La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Étude de cas Université Omar Bongo (Libreville. Gabon) Le Projet « C ampus N umérique I ntégré » : Les TIC au service de lUniversité par Guy ROSSATANGA-RIGNAULT.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Étude de cas Université Omar Bongo (Libreville. Gabon) Le Projet « C ampus N umérique I ntégré » : Les TIC au service de lUniversité par Guy ROSSATANGA-RIGNAULT."— Transcription de la présentation:

1

2 Étude de cas Université Omar Bongo (Libreville. Gabon) Le Projet « C ampus N umérique I ntégré » : Les TIC au service de lUniversité par Guy ROSSATANGA-RIGNAULT Pr. à la Faculté de Droit et des Sciences Économiques. Secrétaire Général de lUniversité Omar Bongo

3 Introduction Le concept de « Campus Numérique Intégré » Campus = université Numérique = TIC Intégré = incorporation Objet du « Campus Numérique Intégré » Faire face aux dysfonctionnements et lourdeurs de la machine universitaire. Objectif: Assurer la mise en place progressive dun système de gestion informatisé des différents secteurs de luniversité.

4 C ampus N umérique F ranco- phone Environne- ment Numérique de Travail Cyber-Pôles (Pôle Scientifique FLSH – Pôle Scientifique FDSE – BUC) R adio - C ampus Description du Système « CNI » En rouge : les Éléments à mettre En place. En bleu : lexistant INTRODUCTION (SUITE)

5 -Depuis 2002, la Gestion de la Scolarité se caractérise par : Renforcement du parc informatique et disparition de la carte détudiant en papier au profit dun badge plastique avec code barres Participation des étudiants aux campagnes dinscription en qualité dagents administratifs temporaires 1. Gestion de la scolarité

6 En définitive, à ce jour le système de gestion informatisé de la scolarité permet: La production de statistiques fiables La maîtrise de la gestion de la situation administrative et académique de létudiant Léchange des données entre les différents sous ensembles Gestion de la scolarité ( suite et fin)

7 2. GESTION DES FINANCES GESTUX : Système de gestion budgétaire et financière mis en place en 1992 en vue de lapplication informatique des procédures de gestion des finances publiques des structures en autonomie de gestion GESTUX permet: Le traitement des dépenses et recettes de luniversité.

8 3. GESTION DE LA COMMUNICATION SCIENTIFIQUE Le Campus Numérique Francophone, implantation locale de lAUF permet: Le déploiement de dispositifs francophones de formations ouvertes et à distance Laccès aux documentations scientifiques sur interrogations de serveurs documentaires Lorganisation dune veille technologique sur les nouveaux outils et les nouvelles pratiques pédagogiques

9 Les Cyber-pôles Sites alimentés à partir du CNFL et gérés par les étudiants Actuellement, il en existe deux: un cyber-pôle étudiants et enseignants à la BUC et un second au pôle scientifique de la FLSH. GESTION DE LA COMMUNICATION SCIENTIFIQUE (SUITE et fin)

10 4. La Bibliothéconomie (GESTION de la Documentation) La Bibliothèque Universitaire Centrale (BUC) : Outil de recherche essentiel dans la recherche de linformation scientifique Elle compte à ce jour titres et son logiciel de gestion est « Alexandrie »

11 5. Le « HUB » Agent intégrateur, il deviendra le centre du système Sa fonction : Faire en sorte que tous les sous-systèmes arrivent à « se parler » et « parlent » ensuite avec lextérieur

12 6. GESTION DE LA COMMUNICATION ADMINISTRATIVE ( Environnement Numérique de Travail, ENT) Les E N T : La numérisation de laction administrative ou e- administration Les ENT doivent permettre de repenser luniversité ( Administration, espaces, logistique, filières, diplômes, pédagogie, services ouverts à dautres publics)

13 7. Radio-Campus Station de radiodiffusion répondant aux besoins dinformation, de communication et de divertissement de la communauté universitaire Elle relaie linformation des autres sous-systèmes et doit être à terme présente en ligne A cet effet, elle assure: La diffusion de linformation administrative La production et la diffusion de linformation culturelle La production et la diffusion de linformation scientifique

14 Conclusion Le projet CNI constitue une réponse au programme national dinformatisation des universités gabonaises Lévaluation qui peut en être faite est partielle ( tous les maillons ne sont pas mis en place) mais on admet une relative réussite. Leçon : linnovation est toujours un risque Un risque apportant plus defficacité à la gouvernance universitaire Réalisation définitive : suppose appui des partenaires (Cf estimation)

15 MERCI


Télécharger ppt "Étude de cas Université Omar Bongo (Libreville. Gabon) Le Projet « C ampus N umérique I ntégré » : Les TIC au service de lUniversité par Guy ROSSATANGA-RIGNAULT."

Présentations similaires


Annonces Google