La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

« Le secteur de psychiatrie » Quel devenir en CHU ? Jean-Claude Samuelian, Chef du Pôle Psychiatrie Centre Vice-président de la CME AP-HM.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "« Le secteur de psychiatrie » Quel devenir en CHU ? Jean-Claude Samuelian, Chef du Pôle Psychiatrie Centre Vice-président de la CME AP-HM."— Transcription de la présentation:

1 « Le secteur de psychiatrie » Quel devenir en CHU ? Jean-Claude Samuelian, Chef du Pôle Psychiatrie Centre Vice-président de la CME AP-HM

2 La sectorisation dans les CHU Une situation hétéroclite

3 Nb services Services sectorisés

4 Le paysage général 595 établissements, près de la moitié publics Établissements publics: 272 Établissements privés à but non lucratif :165 dont Etablissements participant au service public hospitalier: 107 dont Etablissements ne participant pas au service public hospitalier: 54 dont Indéterminés: 4 Établissements privés à but lucratif: 158 Données statistique annuelle des établissements de santé (SAE) 2008

5 Moyens en psychiatrie publique Etat des lieux (source DREES) 857 secteurs de psy générale (59000 habitants de + 16 ans en moyenne); 375 secteurs de psy infanto-juvénile (46000 habitants de - 20 ans) en ,2 millions de patients 80 % de lactivité psychiatrique réalisée par les établissements de santé de (ou participant) service public 1500 patients par secteur en moyenne File active: + 74% psy générale entre 1989 et 2003; + 7% de 2000 à 2003 psy infanto-juvénile

6 Les équipements Disparités régionales densité nationale déquipement en lits à temps complet et places dhôpital de jour et de nuit: 147/ habitants en 2008 varie du simple au double entre régions de France métropolitaine Structures ambulatoires de type CATTP ou atelier thérapeutique: varie de 1,7 / habitants en Aquitaine à 5 / en Basse Normandie.

7 CHRU: Psychiatrie Hospitalisation complète : Nombre de lits Source : Données : Drees, SAEwww.ecosante.frDrees, SAE

8 CHRU: Psychiatrie Hospitalisation complète : Nombre de journées

9 Hospitalisation partielle

10 La circulaire du 15 mars 1960 relative au programme d'organisation et d'équipement des départements en matière de lutte contre les maladies mentales est le texte originel relatif à la sectorisation. Il s'agissait de créer un dispositif adapté et efficace. Les objectifs : - traiter à un stade précoce, - séparer le moins possible le malade de sa famille et de son milieu, - assurer une postcure évitant les hospitalisations multiples. Créer une filière de soins : le malade suivi par la même équipe tout au long de son traitement et quel que soit le lieu de prise en charge

11 Les réformes intervenues depuis 1985 La loi n° du 25 juillet Article 8.1. Il modifie l'article L 326 du Code de la Santé Publique, donne un statut juridique au secteur psychiatrique en le définissant dans sa double dimension intra et extra- hospitalière. 25 ans après la circulaire de 1960, le secteur reçoit une base légale. Cette loi institue un conseil départemental de la santé mentale qui est chargé de donner des avis et de faire des propositions en matières d'organisation et de planification. La loi n° du 31 décembre 1985 relative à la sectorisation psychiatrique intègre les secteurs dans la carte sanitaire générale Chaque établissement hospitalier public, Centre Hospitalier Spécialisé ou Centre Hospitalier Général, participant à la lutte contre les maladies mentales est responsable de celles-ci dans les secteurs psychiatriques qui lui sont rattachés. Il est chargé de gérer directement l'ensemble des activités intra et extra-hospitalières.

12 Le Guide de planification en Santé Mentale (circulaire n°57-80 du ), un outil pratique et méthodologique Faire dépendre les choix à moyen terme d'une analyse précise des objectifs sanitaires poursuivis localement en cohérence avec les objectifs nationaux de la sectorisation psychiatrique et prenant en compte les besoins spécifiques des populations au niveau local Etudier les transformations dans la globalité de leurs incidences, tant au niveau des personnels que des équipements, des investissements que des dépenses de fonctionnement, en psychiatrie comme dans l'ensemble du champ sanitaire et du secteur médico-social Réaliser une véritable « planification de reconversion ». En effet, il s'agit de restructurer un pôle d'hospitalisation surdimensionné par rapport aux besoins Concevoir une démarche de concertation, associant toutes les parties concernées par les projets de transformation du dispositif existant

13 Les évolutions nécessaires Fondées sur une conscience partagée des enjeux… Coût important des maladies mentales Retard au diagnostic, difficile accès au système de soins, besoin dinnovation Déficit des financements de la recherche en Psychiatrie Enjeu méconnu, délaissé et stigmatisé … et une volonté collective et transversale de renforcer la recherche pour améliorer la prévention et le diagnostic Allier soins et recherche pour relever les défis humains, médicaux, scientifiques et économiques posés par ces maladies

14 La psychiatrie de CHU Stratégies Innovantes Psychiatrie de liaison dans les services MCO Coordination de soins Missions transsectorielles Maladies Rares Soins de recours (sismothérapie, TMS…) La psychoéducation (éducation thérapeutique) Centres experts

15 Les partenariats privilégiés les Neurosciences Limagerie fonctionnelle la Médecine Légale (hospitalisations sans consentement et expertises) la Santé Publique La Génétique Les sciences humaines et sociales

16 les Centres Experts leur mission : Prévenir et dépister La création de la fondation FondaMental a été un acte militant en faveur de la recherche et des soins en psychiatrie Des passerelles pour faciliter laccès des patients (jeunes adultes) à une offre de soins spécialisée : psychiatres libéraux, psychiatres hospitaliers, secteurs… Création de centres de dépistage et de consultations diagnostiques Psychiatrique Somatique Cognitif Social Professionnel

17 les Centres Experts Structures régionales, non sectorisées, ambulatoires, pluridisciplinaires et spécialisées Dans un premier temps sur trois pathologies : troubles bipolaires, schizophrénie et lautisme de haut niveau inscrits dans un travail partenarial participant aux réseaux de soins pour améliorer lefficacité des prises en charge en lien direct avec les associations de patients Un même lieu pour articuler les soins et la recherche et créer des plateformes de recherche cliniques

18 « Les Centres Experts » 9 Centres Experts Troubles Bipolaires Créteil, Paris, Versailles, Bordeaux, Nancy, Montpellier, Grenoble, Marseille, Monaco 10 Centres Experts Schizophrénie Strasbourg, Clermont-Ferrand, Versailles, Colombes, Créteil, Montpellier, Marseille, Bron, Bordeaux, St Egrève 4 Centres Experts Asperger Bordeaux, Paris, Créteil, Saint-Egrève 11 Centres Experts Dépression résistante en cours dadhésion/labellisation: Créteil, Paris-Pitié-Salpêtrière, Paris- Lariboisière, Grenoble, Clermont-Ferrand, Montpellier, Marseille, Bron, Besançon, Lille, Tours

19 Conclusions LIntérêt de la sectorisation pour le CHU : Participer à la lutte contre la désertification (maillage du territoire) Assurer la proximité et permettre la formation des personnels médicaux et non-médicaux Sinscrire dans lorganisation du parcours de soins : CHU Recours Les risques de la sectorisation pour le CHU : Comme pour le MCO le risque est que lactivité non programmée empêche les activités dexcellence et de recours.


Télécharger ppt "« Le secteur de psychiatrie » Quel devenir en CHU ? Jean-Claude Samuelian, Chef du Pôle Psychiatrie Centre Vice-président de la CME AP-HM."

Présentations similaires


Annonces Google