La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ETUDE DIASGNOSTIQUE ET PROSPECTIVE SUR LA GESTION DU TEMPS DENSEIGNEMENT APPRENTISSAGE A LECOLE Adama DIOUF Directeur Ressources Humaines Ministère Education.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ETUDE DIASGNOSTIQUE ET PROSPECTIVE SUR LA GESTION DU TEMPS DENSEIGNEMENT APPRENTISSAGE A LECOLE Adama DIOUF Directeur Ressources Humaines Ministère Education."— Transcription de la présentation:

1 ETUDE DIASGNOSTIQUE ET PROSPECTIVE SUR LA GESTION DU TEMPS DENSEIGNEMENT APPRENTISSAGE A LECOLE Adama DIOUF Directeur Ressources Humaines Ministère Education Sénégal

2 I-POURQUOI CETTE ETUDE I-POURQUOI CETTE ETUDE les fréquentes perturbations dans nos établissements; les nombreuses contraintes et ou exigences sociologiques; programmes scolaire rarement terminés ou bâclés; Les acteurs de lécole surpris de la vitesse avec laquelle vont les choses ; une désaffection de lécole publique (une menace); les résultats scolaires sont de plus en plus loin des attentes des populations: exemples: BFEM: 51,12% (en 2002); 61,62% (en 2003); 59,19%(en 2004); 26,55% (en 2005 ) BAC général: 57,40% (en 2002) ; 60,09% (en 2003) ; 60% (en 2004) ; 74,20% (en 2005). Bac technique : 70,17% (en 2002) ; 50,7% (en 2003); 46% (en 2004) ; 40,63% (en 2005).

3 I- OBJECTIFS STRATEGIQUES améliorer les performances des élèves par le relèvement du seuil de maîtrise pour les disciplines fondamentales; réduire les taux de redoublement et dabandon; responsabiliser les communautés dans la gestion du système éducatif (planification, suivi-évaluation, mobilisation des ressources)

4 II- OBJECTIF GENERAL Sensibiliser acteurs et partenaires sur la nécessité dune bonne gestion du temps scolaire pour la qualité et lefficience des enseignements apprentissages dans le moyen et secondaire en vue dune prise de décision pour: Le respect (à défaut de laccroissement) du temps denseignement apprentissage; des stratégies et techniques pertinentes de gestion de nos établissements ; des mécanismes dévaluation adéquats ;

5 III- OBJECTIFS SPECIFIQUES III- OBJECTIFS SPECIFIQUES 1°/ Sur la sensibilisation Informer tous les acteurs, à partir de cas dillustration, des méfaits des perturbations scolaires sur la gestion des programmes scolaires et sur la qualité des enseignements apprentissages; 2°/ Sur les stratégies Arrêter une planification efficiente des activités denseignement pour le reste de lannée en saccordant sur le minimum nécessaire du programme; Elaborer des stratégies dencadrement rapproché; 3°/Sur lévaluation Faire des évaluations rapprochées et individualisées au besoin;

6 IV- METHODOLOGIE 1°/ Analyse documentaire :les cahiers de textes, les cahiers et fiches de préparations et tout document de planification des professeurs, les cahiers délèves etc. 2°/ Visites de classes; 3°/ Entretiens ont été utilisés comme techniques dinvestigation par léquipe formée des CPI, des CPR et de lI.A. 4°/ Léchantillonnage a/ Léchantillon classe : il a concerné 5 classes de 3ème des collèges dans les départements de Diourbel et de Bambey; Des classes de Terminales dans 3 lycées identifiés en lycée 1 (LI), lycée 2 (LII) et lycée 3 (LIII) dans des séries TL1, TS1 et TS2. b/ Léchantillon discipline : les disciplines : français (FR), histoire et géographie (HG), anglais (AN), sciences de la vie et de la terre (SVT), sciences physiques (SP), mathématiques (MA), philosophie (PH).

7 Répartition des CPI par classe et par discipline au moment du recueil des données Disci Class FRHGANGSVTSPMAPh 3 ème XXXXX TL1XX TS1XX TS2XX

8 5°/ Ateliers de restitution : Des ateliers ont regroupé tous les acteurs et partenaires de lécole à lIA pour restituer les conclusions des études (fin mars 2003 pour la 1 ère étude; mi mars et fin juin 2005 pour la 2 ème étude). Ces ateliers ont des objectifs de diffusion des conclusions, dinformation et de sensibilisation en vue dune prise de décisions concertée pour mieux gérer le temps scolaire.

9 V – PRESENTATION DE QUELQUES RESULTATS Pour la 1ère étude (doctobre 2002 au 15 mars 2003) Premier cas dillustration : en TS1 au lycée L1 en Sciences physiques(SP) : Début des cours : le 14 octobre 2002 Date de lenquête : le 15 mars 2003 soit 5 mois de présence à lécole. a- Les programmes exécutés Le programme de SP en TS1 contient 17 chapitres de physique et 11 chapitres de chimie pour 8h/semaine. Exécutés: 7 chapitres de physique, 07 de chimie et 4 devoirs faits dont la composition; Reste à exécuter: 10 chapitres de physique et 04 de chimie.

10 V – PRESENTATION DE QUELQUES RESULTAT (suite) b- Etat des fêtes et autres jours non travaillés Janvier 2003 :5 j de grève des élèves pour manque de professeurs darabe (du 14 au 18 janvier) 1j de grève de lintersyndicale des enseignants (23/janv) Février 2003 : 2 j de grève pour anticiper sur les fêtes de la tabaski (10,11 fév) 3 j de grève de lintersyndicale (du 25 au 27 février) Mars 2003 : 2 j de grève pour le problème de la route nationale (3 et 4 mars) 4 j de grève pour les mêmes raisons (du 5 au 8 mars) 1 j fête de tamkharit (vendredi 14 mars) Total jours perdus: 18 j soit 2 semaines et 4 j de cours ; ce qui correspond à 20 h perdues.

11 c/-programmes et horaires restant Nbre chap. restant Heures de cours Heure s de TD Phy siqu chim41410 Tota Pour terminer les programmes il faut donc 51 h+44 h = 95 h

12 d-Autres fêtes et moyenne prévisible de grèves simulée Fêtes de pâques : 5j (du 2 au 7 avril) Fête du travail : 1 j (jeudi 1 er mai) magal : 7 j (à partir du mardi 22 avril) gamou : 3 j (à partir du mercredi 14 mai) Ascension : 1 j (jeudi 29 juin) Pentecôte : 1 j (dimanche 8 juin donc lundi de pentecôte férié) Composition du 2ème semestre : 7 j Journées culturelles et ouverture de foyers : 2 j Devoirs et correction (en classe) 2x2= : 4 j Prévision de perturbations (grèves, séminaires, absences justifiées ou non) : 10 j Total prévisionnel de jours non enseignés : 41 j soit 6 semaines = 48 h de cours NB : tous ces jours perdus pour fait de grève ou de fête coïncident à des jours de classe.

13 e- volume horaire disponible Du 15 mars au 21juin, il y a 13 semaines qui correspondent à 104 h de cours (13x 8 h= 104 h) Des 104 h, il faut déduire les 48 h à perdre: 104h – 48 h = 56 h disponibles Or pour terminer les programmes il faut 95 h, il y a donc un déficit de 39 h (95h – 56 h)

14 2ème cas dillustration:TL1 au LI en philo (8h/ semaine) Quelques considérations générales sur le programme de philosophie La philosophie occupe une place spécifique et particulière dans notre système éducatif: cest une discipline nouvelle pour les élèves; mais elle est même dans son essence abstraite;toutes choses qui rendent son enseignement et son assimilation malaisés. A ces difficultés intrinsèques il faut y ajouter trois contraintes institutionnelles: 1°/- le programme est nouveau, il date de mai 1998;(perspectives de modification depuis 2007) 2°/-le programme est vaste pour ne pas dire trop ambitieux ; même pour une année scolaire normale il est difficile voire impossible de le terminer. 3°/-lépreuve de philosophie se fait de façon anticipée par rapport aux autres matières du baccalauréat; les candidats ont moins de temps par rapport aux autres disciplines qui bénéficient environ dun mois supplémentaire de cours. Lépreuve de philosophie est fixée au 12 juin 2003 et par conséquent les cours sarrêtent au plus tard le 7 courant. Faute de temps, la majorité des professeurs ne fait que survoler les œuvres au programme et parfois ne les fait même pas. Ce sont toutes ces difficultés ajoutées à bien dautres qui expliquent les notes souvent catastrophiques au bac.

15 les programmes exécutés et les programmes restant Il y a 4 domaines pour un total de 23 chapitres et 2 œuvres au programme sur lesquelles porte lépreuve orale du 2ème groupe. Au 15 mars 2003, 4 chapitres ont été exécutés et 2 devoirs faits dont la composition du 1er semestre. Il reste donc 19 chapitres et les 2 œuvres à étudier. b- Etat des fêtes et perturbations (rappel): 18 j soit 2 semaines et 4 j = 20 h (voir supra) c- prévisions des grèves ou fêtes : 41j soit 6 semaines environ; ce qui correspond à 48 h de cours (voir supra) d- volume horaire à dispenser pour le reste de lannée 19 chapitres x 8 h = 152 h soit 19 semaines de cours e- volume horaire disponible Du 15 mars au 7 juin, il y a 11 semaines qui correspondent à 88 h. Des 88 h il faut déduire 48 h de perturbation possible; il reste = 40 h Volume horaire disponible= 40 h soit 5 semaines Or pour terminer le programme il faut 152 h (19 semaines), il y a un déficit de 112 h (152 h – 40 h) soit environ 14 semaines.

16 Temps denseignement restant du 16 mars au 21 juin pour les terminales et jusquau 30 juin pour les 3ème. Disciplines Volume horaire restant Volume horaire disponible écarts FR/TL1 (5h/ sem ) 64h (13 sem) 30h (6 sem) -34h ( 7 sem) SP/ TS1 (8h/ sem 95 h ( 12 sem) 56 h (7 sem ) -39 h ( 5 sem SVT/3ème (4h/sem) 55 h (13 sem) 33h (8 sem) -22h (5sem) AN/ 3ème (3h/sem) 27h (9 sem) 27h (9 sem) -

17 Temps denseigment restant du 16 mars au 21 juin pour les terminales et jusquau 30 juin pour les 3 ème (suite) DisciplinesVolume horaire restant Volume horaire disponible écarts 3ème HG/2h/sem 17h (8sem) 12 h (6 sem) -5h (2 sem) PH /TL1 (8h/sem) 190h (24 sem) 40h (5 sem) -150h (19 sem ) MA /TS1 (8h/sem) 68h (9 sem) 50h (7sem) -18h (2 sem )

18 Recommandations spécifiques Recommandations spécifiques Faire le tirage des cours et des documents utiles de façon planifiée pour le restant de lannée. Organiser des cours de rattrapage planifiés (gain :2h/sem par discipline) et des cours de renforcement en concertation avec tous les professeurs concernés (les disciplines dominantes pourraient être privilégiées selon les séries); Faire les devoirs en dehors des heures de cours ; Faire les compositions en fin de semaine ou les jours fériés ; Procéder à des réductions horaires au niveau des matières non dominantes ; ce gain sera affecté à la discipline déficitaire dominante (gain : 1 h ou 2h/ semaine en math, en français, en philo, en SP selon le cas). Faire la synthèse des leçons dont les thèmes se rapprochent et un choix judicieux des exercices de TD. En langue (français, anglais, espagnol, portugais, arabe) regrouper les textes liés au même thème et les traiter ensemble par les professeurs : ( gain 2h/ semaine en math, en langue et en philo ); les conseils denseignements seraient mis à contribution Résultats: un gain de 37 à 40 h était obtenu jusquau 21 juin 2003.Donc pour lessentiel le retard devrait être comblé sauf en philo au lycée LIII.

19 B-POUR LA 2ème ETUDE (doctobre 2004 à juin 2005) 1er cas dillustration : BST, classe de 3ème ; E. Technologique : 4h/ prof ; 2h/élèves Début des cours : le 8 novembre 2004 Fin des cours : le 20 juin 2005 Les contenus : Sur la mécanique : 24 cours x 2=48 h Sur lélectricité : 4 cours x 2= 8 h (début des cours le 9/5/05) Total heures de cours : 48 h +8 h= 56 h Devoirs surveillés : 6 devoirs x 2h = 12 h Composition 1er et 2ème trimestres : 2 x 2 h = 4h Total heures de présence en classe : 56 h+ 12h + 4h = 72 heures Jours non travaillés maîtrisés (5 j de grève+1 j de plus après la korité: mardi 16 nov. 2004) : 6 x 2h = 12 h soit 11,53 % de perte de cours (le BST nest pas allé en grève cette année mais les élèves ont été souvent sortis par les élèves en grève des autres établissements)

20 Date de rentrée scolaire des élèves : 4 octobre 2004 (cf décret portant sur les fêtes et découpage de lannée scolaire) Date présumée de démarrage des cours : le 11 octobre 2004 Date présumée darrêt des cours : le 27 juin 2005 Le décompte a montré à partir de ces dates qil fallait : 18 h de cours pour le 1er trimestre, 42 h pour le 2ème trimestre et 44 h pour le 3ème trimestre soit un total horaire annuel dû de 104 h. Donc taux de présence du professeur en classe est: 69,23 % (72/104) Si on ajoute 11,53 % + 69,23 % = 80,76 % de temps scolaire maîtrisé Donc on a 19,24 % de temps scolaire non maîtrisé, non exploité soit 20 H de cours en moyenne. Lexploitation de lentretien fait avec lenseignant a montré que le prof nétait pas conscient de ces manquements de même dailleurs que le chef détablissement qui a été surpris des conclusions de cette enquête. Les élèves interrogés ont tenté des explications. Les absences du professeur ne sont jamais planifiées. Cest souvent le matin que le surveillant chargé de la classe leur demande de rentrer parce que le prof ne viendra pas.

21 2ème cas dillustration Au LII : en seconde L1L2G); Fçais 6h /semaine Début des cours : le 2 novembre 2004 ; Fin des cours : le 9 juin 2005 (date de correction du dernier devoir de résumé de texte) ; Nombre dheures de cours faits: 46 cours x 2 h = 92 h Nombre de séances de TD avec exercices dapplication suivis de correction: 7 séances x 2 = 14 h Exposés délèves+débats+ intervention du prof: 4 séances x 2 h=8 h Nombre de devoirs (3) + les 2 compositions : 5 x 2h = 10 h Nombre dheures perdues pour causes diverses : 20h (soit 10,20 %) de perte ainsi réparties : Grève: 3 mouvements délèves + 2 de lintersyndicale) = 3j x 2 h = 6 h (seuls 3 j ont coïncidé avec ces jours de cours) Absences notées pour fin du mois (salaire) : 4 h (les 29 et 30 octobre 2004)

22 2ème cas dillustration (suite) Fêtes religieuses anticipées: 10h Nombre dheures de présences en classe : 92h+14h+ 8h+10h= 124 h Début fixé des cours : le lundi 11 octobre 2004 Arrêt «officiel» des cours par les conseils de classe : jeudi 30 juin 2005 Volume horaire annuel dû : 196 h soit en moyenne 33 semaines. Taux de présence en classe : 63,26% soit 36,74% de non présence en classe ; ceci signifie que cest 15h en moyenne denseignement effectif qui sont faits par semaine pour un prof qui doit 18h. Taux de perte de temps (temps scolaire non maîtrisé, non exploité) : Les 36,74% de non présence en classe se traduisent par une perte de 3h denseignement par semaine pour ce même prof qui doit 18h. Cest donc au total quelques 99h (33 semaines x 3h) qui sont perdues par an. Nous perdons donc une année scolaire pour cette discipline (le français) tous les 3 ans (99h x 2=198 h volume horaire très proche du volume horaire annuel dû) pour une classe de seconde (L) qui a besoin dun encadrement spécifique à cause de la nouveauté des programmes.

23 3ème cas dillustration Lycée LII ; classe de 1ère L2A. 1°/- début des cours le 11 octobre 2004; 2°/- arrêt des cours le 27 juin 2005 (une semaine avant les examens) Ce tableau qui suit fait le point du volume horaire annuel dû, le volume horaire effectué et les écarts pour lensemble des disciplines de cette classe de 1ère L. Tous les documents de classe des professeurs, du censeur et les cahiers délèves ont été consultés. Voici ce que cela a donné :

24 DisciplinesHoraire annuel dû Horaire annuel effectué écart Français 6h158h110h-48h(8sem) Anglais 5h124h76h-48h(9sem) Espagnol 3h 114h82h-32h (10sem) Portugais 3h 114 h60h-54h (19 sem) H.G 5h129h80h -49h(10 sem) SP3h58h28h-30h(10se) SVT 3h54h20h-34h(10se)

25 DisciplinesHoraire annuel dû Horaire annuel effectué écart Maths 4h102h54h-48h(12se) EPS48h44h-4h (les cours sarrêtent en mai) Tl.horaire901h554h-347h Cette 1 ère L a reçu pour, toutes disciplines confondues, 554h sur un total dû de 901 h soit une perte de 347 h. Le temps denseignement des professeurs est de 62,63%; traduit en jours de travail cest presque 2 trimestres de travail sur 3 dans lannée soit une année scolaire perdue tous les 3 ans.

26 VIII – RECOMMANDATIONS Création dun observatoire du temps scolaire au niveau de chaque palier de responsabilité; Prise de service effective dès octobre des nveaux professeurs; Rentrée scolaire effective le 1 er octobre (à défaut de la mi septembre comme souvent proposé); Les contrats des vacataires à prolonger jusquen fin juillet ; Elaboration temps les emplois de temps des professeurs de façon objective et non partisane; Les censeurs des études et les CE des collèges visent régulièrement les cahiers de textes des professeurs et exercent les contrôles nécessaires à ce niveau surtout sur les évaluations et les progressions par exemple;

27 RECOMMANDATIONS(suite) Planification des autorisations dabsence pour éviter de faire vaquer une classe toute la journée; les jours dabsence non justifiés devraient être remboursés (cours de rattrapage ou de renforcement ); même certaines autorisations dabsence devraient être assujetties à cela ; les absences autorisées des collègues doivent être portées à lattention de tout le personnel enseignant à temps réel pour être mis à profit par les autres pour des cours de rattrapage ; La note administrative dépendra du respect du contrat dobjectifs signé par le professeur en début dannée intégrant tous les paramètres dexcellence (planification des enseignements, nombre de devoirs par mois, etc.); Le programme de philosophie à enseigner dès la classe première (le 1er domaine du programme : introduction de la philosophie peut bien y être enseigné au moins pour les séries littéraires) et faire lépreuve du bac à la même période que les autres disciplines; Tenue régulière des cellules danimation pédagogique (CAP) tel que prévu par les textes;

28 RECOMMANDATIONS(fin) Des critères dexcellence pour le choix des délégués des élèves pour les classes et les foyers socio éducatifs (FSE) ; faire des réunions dévaluation périodiques à mi-parcours entre professeurs de même discipline, avec ladministration de létablissement et avec les délégués des élèves pour faire le point des enseignements restant ; organiser des journées de réflexion, de sensibilisation dans les établissements pour prévenir ou minimiser les perturbations scolaires. Le plan de communication et les tables de concertation devraient être mis à contribution ; faire de la concertation avec les partenaires sociaux un paramètre dans la gestion de la qualité; (les structures de dialogue et de concertation à faire fonctionner); renforcer la communication entre acteurs dun même établissement ; faire des productions « régionales » de documents et les mettre à la disposition des nouveaux professeurs. Les PRF devraient sorienter vers cela ; mettre à contribution toutes les collectivités locales et le partenariat décentralisé pour le règlement des revendications trop localisées; mettre à contribution lexpertise des Centres Nationaux et Régionaux dOrientation Scolaire et Professionnelle (CNOSP et CROSP) dans lorientation judicieuse des élèves et la détermination des profils.

29 Les limites de létude Les retards, les anticipations et les prolongations des récréations, le temps effectif denseignement dans la salle de classe, nont pu être pris en compte dans cette étude. Les conclusions des entretiens nont pas été toutes intégrées pour des raisons dexploitation inachevées. Le niveau élémentaire et préscolaire nest pas perdu de vue ; létude est présentement en cours mais toutes les conclusions ne sont pas encore disponibles.

30 Difficultés rencontrées Le manque crucial de temps ; létude entamée depuis 2003 nest pas encore terminée ; Le non respect de la planification de départ pour des raisons diverses (mobilité du personnel, campagne électorale en 2007, CAN de football en 2006 et 2008 etc.)

31 MERCI DE VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "ETUDE DIASGNOSTIQUE ET PROSPECTIVE SUR LA GESTION DU TEMPS DENSEIGNEMENT APPRENTISSAGE A LECOLE Adama DIOUF Directeur Ressources Humaines Ministère Education."

Présentations similaires


Annonces Google