouvelle forme de ruralité Développement dune autre forme dagriculture : Réponse à une demande alimentaire interne croissante Agriculture tournée vers le marché Développement de lagri-business Diversification de loffre à lexportation par une maîtrise de laccès aux marchés Identification de niches par la maîtrise des normes et qualités (bio, AOC, labellisation…) Émergence de clusters

37 APB Consulting - MADAGASCAR37 Contraintes de la nouvelle forme de ruralité Bas niveau dinstruction Insuffisance de loffre de formations spécifiques (normes, marketing, études de marché, techniques agricoles…) Insuffisance de points dinformation sur les opportunités de marchés Faiblesse de la taille des exploitations Faiblesse de lappui technique Existence de contraintes externes au niveau des divers accords commerciaux Insuffisance des degrés de transformation des produits Coexistence dune agriculture à deux vitesses Absence de filet de sécurité adéquat Blocage culturel (changement, politique de natalité…) Foncier Insuffisance de synergie au niveau des politiques et des divers acteurs

38 APB Consulting - MADAGASCAR38 Analyse des ajustements actuellement à lœuvre

39 APB Consulting - MADAGASCAR39 Politiques actuellement mises en œuvre Madagascar Action Plan ( ) Politique Nationale de Développement Rural Politiques sectorielles : Partenariat public/privé - Approche filière Politique Nationale Foncière PANSA PN2D pour laménagement du territoire CSA sur le service agricole ABC pour linformation PIC pour appui commercialisation… Évolution de lagriculture malgache (développement des cultures de contre-saison)

40 APB Consulting - MADAGASCAR40 Cohérence des politiques ? Incitations fiscales Difficulté à préparer les négociations Cohérence entre ce qui est négocié et ce qui est mise en œuvre ? Mauvaise connaissance de la population malgache Politique qualité insuffisante Amélioration productivité/production/transformation/exportation

41 APB Consulting - MADAGASCAR41 Merci de votre attention APB Consulting Tél


Télécharger ppt "APB Consulting - MADAGASCAR 1 PROGRAMME RURALSTRUC LES IMPLICATIONS STRUCTURELLES DE LA LIBERALISATION SUR LAGRICULTURE ET LE DEVELOPPEMENT RURAL CAS DE."

Présentations similaires


Annonces Google