La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Philippe BOYER, octobre 2012 lObservatoire de la Formation des Prix et des Marges des Produits Alimentaires en France Objectifs, méthodes, résultats Séminaire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Philippe BOYER, octobre 2012 lObservatoire de la Formation des Prix et des Marges des Produits Alimentaires en France Objectifs, méthodes, résultats Séminaire."— Transcription de la présentation:

1 Philippe BOYER, octobre 2012 lObservatoire de la Formation des Prix et des Marges des Produits Alimentaires en France Objectifs, méthodes, résultats Séminaire « la mise en place de lexpérience française de la régulation des relations économiques dans la filière agroalimentaire » Académie nationale des sciences dUkraine, Institut de léconomie et de la prévision KIEV, 22 – 26 octobre 2012 https://observatoire-prixmarges.franceagrimer.fr

2 2 Plan Contexte Objectifs Méthode générale Exemples de résultats « L alimentaire »

3 Philippe BOYER, octobre 2012 Contexte

4 4 DIMINUTION DE LA VALEUR AJOUTÉE DE LAGRICULTURE DANS LA DÉPENSE FINALE ALIMENTAIRE Source : INSEE, calculs INRA et FranceAgriMer Agriculture added value in food expenditure value

5 5 AUGMENTATION DE LA PART DE MARCHÉ DE LA « GRANDE DISTRIBUTION » DANS LOFFRE ALIMENTAIRE Source : INSEE, Food market share of super and hypermarkets

6 6 CONCENTRATION DE LA « GRANDE DISTRIBUTION » DANS LOFFRE ALIMENTAIRE Source : INSEE, « Distribook © » Food market share of the 7 main super-and-hypermarkets chains

7 7 VOLATILITÉ ET HAUSSE DES PRIX AGRICOLES ET ALIMENTAIRES Source : INSEE Agricultural products prices, food industry products prices, consummer food prices (index 100 in year 2005)

8 8 Non discrimination des acheteurs par les fournisseurs ÉVOLUTION DU DROIT NATIONAL VERS PLUS DE CONCURRENCE DANS LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE 1945 Contrôle général des prix Interdiction de revendre à perte Développement des « marges arrières » 1973Réglementation de limplantation des GMS 1996 Renforcement de la réglementation de limplantation des GMS Rente pour les magasins installés Intégration des marges arrières dans le seuil de revente à perte Différenciation des conditions générales de vente Assouplissement réglementation de limplantation des GMS

9 Philippe BOYER, octobre 2012 Objectifs

10 10 CRÉATION DE LOBSERVATOIRE PAR LA LOI DE MODERNISATION DE LAGRICULTURE EN 2010 « …éclairer les acteurs économiques et les pouvoirs publics sur la formation des prix et des marges au cours des transactions au sein de la chaîne de commercialisation des produits alimentaires … ». La loi : « … to inform stakeholders and policy makers about prices and margins formation in the food chain… »

11 11 ATTENTES « Transparence » : « Dialogue » : « Références » : le « bon fonctionnement » de léconomie de marché suppose la « bonne information » de tous ses acteurs. développer le dialogue interprofessionnel informations objectives partagées améliorer le climat des négociations commerciales information économique pour les décideurs, professionnels et politiques. « Transparency » : information for all stakeholders in market economy, « Dialogue » : better climate for commercial relations, « References » : economic information for government and professional decision making

12 Philippe BOYER, octobre 2012 Méthode générale

13 13 DÉCOMPOSITION DES PRIX AU DÉTAIL / 1 ère ÉTAPE contributions des différents stades de production – transformation – commercialisation à la formation du prix des produits alimentaires vendus au détail 1 ère étape 1 st step of retail prices decomposition : contribution of each stage of the food chain to the final of food products at retail level. Agr. raw materail value + gross margins in industry and retail store Prix au détail Produit agricoleMarge brute industrieMarge brute commerce détail

14 14 CALCULS PAR UNITÉ DE PRODUIT VENDUE AU DÉTAIL AgricultureIndustrie Commerce de détail Pertes dans lindustrie R 1 = Q 1 /Q 0 Pertes dans le commerce R 2 = Q 2 /Q 1 Q 0 : Quantité de matière première agricole Q 1 : Quantité de produit sortie industrie Q 2 : Quantité de produit sortie commerce détail Q 1 = Q 2 / R 2 Q 0 = Q 1 / R 1 = Q 2 / (R 2.R 1 ) Q 2 = 1 kg R 2 = 95% Q 1 = 1 / 0,95 = 1,053 R 1 = 70% Q 0 = 1,053 / 0,70 =1/(0,70.0,95)=1,504 CONSOMMATEURS All calculations made by unit of product send at retail level : yelds and losses must be taken into account

15 15 DÉCOMPOSITION DES PRIX AU DÉTAIL : 2 ème ÉTAPE Mesurer les contributions des différents stades de production – transformation – commercialisation à la formation du prix des produits alimentaires vendus au détail 2 ème étape « marge nette » Matière première agricoleMarge brute industrieMarge brute distribution 2 nd step : costs at each stage of the food chain Coûts de production Coûts de transformation Coûts de distribution

16 Philippe BOYER, octobre 2012 Exemples de résultats

17 Philippe BOYER, octobre 2012 Viande bovine Prix et marges brutes

18 18 STADES DU CIRCUIT PRODUCTION-TRANSFORMATION-DISTRIBUTION ET PRODUITS Production agricole (entrée abattoir) : Carcasse de vache Product : carcass value from slaughterhouse to shop Industrie (sortie abattage-découpe) Carcasse démontée en articles pour GMS Détail en GMS : carcasse de vache reconstituée : Différents morceaux vendus au détail pondérés par leur poids anatomique moyen dans la carcasse

19 19 MODELISATION DU CIRCUIT PRODUCTION-TRANSFORMATION DISTRIBUTION EN GMS Dans le secteur industriel Dans le secteur de la distribution DISTRIBUTION Prix au détail sortie GMS Univers produits Univers viande Prix de vente de produits non transformés (compensé, PAD) au secteur de la distribution Prix de vente à la distribution de produits finis (UVCI) et viande hachée Prix production = prix entrée abattoir 1 ère transformation : ABATTAGE 2 e transformation : DECOUPE - DESOSSAGE ELEVAGE Source : FranceAgriMer 3 e transformation : TRANSFORMATION EN ARTICLES DE DETAIL

20 20 ANALYSE MENSUELLE DU PRIX AU DETAIL EN MATIERE PREMIERE ET MARGES BRUTES Source : FranceAgriMer, daprès SNIV- SNCP et FNICGV Raw material (carcass entry slaughterhouse) + industry gross margins + supermarket gross margin = retail price of the carcass at retail level (monthly chart)

21 21 ANALYSE ANNUELLE DU PRIX AU DETAIL EN MATIERE PREMIERE ET MARGES BRUTES Raw material (carcass entry slaughterhouse) + industry gross margins + supermarket gross margin = retail price of the carcass at retail level (6-months chart) Source : FranceAgriMer, daprès SNIV-SNCP et FNICGV

22 Philippe BOYER, octobre 2012 Viande bovine Coûts dans lindustrie

23 23 COÛTS DANS LINDUSTRIE DABATTAGE-DECOUPE DE BOVINS Costs in bovine meat industry (slaughtering and cutting), per kg of carcass Other costs Labour costs Amortization, interest Taxes on products Net income before corporate tax

24 Philippe BOYER, octobre 2012 Viande bovine Coûts dans la distribution

25 25 COÛTS DU RAYON BOUCHERIE DES GMS Source : FranceAgriMer Net margin Other costs « Semi-net » margin Labor costs Gross margin Purchase of products Sales

26 26 COÛTS DU RAYON BOUCHERIE DES GMS Source : FranceAgriMer Du CA à la marge nette : rayon boucherie des GMS en ,9 13,6 15,5 75,9 24,1 10,4 -1,9 Marge nette Autres charges Marge semi-nette Personnel du rayon Marge brute Coût d'achat CA

27 Philippe BOYER, octobre 2012 Autres produits

28 28 MARGES BRUTES : PRODUITS CARNÉS Source : FranceAgriMer Agricultural raw material Industry gross margin Retail trade gross margin

29 29 MARGES BRUTES, PRODUITS LAITIERS Source : FranceAgriMer

30 30 COÛTS DANS LES INDUSTRIES : EXEMPLE INDUSTRIES LAITIÈRES 2009 Source : FranceAgriMer Costs in dairy industry in per cent of production Raw material purchases Other costs Labour costs Amortization, interest Taxes on products Net income after corporate tax Corporate tax Profit distribution to workers Exceptionnal costs

31 31 COÛTS DANS LES INDUSTRIES : EXEMPLE ABATAGE-DÉCOUPE DE PORCS Costs in pork meat industry (slaughtering and cutting), per kg of carcass Pork purchases Other costs Labour costs Amortization, interest Taxes on products Net income before corporate tax

32 32 COÛTS ET MARGES BRUTES ET NETS DES RAYONS DES GMS Source : FranceAgriMer Costs in supermarkets aisles for 100 of sales : dairy products, meat, poultry, fruits & veg, delicatessen Products purchasesGross marginWagesOther costsNet margin

33 Philippe BOYER, octobre 2012 « l alimentaire », une approche macroéconomique

34 34 LEURO ALIMENTAIRE : PRINCIPE Source : FranceAgriMer A partir des Tableaux Entrées Sorties de la comptabilité nationale, on cherche à exprimer la valeur de la consommation finale alimentaire nationale sous la forme : from Leontieff matrix : Demande finale alimentaire Final consumption food expenditure = valeurs ajoutées dans les branches = Added valeurs in every branches + Importations directes + Directs Imports (food) + Importations intermédiaires + Inputs imports + Taxes + taxes Au niveau macroéconomique : Macroeconomic level : Demande finale Final consumption food expenditure = Production – Consommations intermédiaires + Importations (aliments et en inputs) + Taxes = Production – Domestic inputs expenditures + Imports (food & inputs) + Taxes = Valeur ajoutée + Importations + Taxes = Added value + Importations + Taxes

35 35 LEURO ALIMENTAIRE : DEMANDE FINALE = VA + Imports Source : FranceAgriMer 2008 Final imports IInput imports Taxes Transport Agriculture Food industry Services Otrher industries Trade Added values 13, 0 13,8 9,8 2,5 7,6 11,3 17,5 3,8 20,8

36 36 LEURO ALIMENTAIRE : DEMANDE FINALE = VA + Imports Source : FranceAgriMer


Télécharger ppt "Philippe BOYER, octobre 2012 lObservatoire de la Formation des Prix et des Marges des Produits Alimentaires en France Objectifs, méthodes, résultats Séminaire."

Présentations similaires


Annonces Google