La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

De lintégration de lenvironnement dans les CSLP à son intégration dans les plans sectoriels et les budgets en Mauritanie MDE IPE - Réunion annuelle – Nairobi.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "De lintégration de lenvironnement dans les CSLP à son intégration dans les plans sectoriels et les budgets en Mauritanie MDE IPE - Réunion annuelle – Nairobi."— Transcription de la présentation:

1 De lintégration de lenvironnement dans les CSLP à son intégration dans les plans sectoriels et les budgets en Mauritanie MDE IPE - Réunion annuelle – Nairobi – 13 et 14 mai 2008 Abdelkader ould MOHAMED SALECK - Coordonnateur du projet

2 Synthèse du profil environnemental actuel de la Mauritanie Population : 3 millions dhbts Pays pauvre (46%) Désertique (75% de la superficie du pays reçoit une P comprise entre mm/an; 1% de la superficie reçoit une P comprise entre 400 et 600 mm/an) Eau :7, 4 milliards m 3 (essentiellement souterraine, 53% daccès durable à une eau potable Assainissement :problématique (34%) Forêts : 0,3 % du territoire national (3,4% de pertes par an, un des taux les plus importants en Afrique) Zones humides et aires protégées : 1,3% du territoire Agriculture : 3% du PIB, couvre moins de 28% des besoins alimentaires du pays Élevage : 13% du PIB, autosuffisance en viande Agriculture + Élevage + Pêche : 65% de la main dœuvre en milieu rural

3 Synthèse du profil environnemental actuel de la Mauritanie Énergie : les combustibles traditionnels (bois et charbon de bois) = 80% du bilan énergétique et 87% de lénergie domestique. Consommation en bois = 1,61 millions de m3 par an. Le taux dutilisation des ER inf. à 0,2%. Pêches : potentiel (1,6 millions de tonnes par an / prélèvement actuel : t/an Avec surexploitation de certaines espèces (céphalopodes et démersaux côtiers) / 10% du PIB national Mines : 12 millions de minerai de fer / an (1,5% de la production mondiale) + Cu, or, Gypse et phosphates) / 12% du PIB national Pétrole : 500 millions de barils et 70 milliards de m3 de gaz

4 Enjeux de lintégration de lenvironnement dans les politiques publiques en Mauritanie Politiques de développement Production et croissance économique Non prise en compte de lenvironnement et des services quil procure Dommages Environnementaux (ex. Surexploitation et destruction de certaines ressources sol, eau et forêts en milieu rural) et augmentation de la pauvreté (Pauvreté essentiellement rurale)

5 Assurer lintégration de lenvironnement dans les politiques publiques est lun des 2 objectifs majeurs ciblés par le CSLP Cest aussi un engagement de la Mauritanie vis-à-vis de la communauté internationale à travers lobjectif 7 / cible 9 des OMDs Objectif en droite ligne avec la Déclaration de Paris sur lEfficacité de lAide de 2005, par laquelle les bailleurs se sont engagés à appliquer des approches harmonisées pour les études environnementales aux niveaux sectoriel et national. Enjeux de lintégration de lenvironnement dans les politiques publiques en Mauritanie

6 Réalisation dune étude générale sur lintégration dans les politiques publiques en Mauritanie

7 Les différentes Dimensions De lIEPP Intégration de lenvironnement dans la programmation nationale (PANE, IEC, renforcement des capacités, SIE, indicateurs [rapport sur létat de lenvironnement], Évaluations intégrées des Écosystèmes, PEP, PLEP, AME, …) Intégration de lenvironnement dans les Programmes dAppui à une Politique Sectorielle (cadres législatif, institutionnel adéquats et cohérents, stratégies environn. sectorielles, indicateurs, EES…) Intégration de lenvironnement dans les Appuis Budgétaires Généraux (existence de stratégies, CDMT, évaluations économiques, indicateurs, comptabilité verte, Fiscalité…) Intégration de lenvironnement dans les projets (EIE, PGE, indicateurs objectivement vérifiables, participation des groupes cibles, Bonnes pratiques…)

8 IEPS est faible voire inexistante en Mie –Spécialisation sectorielle et responsabilités distinctes –Cloisonnement très fort / processus de décision fermés –Grand décalage entre les discours et la pratique Les instruments politiques dintégration de lenvironnement sont peu utilisés (coercitifs mais non persuasifs, incitatifs et infrastructurels) Les instruments techniques sont inexistants (outils économiques, SIE, recherches scientifiques…) Aucun outil dévaluation stratégique des politiques publiques environnementales IEPS est étroitement liée aux intérêts économiques et politiques que représentent les secteurs Puisquil est transversal, lenvironnement met en jeu des intérêts contradictoires (efforts de compromis) Absence de mécanismes de coordination et de concertation sur les politiques environnementales Grands constats de létude sur lintégration dans les politiques publiques en Mauritanie

9 Lappui de lIPE à la Mauritanie concerne des domaines stratégiques de la gouvernance environnementale Objectif ? Réussir lintégration de lenvironnement dans les politiques de développement afin daméliorer lefficacité du cadre stratégique de réduction de la pauvreté (CSLP)

10 Principaux axes dintervention de lIPE en Mauritanie Actions déjà réalisées ou à réaliser en 2008

11 1- Meilleure connaissance des écosystèmes au service de laménagement du territoire : élaboration dindices de vulnérabilité écologique et combinaison avec les indices de vulnérabilité socio-économiques (qui ont jusque là servis à la détermination des zones de pauvreté) 2- Vers une adoption de directives transversales et sectorielles : Élaboration dun diagnostic et de recommandations claires pour une meilleure intégration de lenvironnement dans les politiques publiques :

12 3- Appui à lintégration de lenvironnement dans les politiques sectorielles : Réalisation prévue de quatre évaluations environnementales stratégiques (EES) dans des secteurs clés pour la lutte contre la pauvreté 4- Renforcement de la Gouvernance locale des ressources naturelles : élaboration des profils environnementaux de pauvreté et denvironnement (nouveau concept et nouvelle méthodologie dappui aux plans de développement locaux : PLEP)

13 5- Recueil de bonnes pratiques : Mise en œuvre de projets communautaires identifiés avec les populations locales des sites pilotes du projet 6- Outils de suivi de lIEPP / Appui à la mise en œuvre dun SIE : Élaboration dindicateurs environnementaux et bientôt dindicateurs P & E et mise en place dune base de données de toutes les informations collectées par lIPE en Mauritanie

14 8- Intégration de lenvironnement dans les appuis budgétaires : réalisation des évaluations économiques des coûts de dégradation de lenvironnement et des bénéfices des politiques environnementales 7- Instauration dune approche écosystémique pour une meilleure compréhension des impacts de lutilisation des ressources sur les fonctions et services des écosystèmes – Étude sur les évaluations intégrées de 3 écosystèmes caractéristiques à titre pilote

15 9- La plupart des AME sont sous-tendus par des plans dactions ou stratégies indépendants et peu intégrés aux stratégies nationales de développement (ex. CSLP) – analyse des questions de pauvreté dans les AME 10- Ancrage des principes de participation, de transparence, dInformation & de responsabilisation de tous les acteurs aux niveaux national et local : mise en place de comités, groupes de travail, points focaux et ateliers


Télécharger ppt "De lintégration de lenvironnement dans les CSLP à son intégration dans les plans sectoriels et les budgets en Mauritanie MDE IPE - Réunion annuelle – Nairobi."

Présentations similaires


Annonces Google