La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

après la troisième approfondir ses choix Document réalisé par le CIO dISSOIRE Mars 2008.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "après la troisième approfondir ses choix Document réalisé par le CIO dISSOIRE Mars 2008."— Transcription de la présentation:

1

2 après la troisième approfondir ses choix Document réalisé par le CIO dISSOIRE Mars 2008

3 SOMMAIRE Les procédures dorientation Le schéma après la 3ème La voie générale et technologique La voie professionnelle Sinformer au collège

4 PROCEDURES D'ORIENTATION TOUT AU LONG DE CETTE ANNEE Premier trimestre Le temps de l'information Deuxième trimestre Le temps de la réflexion : avant le conseil de classe du 2 ème trimestre, vous exprimerez votre intention d'orientation :soit pour la 2de Générale et Technologique (GT) soit pour la 2de Professionnelle pour préparer un BEP en 2 ans ou un Bac Pro en 3 ans soit pour la 1 ère année de CAP soit pour le redoublement. Le conseil de classe examine votre intention et vous donne un avis provisoire. Troisième trimestre Le temps de la décision : avant le conseil de classe du 3 ème trimestre, vous remplissez le dossier dorientation en indiquant : - vos choix dorientation : 2de GT, 2de Professionnelle, 1ère année de Bac Pro 3ans, 1 ère année de CAP, redoublement - vos voeux sur les enseignements de détermination de 2de GT ou les spécialités de BEP/CAP/Bac Pro - létablissement de votre choix. Le Conseil de classe du 3 ème exprime son accord ou son désaccord. Si les propositions du conseil de classe sont conformes aux demandes des familles, elles deviennent "décision d'orientation" et sont notifiées aux familles. Si elles ne sont pas conformes, vous pouvez - les accepter, elles deviennent alors décision dorientation. - les contester, vous devez alors rencontrer très vite le Principal. A lissue de lentretien avec le Principal, vous pouvez, si le désaccord persiste, faire appel de la décision du Principal devant la commission dappel dans un délai de 3 jours. Cette commission examinera votre cas et formulera sa décision qui est sans appel. Mi Juin : affectation informatique des élèves en fonction de leurs choix, de leurs résultats et des places disponibles. Fin Juin : vous savez si vous êtes affecté sur liste principale (et il faut prendre contact avec le lycée) ou sur liste dattente (dans ce cas, il faut garder le contact avec le collège).

5 A partir du nombre de points recueillis par les candidats, un classement des élèves est effectué pour chaque formation. Les commissions de préparation à l'affectation vérifient ce classement. Une fois le classement établi définitivement, vous êtes tenus informés du résultat de l'affectation. L'élève peut alors se trouver dans deux situations différentes : il est ADMIS, il reste à la famille à procéder à son inscription dans l'établissement où il est admis dès la réception de son avis d'affectation. il est classé en LISTE SUPPLEMENTAIRE : dans la notification, il vous est précisé le rang de classement. Un élève classé en liste supplémentaire ne peut être admis que si une place est libérée par un élève admis. Afin de savoir si une place se libère, il faut rester en contact avec le collège. Sachez que beaucoup de désistements sont enregistrés chaque année : le fait d'être en liste supplémentaire ne signifie donc pas nécessairement que l'élève ne sera pas admis ; renseignez-vous auprès du collège ou du CIO. AFFECTATION DANS UN LYCEE OU UN LP PUBLIC L'affectation est la procédure qui consiste à proposer une place dans un établissement public en fonction de la décision d'orientation et de vos voeux. La décision d'affectation est prise par l'Inspecteur d'Académie. Il est assisté d'une commission préparatoire à l'affectation. Les voeux d'orientation (en accord avec les propositions du conseil de classe ou de la commission d'appel) sont enregistrés par le collège sur une base informatique qui va servir à l'affectation. A la fin de l'enregistrement, l'établissement édite la fiche de saisie des voeux de lélève et vous la transmet. Il y a 2 modalités d'affectation : - soit la section demandée est accessible sans procédure particulière : c'est le cas de l'entrée en classe de seconde. En ce cas, l'élève est admis dans son lycée de secteur. Cependant, certaines familles souhaitent pour leur enfant un autre lycée que celui du secteur. Il faut alors demander une dérogation. -soit la section demandée a une capacité d'accueil limitée : c'est le cas pour les BEP, CAP, Bac Pro et certains enseignements de 2de GT. Pour ces sections, une procédure de classement des candidatures est mise en place à l'aide d'un logiciel appelé PAM : PréAffection Multicritères. Pour chaque demande, le classement des candidats est effectué selon les critères suivants : Premier critère : prise en compte des résultats scolaires obtenus durant l'année de 3ème. Les matières retenues et le coefficient appliqué à chacune d'elles varient en fonction de la formation demandée. Cette information est à la disposition des familles et des élèves dans les établissements scolaires. Deuxième critère : un avis du chef d'établissement (après consultation de l'équipe éducative) qui porte sur la motivation et les perspectives de réussite de l'élève. Cet avis peut être : très favorable, favorable, assez favorable, plutôt réservé, réservé. Il se traduit par une donnée chiffrée. On évite ainsi de ne classer les élèves que sur les seuls résultats scolaires. Troisième critère : pour tous les élèves, le premier voeu bénéficie d'une prise en compte prioritaire avec un bonus de points.

6 Seconde Prof Voie professionnelle Seconde GT 1ère CAP BEPCAP 1ère générale1ère techno 1ère Pro Bac général L ES ou S Bac techno STL STI STG ST2S STAV TMD Hôtellerie Bac Pro Voie générale et technologique Universités, Classes Prépas, BTS, DUT, Écoles spécialisées Bac Pro 3 ans VIE ACTIVE BTS, Formations complémentaires 1ère année Bac Pro 2ème année Bac Pro CLASSE DE TROISIEME VIE ACTIVE SCHEMA DES FORMATIONS

7 Voie générale et technologique Cette voie ouvre sur deux sortes de bacs : les bacs généraux et les bacs technologiques. Elle exige de continuer ses études après le bac. La 2de GT : le tronc commun La 2de GT : les enseignements de détermination La 2de GT : les options facultatives La Seconde spécifique Hôtellerie Les bacs généraux Les bacs technologiques

8 tous les élèves de 2 nde GT ont des cours de : F rançais 4 h (+ 30mn) H istoire-géographie 3 h (+ 30mn) L angue vivante 1 2 h (+ 1h) M athématiques 3 h (+ 1h) P hysique-chimie 3 h 30 S ciences de la vie et de la terre 2 h É ducation physique et sportive 2 h É ducation civique, juridique et sociale 30 mn A ide individualisée (français + maths) 2 h La 2de GT : le tronc commun

9 * Il faut choisir 2 enseignements de détermination parmi les 17 proposés, sachant que tous ne sont pas proposés dans tous les établissements (il faut faire une demande de dérogation pour changer de lycée de secteur) * le choix des enseignements de détermination prédispose à une série de bac : langues vivantes ou anciennes pour un bac L sciences économiques et sociales pour un bac ES des matières de technologie pour un bac technologique… * le choix de la série du bac nest définitif quen fin de 2 nde mais il est fortement recommandé de choisir les enseignements de détermination en fonction du bac envisagé * pour les indécis, des stratégies permettent de se garder le maximum de choix possibles en fin de 2 nde (LV2 + SES ou LV2 + ISI, par exemple). La 2de GT : les enseignements de détermination LISTE DES ENSEIGNEMENTS DE DETERMINATION

10 2 enseignements de détermination au choix Langue vivante 2 (LV2) 2h30 Langue vivante 3 (LV3) 2h30 Latin 3h Grec 3h Arts 3h ………………………………………………………………………… Sciences économiques et sociales (SES) 2h30……………………… Informatique de gestion et de communication (IGC) 3h…………… Initiation aux sciences de lingénieur (ISI) 3h……………………….. Informatique et systèmes de production (ISP) 3h…………………… Mesures physiques et informatique (MPI) 3h………………………… Physique chimie de laboratoire (PCL) 3h……………………………… Biologie de laboratoire et paramédical (BLP) 3h……………………. Sciences médico-sociales (SMS) 3h…………………………………… Education physique et sportive (EPS) 5h Création design 5h…………………………………………………………. Culture design 3h…………………………………………………………… Ecologie agronomie territoire citoyenneté 4h30…………………….. En majorité, les élèves conservent la LV2 et choisissent un autre enseignement de détermination.

11 Bac L à profil artistique Recommandé pour le Enseignement combinant théorie et pratique dans un domaine artistique précis En Histoire des arts, il ny a pas de pratique artistique ARTS PLASTIQUES MUSIQUE CINEMA THEÂTRE DANSEHISTOIRE DES ARTS ARTS DU CIRQUE arts

12 Pratique artistique Analyse dœuvres > Peinture > Sculpture > Architecture > Photo… ANALYSE COMPARATIVE Confronter / rapprocher Culture artistique développer ses propres moyens dexpression être capable dexpliquer et de donner du sens à ce que lon fait Techniques variées : volume, dessin, peinture, maquette, photographie numérique, infographie, vidéo… Explorer ce qui relève de la forme (matériau, structure, support, relation forme / fond…), de la mise en œuvre (geste, décision) et du sens (expression, portée esthétique et éthique) vocabulaire descriptif précis grands repères chronologiques pour situer lœuvre Acquérir Arts – arts plastiques Etablissements les plus proches pour cet enseignement de détermination : Brioude : Lycée La Fayette Clermont-Fd : Lycée A. Brugière – Lycée Monanges (privé)

13 Élargir sa culture de la musique et mieux maîtriser son langage le programme lie pratique et culture musicale Culture musicale : 4 problématiques - rapports de la musique au texte - rapports du son à limage - rapports de la musique à la société - métissages musicaux Pratiques musicales : Voix / instrument, écoute, improvisation / création œuvres de référence chantées, jouées, écoutées Arts - musique Quelques compétences attendues en fin de seconde être capable à laide de sa voix ou de son instrument dinterpréter un répertoire… être capable de situer une œuvre entendue en rapport avec celles étudiées dans le cadre du programme; commenter une œuvre originale relevant dun des quatre thèmes étudiés… être capable de chanter ou de jouer sa partie dans une pratique instrumentale et/ ou chorale; dutiliser les connaissances techniques appropriées pour commenter objectivement une musique même éloignée de ses goûts personnels… être capable de dissocier dans son approche de lœuvre les critères objectifs danalyse de ceux subjectifs qui motivent une appréciation personnelle Etablissement le plus proche pour cet enseignement de détermination : Clermont-Fd : Lycée J. dArc

14 Pratique artistique : Initiation à lanalyse filmique et au langage cinématographique Analyse dextraits de films découpage plan par plan Plan durée, cadre, mouvement de caméra, angle de prise de vue… Comprendre comment le metteur en scène donne du sens à limage Découverte de lécriture de scénario Maniement des outils techniques de tournage et de montage… Culture artistique : Temps forts de lhistoire du cinéma et des techniques de tournage et de montage initier les élèves au langage des images et des sons former leur jugement de spectateur ou de téléspectateur faire acquérir une culture cinématographique et audiovisuelle Cet enseignement de détermination ne forme pas aux métiers de technicien ou de réalisateur. Arts – cinéma audiovisuel Etablissements les plus proches pour cet enseignement de détermination : Clermont-Fd : Lycée B. Pascal – 22 demandes pour 24 places en juin 2007 Clermont-Fd : Lycée Monanges (privé) – chiffres non disponibles

15 Pratique artistique : 3 thèmes pour comprendre la dramaturgie et le processus de création Culture artistique : élargir sa culture théâtrale et connaître les membres de léquipe artistique (metteur en scène, scénographe, comédiens, créateurs de costumes, lumière, son…), à partir du travail de plateau, de la fréquentation de spectacles, de la rencontre de professionnels > lespace de jeu scénique et théâtral ( le plateau ) > le jeu : la voix, le regard, le corps et le mouvement… > le texte écrit abordé en tant que partition lecture à haute voix, travail de la diction, improvisation, mise en espace diversité des interprétations Pratique du jeu dacteur : lélève est incité à développer sa créativité en sappuyant sur sa sensibilité et son imagination pour faire naître un personnage, expérimenter une nouvelle manière de dire un texte… Arts – théâtre expression dramatique Etablissements les plus proches pour cet enseignement de détermination : Clermont-Fd : Lycée Fénelon (privé) Riom : Lycée Virlogeux

16 Pratique artistique : * découverte des moyens dexpression des émotions, des sentiments, des idées à travers le corps et le mouvement * apprentissage du langage chorégraphique, des éléments de base du mouvement dansé : équilibre, déplacements, gestes, espace, temps… * projet chorégraphique collectif : double expérience de « danseur » de « compositeur » Culture artistique découverte / analyse dœuvres choisies dans le patrimoine chorégraphique et la création contemporaine apprendre à les situer dans leur contexte historique, artistique, technique fréquentation de spectacles, rencontre de professionnels, stages… Arts – danse Enseignement non proposé dans notre académie

17 * Sensibilisation aux œuvres prises dans un large perspective historique * Mise en place des repères chronologiques essentiels à partir des moments forts qui ont marqué lAntiquité jusquau milieu du XIX e siècle en sappuyant sur le patrimoine local abordé à partir de 2 grands thèmes : larchitecture et la ville ¤ Choix par les enseignants de 2 questions parmi les 4 suivantes La ville gallo-romaine : organisation, monuments, productions La ville médiévale : organisation, édifices, décor, vie artistique (musique et danse, théâtre…) Les châteaux et les demeures urbaines du XVI e au XIX e siècle : expressions artistiques et art de vivre Les mises en scène urbaines du XVII e au XVIII e siècle : places royales, percements et embellissements urbains, fêtes révolutionnaires… pas de pratique artistique dans cet enseignement COMPETENCES DEVELOPPEES : Apprendre à regarder, à analyser Éduquer le goût, former le jugement Être capable de donner son avis, dargumenter sur une œuvre Distinguer lobjectif du subjectif Dépasser le « jaime » / « je naime pas » Arts – histoire des arts Etablissements les plus proches pour cet enseignement de détermination : Clermont-Fd : Lycée A. Brugière Riom : Lycée Virlogeux

18 les sources de ce qui deviendra le cirque au XVIII e siècle (commedia dellarte…) les grandes étapes de lhistoire du cirque lorigine des familles du cirque et la constitution de quelques types : M. Loyal, Auguste… Préparation physique Bases acrobatiques Apprentissage du jeu dacteur de la danse Découverte des techniques liées aux différentes « familles » du cirque ¤ aspects fondamentaux du mouvement et du jeu : le corps à corps, le corps dans lespace, le corps dans le temps, le corps en jeu, le corps en voix ¤ familles « aérienne », « équilibre », « acrobatie », « manipulation dobjets », « art clownesque », « art équestre » Approche culturelle Pratique artistique Arts – arts du cirque Cet enseignement dure 6 h par semaine. Enseignement non proposé dans notre académie

19 pour connaître ce qui nous compose, des organes aux molécules, en passant par les cellules pour les élèves intéressés par la biologie et les manipulations en laboratoire UTILISATION DES MATERIELS / TECHNIQUES DE LABORATOIRE BIOLOGIE-BIOCHIMIE > étude des molécules impliquées dans le métabolisme MICROBIOLOGIE > étude des bactéries, des virus… CONNAISSANCE DE LORGANISME HUMAIN > étude des organes et des systèmes BLP – biologie de laboratoire et paramédicale enseignement conseillé si on envisage le Bac techno STL sciences et technologies de laboratoire spécialité Biochimie et génie biologique BLP peut aussi compléter lenseignement de SMS (quand cela est possible) pour les élèves qui envisagent le bac techno STSS approche expérimentale acquisition de savoirs scientifiques (= SCIENCES BIOLOGIQUES) à partir de lexploitation et de lanalyse des résultats des travaux pratiques au laboratoire de biochimie et de microbiologie (= TECHNIQUES BIOCHIMIQUES ET BIOLOGIQUES)

20 Biologie humaine : notions danatomie, rôle des organes, des appareils (respiratoire, digestif, urinaire…), les différents types de cellules, les tissus… Biochimie (étude des molécules du vivant) : les glucides et leurs propriétés, classification simple des glucides, protides, lipides, présentation simplifiée des molécules ADN et ARN… Microbiologie : étude des microbes, bactéries, virus…, les circuits de contamination, la lutte anti- microbienne Techniques dexploration physiologiques : Dissections : préparation dorganes et dappareils… Techniques microscopiques : Microscope optique : les différentes parties, fonctions, pouvoir séparateur, grossissement… Utilisation du microscope : réglage, entretien, réalisation des préparations microscopiques, observation des cellules eucaryotes des tissus, des levures, des bactéries… Techniques biochimiques : réalisation dexpériences tout en apprenant à respecter des consignes de sécurité. Verrerie courante de laboratoire. Techniques de fractionnement : broyage, précipitation, filtration, centrifugation, dialyse, chromatographie…. Techniques de caractérisation des constituants de la matière vivante par des méthodes chimiques et enzymatiques… SCIENCES BIOLOGIQUES TECHNIQUES BIOCHIMIQUES ET BIOLOGIQUES Etablissements les plus proches pour cet enseignement de détermination : Clermont-Fd : Lycée S. Apollinaire Chamalières : Lycée Ste Thècle (privé)

21 2 enseignements étroitement liés à choisir ensemble si on envisage le Bac techno STI Arts appliqués Création design + culture design Découverte des techniques du design et des démarches utilisées dans lindustrie pour… * créer, concevoir des objets : ameublement - vêtements - objets usuels... * organiser et aménager lespace : habitat - locaux industriels et commerciaux... * élaborer des moyens visuels et audiovisuels de signalisation, de communication et dinformation : logos - signalétique - publicité... Faire du design, cest concevoir quelque chose ( objet, espace, image… ) en anticipant un ensemble de contraintes esthétiques - économiques - techniques doù un cahier des charges très précis réalisé avec le client EXIGENCES : les élèves doivent être curieux et créatifs, ouverts desprit être attirés par lhistoire des arts et les arts en général, ayant une grande curiosité culturelle être intéressés par lalliance de lart et de la technologie aimer dessiner et être manuel avoir des qualités littéraires (savoir nuancer ses idées, sexprimer avec sensibilité) être capable de rigueur scientifique dans lanalyse pour monter un projet et « faire preuve de fantaisie… » Etablissements les plus proches pour ces enseignements de détermination : Cournon : Lycée Descartes 95 demandes pour 32 places (en juin 2006) pour « Création design » Aurillac : Lycée St Géraud (privé) pas de chiffres disponibles

22 enseignement assuré dans les lycées agricoles : à choisir pour un Bac S profil agronomie ou un Bac techno STAV être sensible à la nature et au monde du vivant être attiré par les secteurs suivants : agriculture agroalimentaire distribution des produits alimentaires aménagement de lespace (forêts, espaces verts, gestion de leau…) protection de lenvironnement services en milieu rural EATC – écologie agronomie territoire citoyenneté Etablissements les plus proches pour cet enseignement de détermination : Le Breuil/Couze : Lycée St Joseph (privé) Brioude : Lycée Bonnefont

23 Programme EATC articulé autour de 5 objectifs Objectif 1 : découvrir un territoire par lapproche paysagère approche sensible du paysage éléments danalyse paysagère (données objectives) interprétations du paysage (données subjectives) les citoyens et le paysage Objectif 2 : découvrir la dynamique de la vie économique et sociale dun territoire du paysage au territoire population et peuplement du territoire les acteurs du territoire, pouvoirs et centres de décision les citoyens, la vie économique et sociale, la démocratie locale Objectif 3 : découvrir les principes dorganisation et de fonctionnement des écosystèmes par une approche patrimoniale de la préservation des milieux et des espèces organisation spatiale et temporelle des êtres vivants dans leur milieu exploitation des milieux par lhomme pour une démarche citoyenne raisonnée de préservation de la nature Objectif 4 : découvrir le fonctionnement dun agrosystème dans le territoire agrosystème et territoire les éléments dun processus de culture le processus de production animale les facteurs de la production et lenvironnement socio-économique citoyenneté - éthique professionnelle Objectif 5 : sinitier à lexercice de la citoyenneté dans le cadre dun territoire choix dune situation qui pose problème étude de différentes dimensions du cas retenu présentation de létude

24 ouverture sur les organisations = entreprise, administration, association la gestion : unités de production de biens et services (marchands ou non marchands) combinant ressources humaines, technologiques, financières groupements de personnes unies par des liens professionnels et personnels ayant à accomplir une mission économique, sociale, humanitaire terrain de négociation, de rapports de force, de confrontation la communication : dimension technologique : logiciels, protocoles, interfaces… dimensions interpersonnelles, institutionnelles, publicitaires en prenant appui sur les technologies de linformation et de la communication IGC – informatique de gestion et de communication enseignement conseillé si on envisage un Bac STG SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION Le Bac STG a 4 spécialités : Communication et gestion des ressources humaines : Lycée Murat à Issoire Mercatique : Lycée Murat à Issoire Comptabilité et finance des entreprises : Lycée Murat à Issoire Gestion des systèmes dinformation : Lycée S. Apollinaire à Clermont-Fd Le Bac STG a 4 spécialités : Communication et gestion des ressources humaines : Lycée Murat à Issoire Mercatique : Lycée Murat à Issoire Comptabilité et finance des entreprises : Lycée Murat à Issoire Gestion des systèmes dinformation : Lycée S. Apollinaire à Clermont-Fd

25 1 - Lorganisation et ses acteurs les organisations = des réalités vivantes identifier les caractéristiques de lorganisation : matérielles – culturelles – économiques - relationnelles les différentes catégories dacteurs réalité de la communication (caractéristiques, circuits, supports) Thèmes proposés circulation de linformation et relations entre les acteurs organisation du travail ressources humaines (exploitation des données de gestion et précautions liées à lusage de fichiers nominatifs) 2 - La performance de lentreprise : activité productive = mise à disposition des clients de biens et de services de qualité, respectant les délais prévus et au meilleur coût Besoin dinformation pour la gestion, la prévision de lactivité et la prise de décisions instruments de mesure nécessitant lélaboration dindicateurs : > de flux (volume des ventes, investissements…) > détat (effectif, matériel…) > de délais ( fabrication, stockage, approvisionnement…) > physiques (quantités produites, heures travaillées…) > monétaires (chiffre daffaires, masse salariale…) 3 - Les échanges et le marché : Une organisation qui souhaite agir efficacement développe une démarche globale découte, danalyse et détude de son marché >> État de la demande >> Niveau de satisfaction des besoins Critères permettant de positionner lorganisation sur un marché : > ventes > résultats > parts de marché > notoriété Thèmes proposés : échange marchand ou non marchand veille concurrentielle et innovation commerciale communication publicitaire et médias électroniques Programme IGC articulé autour de 3 domaines : Les organisations et leur logique de fonctionnement

26 3h00 1h classe entière réalisation de chaque projet = 6 à 10 semaines 3 à 5 projets sur lannée pour chaque élève Travail réalisé en petit groupe (3 ou 4 élèves) > travail en autonomie > démarche collective : apprendre à travailler en équipe, à communiquer > prendre des responsabilités > apprendre à gérer son temps, à sorganiser et à hiérarchiser les tâches selon lurgence Travail mené par projet 2h en groupe en salle informatique Méthodologie de travail en IGC Etablissements les plus proches pour cet enseignement de détermination : Issoire : Lycée Murat Brioude : Lycée La Fayette

27 Manipuler observer dessiner des systèmes automatisés industriels ou grand public et comprendre leur fonctionnement ISI – initiation aux sciences de lingénieur Un système automatisé … cest tout ce qui permet à un mécanisme de fonctionner de lui-même sans intervention humaine. Tout système automatisé comprend 2 parties : La partie commande traite des informations donne des ordres dotée dune mémoire, elle peut être programmée La partie opérative exécute les ordres de la partie commande transmet des informations à la partie commande peut se composer dun moteur électrique, vérins pneumatiques, capteurs… Les systèmes automatisés font appel à de nombreux domaines : Génie mécaniqueAutomatiqueTraitement et communication de linformation Électrotechnique Informatique industrielle Électronique enseignement conseillé pour un Bac S profil sciences de lingénieur Bac STI Sciences et Technologies Industrielles Peut être associé à lenseignement ISP Informatique et Systèmes de Production Etablissements les plus proches pour cet enseignement de détermination : Clermont-Fd : Lycée La Fayette – Lycée G. de Bouillon (privé) Riom : Lycée Virlogeux – Lycée G. Romme

28 Au programme de ISI : les systèmes automatisés (définition, structure et objectifs) la partie opérative mécanismes (mobilité, liaisons…) constituants des chaînes fonctionnelles (actionneurs, capteurs…) représentation graphique des éléments la partie commande propositions logiques (ex. relation cause-effet) organisation des opérations (durée, séquence, répétition, tâche…) langage GRAFCET (langage de programmation des machines) automate programmable le dialogue entre lopérateur et la partie commande fonction dexploitation (consignes, paramètres, signalisations, visualisations…) constituants de dialogues (boutons, voyants, pupitres, claviers, écrans…) la mise en œuvre de systèmes automatisés raccordements des constituants (circuits électriques et pneumatiques, câbles, connecteurs…) implantation dun GRAFCET conduite dun système Exemples de systèmes automatisés dans lindustrie : Machines outils à commande numérique Robots Automates programmables dans la vie quotidienne : Distributeur de billets... Domotique : dispositifs ménagers programmables (chauffage...) Distributeurs de boissons, portails automatiques... Joystick

29 enseignement conseillé pour le bac technologique STI Sciences et technologies industrielles est toujours associé à lenseignement de détermination Initiation aux Sciences de lIngénieur les élèves qui choisissent ISI et ISP en enseignements de détermination sont dispensés de SVT dans le tronc commun ISP – informatique et systèmes de production Enseignement très concret débouchant sur une fabrication industrielle Informatique présente à tous les niveaux Connaissance des machines Découverte des techniques et des méthodes de fabrication Initiation à la gestion de production Gérer les achats de matières brutes, de composants Gérer les flux de produits entrants et sortants Gérer les déchets Organiser le contrôle qualité Organiser lemballage et le conditionnement Organiser le stockage des produits finis Gestion de production Fabrication : pilotage des machines Etablissements les plus proches pour cet enseignement de détermination : Clermont-Fd : Lycée La Fayette – Lycée G. de Bouillon (privé) Riom : Lycée G. Romme

30 Préparation Configuration des équipements FabricationContrôle qualité Bancs de métrologie Appareillage de contrôle ORGANISER PRODUIRE CONTRÔLER découverte des activités de production sur des systèmes de production assistés par ordinateur Pilotage des machines à commande numérique à travers des réalisations concrètes, il sagit de faire percevoir lorganisation dun site de production > logique de déroulement des opérations > étapes de la réalisation dun produit Conception Études Le contenu des enseignements varie selon les établissements et les spécialités de STI proposées en 1ère : mécanique, électronique et électrotechnique, bâtiments et travaux publics ou énergétiques ou encore matériaux. On étudie lensemble des moyens mis en oeuvre pour fabriquer des produits, en suivant toutes les étapes de la conception au service après-vente : - concevoir le produit à partir dun cahier des charges établi par le client ; - utiliser des documents de fabrication (dessins techniques, schémas électriques,…) ; - choisir les méthodes de fabrication, installer et régler les machines et les outils ; - réaliser les fabrications comme par exemple, usiner des pièces métalliques simples sur machine à commande numérique programmable ; - utiliser des appareils pour mesurer et contrôler la fabrication ou le produit fini ; - envisager la commercialisation et la consommation du produit. On travaille à partir de projets de réalisations techniques, principalement sous forme de travaux pratiques en ateliers. On sappuie sur des connaissances en mécanique, en électronique et électrotechnique, en automatismes. On utilise loutil informatique en réalisant des programmes de fabrication pour machines à commande numérique.

31 enseignement conseillé pour les bacs technologiques STL Physique de laboratoire et de procédés industriels STL Chimie de laboratoire et de procédés industriels MPI est alors associé à lenseignement de détermination Physique et chimie de laboratoire MPI peut aussi intéresser les élèves qui envisagent un Bac général S ou un Bac techno STI MPI – mesures physiques et informatique informatique considérée comme un outil : pas de programmation ordinateur moyen pour obtenir le résultat dune mesure outil pour lexploitation : ¤ réalisation dun compte-rendu de TP en utilisant un traitement de texte et un tableur ¤ recherche sur Internet pour trouver des informations données par les constructeurs sur les machines ou les composants utilisés apprendre à… réaliser des mesures physiques traiter les données par ordinateur analyser les données Etablissements les plus proches pour cet enseignement de détermination : Issoire : Lycée Murat Brioude : Lycée La Fayette

32 étude dun capteur de température utilisation dun thermomètre analogique, dun contrôleur étude statistique dune série de mesures incertitude de lecture et conditions dutilisation dun appareil de mesure utilisation de loscilloscope utilisation de capteurs et limites notion dadditivité et de non additivité de grandeurs physiques analogique : échelle de température ; loi dOhm ; loi des intensités ; loi des tensions ; diviseur de tension; utilisation raisonnée de montages (amplificateur…) numérique : systèmes de numération, convertisseur analogique / numérique, visualisation de la conversion, résolution, fréquence déchantillonnage Mesures Physique P R O G R A M M E en M P I utilisation dun tableur / grapheur système dexploitation (ex. du concept darborescence) utilisation dinterfaces, de centrales de mesures, dappareils de mesures liés à lordinateur ayant ou non une mémoire numérique utilisation de logiciels dacquisition de traitement de données et de simulation Informatique Culture scientifique et technique Culture scientifique et technique éléments dhistoire de la numération éléments dhistoire de linformatique architecture dun ordinateur recherche documentaire réalisation dun rapport dactivités en utilisant quelques fonctions dun traitement de texte

33 enseignement conseillé pour les bacs technologiques STL Physique de laboratoire et de procédés industriels STL Chimie de laboratoire et de procédés industriels est alors associé à lenseignement de détermination Mesures Physiques et Informatique PCL peut aussi intéresser les élèves qui envisagent le Bac techno STL Biochimie et génie biologique en lassociant à lenseignement de détermination BLP PCL – physique et chimie de laboratoire approche expérimentale des sciences aborder les concepts de la physique et de la chimie par le biais de travaux pratiques nombreuses manipulations et expérimentations acquisition de connaissances sappuyant sur lobservation et linterprétation des faits expérimentaux acquisition de savoir-faire expérimentaux : techniques danalyse qualitative et quantitative en sciences physiques et en chimie organique et minérale approche expérimentale des sciences aborder les concepts de la physique et de la chimie par le biais de travaux pratiques nombreuses manipulations et expérimentations acquisition de connaissances sappuyant sur lobservation et linterprétation des faits expérimentaux acquisition de savoir-faire expérimentaux : techniques danalyse qualitative et quantitative en sciences physiques et en chimie organique et minérale Protocole opératoire distribué par le professeur Objectif du TP Matériel et produits à utiliser Manipulations à effectuer Compte-rendu Etablissement le plus proche pour cet enseignement de détermination : Clermont-Fd : Lycée S. Apollinaire

34 CHIMIE Les gaz : Vérification expérimentale de la loi de Boyle Mariotte… Application : compressibilité et dilation des gaz Réactions chimiques faisant intervenir des gaz et notion de mole Oxydoréduction Réaction doxydoréduction en solution aqueuse : action de lacide chlorhydrique sur le fer, notion de couple oxydant-réducteur… Études de piles électrochimiques simples Électrolyses Réaction doxydoréduction par voie sèche… Chimie minérale : Acides bases - équilibre dautoprotolyse de leau - définition dune solution acide et dune solution basique - définition du pH et mesure du pH de quelques solutions aqueuses PHYSIQUE Mécanique (forces) : Effets statiques et dynamiques des actions mécaniques (actions de contact…) Actions mécaniques localisées (forces, modélisation des forces) Cas particulier du poids (centre de gravité, intensité de la pesanteur…) Relations entre forces et allongement dun ressort : mesure de force Solide pouvant tourner autour dun axe fixe… Thermique : Méthodes de détermination de la température (échelle de Celsius et de Kevin) Quantité de chaleur… Dilatation des solides et des liquides Optique : Lentilles minces sphériques (convergentes et divergentes) Vergence dune lentille. Cas des lentilles accolées. Objets et images : loi de conjugaison Mise en évidence des aberrations géométriques et chromatiques Électricité : Réalisation dune alimentation stabilisée en tension à partir du secteur P R O G R A M M E en PCL

35 Étude des faits économiques et sociaux en privilégiant la société française contemporaine mieux comprendre la société dans laquelle nous vivons acquérir des connaissances de base se familiariser avec le vocabulaire économique et social développer son esprit critique Étude des faits économiques et sociaux en privilégiant la société française contemporaine mieux comprendre la société dans laquelle nous vivons acquérir des connaissances de base se familiariser avec le vocabulaire économique et social développer son esprit critique grands thèmes abordés en seconde la famille la population active lentreprise la production les revenus la consommation grands thèmes abordés en seconde la famille la population active lentreprise la production les revenus la consommation SES – sciences économiques et sociales enseignement conseillé pour le bac général ES économique et social doit être associé à lenseignement de détermination LV 2 METHODES : travail sur documents (tableaux, graphiques, textes…) maîtriser loutil statistique pourcentages de répartition, moyenne arithmétique simple et pondérée, tableaux à double entrée… savoir analyser des informations et en faire la synthèse débattre, argumenter rechercher linformation (au CDI, sur Internet...) lire de façon critique un texte sinterroger sur les sources et la construction des données utiliser cette information dans des productions écrites et orales (commentaire écrit, revue de presse, exposé...) Etablissements les plus proches pour cet enseignement de détermination : Issoire : Lycée Murat – Lycée Sévigné (privé)

36 5. La consommation : une activité économique, sociale et culturelle Les ressources : revenus et crédits > Revenus primaires > Revenus de transfert > Revenu disponible > Salaire Consommation et mode de vie > Biens privés / biens collectifs > Pouvoir dachat > Niveau de vie > Effet de signe 4. La production : un espace de relations économiques et sociales La diversité des organisations et leurs objectifs > Entreprise > Administration > Association La production dans lentreprise > Facteurs de production (capital et travail) > Productivité du travail > Investissement > Valeur ajoutée Lorganisation du travail et les relations sociales dans les unités de production > Organisation du travail (taylorisme, post-taylorisme) > Contrat de travail > Représentation des salariés (conflit, négociation, syndicats) P R O G R A M M E en SES 1. Introduction : la démarche des S.E.S. 2. La famille : une institution en évolution Diversité des formes familiales Relations de parenté Ménage 3. Lemploi : une question de société La population active > Actifs / inactifs > Emploi salarié / non salarié > Contrat à durée indéterminé / emplois précaires > Chômage La classification professionnelle > Catégories socioprofessionnelles (nomenclature INSEE)

37 SMS – sciences médico-sociales enseignement conseillé pour le Bac Techno STSS Sciences et Technologies de la Santé et du Social peut être associé à lenseignement de détermination BLP Biologie de Laboratoire et Paramédical 1 - Découvrir et comprendre le fonctionnement des établissements et services en faveur des enfants > protection maternelle et infantile > crèches > école… des personnes âgées > maintien à domicile > maisons de retraite, hôpital… 2 - Identifier les besoins des usagers 3 - Analyser les réponses institutionnelles à ces besoins Étude du programme à partir dobservations sur le terrain de recherches en autonomie dactivités de groupe Etablissements les plus proches pour cet enseignement de détermination : Clermont-Fd : Lycée S. Apollinaire demandes pour 64 places (juin 2007) Clermont-Fd : Lycée Ste Thècle (privé) – chiffres non disponibles

38 1 - SCIENCES SANITAIRES ET SOCIALES LE CADRE DE VIE Données démographiques et sociologiques de lenvironne-ment local : Densité de population, taux de natalité, indice de fécondité, taux de nuptialité, de divortialité, pyramide des âges… Cadre administratif local : Commune, département, associations ETUDE DINSTITUTIONS SANITAIRES ET SOCIALES LOCALES Fonctionnement : missions, usagers, personnels Structure : statut juridique, organes de tutelle, de décision, organisation financière… Connaissance des personnes : enfants - Étapes du développement physique, intellectuel, affectif et social de lenfant de 0 à 12 ans - Facteurs de développement de lenfant Établissements et services en faveur des enfants - Institutions daccueil des jeunes enfants - Protection de la mère et de lenfant - Institution scolaire Connaissance des personnes : les personnes âgées - Situation statistique de la population de plus de 60 ans - Place des personnes âgées dans la vie sociale - Caractéristiques physiologiques, psychologiques et économiques des personnes âgées - Indicateurs de dépendance des personnes âgées Établissements et services en faveur des personnes âgées - Établissements daccueil et dhébergement - Services de maintien à domicile 2 - COMMUNICATION EN SANTE ET ACTION SOCIALE LINFORMATION SANITAIRE ET SOCIALE Recherche et classement de la documentation : Sources documentaires, traitement des documents (enregistrement, dépouillement, classement, indexation) Présentation et diffusion de linformation - Supports de linformation : fichiers, imprimés professionnels, lettres, comptes-rendus - Visualisation de linformation : dépliants, tracts, présentation murale de linformation Utilisation de fichiers automatisés LA COMMUNICTION DANS LE SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL Observation et pratique de situations de communication - Lentretien direct, téléphonique - Les relations dans un groupe de travail : écoute, prise de parole, fonctionnement dun groupe de travail P R O G R A M M E en S M S

39 A rts3 h L V 2 2 h 30 L V 3 2 h 30 L atin 3 h G rec 3 h É ducation physique et sportive 3 h P ratiques professionnelles (en lycée agricole) 3 h H ippologie et équitation (en lycée agricole) 3 h La 2de GT : les options facultatives

40 13h 5h Français Histoire - géographie touristique Langue vivante 1 Langue vivante 2 Éducation physique et sportive Mathématiques Sciences appliquées Économie générale et touristique - Droit Technologie et méthodes culinaires Service et commercialisation Techniques daccueil, dhébergement et communication professionnelle > 4 h > 3 h 2h > 3 h > 2 h > 3 h 30 > 3 h 12h Seconde spécifique HOTELLERIE Pour préparer un Bac Hôtellerie, il faut choisir en fin de Troisième une Seconde spécifique Hôtellerie. Ce bac se prépare donc en 3 ans. Il intéresse ceux qui désirent se tourner vers les Métiers de la restauration, de laccueil et de lhébergement. Etablissement le plus proche : Chamalières : Lycée hôtelier - 53 demandes pour 48 places (juin 2007)

41 Les Bacs généraux Le Bac L littéraire Le Bac ES économique et social Le Bac S scientifique

42 Qualités requises pour la série L : ¤ être attiré par la littérature, les langues ou les arts ¤ aimer lire et rédiger la plupart des matières littéraires sévaluent à partir de laptitude à la dissertation Priorité aux matières littéraires : Français et littérature, Philosophie, Histoire-Géographie, langues vivantes ou anciennes 4 profils pour les bacs L (en fonction doptions choisies à lentrée en première) : - Lettres Classiques - Langues Vivantes - Arts - Mathématiques Débouchés : enseignement, droit, édition, communication, publicité, journalisme, traduction, interprétariat, métiers de la culture, métiers du social, carrière artistique… Bac L littéraire

43 Qualités requises pour la série ES : Bonne maîtrise de lécrit - Intérêt pour lactualité, linformation, les problèmes économiques et sociaux, les évènements historiques, les données géographiques Priorité donnée à létude des Sciences Economiques et Sociales à laquelle sajoutent les maths et des matières littéraires (Français, Philosophie, LV1, LV2, Histoire et géographie) 3 profils pour le bac ES (en fonction doptions choisies à lentrée en première) - Profil Sciences Economiques et Sociales - Profil Mathématiques - Profil Langues Débouchés : gestion, comptabilité, commerce, communication, conseil, social, enseignement… Bac ES économique et social

44 Qualités requises pour la série S : Intérêt pour les matières scientifiques, la démarche expérimentale Priorité donnée aux enseignements scientifiques : Mathématiques, Physique-Chimie, Sciences de la vie et de la terre sans toutefois négliger les matières littéraires. 5 profils pour les bacs S (en fonction doptions choisies à lentrée en terminale) - Mathématiques - Physique-Chimie - Sciences et vie de la terre - Sciences de l'ingénieur - Biologie-écologie-agronomie (en lycée agricole) Débouchés : industrie, agriculture, agroalimentaire, recherche, enseignement, santé, finance, commerce… Bac S scientifique

45 Les Bacs technologiques Bac STG Sciences et technologies de gestion Bac ST2S Sciences et technologies de la santé et du social Bac STL Sciences et technologies de laboratoire Bac STAV Sciences et technologie de lagronomie et du vivant Bac STI Sciences et technologies industrielles Bac Hôtellerie Bac TMD Techniques de la musique et de la danse

46 Profil : Intérêt pour le fonctionnement des structures sanitaires et sociales (crèches, maisons de retraite…), les maladies et leur prévention, le fonctionnement du corps humain… Points forts : Sciences sanitaires et sociales, Sciences de la vie, Expression écrite et communication. Débouchés : Métiers du secteur social et paramédical secrétariat médico-social, infirmier, assistant de service social Enseignements de détermination conseillé : Sciences médico-sociales + Biologie de laboratoire et paramédicale Langue vivante 2 + Sciences médico-sociales Etablissement le plus proche pour ces enseignements de détermination : S. Apollinaire à Clermont-Fd : 136 demandes pour pour 64 places (en juin 2006) Bac ST2S sciences et technologies de la santé et du social

47 Profil : Intérêt pour lenvironnement économique et juridique de lentreprise, pour les techniques de gestion, marketing, comptabilité, vente et communication, la gestion des ressources humaines Points forts : Français, Informatique de gestion, Langues vivantes, Management des organisations, Economie et droit, comptabilité et gestion des entreprises 4 Spécialités : Débouchés : Gestion, Administration, Commerce, Tourisme, Communication, Transport… Enseignements de détermination : Informatique de gestion et de communication + Langue vivante 2 Informatique de gestion et de communication + Sciences économiques et sociales (Attention vous devrez prendre la Langue vivante 2 en option) Etablissement le plus proche : Lycée Murat à Issoire : spécialité en Terminale « comptabilité et finance dentreprise », « mercatique » et « gestion et ressources humaines ». Bac STG sciences et technologies de gestion En 1ère : communicationEn Terminale : Communication et gestion des ressources humaines En Terminale : Mercatique En 1ère : gestionEn Terminale : Comptabilité et finance dentreprise En Terminale : Gestion des systèmes dinformation

48 Profil : Etre attiré par la fabrication, la conception, lorganisation, la gestion de projets industriels. Points forts : Mathématiques, Sciences physiques, Technologies industrielles, Informatique, Automatisme, Etude des systèmes de construction 8 Spécialités : Génie civil - Génie électronique - Génie électrotechnique - Génie énergétique - Génie des matériaux - Génie mécanique - Génie optique - Arts appliqués. Débouchés : Bureau détudes et de conception, ateliers de fabrication, entreprises de maintenance, commercialisation des produits… Avec Arts appliqués : publicité, édition, mode, architecture intérieure, design industriel… Enseignements de détermination conseillés : Langue vivante 2 + Initiation aux Sciences de lIngénieur I.S.I. + Informatique et systèmes de production I.S.I. + Mesures physiques et informatique Pour STI Arts appliqués : Création design + Culture design Etablissements les plus proches : Lycée La Fayette à Clermont-Fd (génie électrotechnique, génie électronique, génie mécanique) Lycée Descartes à Cournon (arts appliqués) : 95 demandes pour 32 places (en juin 2007) pour lenseignement de détermination « Création design » Lycée G. Romme à Riom (génie civil) Lycée A. Einstein à Montluçon (génie énergétique) Bac STI sciences et technologies industrielles

49 Profil : Aimer les expériences, les manipulations, le travail en laboratoire. Points forts : maths, chimie, biologie, biochimie, physique, technologies de laboratoire. 3 Spécialités : Physique de laboratoire et de procédés industriels - Chimie de laboratoire et de procédés industriels - Biochimie – génie biologique Débouchés : Laboratoires de mesures et de contrôles, ateliers de production des industries chimiques, pharmaceutiques, agroalimentaires, secteur paramédical. Enseignements de détermination conseillés : Mesures Physiques et Informatique + Physique et chimie de laboratoire M.P.I. + Biologie de laboratoire et paramédicale Physique et Chimie de Laboratoire + Langue vivante 2 P.C.L. + Biologie de laboratoire et paramédicale Biologie de laboratoire et paramédicale + Langue vivante 2 Etablissements les plus proches : Lycée S. Apollinaire à Clermont-Fd (Biologie et génie biologique) Lycée J. Zay à Thiers (physique de laboratoire et de procédés industriels) Lycée P. Constans à Montluçon (chimie de laboratoire et de procédés industriels) Bac STL sciences et technologies de laboratoire

50 Profil : être attiré par les technologies de lagronomie appliquées à lélevage, la culture et leurs environnements ; intérêt pour la question alimentaire et lenvironnement Points forts : expliquer les phénomènes concernant lagriculture, laménagement, les espaces et les territoires ; étudier ce qui sapplique à lalimentation et à la gestion du vivant et des ressources. 4 Spécialités : systèmes de production agricole – transformation des produits de lagriculture – aménagement, gestion et préservation de lenvironnement – animation et développement des territoires ruraux Débouchés : Agriculture, Industrie agroalimentaire, Aménagement rural, Commerce, Agroéquipement… Enseignements de détermination : Langue vivante 2 + Écologie – Agronomie – Territoire - Citoyenneté Etablissements les plus proches : Lycée Bonnefont à Fontannes Lycée Agro-Environnemental au Breuil sur Couze (privé) Bac STAV sciences et technologies de lagronomie et du vivant

51 Profil : Vouloir travailler dans les domaines de la restauration, de laccueil et de lhébergement. Être disponible, avoir une bonne capacité dadaptation, faire preuve dinitiative. Matières Principales : Économie générale, Sciences appliquées, Techniques daccueil et dhébergement, Service et commercialisation, Méthodes culinaires, Langues. Débouchés : Directeur dhôtel ou de petite chaîne hôtelière, Chef de partie en cuisine… Accès : ce bac se prépare en 3 ans directement après la 3ème en passant par une seconde spécifique Etablissement le plus proche : Lycée Hôtelier à Chamalières : 53 demandes pour 48 places (en juin 2006) Bac Hôtellerie

52 Profil : Etre passionné de musique ou de danse, avoir du talent, beaucoup de volonté, une grande mobilité géographique. Matières Principales : Exécutions instrumentales ou chorégraphiques, techniques musicales, histoire de la musique ou de la danse 2 Spécialités : instrument ou danse Accès : ce bac se prépare en 3 ans directement après la 3ème en passant par une seconde spécifique Débouchés : Dans le domaine de la musique, de la danse, de lenseignement ou de lanimation culturelle… Etablissements : Pas de lycée dans notre académie Les plus proches : Lyon, Tours, Toulouse, Bordeaux Bac Techniques de la Musique et de la Danse

53 Voie professionnelle Préparer un diplôme professionnel, ce nest pas seulement apprendre un métier, cest aussi préparer efficacement son entrée dans la vie active. LP ou CFA CAP, BEP, BAC PRO Secteurs & domaines professionnels

54 Le CAP - Formation technique pointue pour un métier précis avec 215 spécialités : coiffeur, pâtissier, photographe, boucher, ébéniste… - Priorité à lemploi - 12 semaines de stage Le BEP - Formation plus généraliste avec 50 spécialités : hôtellerie, travaux publics, électrotechnique, services… - Priorité à une poursuite détudes vers un Bac Pro ou un Bac Techno - Lenseignement professionnel et technologique représente la moitié du temps - 3 semaines de stage Le BAC PRO - Approfondissement dun domaine professionnel - Diplôme plus apprécié que le BEP par les entreprises - Se prépare en 2 ans après le BEP ou en 3 ans après la 3ème - entre 16 et 22 semaines de stage. Présentation des diplômes

55 En Lycée Professionnel -Statut scolaire -Enseignement technique et professionnel (entre 12 et 15 h) et enseignement général (entre 15 et 17 h) au LP -Périodes de formation en entreprises (durée différente selon diplôme) En Centre de Formation dApprentis -Statut salarié -Avoir 16 ans ou avoir terminé la classe de 3ème -Signer un contrat dapprentissage = trouver un employeur -Enseignement général au CFA (1 semaine par mois) -Enseignement professionnel en entreprise (3 semaines par mois) LP ou CFA Tous les diplômes professionnels (CAP, BEP, Bac Pro, BTS…) peuvent se préparer en lycée ou par apprentissage.

56 AGRICULTURE - ENVIRONNEMENT BATIMENT - TRAVAUX PUBLICS INDUSTRIE - ARTISANAT TERTIAIRE - SERVICES AGRICULTURE - ENVIRONNEMENT BATIMENT - TRAVAUX PUBLICS INDUSTRIE - ARTISANAT TERTIAIRE - SERVICES Secteurs & domaines professionnels Dans les pages qui suivent, nous présentons les CAP, BEP et Bac Pro 3 ans les plus courants et préparés dans notre académie ( établissements les plus proches du collège ). Pour dautres formations, nhésites pas à demander des informations auprès du conseiller dorientation psychologue de ton établissement. Les chiffres indiqués sont ceux de juin 2007 (premiers vœux des élèves de 3ème, source académie de Clermont-Fd).

57 BEPA Activités hippiques : Selon l'option préparée, le titulaire travaille en écurie de course, en établissement de tourisme équestre ou à son compte. Option Soigneur aide-animateur : le diplômé est un ouvrier qualifié polyvalent capable d'assurer le soin et le travail des chevaux, l'entretien des installations et l'aide à l'animation de groupe. Lycée agricole à Yssingeaux (38 demandes pour 24 places) MFR St Flour (privé) Option Cavalier d'entraînement : le diplômé réalise les travaux courants d'écurie et est capable de préparer des chevaux en vue d'une course. Hors académie Option Maréchal ferrant : le diplômé est capable de diagnostiquer des aplombs anormaux, de confectionner les fers adéquats et de les poser ou de soigner le pied souffrant. MFR de Saligny sur Roudon (03) BEPA Agroéquipement : le titulaire est qualifié en conduite de matériels agricoles, en maintenance préventive et corrective (dans le cadre d'une exploitation agricole, d'une coopérative d'utilisation de matériel agricole, d'une entreprise de travaux agricoles, forestiers, paysagers, d'une station de stockage et de conditionnement des produits agricoles). Il sait faire les réglages, les graissages, les contrôles spécifiques à l'entretien du matériel. CFA à Fontannes BEPA Aménagement de lespace spécialité travaux paysagers : le titulaire aménage les jardins ou les espaces verts : lecture des plans, travaux de terrassement, pose de bordures, dallage, mise en place des systèmes de drainage, d'arrosage. Il choisit et plante les végétaux d'ornement, le gazon, et veille à leur entretien : fertilisation des sols, tonte, taille des arbustes et des arbres. Il assure l'entretien courant du matériel. Il peut également être en relation avec les clients et les fournisseurs. Lycée agricole à Lempdes (46 demandes pour 24 places) BEPA Conduite de productions agricoles : Le titulaire est ouvrier qualifié dans une exploitation agricole ou dans un organisme au service direct de la production agricole. Productions animales : Lycée Bonnefont à Fontannes (21 demandes pour 32 places) Productions végétales : Lycée Marmilhat à Lempdes (9 demandes pour 16 places) Agriculture – environnement (1/4)

58 BEPA Élevage canin et félin : cet ouvrier qualifié s'occupe des animaux, les nourrit, les surveille, les soigne, prend en charge leur éducation de base (propreté, obéissance) enfin nettoie et entretient les bâtiments. Il accueille la clientèle. Il peut aussi participer à des activités annexes : dressage, toilettage, éducation, pension… Lycée St Gervais dAuvergne (130 demandes pour 32 places) CFA à St Gervais dAuvergne BEPA Entretien et aménagement des espaces naturels et ruraux : cet agent gère des espaces et des espèces. Il exécute les travaux d'entretien afin de maintenir la qualité environnementale du site, dans le respect des règles de sécurité (fauchage, débroussaillement, abattage, dégagement de peuplements, nettoyage et dépressage). Il assure les travaux de taille, d'élagage et de traitements sur les végétaux. Il est chargé de l'entretien courant de son matériel et de ses équipements. Lycée de St Flour (6 demandes pour 12 places) BEPA Productions horticoles : La production de produits variés nécessite de maîtriser les techniques de production (serre, automatisation) ou les spécificités de la commercialisation (marchés, irréguliers, saisonniers...). La formation aborde également l'économie d'une exploitation : coûts de production, budget, vente, entretien des bâtiments, maintenance des matériels. Productions fruitières : hors académie Pépinières : Lycée Marmilhat à Lempdes (9 demandes pour 16 places) Productions florales et légumières : Lycée Marmilhat à Lempdes (43 demandes pour 16 places) Agriculture – environnement (2/4)

59 BEPA Services spécialité vente danimaux de compagnie, de produits et daccessoires danimalerie : le titulaire de cette spécialité est vendeur dans un commerce d'animaux de compagnie et d'accessoires d'animalerie. Il est chargé de la vente des animaux, de leur nourriture et de leurs accessoires. Il accueille, informe et conseille le client. Il participe aux tâches de gestion des stocks et d'approvisionnement des rayons. Il enregistre les ventes et tient la caisse. Lycée St Gervais dAuvergne (43 demandes pour 32 places) BEPA Travaux forestiers : L'ouvrier qualifié travaille pour un entrepreneur de travaux forestiers, dans une industrie papetière, une scierie, une société d'approvisionnement, une coopérative forestière ou à l'Office national des forêts... Il effectue les tâches de sylviculture ou bûcheronnage dans le respect des règles de sécurité et de la protection de l'environnement et des peuplements d'arbres. - Dans le cadre de ses activités en sylviculture (boisement ou reboisement), il prépare le sol, matérialise les lignes sur le terrain et réalise les piquetages. Il entretient les peuplements forestiers, effectue des élagages et tailles de formation... - Dans le cadre du bûcheronnage, il organise et effectue la récolte des produits forestiers. Il choisit la direction de la chute, assure et réalise les travaux d'abattage. Il effectue les découpes, classe et trie les produits débités et prépare les produits abattus. Lycée à Saugues (20 demandes pour 24 places) CFA à Aurillac BEPA Transformation – industries agroalimentaires : Il exerce son activité dans une entreprise de fabrication de produits alimentaires élaborés : chocolateries et confiseries industrielles, biscuiterie et pâtisseries industrielles, industries charcutières et de fabrication de plats cuisinés, industries de la conserve. En industries agro-alimentaires, il est chargé des tâches polyvalentes de préparation, fabrication, conditionnement et conservation de produits alimentaires comme la conduite des machines qui transforment les produits agricoles (légumes, fruits, lait, viandes...). Lycée L. Mallet à St Flour BEPA Transformation – laboratoire, contrôle, recherche : la spécialité laboratoire et contrôle qualité forme des agents techniques de laboratoire (vétérinaires, agro-alimentaires agricoles...) ou de services de répression des fraudes. Il prélève des échantillons du produit et les prépare en vue de contrôles. Il est capable de monter des appareils simples et d'effectuer des analyses par coloration, dosage et d'en traduire les résultats. Il respecte les normes d'hygiène et de sécurité selon un cahier des charges préétabli. Lycée L. Mallet à St Flour Agriculture, agroalimentaire – environnement (3/4)

60 CAP agricoles : tous se préparent par apprentissage CAP Production agricole, utilisation des matériels > productions animales : CFA à Fontannes > productions végétales : CFA à Fontannes CAP Productions horticoles > pépinières : hors académie > productions florales et légumières : CFA à Lempdes > productions fruitières : hors académie CAP Travaux forestiers > bûcheronnage : hors académie > sylviculture : CFA à Aurillac CAP Travaux paysagers : CFA à Lempdes CAP Industries agroalimentaires > ouvrier polyvalent de fabrication de produits alimentaires : CFA à Aurillac > ouvrier polyvalent du travail industriel de la viande : CFA à Avermes Agriculture – environnement (fin)

61 Travaux publics = éclairage public, réseaux deau potable, équipements sportifs, routes, voies ferrées, aéroports, ponts, tunnels, réseaux électriques, télécommunications… BAC PRO 3 ans Technicien du bâtiment : études et économie : ce professionnel connaît les matériaux, les techniques de construction et leurs coûts particuliers. Il fait à la main des relevés qu'il transpose. Il participe à l'élaboration d'un dossier d'étude de construction, exploite les notes de calcul, prépare les dessins d'exécution. Il planifie les opérations de chantier, met au point les méthodes et les procédés de fabrication. En tant que responsable du chantier, il prépare le travail, détermine les besoins en personnels et en matériel, décompose l'ouvrage en ouvrages élémentaires, décrit les travaux, répartit les tâches et suit le travail. En fin de chantier, il prend en charge la facturation. Il travaille dans les entreprises du bâtiment, les services techniques des mairies ou les cabinets d'architectes et d'économistes de la construction. Lycée A. Aymard à Espaly St Marcel BAC PRO 3 ans Technicien menuisier-agenceur : ce professionnel intervient en atelier et sur chantier pour fabriquer et mettre en oeuvre différents ouvrages de menuiserie extérieure et intérieure ainsi que des aménagements de pièce, bureau, cuisine, salle de bains, magasin, salle d'exposition, lieux de réunion... Il prépare le processus de réalisation d'un ouvrage à partir du dossier architectural, des concepts et normes de la menuiserie et de l'agencement et des contraintes de l'entreprise ; il réalise les ouvrages selon les techniques et procédés courants de fabrication et de mise en oeuvre de la menuiserie et de l'agencement. Lycée A. Aymard à Espaly St Marcel BEP Métiers du bois : les domaines professionnels correspondent aux activités de fabrication et de mise en oeuvre de produits et d'ouvrages en bois, dérivés du bois et matériaux associés (production de sciages et valorisation du matériau bois, production industrielle de mobiliers et de composants de construction et de menuiserie, construction bois et fermetures, aménagement et agencement des locaux). Lycée R. Claustres à Clermont-Fd (31 demandes pour 12 places) Lycée du Bâtiment à Volvic (37 demandes pour 30 places) CFA du Bâtiment à Bellerive sur Allier Bâtiment & Travaux Publics

62 BEP Techniques du géomètre et de la topographie : ses activités s'effectuent préalablement à toute construction, tous aménagements de voirie, travaux d'assainissement. A l'aide d'appareils optiques, il réalise des relevés mesurant ainsi les distances, calculant les dénivellations, il étudie la nature du sous-sol... Il entre ensuite les données obtenues dans un ordinateur pour dresser des plans à l'aide de logiciels de DAO (dessin assistée par ordinateur). Sur le terrain, il effectue des opérations de bornage et de délimitation en plantant des piquets de repère de futures constructions. Partagé entre son bureau et le terrain, il est employé dans un cabinet de géomètre, un bureau d'études, une entreprise du bâtiment et travaux publics ou encore le service technique d'une collectivité locale ou d'une administration. Lycée G. Romme à Riom (20 demandes pour 15 places) BEP Techniques de larchitecture et de lhabitat : Lors d'un projet de construction, il participe à l'étude du futur chantier et de son environnement, des fondations aux équipements techniques intérieurs (installations électriques, sanitaires, escaliers etc.). Ses activités consistent à relever sur le terrain les éléments nécessaires à la constitution des différents dossiers techniques et administratifs relatifs à la construction ; à effectuer dans un bureau, à partir de plans, des études et calculs conduisant à déterminer la quantité de matériaux nécessaire, les coûts et les temps de fabrication, à établir un calendrier d'exécution des travaux, un plan de sécurité…; à réaliser les plans de détails nécessaires aux divers corps de métiers intervenant sur le chantier. Lycée G. Romme à Riom (59 demandes pour 30 places) BEP Travaux publics dominante ouvrage dart et équipement industriel : il sait procéder aux opérations principales de construction d'ouvrages en béton armé : le coffrage (moule avec des éléments en bois, en métal ou en matière plastique selon les techniques du menuisier) ;le ferraillage (armatures métalliques dans le coffrage) ;le bétonnage (fabrication des bétons) ; le décoffrage. Il sait lire un dessin d'ouvrage d'art, choisir l'outillage, le matériel, les matériaux, organiser le travail, faire un croquis à main levée et un dessin d'exécution, tracer et implanter des ouvrages, utiliser une protection individuelle ou collective. Lycée à Volvic (31 demandes pour 15 places) BEP Techniques du gros-œuvre du bâtiment : Le titulaire de ce diplôme participe à l'installation et au repliement de chantiers de construction, de rénovation ou de réhabilitation : montage d'échafaudages ou d'étaiements, aménagement des aires de stockage... Il fabrique et coule le béton, prépare le mortier, réalise les chapes ainsi que les coffrages et décoffrages des ouvrages en béton armé. Il sélectionne et met en place les armatures, participe à la pose d'éléments préfabriqués et de canalisations. Lycée à Volvic (36 demandes pour 15 places) Bâtiment & Travaux Publics (2/7)

63 Bâtiment & Travaux Publics (3/7) BEP Techniques des métaux, du verre et des matériaux de synthèse du bâtiment : à partir des consignes qu'il a reçues pour la réalisation d'un ouvrage, le titulaire du diplôme s'assure de sa faisabilité puis recherche et choisit une solution technique et les matériels adaptés. Il fabrique en respectant les règles d'hygiène et de sécurité : il débite, découpe, usine, assemble les différentes parties de l'ouvrage (cloison, véranda, escalier, protection solaire ou acoustique, mobilier...). Il est en relation avec le client et doit pouvoir lui expliquer le fonctionnement d'une installation ou renseigner les documents techniques. Option ouvrages de serrurerie-métallerie : cela recouvre les ouvrages de structure, de façade, de fermeture, d'occultation des locaux, de serrurerie et de métallerie du bâtiment à base de profilés métalliques assemblés par soudage et mécaniquement ; CFA du Bâtiment à Clermont-Fd Option ouvrages en aluminium, verre et matériaux de synthèse : les ouvrages de façade, de fermeture et d'occultation des locaux sont à base de profilés métalliques (essentiellement aluminium) assemblés mécaniquement, de produits verriers ou en matériaux de synthèse. Lycée R. Claustres à Clermont-Fd (7 demandes pour 12 places) BEP Finition : il réalise des travaux de décoration, d'isolation, de ravalement de bâtiments industriels et d'habitation. Option peinture vitrerie revêtement : il prépare les supports, applique les peintures, pose les revêtements muraux, les vitrages et matériaux isolants ; Lycée du Bâtiment à Volvic (41 demandes pour 24 places) CFA du Bâtiment à Clermont-Fd Option plâtrerie peinture : il prépare les surfaces pour appliquer peinture ou revêtements muraux. Il peut monter des cloisonnements et des doublages en briques creuses et faire des travaux d'aménagement avec des composants plâtre CFA à Bellerive sur Allier

64 CAP Maçon : il réalise des éléments d'ouvrage du bâtiment (fondation, murs, cloisons, dalles…) à partir de blocs de béton, briques, poutrelles... réunis par des matériaux de liaison (ciment). Pour des ouvrages en béton armé, il réalise des coffrages en bois, des châssis d'armatures, il procède au gâchage manuel ou mécanique, au roulage du béton. Il effectue aussi des enduits divers, plus particulièrement au mortier de ciment. Il maîtrise le maniement des outils à main (truelle, fil à plomb, martelet, niveau à bulle, équerre...) et des outils mécaniques (bétonnières, élévateurs, vibrateurs électriques et pneumatiques...). EREA à Brioude CFA du Bâtiment à Clermont CAP Conducteur dengins : travaux publics et carrières : Indispensable sur le chantier, le conducteur d'engins prépare le terrain pour les travaux de terrassements ou de nivellement. Au sein des entreprises routières, de canalisations, de terrassement et de carrière, il manipule des millions de mètres cubes de terre, pierres, graviers, etc., principalement à la pelle mécanique. Elle peut être équipée en rétro pour creuser des tranchées. Le bouteur ou bulldozer, dont il maîtrise l'équilibre, déblaie le terrain en poussant la terre grâce à une large lame d'acier. hors académie CAP Conducteur-opérateur de scierie : dans les entreprises de première transformation du bois (scierie). il transforme les grumes en planches et en poutres de construction. Sur le site de production, des connaissances approfondies du matériau bois et des techniques de réglage et de conduite de machines de scierie (intégrant parfois des systèmes informatisés) lui permettent de fournir des produits de qualité en respectant des consignes de sécurité et de gestion de l'environnement. CFA à Ambert CAP Constructeur douvrages du bâtiment en aluminium, verre et matériaux de synthèse : vitrines, fenêtres, baies, vérandas, on travaille aussi le verre, l'aluminium, les matériaux de synthèse pour fabriquer des miroirs, des serres, des pare-douches pour salle de bain, des façades de magasin. En atelier, ses activités sont liées à la découpe, l'usinage, le façonnage et à l'assemblage de matériaux (aluminium, verre, matériaux de synthèse...). CFA à Bellerive sur Allier CAP Couvreur : cest un spécialiste de la pose, de l'entretien et de la réparation (étanchéité) des toitures de constructions neuves ou anciennes. Sur le chantier, le couvreur intervient après le charpentier. CFA à Massiac Bâtiment & Travaux Publics (4/7)

65 CAP Constructeur bois : il met en oeuvre les structures lourdes qui font la solidité de l'ensemble d'un bâtiment. Ces ouvrages serviront de support pour l'intervention des couvreurs, plaquiste, etc. En atelier, il scie, assemble et traite les différentes pièces des ouvrages (charpentes, poutres, bardages, parquets, escaliers...) d'après les relevés et les croquis qu'il a réalisés. Sur le chantier, il pose les structures et ossatures et installe les menuiseries et fermetures extérieures. Il sait choisir ses matériaux (bois ou dérivés), organiser son chantier (préparation des matériels, mise en sécurité du chantier, tri des déchets...) et les diverses étapes de son travail. CFA à Ambert CAP Charpentier bois : il travaille au sein d'entreprises des secteurs de la charpente et de la construction bois et intervient en construction, réhabilitation, rénovation ou restauration de bâtiments et de locaux. En atelier, le charpentier prépare les pièces de bois nécessaires à l'ouvrage ; sur le chantier, il les assemble et les pose ou remplace des éléments défectueux. LP A. Aymard à Espaly St Marcel CFA du Bâtiment à Bellerive sur Allier ou à Bains CAP Menuisier fabricant de menuiserie, mobilier et agencement : En atelier, il fabrique, à l'unité ou en série, fenêtres, volets, portes, placards et mobiliers divers. Ces ouvrages et produits sont en bois ou matériaux dérivés et peuvent inclure des composants en verre ou matériaux de synthèse. Le travail sur chantier se limite à la pose du mobilier. En atelier, il effectue le suivi de la fabrication, contrôle la qualité des produits, sans oublier la maintenance des machines et outils. LP A. Aymard à Espaly CFA du Bâtiment à Clermont CAP Menuisier installateur : Il fabrique les pièces d'adaptation et d'ajustement des menuiseries (portes, fenêtres, volets, placards, escaliers...) et du mobilier et installe ces ouvrages. Il réalise également des travaux d'isolation, d'étanchéité. Il connaît les différents matériaux (bois, matériaux dérivés ou associés comme l'aluminium, les mousses...) ainsi que les principales techniques d'usinage du bois et les étapes de fabrication. Il sait adapter la pose sur le chantier aux problèmes de structures, de confort et d'étanchéité. LP A. Londres à Cusset CFA du Bâtiment à Clermont Bâtiment & Travaux Publics (5/7)

66 Bâtiment & Travaux Publics (6/7) CAP Ebéniste : L'ébéniste réalise et restaure des meubles de style : façonnage de pièces, marquetterie, teintures, réfections variées. Il fabrique et répare le mobilier selon un mode artisanal, à la pièce ou en nombre limité. A partir de plans et d'instructions qui lui ont été donnés, il exécute un ensemble ou une partie de mobilier. Il réalise les placages, les frisages, le montage d'une partie ou de l'ensemble d'un meuble ainsi que les finitions (ponçage, mise en teinte...). LP R. Claustres à Clermont-Fd (21 demandes pour 15 places) ou LP J. Constant à Murat (11 demandes pour 24 places) CFA à Bains (formation en 3 ans) CAP Tailleur de pierre - marbrier du bâtiment et de la décoration : Le tailleur de pierre est un artiste du bâtiment : il est capable de donner à la pierre brute extraite des carrières la forme voulue pour réaliser des éléments nécessaires à la construction, la décoration, l'habillage ou la restauration des monuments. CFA du Bâtiment à Clermont CAP Graveur sur pierre : C'est en tant que décorateur sur pierre que le graveur va réaliser des inscriptions et motifs décoratifs sur pierre, marbre, granit et grès. Cet ouvrier qualifié grave sur des éléments minces en pierre, à des fins commémorative, publicitaire ou décorative, l'inscription et le motif choisis par le client. Il travaille les roches naturelles utilisées en marbrerie funéraire, en décoration : essentiellement la pierre calcaire, le granit, le marbre, le grès. Il est initié à la calligraphie et connaît les différents styles d'alphabet. Il dessine les motifs décoratifs. Il pratique les diverses techniques de gravure. Son art réside dans l'harmonie de la composition. Sur une plaque, il effectue le tracé, la coupe des lettres, des chiffres et des ornements. Dernière touche à l'ouvrage, il vernit, dore, polit, lustre. Il peut se voir confier des décorations sculptées en bas-relief. CFA du bâtiment à Clermont-Fd CAP Maintenance de bâtiments de collectivités : il intervient sur les structures fixes (gros-oeuvre, second oeuvre) ; sur les structures mobiles (ouvertures, mobilier) ; sur les réseaux et appareillages concernant la plomberie, le chauffage, l'électricité (vérification, contrôle, entretien, localiser une panne, remplacer un élément défectueux…). Lycée Paul Constans à Montluçon (25 demandes pour 12 places)

67 Bâtiment & Travaux Publics (7/7) CAP Peintre-applicateur de revêtements : après avoir préparé un support, il peut soit appliquer une peinture ou un produit décoratif, soit poser du papier peint ou un revêtement mural. Ses connaissances en maçonnerie lui permettent de préparer les supports nécessaires à ces travaux. Ses connaissances artistiques et les nouvelles utilisations des revêtements lui offrent une liberté d'expression de plus en plus grande et augmentent ses possibilités de création. EREA de Brioude CFA du Bâtiment à Clermont-Fd CAP Plâtrier-plaquiste : il intervient dans la finition des cloisons, plafonds et sols du bâtiment. Ces aménagements contribuent à l'isolation hydrique, acoustique, thermique. Au cours de sa formation, il apprend la mise en oeuvre des produits humides (briques, carreaux-briques, carreaux de plâtre et plâtres posés de manière traditionnelle et la mise en oeuvre de produits secs (plaques de plâtre…). EREA de Romagnat CFA du Bâtiment à Clermont-Fd CAP Carreleur mosaïste : Isoler et étancher, carreler et daller, habiller les murs et les sols. Le carreleur mosaïste réalise le revêtement des sols et des murs aussi bien à l'intérieur (cuisines, salles de bains...) qu'à l'extérieur (façades, terrasses...). Hormis la préparation (découpe des carreaux) et la pose de carrelage, il effectue des petits travaux de maçonnerie pour la préparation du support sur lequel sera posé le revêtement : pose d'une chape pour éviter les infiltrations d'eau, construction d'un mur. CFA de Massiac CAP Solier-moquettiste : il est spécialisé dans la pose de revêtements (linoléum, caoutchouc, matières plastiques, textiles, moquettes, mosaïques collées), à l'exception du carrelage et du parquet. Il connaît les matériaux et les techniques d'isolation et de protection contre l'incendie. Il peut intervenir dans des équipements particuliers (salles de sports, salles informatiques…). CFA de Massiac

68 BAC PRO 3 ans Electrotechnique, énergie, équipements communicants : le titulaire intervient dans la production, le transport, la distribution et la transformation de l'énergie électrique. Il s'occupe de l'organisation et de la planification de chantiers, de la réalisation des installations électriques et de réseaux, de leur mise en service, de leur maintenance. Il pourra aussi bien travailler pour des entreprises artisanales que pour des moyennes ou grandes entreprises, en atelier ou sur un chantier, dans les secteur de l'industrie, des services, de l'habitat et des équipements publics. Lycée Ste Claire Deville à Issoire (15 demandes pour 12 places) BAC PRO 3 ans Systèmes Electroniques Numériques : il exerce les activités liées à la préparation, l'installation, la mise en service et la maintenance préventive et/ou corrective de systèmes électroniques ou numériques. Il participe au service client en complémentarité des services commerciaux. Il peut travailler chez des artisans, en petite ou moyenne entreprise, chez des constructeurs ou pour des entreprises industrielles, chez des commerçants ou dans la grande distribution, pour une société de service ou un service après- vente... Six dominantes : sécurité alarme : dans ce domaine des installations contribuant à la sécurité des biens et des personnes, on peut distinguer divers systèmes de détection-intrusion, de vidéosurveillance, de contrôle d'accès, de sécurité incendie et autres. Lycée Camille Claudel à Clermont-Fd ou Lycée Privé Paradis à Brives Charensac audiovisuel multimédia : dans le domaine des installations audiovisuelles et multimédia mettant en oeuvre la convergence des technologies, on peut citer les systèmes de réception, de lecture et d'enregistrement numérique, ceux de restitution du son et de l'image, les systèmes centralisés de commande et de gestion munis de ses périphériques multimédia et autres. audiovisuel professionnel : les systèmes concernés sont ceux qui contribuent à l'ensemble des activités de ce secteur, au niveau professionnel, tels que les systèmes d'équipements scéniques (éclairage, sonorisation, prises de vues), ceux de restitution sonore et visuelle, les systèmes centralisés de commande et de gestion munis de ses périphériques multimédia et autres. électrodomestique : ce sont tous les systèmes posables, encastrables ou intégrables qui participent au confort de la maison. La liste comprend les systèmes de traitement du linge, de la vaisselle, ceux de cuisson, de production de froid, de traitement de l'air... télécommunications et réseaux : les systèmes concernés sont ceux qui participent à la télécommunication. Ce sont les systèmes de distribution et raccordement, ceux de commutation, ceux de communication voix données images (VDI) ou autres. Lycée Albert Einstein à Montluçon (43 demandes pour 15 places) électronique industrielle embarquée : les systèmes concernés sont les systèmes d'accès voix données images (VDI), les systèmes communicants incluant les terminaux de troisième génération sans oublier les systèmes de commande et de contrôle. Electricité, électronique, énergie (1/4)

69 BAC PRO 3 ans Technicien en installations des systèmes énergétiques et climatiques : il est chargé de la réalisation d'équipements énergétiques et climatiques, installations et l'organisation de chantier dans les domaines de la climatisation, de la ventilation, du thermique et du sanitaire : implantation des équipements, le raccordement des matériels, la mise en place et le branchement de dispositifs électriques, la configuration de régulations ; la prise en compte d'un planning, la répartition des tâches, la réception de matériels, le suivi de travaux et la mise en service. Lycée A. Aymard à Espaly (8 demandes pour 12 places) BAC PRO 3 ans Technicien du froid et du conditionnement dair : En fonction des instructions de travail, le technicien planifie, prépare et effectue les assemblages de toutes les pièces des systèmes frigorifiques qui seront ensuite mis en service (production de froid et de la chaîne du froid pour la conservation alimentaire). Il entretient, inspecte, vérifie et répare ces systèmes en cas de défaillance technique. Il doit respecter à tout moment les réglementations appropriées qui concernent l'environnement, la qualité, la sécurité et l'efficacité énergétique. Lycée Privé Paradis à Brives Charensac (8 demandes pour 12 places) BEP Métiers de lélectrotechnique : cet ouvrier est qualifié dans la distribution et l'utilisation de l'énergie électrique. Ses compétences lui permettent d'exercer un large éventail d'activités : il réalise les installations électriques des logements, des usines ou des immeubles de bureau : il pose les câbles, met en place et connecte les équipements, règle et teste les dispositifs de sécurité ; il fabrique des coffrets ou des armoires électriques. Il utilise alors les techniques de montage- câblage mais aussi d'usinage et d'assemblage mécaniques. Lycée Ste Claire Deville à Issoire (29 demandes pour 24 places) BEP Techniques des installations sanitaires et thermiques : Le titulaire est spécialisé dans la mise en place, la réparation et l'entretien préventif d'installations sanitaires ou thermiques : il organise et prépare son chantier (relevé du lieu d'intervention, choix et réception des matériels et matériaux, évaluation du coût de l'installation, planification de la réalisation des travaux) ; il recherche, choisit une solution technique adaptée et en vérifie la faisabilité (réalisation des schémas électriques de raccordements des appareils) ; il procède aux préréglages, effectue des essais, met en fonction l'installation et établit un bilan de fonctionnement (réglementations et normes en vigueur, notices techniques...). Lycée G. Romme à Riom (65 demandes pour 30 places) CFA du Bâtiment à Clermont-Fd Electricité, électronique, énergie (2/4)

70 BEP Techniques du froid et du conditionnement dair : Le titulaire est spécialisé dans la mise en place, la réparation et l'entretien préventif d'installations frigorifiques (nécessaires à la conservation des denrées ou à la fabrication de produits) ou de climatisation. Il prépare son chantier : relevé du lieu d'intervention, choix des matériels, matériaux et outillages, planification de la réalisation des travaux. Après analyse du problème technique, il recherche, choisit une solution adaptée et définit le mode opératoire de l'intervention (installation, réparation...). Il procède aux réglages, effectuer des essais et le contrôle d'étanchéité, mettre en fonction l'installation et vérifier la conformité des résultats obtenus par rapport à la demande. Lycée G. Romme à Riom (14 demandes pour 15 places) CAP Froid et climatisation : ce diplôme prépare à l'installation d'équipements frigorifiques et de climatisation, ainsi qu'à leur maintenance, il permet d'exercer plusieurs types d'activité : - préparation du chantier : lecture de plans, choix des outillages et des méthodes d'intervention ; - montage : mise en place des équipements (compresseurs, générateurs, évaporateurs, matériels de régulation...) ; pose des réseaux hydrauliques, frigorifiques et électriques ; fixation des accessoires (robinetterie, clapets, filtres, électrovannes...) ; raccordement des circuits aux différents appareils ; - mise en service : vérification du fonctionnement global de l'installation, réglage des dispositifs de régulation et de sécurité ; - information de l'utilisateur : présentation des consignes d'exploitation ; - maintenance : entretien courant (nettoyage, graissage, contrôles...), réparation ou changement de pièces défectueuses (pompe, réducteur, etc.). CFA du Bâtiment à Clermont-Fd Electricité, électronique, énergie (3/4)

71 CAP Installateur sanitaire : Appelé aussi plombier, le monteur en installations sanitaires consacre une part importante de son temps aux réparations d'urgence, mais il installe et entretient aussi les canalisations industrielles et domestiques d'eau, de gaz ou d'air comprimé. CFA du Bâtiment à Clermont-Fd CAP Installateur thermique : Le titulaire installe et entretient des systèmes de chauffage, de climatisation et de ventilation. Il raccorde des appareils à des réseaux transportant énergie ou fluide. Il est ouvrier qualifié en installation de chauffage de maisons individuelles, d'immeubles, de commerces ou de bâtiments industriels ou publics. Il en assure également, l'entretien et la réparation. Ses activités peuvent être les suivantes : - montage : mise en place des équipements (chaudières, radiateurs...), réalisation et pose du réseau de canalisations (découpe, cintrage, soudage, etc.), raccordement aux appareils, installation et branchement des matériels électriques et de régulation ; - mise en service : contrôle du fonctionnement de l'ensemble, réglages ; - information de l'utilisateur : présentation de l'installation et des consignes d'exploitation. - maintenance (changement d'une pièce, entretien courant...), rénovation.La formation permet d'acquérir une large autonomie professionnelle : lecture de plans, choix d'outillages, organisation du poste de travail... Elle met aussi l'accent sur les règles de sécurité, le travail en équipe, la résolution méthodique des problèmes rencontrés. LP A. Aymard à Espaly CFA du Bâtiment à Clermont-Fd CAP Préparation et Réalisation dOuvrages Electriques : le titulaire intervient comme électricien dans les secteurs du transport, de la distribution, des équipements et installations électriques. Il installe, met en service, entretient et répare des équipements, principalement en basse tension (domaine BTA). Il travaille, sous la responsabilité d'un chargé de travaux, aux installations pour logements individuels ou collectifs, bâtiments industriels, immeubles de bureaux, réseaux de distribution... LP C. Favard à Ste Florine CFA du Bâtiment à Clermont-Fd Electricité, électronique, énergie (4/4)

72 Industrie & artisanat (Bac Pro) BAC PRO 3 ans Etude et Définition de Produits Industriels : Ce bac pro prépare à des fonctions de technicien de bureau d'études dans les entreprises de construction mécanique, chaudronnerie, automobile, aéronautique... A partir d'un cahier des charges exposant l'objectif à atteindre (accroître les performances d'un équipement, etc.), le technicien crée ou modifie sur son poste de CAO (conception assistée par ordinateur) une partie d'un ensemble mécanique : pièce de moteur ou de boîte de vitesse, élément de train d'atterrissage... Il exerce des activités diverses. - Étude et analyse : rechercher les solutions techniques (liaisons entre éléments etc.), analyser les produits mécaniques déjà existants, identifier les fonctions assurées et les solutions mises en oeuvre. - Choix de solution : croquis ou schéma de la solution retenue (liaison par rotules, engrenages, roulement...) avec calculs - Définition de produit : sur l'écran de son poste de CAO, il réalise le modèle 3D de la solution choisie. Ce modèle est en fait l'image en volume, avec un rendu réaliste, de la pièce ou du sous-ensemble mécanique à fabriquer. Il réalise également, et toujours à partir du modèle 3D, des dessins spécifiques du produit (écorchés de moteur, éclatés de boîte de vitesses...) pour catalogues, notices de montage ou de maintenance. Lycée C. Favard à Ste Florine (5 demandes pour 7 places) BAC PRO 3 ans Technicien dUsinage : En entreprise ou en atelier de mécanique, le titulaire maîtrise la mise en oeuvre de l'usinage par enlèvement de matière. Il sait analyser l'ensemble des données techniques et utilise la chaîne de données numériques (CAO, FAO,...). Il conçoit un programme à partir d'une définition numérique et à l'aide de logiciels de fabrication assistée par ordinateur puis il effectue la simulation du programme. Il implante et transfère les données numériques. Il installe et règle les outils et les outillages. Il réalise les pièces dans le respect de la qualité, des délais et des coûts. Il assure la maintenance de premier niveau de l'ensemble du système de production. Il possède des connaissances en gestion de production appliquées au contexte de l'atelier. Lycée C. Favard à Ste Florine (7 demandes pour 8 places) BAC PRO 3 ans Maintenance des Equipements Industriels : Le titulaire réalise la maintenance corrective et préventive de biens à caractère industriel. Il participe aussi bien à l'amélioration et à la modification des équipements existants qu'à l'installation et à la mise en oeuvre de nouveaux équipements. Il intervient sur les parties opératives et sur les parties commandes des installations. Deux impératifs sont importants pour lui : le trio santé-sécurité-environnement et la qualité. Selon l'entreprise, la nature et la complexité des équipements, il doit être capable de : - réparer ou de dépanner tout ce qui concerne la mécanique, l'électricité, le pneumatique et l'hydraulique - analyser le fonctionnement du bien - utiliser les technologies d'aide au diagnostic et les technologies d'intervention - réaliser les opérations de surveillance et/ou des opérations planifiées - alerter si une anomalie est constatée Lycée Ste Claire Deville à Issoire (8 demandes pour 12 places)

73 Industrie & artisanat (Bac Pro) BAC PRO 3 ans Industries des procédés : ce technicien travaille principalement dans les entreprises chimiques, para- chimiques et de raffinage mais aussi dans les industries qui utilisent des procédés de production comparables : ciment, plâtre, verre, céramique, papier, pharmacie, agroalimentaire, production d'énergie, traitement des rejets, des déchets… Il conduit une unité de production ou une partie de chaîne de production : préparation des installations, surveillance des procédés, contrôle de la qualité des produits et d'échantillons. A partir des bulletins d'analyse et des mesures, il repère les anomalies et intervient en conséquence. Sur les appareillages, il exécute des opérations de maintenance. Lycée P. Constans à Montluçon (9 demandes pour 12 places) BAC PRO 3 ans Bio-industries de transformation : Le titulaire de ce bac pro commande et coordonne les opérations de production sur des installations automatisées. Il applique un planning de fabrication. Il contrôle les installations, met en service le matériel et veille à son bon fonctionnement. Il surveille la fabrication du produit. Il maîtrise les opérations prescrites dans le cadre d'un système d'assurance qualité. Il participe à l'optimisation de la production. Il travaille dans les industries agroalimentaires, pharmaceutiques, cosmétiques et celles de la parfumerie. Lycée G. Vincent à Commentry (5 demandes pour 7 places) BAC PRO 3 ans Hygiène et environnement : Ce spécialiste de l'hygiène et de l'environnement est responsable de chantiers dans différents secteurs d'activités : le nettoyage industriel des locaux, des zones à risques et des zones protégées ; l'assainissement ; le nettoiement (propreté urbaine et rurale). Ses responsabilités s'étendent de la prise en charge du client au contrôle de la qualité. Il analyse les besoins, propose une solution et participe à l'élaboration du cahier des charges. Puis il prévoit l'organisation du chantier (durée, méthode, matériel, matériaux, personnel). Lycée M. Curie à Clermont-Fd BAC PRO 3 ans Aéronautique : Le titulaire de ce bac pro participe à l'entretien, la réparation ou la construction des aéronefs. Il connaît le fonctionnement de l'ensemble des systèmes et peut en diagnostiquer les pannes. Il pose, dépose, démonte, monte, règle et contrôle les ensembles et sous-ensembles mécaniques et électriques. Il participe aux essais au sol et aux enquêtes techniques. Il communique en français et parfois en anglais avec les organismes officiels, les services d'aéroport, les clients et les fournisseurs. Il exerce son activité en atelier, en hangar ou sur piste, soit dans les entreprises de construction d'aéronefs, soit dans les entreprises exploitantes. Lycée C. Claudel (7 demandes pour 12 places)

74 Industrie & artisanat (Bac Pro) BAC PRO 3 ans Pilotage des Systèmes de Production Automatisée : Le titulaire de ce diplôme a la responsabilité d'une ligne de fabrication regroupant plusieurs postes de travail, dans différents secteurs industriels (sidérurgie, métallurgie, automobile, textile, matériaux de construction, parachimie, pharmacie…). Ses activités couvrent la préparation de la production avec l'exploitation des documents de fabrication, la configuration des machines (choix et mise en place des outillages, entrée des paramètres en mémoire...), les contrôles de sécurité, la vérification des appareils de mesure, les essais et les réglages des équipements ; la mise en route de l'installation ; la conduite avec l'ajustement des paramètres de fabrication, le traitement des informations relatives à la gestion de production, à la maintenance, à la qualité ; la conduite en mode dégradé comprenant le choix d'un mode de marche approprié, le rétablissement progressif du fonctionnement normal ainsi que l'arrêt des installations, réglages et entretiens courants. Lycée Desaix à St Eloy les Mines (7 demandes pour 12 places) BAC PRO 3 ans Maintenance des Matériels (matériels agricoles-travaux publics et manutention-parcs et jardins) : ce technicien organise les interventions sur les machines (entretien, réparation ou adaptation). Il formule le diagnostic, estime le coût de l'intervention, prévoit les moyens matériels nécessaires, désigne le ou les intervenants. Il planifie les opérations, du démontage aux essais de remise en service. Il est capable d'exécuter l'intervention. Il contrôle, fait respecter les règles de sécurité. Ses activités ne sont pas seulement techniques : il participe à la gestion des stocks, à l'achat de pièce et collabore avec les services administratifs (facturation, commande, devis). Ce mécanicien exerce aussi un rôle de conseil auprès des utilisateurs : conditions d'emploi du matériel, modification d'équipements, avis sur un achat. Apte à argumenter sur les avantages d'un produit ou d'un service, il participe aux opérations commerciales. Il doit suivre des matériels de plus en plus complexes connaissant une évolution de technologies informatiques et électroniques de plus en plus rapide. Il trouve un emploi chez les constructeurs et distributeurs des matériels, les concessionnaires ou artisans ruraux, les entreprises de vente et de location des matériels, les entreprises de service et de maintenance des matériels ainsi que les entreprises ou collectivités utilisatrices des matériels. Lycée G. Eiffel à Gannat (9 demandes pour 12 places) BAC PRO 3 ans Maintenance des Véhicules Automobiles (voitures particulières) : ce technicien d'atelier peut établir un diagnostic en utilisant des instruments de mesure et de contrôle informatisés ; élaborer une méthode de réparation ou d'entretien en tenant compte des coûts ; exécuter les réparations ou donner au personnel exécutant les indications nécessaires ; organiser et gérer un atelier pour en optimiser le fonctionnement ainsi qu'accueillir et conseiller la clientèle. Il peut travailler dans les réseaux après-vente de constructeurs, les ateliers de maintenance d'entreprises de transport ou d'administrations, les garages indépendants... Lycée C. et A. Dupuy au Puy en Velay (5 demandes pour 7 places)

75 Industrie & artisanat (Bac Pro) BAC PRO 3 ans Carrosserie : Le titulaire de ce bac pro est technicien d'atelier chez un carrossier-constructeur ou chez un carrossier-réparateur. En construction, il travaille en particulier dans les entreprises qui adaptent des véhicules à des fonctions spécifiques : autocars, caravanes, cabines de poids lourds, bureaux mobiles... à l'unité pour un client particulier ou dans le cadre d'une production en série. Il peut participer à la préparation de l'organisation du travail, au choix des outillages, à la conduite et à la maintenance du système de production. Dans le domaine de la réparation, la compétence du bachelier s'étend de la prise en charge du véhicule jusqu'à la livraison : accueil de la clientèle, estimation des dégâts, choix de la méthode de réparation, planification des travaux... Lycée R. Claustres à Clermont-Fd (7 demandes pour 8 places) BAC PRO 3 ans Production graphique : ce professionnel hautement qualifié participe à toutes les étapes du document avant impression, dans les maisons d'édition, ateliers de photogravure ou de composition, ateliers de reprographie. Il participe à la conception technique du projet graphique, à la définition des éléments typographiques, de mise en valeur et de hiérarchisation des informations. Il réceptionne les données du client, il convertit les formats des fichiers de textes et des illustrations et les stocke. Il traite ensuite l'ensemble de ces données numériques pour préparer le document. Il définit les différentes étapes de travail en terme de ressources humaines et de matériel pour finaliser cette maquette. Il met en oeuvre une démarche qualité, il corrige les défauts et contrôle le travail demandé. Une fois ces documents prêts, ils seront exploités par l'imprimeur. Il prend en charge la maintenance de premier niveau des équipements. Lycée Vercingétorix (7 demandes pour 12 places) BAC PRO 3 ans Production imprimée : ce technicien conduit des machines à imprimer d'exploitation complexe. Il travaille dans des ateliers d'impression, des imprimeries de labeur ou de presse. Sa maîtrise de l'ensemble des procédés technologiques (offset, héliogravure, sérigraphie...) et des nouvelles technologies d'impression numérique lui permet de s'adapter à une ou plusieurs machines. En général, il conduit des presses offset (de 2 à 7 couleurs, feuille à feuille, rotative...). Il prépare, règle et conduit la production. Il choisit, dose et contrôle la qualité des matières premières : des encres et de leur teinte, des solvants... Il veille à la qualité de l'impression, coordonne le travail de l'équipe constituée de bobiniers et de receveurs. Lycée Vercingétorix (7 demandes pour 12 places) BAC PRO 3 ans Métiers de la Mode et des Industries connexes : Le technicien d'atelier de production exerce son activité en entreprise, dans la fabrication d'articles textiles tels que : linge de table et de maison, tissu d'ameublement, voilerie, lingerie, chemiserie, prêt à porter, vêtements de cuir, de fourrure ou de travail, bagagerie, maroquinerie ou chaussure. Il organise et répartit les tâches en assurant la régulation de la production. Il conduit, suit et optimise l'ensemble de la cellule de production. Il met en oeuvre les consignes de sécurité. Il anime et responsabilise son équipe. Lycée M. Curie (7 demandes pour 12 places)

76 Industrie & artisanat (BEP) BEP Métiers des industries de procédés (industries chimiques, bio-industries, traitement des eaux, industries papetières) : cet ouvrier est qualifié pour la conduite de procédés de production. Il intervient pendant les opérations physico-chimiques nécessaires à la transformation de matières premières et à la fabrication de certains produits. Il assure la conduite des installations et vérifie le déroulement de la production en tenant compte des impératifs de délai, de qualité et de respect des règles d'hygiène. Il surveille les tableaux de contrôle afin de s'assurer des conditions de rendement et du niveau de qualité. Il détecte, signale les anomalies et intervient pour des opérations de maintenance. Il exerce dans les industries pharmaceutiques, cosmétiques, du pétrole, de la chimie de spécialité (colles, vernis, peintures...), l'industrie papetière, l'industrie agroalimentaire ou celle de collecte et du traitement des eaux. Lycée de Mauriac (11 demandes pour 15 places) BEP Métiers de la Production Mécanique Informatisée : Il réalise et assemble tout ou partie d'un mécanisme pluritechnique. Il prépare son poste de travail, réalise les opérations d'usinage pour la production de pièces mécaniques et d'assemblage et de contrôle de tout ou partie du mécanisme. Il localise les dysfonctionnements d'un mécanisme, met en oeuvre des procédés performants de fabrication et d'assemblage et prend en compte les contraintes économiques sans perdre de vue les exigences de qualité et de productivité. Lycée C. Favard à Ste Florine BEP Maintenance des Equipements Industriels : il intervient sur le matériel de production en cas d'arrêt ou de fonction- nement défectueux. Il diagnostique la panne, répare, règle. On lui demande d'assurer le fonctionnement optimum de l'appareil de production en procédant à un entretien préventif selon un planning d'intervention. En raison de la complexité des équipements, la formation fait une large place à la mécanique, l'hydraulique, l'électrotechnique et l'électronique, avec des notions d'usinage, de soudage, d'ajustage. Son champ d'activité est très varié : industries de la mécanique, de lagroalimentaire, de la chimie, du textile, de la manutention... Lycée Ste Claire Deville à Issoire (14 demandes pour 24 places) BEP Réalisation douvrages chaudronnés et de structures métalliques : il intervient principalement dans la fabrication à l'atelier (après préparation de son travail). Il peut être également amené à travailler sur chantier, dans le cadre de fonctions transversales (maintenance et communication). Il sait réaliser un schéma simple en dessin. Il ne fait pas de programmation mais est capable d'appeler un programme en mémoire et de le tester. Il utilise un poste à commande numérique. Il peut intervenir en maintenance de premier niveau. Il sait rendre compte de son travail et remplir des documents de production. Ce BEP offre des débouchés satisfaisants et permet de s'insérer dans les emplois suivants : chaudronnier-tôlier, chaudronnier-tuyauteur, chaudronnier-soudeur, charpentier en structures métalliques... Lycée R. Claustres à Clermont-Fd (10 demandes pour 12 places)

77 Industrie & artisanat (BEP) BEP Maintenance des véhicules et des matériels : Suivant le type de véhicule (voiture particulière, véhicule industriel ou motocycle) et de matériel (tracteur et matériel agricole, matériel de travaux publics et de manutention), le titulaire de ce BEP trouve un emploi soit en entreprise intégrée à un réseau de constructeur (succursale, concessionnaire, agent) ou de vente, location et réparation soit au service maintenance d'une entreprise ou d'une collectivité. Il intervient en entretien ou en réparation. Option Motocycles : Institut des Métiers à Clermont-Fd Option Véhicules industriels : Lycée P. Boulanger à Pont-du-Château ou Institut des Métiers à Clermont-Fd Option Voitures particulières : Lycée P. Boulanger à Pont-du-Château ou Institut des Métiers à Clermont-Fd BEP Carrosserie : il connaît les matériaux utilisés en carrosserie (métaux, matériaux composites...), les différentes techniques de formage, remise en forme et assemblage, les produits et techniques de préparation et de revêtement des surfaces. Il a des notions de mécanique, d'électricité et de dessin technique. Dans un atelier de construction, il participe à la fabrication, au montage et à l'assemblage des éléments de carrosserie (entreprises de construction, de transformation et d'aménagement de carrosserie : automobiles, véhicules utilitaires, télécabines, matériels ferroviaires ou aéronautiques…). Dans un atelier de réparation, il répare les véhicules accidentés en remettant en forme ou en remplaçant les parties endommagées. Le carrossier doit avoir le coup de main, le coup d'oeil et le goût du travail bien fait. Il a des responsabilités importantes en ce qui concerne la sécurité. Pour réaliser ces réparations, il peut être amené à démonter certains éléments mécaniques ou électriques. Il peut travailler dans des garages de type artisanal, chez des concessionnaires ou agents de marques, dans des entreprises de transport. Institut des Métiers à Clermont-Fd BEP Métiers de la mode et des industries connexes : le titulaire maîtrise les techniques de moulage, de tracé ou de patronage indispensables à la préparation. Après avoir réglé les matériels, il coupe et assemble les différentes pièces. Ensuite c'est la phase d'essayage, de retouche et de finition. Il sait intégrer les critères de qualité, de temps et de coût du produit. Il sait organiser son poste de travail et appliquer des consignes de sécurité. Autonome, il a aussi acquis une méthode au plan esthétique et technique. Enfin, ses qualités de communication lui permettent de participer à l'esprit d'équipe et à la fidélisation de la clientèle. Couture flou : Lycée M. Laurencin à Riom (61 demandes pour 45 places) Vêtement de peau : Lycée M. Laurencin à Riom

78 Industrie & artisanat (CAP) CAP Mécanicien cellules daéronefs : ce mécanicien travaille sur des chaînes de montage, dans le cadre de petites unités d'assemblage ou de montage de pièces d'avions. Il intervient dans le cadre de la construction et/ou de la maintenance d'aéronefs (avions, hélicoptères, engins spatiaux...) dans les entreprises d'exploitation ou de construction du secteur aéronautique. Lycée R. Claustres à Clermont-fd (17 demandes pour 15 places) CAP Maintenance de matériels option matériels de parcs et jardins : maintenance de motoculteurs, tondeuses, taille-haies, tronçonneuse. Dans les entreprises de maintenance, de location, de distribution, de matériels agricoles, de parcs et jardins, de bâtiment, de travaux publics et de manutention, il échange des éléments, des organes ou des pièces de rechange lors de la dépose-repose ou le démontage-remontage de sous-ensembles. Il réalise des mesures simples et des contrôles sur des parties mécaniques, électriques, hydrauliques ou pneumatiques. Lycée G. Eiffet à Gannat ou Institut des métiers à Clermont-Fd CAP Maintenance de matériels option tracteurs et matériels agricoles : le titulaire de ce CAP répare le matériel de l'exploitation agricole (tracteur, moissonneuse-batteuse..). Il en assure aussi l'entretien. Lycée G. Eiffet à Gannat ou Institut des métiers à Clermont-Fd CAP Maintenance de matériels option matériels de travaux publics et de manutention : entretien et réparation des chariots industriels, nacelles, pelleteuses, grues… dans les entreprises de travaux publics et de l'industrie. Lycée G. Eiffet à Gannat CAP Maintenance des véhicules automobiles option véhicules particuliers : cet ouvrier est chargé de l'entretien courant et de la réparation des véhicules particuliers soit dans les entreprises dépendant des constructeurs soit celles traitant les véhicules toutes marques dans les services de maintenance des entreprises de transport, de location ou de flottes de véhicules, soit dans une entreprise de services rapides spécifiques à certains véhicules. Il est capable de réaliser des opérations de maintenance de premier niveau liées à l'entretien périodique des véhicules ; des remplacements d'ensembles et sous-ensembles en autonomie ; des échanges d'organes sur des circuits électriques, hydrauliques et pneumatiques. Institut des métiers à Clermont-Fd CAP Maintenance des véhicules automobiles option véhicules industriels : entretien courant et la réparation des véhicules industriels : poids lourds, véhicules de transport en commun. Institut des métiers à Clermont-Fd CAP Maintenance des véhicules automobiles option motocycles : entretien et réparation des deux roues : motos, scooters, cyclomoteurs. Institut des métiers à Clermont-Fd

79 Industrie & artisanat CAP Peinture en carrosserie : cet ouvrier intervient dans tout type d'entreprise de réparation des carrosseries de véhicules automobiles mais aussi cycles et motocycles, matériel aéronautique, ferroviaire, maritime, agricole ou de travaux publics. Son activité est la préparation des surfaces et la mise en peinture des éléments dans le respect des règles d'hygiène et de sécurité. Il travaille en complémentarité avec le carrossier qui prend en charge le véhicule pour toutes les interventions de restructuration et redressage. Institut des métiers à Clermont-Fd CAP Réparation des carrosseries : Au sein de l'équipe réparation, le titulaire de ce CAP dépose, répare et repose les éléments de la carrosserie. Il contrôle les structures, prépare la mise en peinture. Institut des métiers à Clermont-Fd CAP Construction densembles chaudronnés : il participe à la production ou à la réparation de carrosseries, charpentes métalliques, cuves, chaudières…. Il travaille à la déformation de métaux en feuille et sait effectuer toutes les opérations de base de la chaudronnerie (traçage, découpage, perçage…). Lycée C. Favard à Ste Florine (8 demandes pour 15 places) CAP Ferronnier : cet artisan réalise tout type d'ouvrages, copies d'oeuvres anciennes ou créations contemporaines, en fer forgé destinés à la décoration intérieure (chenets, tables, lampadaires) et extérieure (rampes, grilles, portails). La formation repose sur l'étude des procédés de fabrication (travail du fer mais aussi d'autres métaux à chaud ou à froid), le traçage et le débit du matériau, les techniques d'exécution de l'ouvrage (travail du matériau et mise en forme). Outre la maîtrise des techniques et des outils, il a appris le dessin d'art et il possède une bonne connaissance de l'histoire de la ferronnerie pour identifier les styles et époque. Lycée J. Monnet à Yzeure (10 demandes pour 12 places) CAP Serrurerier-métallerier : les ouvrages de la métallerie concernent cinq domaines : la serrurerie, la construction métallique, la menuiserie métallique, l'agencement, la ferronnerie : pose de serrures, blindage de portes, fabrication de balcons, rampes, construction d'escaliers, de vérandas... Le métallier sait analyser les dessins, la gamme de fabrication, choisir les moyens, installer la matière, les outils, conduire un usinage, réaliser le montage-assemblage de l'ouvrage... Lycée R. Claustres à Clermont-Fd (13 demandes pour 12 places) ou EREA de Brioude ou CFA du Bâtiment à Clermont-Fd CAP Instruments coupants et de chirurgie : cet artisan doit gérer les moyens de fabrication et de réparation des instruments de coutellerie et de chirurgie en respectant la qualité de ces produits. Différentes techniques, spécifiques ou identiques à d'autres secteurs de l'industrie : l'estampage et le cisaillage, l'usinage, les traitements, la finition, la réparation, le contrôle, la qualité. CFAI à Désertines

80 Industrie & artisanat CAP Arts et techniques du verre – décorateur sur verre : cet artisan réalise la décoration du verre par apport de matières (peinture, émaillage, dorure, sérigraphie), enlèvement (façonnage, dépolissage et gravure par sablage, gravure à la roue), ou mise en forme à chaud (bombage, thermoformage, fusionnage). Le décorateur sur verre effectue la décoration et la taille des bords d'une pièce. Il peut modifier une forme par bombage ou thermoformage à chaud, graver ou dépolir une surface, décorer une pièce par transfert de peinture, dorure, émail à la main, par projection, par impression réalisée mécaniquement ou par apport de réactifs chimiques. Il réalise l'assemblage des pièces par collage. Lycée J. Monnet à Yzeure CAP Arts et techniques du verre – tailleur graveur : Le tailleur-graveur réalise des décors à la main sur des modèles de formes variées en verre ou en cristal, il travaille en volume. Il utilise une meule de cuivre, de diamant, d'acier, d'émeri et même de bois de liège. C'est un véritable artiste qui apprivoise la lumière à travers ses réalisations. Lycée J. Monnet à Yzeure (11 demandes pour 11 places) CAP Arts et techniques du verre – verrier à la main : Le verrier à la main transforme manuellement une boule de verre en fusion, la souffle à la bouche à l'aide d'une canne, la façonne à l'aide de ciseaux pour lui donner la forme voulue. Il exécute les différentes phases du travail du verre ou du cristal : cueillage qui consiste à prélever la quantité de verre ou de cristal nécessaire à la réalisation d'une pièce, soufflage, pressage, flaconnage. Lycée J. Monnet à Yzeure (3 demandes pour 4 places) CAP Tapissier-tapissière dameublement en décor : ce tapissier réalise des rideaux, voilages, draperies, stores, décors de fenêtre et de lit, coussins, lors de l'aménagement des intérieurs à usage professionnel et privé. Il connaît les matériaux (tissus, passementeries...) et les outillages nécessaires. Il prépare, trace, coupe les étoffes et les matières premières, il assemble les tissus et les monte. Lycée M. Laurencin à Riom (24 demandes pour 12 places) CAP Tapissier-tapissière dameublement en siège : ce tapissier réalise la garniture et la couverture des sièges de style ou contemporains et de mobiliers divers (canapés, fauteuils, lits). Il connaît les matériaux traditionnels et les techniques de garnissage (crin animal et fibres végétales), les étapes de fabrication, les tissus et les matériaux, les composants auxiliaires (cordes, ficelles, fils, colles), les machines à carder. Il habille, sangle, pose les ressorts, garnit, procède aux finitions avec des clous, des passementeries... Lycée M. Laurencin à Riom (5 demandes pour 12 places) CAP Métier du pressing : Vêtements, rideaux, couettes... sont confiés à leurs soins pour être nettoyés, remis en forme et livrés intacts. Il maîtrise les techniques (détachage, brossage, nettoyage à sec et au mouillé, petits travaux de couture, amidonnage) et connaît les matériels et produits propres à assurer le nettoyage et la remise en forme des articles. Lycée M. Laurencin à Riom (7 demandes pour 12 places) ou EREA de Brioude

81 Tertiaire & Services (Bac Pro) BAC PRO 3 ans Exploitation des transports : ce technicien participe à l'organisation et à la mise en oeuvre des transports de marchandises et en assure les prestations associées : l'étude de marché, l'organisation du transit, du dédouanement et du stockage. Il prépare les dossiers transport et douane, vérifie les documents comptables et de synthèse. Il analyse les coûts, leurs conséquences sur les marges et sur les décisions à prendre. Il participe à la prospection commerciale, suivre le règlement des factures, organiser la chaîne logistique, prévenir les litiges et participer à leur règlement. Il travaille dans les entreprises de transport de marchandises, de locations de véhicules industriels, d'organisation de transports terrestres, aériens, maritimes et multimodaux ou dans les entreprises de commission en douane. Lycée A. Rodier (privé) à Moulins BAC PRO 3 ans Services (accueil, assistance, conseil) : ce technicien est en relation avec la clientèle ou avec un public d'usagers. Il travaille, par exemple, au service relations clientèle des grandes entreprises, dans de petites sociétés prestataires de services ou dans l'administration. Il a des fonctions d'accueil, d'assistance et de commercialisation de services spécifiques. Il connaît les techniques relationnelles : répondre aux demandes en face-à-face ou par téléphone, évaluer la satisfaction de l'interlocuteur, traiter les réclamations. Il a également des compétences commerciales. Lycée A. Gasquet à Clermont-Fd (22 demandes pour 18 places) BAC PRO 3 ans Services de proximité et vie locale : ce technicien est un intervenant de proximité pouvant s'adresser à différents publics (enfants, adolescents, adultes, habitants d'un quartier, locataires, usagers d'un service public...) dont les besoins spécifiques ne requièrent pas toujours les compétences d'un travailleur social. Par ses activités, ce professionnel contribue au maintien du lien social et se situe dans une logique de services. Il s'inscrit dans une démarche collective, dans la mise en oeuvre ou l'accompagnement de projets avec d'autres professionnels. Lycée C. Claudel à Clermont-Fd BAC PRO 3 ans Commerce : ce technicien est un employé commercial qui intervient dans tout type d'unité commerciale, physique ou virtuelle, afin de mettre à la disposition de la clientèle les produits correspondant à sa demande. Son activité consiste à participer à l'approvisionnement - vendre, conseiller et fidéliser - participer à l'animation de la surface de vente - assurer la gestion commerciale attachée à sa fonction. Lycée F. Rabelais à Brassac BAC PRO 3 ans Vente (prospection, négociation, suivi de clientèle) : Le titulaire de ce diplôme exerce généralement comme attaché commercial salarié d'une entreprise (statut de VRP). Il peut aussi devenir représentant multicarte ou agent commercial (il travaille alors pour plusieurs entreprises et est rémunéré à la commission). Pour réaliser ses objectifs, il prospecte les clients potentiels par courrier, téléphone ou contact direct. Lors du démarchage, il propose et conseille un achat à partir d'un argumentaire préparé à partir de la documentation dont il dispose. Il peut être amené à faire une démonstration, négocier les conditions (prix, délais, quantités, conditions de paiement). Il prend ensuite la commande. Son rôle consiste également à fidéliser sa clientèle en lui rendant visite ou en la contactant régulièrement. Lycée A. Gasquet à Clermont-Fd (34 demandes pour 30 places)

82 Tertiaire & Services (Bac Pro) BAC PRO 3 ans Sécurité et prévention : le titulaire est préparé à l'exercice des différents métiers de la sécurité au sein de la fonction publique (police nationale, gendarmerie, police municipale, sécurité civile...) ou au sein d'entreprises privées pourvues de service de sécurité ou prestataires de services de prévention et sécurité. Outre une solide culture générale acquise à travers des enseignements généraux, le candidat acquiert des connaissances et compétences spécifiques aux métiers de la sécurité (cadre de la sécurité et prévention, sécurité de l'entreprise, secours à la personne, protection des biens et de l'environnement et sécurité publique). Lycée C. Claudel à Clermont-Fd BAC PRO 3 ans Comptabilité : le titulaire remplit les fonctions d'aide-comptable. Le diplômé sait utiliser les logiciels de bureautique : traitement de texte, tableurs et logiciels spécialisés en comptabilité. Il effectue le suivi des comptes, le traitement des impayés et la relance des clients. Il participe à la gestion administrative des stocks et pratique la comptabilité analytique. Il peut également travailler au sein d'un service commercial au traitement des commandes, des livraisons et des factures clients. Au service du personnel, il établit les bulletins de salaires et effectue le traitement des frais de personnel. Lycée A. Gasquet à Clermont-Fd BAC PRO 3 ans Secrétariat : le titulaire exerce ses activités dans tout type de service ou d'unité au sein d'entreprises ou d'administrations très diverses. Il est en position d'interface avec de nombreux interlocuteurs internes ou externes ce qui demande la mise oeuvre de qualités personnelles et relationnelles développées. Directement ou par téléphone, il accueille, oriente et renseigne ses interlocuteurs. Il maîtrise la communication écrite (rédaction de lettres, notes, rapports) grâce aux logiciels de bureautique. Il enregistre, trie et diffuse le courrier. Il organise son activité et son poste de travail en respectant les délais imposés et en intégrant les imprévus. Il peut être amené à préparer et organiser des réunions et des déplacements et tient les agendas. Lycée A. Gasquet à Clermont-Fd BAC PRO 3 ans Restauration : ce diplômé peut assurer les fonctions suivantes : - Production culinaire : modes de cuisson, chaîne de conditionnement et de conservation des aliments. Il confectionne et assure la présentation des plats. Il peut concevoir un menu. -Production de service : salle de restauration ou buffet de groupe - Commercialisation : il s'adapte au client, prépare un argumentaire de vente, rédige les commandes, veille à leur exécution. - Organisation et animation d'une équipe : il planifie le travail de son équipe en fonction des prestations, il assure le suivi et le contrôle des tâches. - Gestion de l'entreprise : choix des fournisseurs ou gestion des stocks. Il peut évaluer les coûts et calculer le prix des prestations. Lycée Hôtelier à Chamalières

83 Tertiaire & Services (Bac Pro) BAC PRO 3 ans Photographie : cette formation prépare aux métiers d'assistant photographe ou de technicien de laboratoire. Elle couvre cinq activités techniques, technologiques et artistiques principales : la prise de vue studio (personnes ou d'objets) ; la prise de vue en extérieur ; le traitement argentique de l'image ; le traitement numérique de l'image (montage, détourage, retouche, contraste) et la gestion (établissement de devis et gestion des stocks de produits). La formation porte notamment sur les techniques de prises de vues, la physique et la chimie appliquées à la photographie, la technologie des matériels pour la prise de vue et pour le travail en laboratoire, la technologie des photos argentiques et numériques, l'histoire des techniques photographiques et les arts appliqués (histoire de la photo et techniques d'expression). Lycée Vercingétorix à Romagnat BAC PRO 3 ans Artisanat et Métiers dArt option communication graphique : A partir de l'idée ou du projet du concepteur créateur, ce technicien réalise un prototype destiné à être reproduit en grand nombre ou en série limitée. Dans un bureau des méthodes, il procède à un échantillonnage, choisit les matières ou matériaux appropriés, établit le planning de fabrication, calcule un prix prévisionnel. L'option communication graphique prépare aux métiers de la communication visuelle dans les secteurs de la publicité, de l'édition et de la presse. Le titulaire de cette option maîtrise les techniques de la mise en page d'un document et exécute une maquette à partir du projet du concepteur. Après une poursuites d'études ou de l'expérience, il peut travailler comme salarié dans des agences de communication, des studios de communication visuelle et de publicité, ou en free-lance. Lycée A. Rodier (privé) à Clermont-Fd BAC PRO 3 ans Artisanat et Métiers dArt option vêtement et accessoires de mode : L'option vêtements et accessoires porte sur les matières et les techniques de fabrication spécifiques à la couture flou et la couture tailleur, la fourrure, les cuirs et peaux, la maroquinerie et les accessoires de mode (chapeaux, parapluies, broderie, etc.). Ce professionnel maîtrise les différentes étapes de la réalisation d'un modèle : technique du moulage, patronage, techniques de coupe, assemblage des tissus, retouches après essayage et finitions. La formation porte notamment sur la connaissance des produits, des matériaux (textiles naturels, synthétiques, cuirs, fourrures...) et des matériels, les processus et procédés de fabrication (patron, coupe, assemblage, montage des tissus...), la gestion, l'histoire du costume et de la mode et l'expression graphique. Lycée Desaix à St Eloy les Mines

84 Tertiaire & Services (BEP) BEP Conduite et service dans le transport routier : Si l'activité principale du chauffeur de messagerie, du livreur, du conducteur routier est de transporter des marchandises par la route sur des distances plus ou moins longues, il ne doit pas non plus négliger l'aspect commercial et administratif du métier. Il est responsable du chargement et du déchargement des marchandises transportées. Il tient à jour tous les papiers (bordereaux de livraison, du carnet de bord, des factures) à présenter aux clients ou à la police lors des contrôles routiers ou douaniers. Il gère son temps de travail afin de respecter les délais de livraison. En relation directe avec le client, il joue aussi un rôle commercial. Lycée P. Boulanger à Pont-du-Château (54 demandes pour 48 places) BEP Logistique et commercialisation : Le manutentionnaire réceptionne et stocke en entrepôt les produits qui arrivent en quantité variable : gros et demi-gros. Caisses, palettes, cartons se superposent sur un chariot-élévateur qu'il conduit suivant un itinéraire bien balisé jusqu'à l'endroit de stockage. Il entrepose les marchandises de façon à les retrouver très rapidement dès qu'une entreprise cliente les demande. Il établit les fiches de réception ou d'expédition des marchandises. Il prépare les commandes. Dès qu'un produit entre ou sort, il est enregistré informatiquement. Cette opération permet de suivre les flux des produits et les niveaux des stocks. Lycée P. Boulanger à Pont-du-Château (25 demandes pour 24 places) ou Institut des métiers à Clermont-Fd BEP Métiers de la Restauration et de lHôtellerie : ce diplômé participe à la production en cuisine (approvisionnement en produits, confection et présentation des plats) ou au service en salle et dans les étages ou à la réception. Il doit être capable de s'exprimer dans une langue étrangère. Il travaille dans la restauration commerciale ou collective, les hôtels ou résidences hôtelières et dans les établissements para-hôteliers (maisons de retraite, centres de loisirs...). Lycée J. Monnet au Puy (33 demandes pour 24 places) ou Institut des métiers à Clermont-Fd BEP Alimentation dominante boulanger, pâtissier, préparateur en produits carnés, poissonnier : cet employé qualifié travaille dans les entreprises artisanales, le commerce alimentaire et les industries alimentaires. Il réalise les fabrications de base dans leur spécialité, sait les présenter et les mettre en valeur. Il se charge aussi de la vente et du conseil à la clientèle. Il a reçu une formation en préparation traiteur, en sciences appliquées, en alimentation et hygiène ainsi qu'en installations et équipements, en plus de l'enseignement propre à la dominante. Institut des métiers à Clermont-Fd ou autre CFA BEP Bioservices dominante agent technique dalimentation : cet agent technique exerce ses activités dans un atelier de fabrication ou de conditionnement des industries agroalimentaires, dans un service de restauration collective (établissement scolaire, hôpital, restaurant d'entreprise...). Ses principales tâches sont la préparation et le partage des portions, l'emballage et la conservation des aliments. A ce titre, il connaît les machines, les techniques du sous-vide, les fours, les cellules de refroidissement en maîtrisant les règles dhygiène. Lycée M. Laurencin à Riom (5 demandes pour 12 places)

85 Tertiaire & Services (BEP) BEP Vente Action Marchande : employé polyvalent dans un commerce de proximité ou en moyenne surface, il intervient dans toutes les phases de la commercialisation à la vente : il accueille, informe, conseille le client sur les produits de consommation courante et finalise les ventes. Il participe à l'approvisionnement du magasin et effectue la mise en rayon de façon attractive. Il suit les produits et les relations avec les fournisseurs et surveille les stocks. Lycée M. Laurencin à Riom (80 demandes pour 60 places) BEP Optique Lunetterie : sous le contrôle et la responsabilité d'un opticien, ce diplômé est vendeur et ouvrier monteur en lunetterie. Dans le magasin, il est chargé d'accueillir le client. Il le conseille sur le type de monture et de lentilles à choisir conformément à la prescription de l'ophtalmologiste. Il prend les mesures élémentaires nécessaires à l'exécution correcte de cette prescription. En atelier, il taille, à la dimension des montures, les verres fournis par les fabricants, en respectant l'alignement de leur centre optique par rapport aux pupilles du client. Il les insère ensuite dans la monture. Lycée V. Larbaud à Cusset (33 demandes pour 24 places) BEP Métiers du secrétariat : Le diplômé peut trouver un débouché dans les secrétariats d'administration du personnel ou d'administration commerciale où il saisit et traite des informations. Il vérifie les résultats, utilise un traitement de texte, un tableur, éventuellement des bases de données. Lycée Ste Claire Deville à Issoire (12 demandes pour 24 places) BEP Métiers de la comptabilité : dans un service commercial, ce diplômé traite les commandes, vérifie les factures et la conformité de la livraison, met à jour des fichiers clients ou fournisseurs. Dans un service comptable, il connaît les imputations courantes et saisit les données. Lycée Ste Claire Deville à Issoire (11 demandes pour 24 places) BEP Carrières Sanitaires et Sociales : ce diplômé travaille dans les maisons d'enfants, les établissements pour convalescents et retraités et les services d'hospitalisation. Avec un diplôme daide-soignant, il dispense des soins d'hygiène corporelle, prépare, distribue et aide à la prise des repas. Il contribue à l'animation par ses fonctions d'accueil, d'écoute et de sécurisation du patient. Il entretient locaux et équipements et aide à la gestion et au rangement des produits et matériels. Lycée M. Curie à Clermont-Fd ( 187 demandes pour 70 places) ou Lycée B. Pascal à Ambert (75 demandes pour 35 places) BEPA Services aux personnes : le diplômé est chargé des tâches de la vie quotidienne auprès d'enfants, de personnes âgées, de malades ou personnes en situation de dépendance. Il travaille à leur domicile ou en établissement d'accueil : gîtes, crèches, centres de loisirs, écoles maternelles, maisons de retraite, centres de cure, de rééducation, petites ou moyennes structures hôtelières ou de restauration, centres de vacances. Il assure l'entretien des locaux, veille à l'hygiène corporelle des personnes, s'occupe de l'alimentation et de la petite restauration. Lycée agricole à Yssingeaux (21 demandes pour 24 places) ou différentes Maisons Familiales et Rurales privées

86 Tertiaire & Services (CAP) CAP Coiffure : Lycée M. Curie (156 demandes pour 35 places) ou Lycée R. Rambaud (privé) ou CFA CAP Esthétique-cosmétique : Lycée M. Curie (133 demandes pour 35 places) ou Institut des métiers à Clermont-Fd CAP Boucher : Institut des métiers à Clermont-Fd CAP Boulanger : Institut des métiers à Clermont-Fd CAP Charcutier-traiteur : Institut des métiers à Clermont-Fd CAP Chocolatier-confiseur : Lycée F. Rabelais à Brassac (7 demandes pour 12 places) CAP Pâtissier : Lycée F. Rabelais à Brassac (47 demandes pour 12 places) ou Institut des métiers à Clermont-Fd CAP Cuisine : Lycée F. Rabelais à Brassac (27 demandes pour 12 places) ou Institut des métiers à Clermont-Fd CAP Restaurant : Lycée F. Rabelais à Brassac (16 demandes pour 12 places) CAP Agent Polyvalent de Restauration : ce diplôme assure la préparation des repas, sous l'autorité d'un responsable, dans les établissements de restauration rapide, la vente à emporter, la restauration collective et les entreprises de fabrication de plateaux repas. Il réceptionne et entrepose les produits ou les plats préparés. Il prépare des mets simples. Il réalise la mise en valeur des espaces de distribution et de vente ainsi que leur réapprovisionnement au cours du service. Il conseille le client et lui présente des produits prêts à consommer sur place ou à emporter. Il nettoie et range les ustensiles de production et les locaux. Lycée F. Rabelais à Brassac (5 demandes pour 12 places) CAP Assistant technique en milieux familial et collectif : les tâches d'entretien (linge et locaux, préparation et service de repas) sont liées au maintien du cadre de vie de personnes affaiblies par la maladie, l'âge ou des difficultés passagères. Le titulaire exerce dans les services techniques de structures collectives publiques ou privées (maison de retraite...), chez les particuliers ou par l'intermédiaire d'un organisme prestataire. Lycée Haute-Auvergne à St Flour CAPA Services en milieu rural : cet employé est qualifié dans deux secteurs : celui des services aux personnes d'une part et celui de l'accueil et/ou de la vente d'autre part. Les structures liées aux services aux personnes sont les familles, les maisons de repos, les maisons de cure, les maisons de retraite, les écoles maternelles, les centres de loisirs, les centres de vacances, les cantines scolaires ainsi que les restaurants d'entreprises. Les structures liées à l'accueil et à la vente sont les petits magasins de proximité, les ventes directes à la ferme, les marchés locaux, les supermarchés, les hypermarchés, les petites hôtelleries, les chambres ou tables d'hôtes et les villages vacances. Lycée agricole au Vernet la Varenne (privé)

87 Tertiaire & Services (fin) CAP Employé de commerce multi-spécialités : Lycée A. Gasquet à Clermont ou Institut des métiers à Clermont-Fd CAP Employé de vente spécialisé option produits alimentaires : Institut des métiers à Clermont-Fd CAP Employé de vente spécialisé option produits déquipement courant : Institut des métiers à Clermont-Fd CAP Employé de vente spécialisé option librairie papeterie presse : Institut des métiers à Clermont-Fd CAP Fleuriste : CFA à Marmilhat CAP Vendeur magasinier en pièces de rechange et équipements automobiles : Institut des métiers à Clermont-Fd CAP Agent dentreposage et de messagerie : cet agent assure la réception des marchandises et vérifie la qualité des produits. Il les stocke manuellement ou à l'aide d'engins (transpalettes, gerbeurs, systèmes automatisés). Il prépare les commandes et expédie les produits : il s'occupe du reconditionnement et de l'étiquetage des colis. Il utilise l'informatique pour enregistrer les entrées et les sorties, déclencher les réapprovisionnements et faire des inventaires. Institut des métiers à Clermont-Fd CAP Signalétique, enseigne et décor : le titulaire réalise, à l'unité ou en série, des produits publicitaires, d'information, de communication visuelle ou de décor. Pour cela, il représente le projet en dessin ou maquette PAO avant de le réaliser et de mettre en place les lettrages, graphismes et décors. Il utilise des outils (découpe, impression, peinture) et logiciels. Lycée St-Géraud à Aurillac (privé) CAP Dessinateur dexécution en communication graphique : ce dessinateur met en forme le projet du maquettiste ou du graphiste et prépare les documents techniques (plans, dessins, images) nécessaires à la réalisation, imprimée ou numérique. Son travail se situe entre le travail de création du concepteur et le travail d'édition et d'impression. Il connaît les logiciels de DAO, PAO et de traitement de l'image. Lycée A. Rodier à Clermont (privé) CAP Petite enfance : ce professionnel qualifié est compétent pour l'accueil et la garde des jeunes enfants : aide à la prise des repas, soins d'hygiène corporelle, jeux divers.... Il l'aide à acquérir son autonomie (vestimentaire, alimentaire, motrice). Il assure en outre l'entretien courant et l'hygiène des locaux et des équipements. Il peut travailler en école maternelle, en crèche, en halte-garderie ou en centre de vacances... Lycée A. Rodier à Clermont (privé) CAP Prothésiste dentaire : Le prothésiste dentaire crée, modifie, répare des appareils et éléments de prothèse dentaire ou de restauration buccale. C'est un métier artisanal à forte évolution technique. Il effectue son travail dans un laboratoire, à partir d'empreintes et d'instructions fournies par le chirurgien-dentiste. Il peut façonner aussi bien les métaux et les alliages que les céramiques et les résines, à l'aide de techniques appropriées (sculpture, modelage, montage, contre-moulage...). Lycée R. Claustres à Clermont-Fd (34 demandes pour 15 places) ou Institut des métiers à Clermont-Fd

88 ¤ La Documentation au CDI : brochures et revues présentant les filières de formation ou les secteurs professionnels. On trouve aussi les plaquettes de présentation des établissements. L¤ Les logiciels : « GPO » pour explorer ses intérêts professionnels « Fiches Métiers » pour connaître en détail un métier L¤ Les dates des Journées Portes Ouvertes des lycées, lycées professionnels et CFA. L¤ Les sites Internet : présentant des vidéos Sinformer : les outils disponibles au collège


Télécharger ppt "après la troisième approfondir ses choix Document réalisé par le CIO dISSOIRE Mars 2008."

Présentations similaires


Annonces Google