La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

30/01/2007 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 1 Comment communiquer avec un faible budget Comment communiquer avec un faible budget.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "30/01/2007 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 1 Comment communiquer avec un faible budget Comment communiquer avec un faible budget."— Transcription de la présentation:

1 30/01/2007 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 1 Comment communiquer avec un faible budget Comment communiquer avec un faible budget

2 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 2 Une idée créative?????

3 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 3 Introduction Le terme communication vient du mot latin « communicare » qui signifie: mettre en commun, en relation avec.

4 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 4 Intérêt de la communication B to C Construction de son image Se différencier de ses concurrents Empêcher larrivée de nouveaux entrants Renforcer sa position auprès des clients, les fidéliser Augmenter ses ventes et développer ses parts de marché

5 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 5 Différents moyens de communications Les médias (TV, presse, radio, cinéma, affichage, internet) Les hors médias (Relations publiques, événementiel, foires/expositions, promotion, marketing direct)

6 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 6 Le plan de communication Mise en place dun plan de communication: Que cherchez-vous à faire? Quel public visez-vous? Quel message voulez-vous faire passer? Quel support allez-vous utiliser?

7 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 7 Problématique La préparation dune campagne de communication demande beaucoup de temps mais également de largent. Alors, comment communiquer avec un faible budget?

8 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 8 Axes de recherche « communiquer le bon message à la bonne cible, au bon endroit, au bon moment et au meilleur coût! » –Optimisation du budgetOptimisation du budget –DémultiplicationDémultiplication –Le contenu du messageLe contenu du message –Le partage des coûtsLe partage des coûts

9 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 9 Comment communiquer avec un faible budget: Loptimisation du budget Différents axes: –Le wait marketingLe wait marketing –Les medias les moins chers/les plus efficacesLes medias les moins chers/les plus efficaces –Les moyens commerciauxLes moyens commerciaux –Les medias tactiquesLes medias tactiques –Les nouveaux mediasLes nouveaux medias

10 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 10 Loptimisation du budget: Le wait marketing Toucher les consommateurs au bon endroit, au bon moment, lorsquils sont les plus réceptifs! Transports en commun: 51 minutes dattentes Médecin: 40 minutes dattente en moyenne Cafés: 36 minutes

11 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 11 Loptimisation du budget le wait marketing 20 minutes, 1 er quotidien gratuit lancé en 2002 Les français passent 51 minutes par jour dans les transports. Voilà une opportunité dattente !

12 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 12 Loptimisation du budget le wait marketing Distribué à Paris, Lille, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Nantes et Strasbourg, il est le 3 ème quotidien lu en France! De nombreux annonceurs ont été séduits

13 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 13 Action marketing: Publicité dans le 20 minutes « 20 minutes », combien ça coûte?

14 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 14 Action marketing: Publicité dans le 20 minutes

15 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 15 Action marketing: Publicité dans le 20 minutes « 20 minutes », les délais? Selon la pub, les délais varient Bouclage commercial: 3 jours minimum avant la publication

16 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 16 Action marketing: Publicité dans le 20 minutes « 20 minutes », à qui sadresser? Ruth ELOY Chef de Publicité Régionale (Lille) Coordonnées: 2 rue de priez Lille Tél.: /

17 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 17 Ils ont choisi « 20 minutes »

18 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 18

19 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 19 Canal 33: premier réseau national de télévisions dans les salles dattentes. chaîne dinformation TV vendue sous forme dabonnement: de 6 euros à 29 euros selon la formule diffusée dans des cabinets de médecins. (11000 abonnés) Loptimisation du budget le wait marketing

20 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 20 Loptimisation du budget le wait marketing Beghin Say Blédina Bonduelle Cadbury Schweppes Candia Charal Cuisimer (Coraya) Danone Fleury Michon Frobel (Kiri) Lactalis Leclerc (Marques Repère, Nos régions ont du talent) Des entreprises qui ont adhéré à « canal 33 »

21 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 21 Loptimisation du budget le wait marketing Autre support: tables publicitaires au sein de plus de établissements partenaires aux cœurs de 28 agglomérations Essentiellement dans les cafés, commerces très représentés et très fréquentés

22 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 22 Loptimisation du budget le wait marketing Mediatables avec Noos: Une audience jeune, active et urbaine

23 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 23 Loptimisation du budget le wait marketing Le wait marketing un bon moyen de communication: –La publicité dans les lieux dattente dérange beaucoup moins –Cela fait passer le temps!

24 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 24 Les médias gratuits: Les blogs Les sites internet Le média le moins cher La radio Les médias les plus efficaces Le cinéma: très grande mémorisation La TV: média puissant et de notoriété Laffichage: bonne couverture géographique, notoriété rapide La radio: forte pénétration des foyers Internet: Rapide diffusion de linformation

25 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 25 Loptimisation du budget les médias les moins chers/les plus efficaces Outre les avantages chaque média présente également des inconvénients Laffichage Avantages: Média chocMédia choc Crée une notoriété rapideCrée une notoriété rapide Couverture totaleCouverture totale Bonne sélectivité géographiqueBonne sélectivité géographique Complémentaire des autres médiasComplémentaire des autres médiasInconvénients: Très cherTrès cher ÉphémèreÉphémère Sélectivité démographique faibleSélectivité démographique faible Nécessité dune créativité forteNécessité dune créativité forte

26 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 26 Loptimisation du budget les médias les moins chers/les plus efficaces Points positifsPoints négatifs CrédibleÉphémère Audience fidèleQualité de contact moyenne Couverture largeFort encombrement Fort argumentaire possiblePeu de disponibilité La presse quotidienne

27 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 27 Loptimisation du budget les médias les moins chers/les plus efficaces Points positifsPoints négatifs Média à fort aspect visuel, permet donc largumentation, une bonne sélectivité et une durée de vie plus longue que la presse quotidienne régionale ou nationale Hyperciblés Les magazines

28 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 28 Loptimisation du budget les médias les moins chers/les plus efficaces Points positifsPoints négatifs Média de grand public par excellence Coûteux Puissant et de notoriétéEncombré Couverture nationaleSélectivité faible Fort effet démonstratif, fidélisation du public à une chaîne, une émission zapping La TV

29 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 29 Loptimisation du budget les médias les moins chers/les plus efficaces Points positifsPoints négatifs Pénétration rapide des foyersRépétition forte nécessaire pour une bonne mémorisation Bonne représentativité des radios locales Absence de visualisation Faîble coût Plus manipulable que les autres médias La radio

30 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 30 Loptimisation du budget les médias les moins chers/les plus efficaces Points positifsPoints négatifs La plus grande mémorisation se fait avec ce média Les frais techniques sont importants Une meilleure qualité du contact La répétition est faible Sélectivité géographique précise La couverture est faible La cible est trop spécifique Le cinéma

31 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 31 Loptimisation du budget les médias les moins chers/les plus efficaces Finalement, pour construire un plan de communication efficace, plusieurs choses à prendre en compte –Le budget à disposition –Linformation à véhiculer –La cible visée –Leffet recherché –Etc.

32 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 32 Loptimisation du budget les médias les moins chers/les plus efficaces Part des média et hors média dans le budget communication

33 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 33 Loptimisation du budget les médias les moins chers/les plus efficaces Exemple de la radio

34 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 34 Loptimisation du budget les médias les moins chers/les plus efficaces Quelques Tarifs:

35 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 35 –PackagingPackaging –PLVPLV –Foires et salonsFoires et salons –Marketing directMarketing direct

36 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 36 Le packaging Pour se différencier des concurrents… Rôle du packaging: Séduire Véhiculer la personnalité et les valeurs de la marque Inciter à lachat instantané. Il est important de travailler sur le packaging lorsque le budget est trop faible pour utiliser dautres médias!

37 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 37 Loptimisation du budget Les moyens commerciaux: Le packaging Les clés dune bonne communication via le packaging? Dans le contexte dhyper choix, le packaging qui attire lattention est: –Simple –Mémorisable –Parle de lui-même –Utilise design et couleurs primaires –Un texte court mais ciblé pour communiquer les messages clés de la marque

38 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 38 Loptimisation du budget Les moyens commerciaux: Le packaging Les tendances émergentes? –La praticité (portions individuelles, fermeture hermétique) –La « portabilité » (qui semporte partout facilement) –Le côté santé est très recherché et doit paraître au niveau du packaging, notamment par un aspect épuré et naturel

39 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 39 Loptimisation du budget Les moyens commerciaux: Le packaging Une image réaliste et chaleureuse pour donner envie au consommateur, satisfaire un besoin identitaire Personnaliser loffre pour sadapter aux différents styles de vie Privilégier certains aspects chers au consommateur (sécurité, santé, …)

40 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 40 Recharges pratiques et écologiques Portion hamburger micro- ondable Charal Quand Badoit shabille pour noël… Pratiques et sympa pour un repas en solo: les nouilles asiatiques Maggi Le reflet dun produit naturel à lancienne… Crème deyaourt: association aux cosmétiques… Design ludique pour bébé avec Blédina.

41 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 41 Petites idées pour un packaging attractif! Lodorat: sens très utilisé mais peu exploiter dans le packaging. Pourquoi pas des étiquettes qui diffusent des odeurs du produit? Comment jouer avec le consommateur et lattirer? Des étiquettes qui changent de couleur, des étiquettes avec des informations écrites à lenvers (produits disposés en face dune glace), un message caché dans un hologramme…

42 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 42 Loptimisation du budget Les moyens commerciaux: La promotion sur le lieu de vente Objectifs: Recrutement de nouveaux acheteurs fidélisation des clients acquis Forme: Vente en lot, offres de remboursement, prix spécial, jeux, concours,… Avantages: Effet immédiat, mesurable Baisse de prix limitée dans le temps Occupation de lespace: gêne du concurrent

43 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 43 Loptimisation du budget Les moyens commerciaux: La PLV Inconvénients: Risque de dégrader la marque La concurrence peut rapidement contrer laction Le consommateur peut devenir plus sensible au prix

44 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 44 Foires et salons Foire: Manifestation commerciale regroupant des exposants de domaines dactivité divers. Salon: Les exposants appartiennent tous au même domaine dactivité.

45 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 45 Loptimisation du budget Les moyens commerciaux: foires et salons Objectifs dun salon ou dune foire? –Développer et fidéliser la clientèle, garder contact avec les clients fidèles. –Présenter les produits et services –Connaître les concurrents –Renforcer limage de lentreprise

46 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 46 Loptimisation du budget Les moyens commerciaux: foires et salons Détail des frais pour une foire/un salon Droits dinscription Location de la surface Achat/location du stand Location des branchements (électricité, eau, téléphone) Inscription au catalogue général du salon Les cartes dinvitation Les honoraires des hôtesses Le matériel danimation (audiovisuel, prospectus,..) Les frais de déplacement

47 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 47 Le marketing direct: Prospectus, journaux distributeurs, offres promotionnelles,… que lon retrouve dans notre boîte aux lettres Il sagit également des opérations de prospection téléphonique ou autre visant cette fois à créer des relations clients, à les entretenir

48 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 48 Nous vivons dans une société dhyper choix et également très évolutive. Aussi, il convient dadapter la stratégie de communication à lair du temps. Voici deux aspects intéressants à évoquer: –Les médias tactiques

49 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 49 Loptimisation du budget Les médias tactiques: fondés sur lunivers de vie des consommateurs message, support et environnement de communication en parfaite adéquation Mesurés, ciblés, segmentables, garantissent la couverture

50 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 50 Loptimisation du budget médias tactiques Affigolf Affichage dans les golfs Carlogo Smarts et voitures publicitaires Loo media Réseau daffichage Indoor Mediatables Tables de bistrot publicitaires Promoseeds Communication au naturel avec des plantes, graines… Upskin Réseau de smarts publicitaires Taxi vision Réseau daffichage sur les taxis

51 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 51 Loptimisation du budget médias tactiques Les gobelets publicitaires Cible multiple Mémorisation de 90% Association à un moment de convivialité

52 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 52 Loptimisation du budget médias tactiques Des gobelets très originaux qui marquent les esprits!! Un vrai moment de plaisir!

53 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 53 Loptimisation du budget médias tactiques Vous voulez connaître le message? Disposez votre verre sur le support!

54 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 54 Loptimisation du budget médias tactiques Campagne de sensibilisation contre lalcool au volant. Une vraiment démonstration de « street marketing »

55 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 55 Loptimisation du budget médias tactiques Comment utiliser les escalators pour promouvoir une attraction?!!

56 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 56 Loptimisation du budget médias tactiques Laffichage sur les voitures Réalisable partout Mise en circulation dune ou plusieurs voitures « adhésivées » Possibilité arrêts stratégiques et distribution de tracts Adapté au budget des PME, excellent taux de retour.

57 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 57 Loptimisation du budget médias tactiques Tarifs: Pour une voiture et une hôtesse: à euros la journée chez Upskin euros le premier jour puis 600 euros les suivants chez Movin'Pub, euros pour deux jours avec 2 hôtesses, chez Carlogo.

58 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 58 Loptimisation du budget médias tactiques Pour moins de euros : une campagne d'un mois sur des lunettes arrière de voitures: Avec la société AutocreA, créée à Rouen. opération réalisable partout en France. Détail des tarifs –200 à 230 euros par véhicule pour un mois (au minimum). –6 000 à euros par mois pour une flotte de trente voitures.

59 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 59 Loptimisation du budget médias tactiques Loo media Avec 3500 panneaux en 2005, Loo média a colonisé les toilettes des restos, bars, boîtes de nuit,…Un nouveau mode de communication performant!

60 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 60 Action marketing: Affichage… Dans les toilettes ! Société: Loomedia Adresse:25bis avenue Pierre Grenier Boulogne Présentation: société qui développe des solutions daffichage Indoor. Travaille en partenariat avec Zooloomedia. Lieux de prédilection: les toilettes! (bars, restaurants, discothèques,…)

61 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 61 Action marketing: Affichage… Dans les toilettes ! Avantages: Très bonne segmentation homme/femme Cible: ans: population des adopteurs précoces Un contact one to one privilégié avec ces consommateurs actifs qui sont alors plus réceptifs Mémorisation de lordre de 85% Apprécié par 85% des gens

62 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 62 Action marketing: Affichage… Dans les toilettes ! Prestation: 1500 euros pour 40 lieux, 40 faces (comprend limpression et la pose) 300 euros en plus si vous voulez également la création Durée de campagne: 14 jours Délais: Compter 3 semaines (1 à 2 semaines pour création et 1 semaine pour impression) Renseignements: Téléphone: (contact de zooloomedia) Ou loomedia directement pour renseignements au

63 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 63

64 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 64 Les téléphones portables Pourquoi? On peut ainsi toucher une grande partie de la population, via les différents opérateurs

65 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 65 Actions à effectuer: Contacter les différents opérateurs. Pour Orange: Mr Montaldier Responsable action marketing

66 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 66 Loptimisation du budget Les nouveaux médias Chez lopérateur Bouygues Telecom Mr Lachaud Directeur commercial Chez lopérateur SFR Mme Marie-Pierre Gerin Responsable régie publicité et nouveaux médias

67 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 67 La démultiplication Nous pouvons parler de démultiplication lorsque laction mise en place pour la campagne de communication permet à linformation de sexporter hors du contexte local et ponctuel.

68 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 68 La démultiplication Il existe différents moyens permettant cet effet de démultiplication. Nous pouvons citer, entre autres: –La recherche de retombées médiatiquesLa recherche de retombées médiatiques –Relais par internetRelais par internet –Le marketing viralLe marketing viral –Les téléphones portablesLes téléphones portables

69 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 69 La démultiplication la recherche de retombées médiatiques La cible: Les médias audiovisuels ou écrits (relations presse) Les moyens dactions: Nouveaux supports de communication Faire appel à la provocation Créer un évènementiel

70 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 70 La démultiplication la recherche de retombées médiatiques –La cible:la presse écrite ou audiovisuelle Permettent de faire du bruit autour du produit Internet est très utilisé par les journalistes (45% le privilégient daprès le baromètre dHopscotch )

71 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 71 La démultiplication la recherche de retombées médiatiques Les moyens: Utilisation de nouveaux modes de communication Pourquoi? Pour surprendre, attirer le consommateur qui est déjà « sur-sollicité »

72 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 72 La démultiplication la recherche de retombées médiatiques Cest le côté émotionnel que lon doit viser avant tout: « Quand lémotion est au rendez-vous, le désir n est pas très loin » (Isabelle Milgrom, directeur du département Qualitatif dIpsos ASI, article « comment communiquer linnovation » du 28 mars 2006, Ipsos.fr)

73 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 73 La démultiplication la recherche de retombées médiatiques Très intéressant pour: Lancement dun produit Relancement dun produit Jouer sur: effets de surprise Désir manque

74 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 74 Exemple de Got Milk Got MilkGot Milk : Diffusion dune odeur de cookies Lieu: 5 abris de bus de San Francisco Durée de la campagne: 2 jours! Retombées médiatiques: énormes suite à linterdiction par les autorités!

75 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 75 La démultiplication la recherche de retombées médiatiques La provocation suscite généralement de fortes réactions et donc une très bonne diffusion du message. Certains ont déjà testé la carte de la provocation. Cest le cas de Verquin avec sa publicité « KISUCEKOI »

76 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 76 La démultiplication la recherche de retombées médiatiques Verquin, confiseurVerquin Propose de découvrir son produit sur La provocation de ses vidéos virales? Se fait dans ses invitations à « sucer »

77 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 77 La démultiplication la recherche de retombées médiatiques Lévènementiel Toute manifestation du type: conventions, voyages d'affaires, animations commerciales, soirées d'entreprises… Daprès une étude de lassociation des agences de lévènementiel, lévènement conduit à: –97 % de taux de satisfaction –99 % de taux de mémorisation –l'achat à hauteur de 60 %

78 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 78 La démultiplication la recherche de retombées médiatiques Avantages: Grande diffusion de linformation, aussi bien par les participants que par les médias qui « sinvitent » à lévénement. Les retombées sont donc très fortes par rapport à linvestissement initial.

79 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 79 Petites idées pour retombées médiatiques Ballons sur voitures gonflés à lhélium Organisation dun carnaval Inviter les internautes par mail à une réunion spontanée avec un thème précis sur une courte durée Centre de massage dans la rue. Les gens sont assis et détendus, en face deux, le logo de lentreprise. Démultiplication par un jeux de miroirs dans la rue. Montgolfière statique avec jet de tracts ou échantillons

80 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 80 Petites idées pour retombées médiatiques Coiffures funs aux couleurs de lentreprise pour la distribution de tracts Passez moi la bague au doigts: 1 ruée de mariées en robe avec le logo de la société demandent aux passants de leur passer la bague au doigt. Mini cinéma de rue Création dun faux événement avec fausse star, faux photographes Publicité vivante: joue une pièce, une publicité dans la rue Faire un défilé de sosies aux couleurs de lentreprise Cirque de rue

81 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 81 Petites idées pour retombées médiatiques Vacances au soleil en plein hiver: lampes, transat, draps de plage, lunettes de soleil alors quon est en plein hiver Organisation de concours de rue (chasse au trésor géante nocturne…) Vacances au froid alors quon est en plein été: bonnet, mouffles, anorak, ski, luge…

82 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 82 Petites idées pour retombées médiatiques, ville en soirée Illumination dune place, rue à laide de photophores, bougies parfumées. Même chose avec des objets fluorescents Créer une pluie détoiles. Organisation dun défilé au Flambeau

83 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 83 La démultiplication Les relais internet Les relations presses sont importantes dans les phénomènes de démultiplication. Comment internet permet-il de créer, entretenir ces liens? –Les mails: –moyen privilégié par rapport au courrier et au fax. –Inconvénient, à lheure actuelle: virus, spams et engorgement des boîtes mails.

84 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 84 La démultiplication Les relais internet Les entreprises doivent: Cibler davantage leur communication Préciser les accroches Surtout éviter les pièces jointes Le site sur internet Autre possibilité: créer une plateforme sur internet pour communiquer avec la presse. (attention: actualisation doit se faire en temps réel!)

85 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 85 démultiplication Renault et son site media.renault.com Renault a dédié son site media.renault.com à la diffusion des documents de presse:moyen de prédilection pour dialoguer avec les journalistes. Utilisation contrôlée par inscription préalable: Identité Fonction Nom du média

86 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 86 La démultiplication Les relais internet – Les blogs: nouveaux canaux de communication. permettent une diffusion et une actualisation rapide, sans avoir recours à des outils de gestion. Ne dispense pas de relations avec les journalistes Comment se démarquer dans lunivers du réseau?

87 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 87 La démultiplication Les relais internet –Les moteurs de recherche: Très utiles, ils permettent aux entreprises: De détecter le journaliste qui travaille sur tel ou tel sujet. Dêtre mises en avant en faisant référencer leur site ou via les liens sponsorisés. Deffectuer une veille sur les articles parus sur une société.

88 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 88 La démultiplication Les relais internet Le référencement comment ça marche? Pour les petits budgets: guides gratuits de référencement téléchargeables à ladresse suivante: Pour des instructions pour un référencement gratuit: Voir le site suivant avec toutes les démarches à suivre :

89 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 89 La démultiplication Les relais internet Si vous disposez dun budget: –Possibilité de faire appel à des professionnels comme la société ISKIV. –propose des services allant de 300 à 1 000E Prestations: –Rapport de positionnement initial –Optimisation des pages à référencer –Analyse et sélection des moteurs, répertoires, portails et référencement manuels correspondants –Rapports de suivis et résultats au bout de quelques mois avec recommandations

90 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 90 La démultiplication le marketing viral Le marketing viral : Le consommateur est un agent de communication du message, qui se diffuse alors comme un virus. –Le buzz marketing Création dune rumeur ou un bruit de fond avant la sortie dun produit, dun film ou dun service. Avantages: ne nécessite ni média nationaux ni créations coûteuses, diffusion très rapide du message

91 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 91 La démultiplication le marketing viral Comment ça marche? Les vecteurs électronique: Les blogs Les chats Les messageries instantanées. Lessentiel: Impliquer les consommateurs en se basant sur leurs intérêts, en les plaçant au centre de la campagne (concours, jeux, …)

92 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 92 La démultiplication le marketing viral Un support de communication tout à fait inattendu pour illustrer les qualités du nouveau rasoir. Ces stickers transparents ont été directement collés sur les œufs à lintérieur des boîtes vendues en supermarchés! Exemple:Wilkinson Quattro Titanium/tête doeuf

93 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 93 La démultiplication le marketing viral Les stars aussi font du buzz! Alain Souchon sest également pris au jeu du marketing viral pour faire la promotion de son dernier album, il nous invite à jouer avec lui sur:

94 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 94 La démultiplication le marketing viral le moteur: yahoosearchmarketing qui, via du marketing viral, a lancé une campagne de communication pour le référencement des professionnels. searchmarketingwww.dailymotion.com/video/xsb19_yahoo- searchmarketing (petit aperçu de la publicité…)

95 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 95 La démultiplication le marketing viral - Le street marketing Il sagit dune autre technique, très tendance du marketing viral. Mais cette fois, pas question dutiliser internet. Tout se passe dans la rue, et cest un véritable concours de créativité!!

96 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 96 Exemple:La merguez party Et voilà comment faire la promotion dun nouveau barbecue!!

97 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 97 La démultiplication le marketing viral - Recherche deffet par les relais Il sagit de sattaquer à des cibles jugées très réceptives pour véhiculer notre message. Pour cela on va cibler les leaders dopinion, excellents relais dinformation.

98 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 98 La démultiplication le marketing viral Qui sont l es leaders dopinion? des spécialistes dans le domaine concerné ou des fans de la marque Le concept: Underpromise and overdeliver Promettre peu et donner beaucoup pour satisfaire le client et encourager la propagation du message de l'entreprise

99 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 99 Exemple: NRJ pour la promotion de son émission matinale « le 6-9 » Les internautes sont invités à créer le prochain spot publicitaire de NRJ qui met en jeu euros!

100 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 100 La démultiplication le marketing viral - Le tourisme industriel Développé essentiellement à partir de 1980 Sensibilise le consommateur à travers la découverte du savoir-faire de lentreprise

101 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 101 La démultiplication le marketing viral Les publics privilégiés? Les retraités (disponibles) Les groupes scolaires (pédagogie) De plus en plus les vacanciers

102 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 102 La démultiplication le marketing viral Intérêt pour les entreprises? Développement de limage de marque et fidélisation des clients Achat à plus ou moins long terme Diffusion de linformation aux proches Magasin en fin de circuit: bénéfices financiers supplémentaires

103 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 103 Brasseries Kronenbourg du Bas Rhin Atelier Cornille Havard en Manche Caves de Roquefort en Aveyron Centre minier de Lewarde dans le Nord Les caves de la Chartreuse dans lIsère Palais Bénédictine en Seine Maritime Source: guide du tourisme industriel de Bertrand Labes

104 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 104 Travail sur le contenu du message Le contenu du message est également un moyen de jouer sur sa diffusion Publicité humoristique Publicité provocante

105 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 105 Travail sur le contenu du message la publicité humoristique Au revoir Monsieur le président! (Loto) Mikado… Pub SFR… Tou tou you tou tou tou you tou… ( )

106 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 106 Travail sur le contenu du message la publicité humoristique Définition de la pub: La publicité est une histoire courte et son principe de base est de divertir. Donc lhumour sy prête bien. Lhumour nest pas forcément nécessaire dans une pub, mais généralement, lorsquun spot nous fait rire, on retient 2 choses: –Le film –La marque du produit

107 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 107 Travail sur le contenu du message la publicité humoristique Remarque: Sil est plus facile de toucher les gens avec lhumour, il faut prendre quand même prendre des précautions: lhumour nest pas le même dun pays à un autre et dune génération à une autre.

108 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 108 Travail sur le contenu du message la publicité humoristique La pub pour les bonbons kiss cool « Cest frais mais cest pas grave… »

109 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 109 Travail sur le contenu du message la publicité humoristique La saga Orangina: Brigade anti-soif Orangina rouge Jamel Répliques drôles et comique de situation

110 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 110 Travail sur le contenu du message la publicité humoristique Et la très fameuse pub Milka « Et alors… La marmotte, elle met le chocolat dans le papier dalu… »

111 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 111 Tout comme lhumour, lintention est de marquer les esprits et de faire en sorte que les gens se souviennent du produit et fassent du bruit autour de celui-ci. Un moyen de provoquer est le caractère sexuel des publicités. (mais attention aux dérives: femme objet…)

112 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 112 Travail sur le contenu du message la publicité provocante Quand lhomme domine…

113 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 113 Travail sur le contenu du message la publicité provocante Pour la pub wonderbra, La femme présentée ici de manière érotique, lobjet du désir, lisse et parfait.

114 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 114 Travail sur le contenu du message la publicité provocante Nudité, pose sexy, deux êtres qui senlacent, des images provocantes pour attirer le regard du consommateur

115 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 115 Le partage des coûts Le partage des coûts peut également permettre de réduire le budget communication. Pour cela on a le choix entre: –Mécénat/ sponsoring –Parrainage (TV) –Médias auto financés –co-annonce

116 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 116 Le partage des coûts Mécénat/sponsoring Le sponsoring peut être défini de la façon suivante: Soutien financier et/ou matériel apporté par une entreprise commanditaire (sponsor) à un individu (un sportif par exemple) ou à un événement (compétition sportive, concert, etc...) Mais il y a également dautres formes de parrainage.

117 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 117 Le partage des coûts le mécénat/sponsoring Pourquoi le sponsoring ? Développer limage de marque et la notoriété (soutien du tour de France VTT par La Poste) Prouver la qualité des produits (Renault et la formule 1 jusquen 1997)

118 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 118 Le partage des coûts mécénat/sponsoring Ladaptation du budget en fonction de létendue de lévènement est un autre point positif: Local National International

119 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 119 Le partage des coûts le mécénat/sponsoring Le sponsoring sert essentiellement à promouvoir les produits et les marques, le mécénat valorise l'image institutionnelle de l'entreprise. Le mécénat est: –Un outil de communication externe –Un vecteur de communication interne –Un enrichissement mutuel

120 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 120 Le partage des coûts le mécénat/sponsoring Voici quelques exemples de mécénats : Pampers sengage avec les restos du cœur: En 1993, lassociation a créé les Restaurants Bébés du Cœur spécialement dédiés aux familles monoparentales qui représentent plus de 30% des personnes accueillies aux restos..

121 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 121 Le partage des coûts le mécénat/sponsoring Ticket restaurant aide la Croix rouge Depuis 5 ans Ticket restaurant est partenaire de la Croix Rouge française. Son dispositif: « Tickets donnés, Repas partagés ! » Incitation des détenteurs de tickets à en donner quelques-uns à lassociation

122 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 122 Le partage des coûts le parrainage TV Autre forme de parrainage: Pour la pub TV Il est apparu en 1984 sur Canal + Il est ouvert à tous les annonceurs à lexception du tabac, de lalcool et des médicaments Non limité dans la durée, il permet à lannonceur dassocier son nom à un programme TV (sauf informations et émissions politiques), voire de montrer son produit dans le cadre des dotations/jeux.

123 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 123 Le partage des coûts Les médias qui sautofinancent Il sagit de créer de son propre support grâce à un partenaire annonceur: Agendiaal widget

124 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 124 Le partage des coûts Les co-annonceurs MDD partage des liens et de logos Et pourquoi ne pas sassocier avec les distributeurs qui investissent dans les sacs de courses rigides pour ainsi faire apparaître le logo de lentreprise?

125 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 125 bibliographie Emarketing.fr LSA Linéaires Offremedia.com rCadres association des agences de communication évènementielle annuaire professionnel de la communicationhttp://www.bepub.com/fr/evenementiel h.asp?FldRech=a+quoi+sert+la+publicit%E9%3 F A quoi sert la pub ?http://www.emarketing.fr/Recherche/TraiteRec h.asp?FldRech=a+quoi+sert+la+publicit%E9%3 F lemballagehttp://www.jdpro.net/jdp/dossier/dossier52.htm ication/http://www.journaldunet.com/dossiers/commun ication/ sblogs.shtml sur les blogshttp://www.journaldunet.com/0412/041216pres sblogs.shtml

126 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 126 Bibliographie (suite) renault et la relation pressewww.journaldunet.com/0412/041215renault.shtml les relations presse en lignehttp://www.journaldunet.com/0412/041220rp.shtml#go création dun bloghttp://www.lentreprise.com/actu/ html affichage sur les voitureshttp://www.lentreprise.com/actu/ html t.cfmhttp://www.tarifmedia.com/static/services/partenaires/sm t.cfm

127 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 127


Télécharger ppt "30/01/2007 Anne Laure DEFOSSEZ, Djamila HADJEB, Sandrine BUDYNEK 1 Comment communiquer avec un faible budget Comment communiquer avec un faible budget."

Présentations similaires


Annonces Google