La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le centre de loisirs sans hébergement Sa place dans lenvironnement Les Francas de Bretagne.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le centre de loisirs sans hébergement Sa place dans lenvironnement Les Francas de Bretagne."— Transcription de la présentation:

1 Le centre de loisirs sans hébergement Sa place dans lenvironnement Les Francas de Bretagne

2 1- Un peu dhistoire 1-1- Les idées fondatrices 1-2- Les acteurs 1-3- La loi, les dispositifs publics 1-4- Les conséquences dune institutionnalisation

3 1-1- Les idées fondatrices Deux objectifs : Une visée éducative Une réponse utilitaire

4 Une visée éducative : Protéger les enfants des mauvaises influences de la rue Palier « lincompétence des parents » Combattre les inégalités

5 Une réponse utilitaire : Accompagner les évolutions des modes de vie des familles Créer les conditions favorables au travail des femmes Protéger les enfants Occuper le temps libre et combattre loisiveté

6 1-2- Les acteurs Les mouvements déducation populaire construisent un cadre de référence Dabord sur une préoccupation hygiéniste Ensuite pour une préoccupation idéologique et éducative De la fin du XIXème siècle à 1940 : essor des patronages autour de lécole et des colonies de vacances (campagne, montagne, mer).

7 1-2- Les acteurs Entre les deux guerres : création de structures municipales dans les banlieues ouvrières puis généralisation des centres de loisirs à partir des années 1980 Après la seconde guerre mondiale : construction et rénovation de centres de vacances par les collectivités locales et les comités dentreprise

8 1-2- Les acteurs Dans les années 60 : apparition des animateurs dans les MJC, FJT, centres sociaux, … Dans les années 60 : laction des mouvements déducation populaire est reconnue par létat

9 1-3- La loi, les dispositifs publics 1955 : une circulaire parle de centre aéré 1er juin 1960 : un arrêté utilise le terme de CLSH terme de « sécurité », « hygiène », « protection morale » encore très présents dans arrêté du 17 mai 1977

10 1-3- La loi, les dispositifs publics 1982, lois de décentralisation : augmentation des pouvoirs de maires pour organisation des centres de loisirs pourtant la prise en charge des enfants pendant leurs loisirs ne correspond à aucune compétence en tant que telle dans les politiques territoriales. Les centres de loisirs deviennent une priorité pour la CNAF

11 1-3- La loi, les dispositifs publics Arrêté de 1984 : CLSH est défini par la code la famille et de laide sociale - laspect pédagogique devient prédominant - obligation dune équipe qualifiée

12 1-3- La loi, les dispositifs publics A partir de 1980 : développement contrats aidés permettent de répondre aux critères dencadrement Années 90 : multiplication des dispositifs daide aux projets Année 2000 : professionnalisation des équipes

13 1-3- La loi, les dispositifs publics Mai 2002 : la nouvelle réglementation élargit le domaine à lensemble des activités Septembre 2006 : une nouvelle réglementation Le terme de centre de loisirs disparait

14 1-4- Les conséquences dune institutionnalisation des CLSH A partir des années 60, les centres aérés puis les CLSH se multiplient car ils correspondent aux besoins des acteurs Lintervention dorganismes financiers a contribué au développement et à lévolution des conditions de fonctionnement des CLSH dune aide au fonctionnement au financement de projets

15 1-4- Les conséquences dune institutionnalisation des CLSH Lanimation devient un métier Depuis 1936 : formations non professionnelle validée par lEtat en : création du premier diplôme professionnel 1989 : entrée en vigueur de la convention collective de lanimation socio culturelle

16 1-4- Les conséquences dune institutionnalisation des CLSH Les CLSH présentent des situations très diverses, pourtant les projets semblent assez peu différents Lobligation dun projet pédagogique : un exercice consensuel La nécessité économique, au lieu de permettre la complémentarité, met en œuvre des logiques de concurrence Lhabilitation CLSH est souvent un frein à linnovation

17 2- Les centres de loisirs ont-ils encore un avenir ? 2-1- Trois tendances 2-2- Revenons à nos valeurs 2-3- Les atouts du CLSH

18 2-1- Trois tendances Mode de garde Occupation des enfants Lieu de consommation dactivités

19 CLSH / mode de garde : Développement du travail féminin … … mais aménagement du temps de travail, flexibilité Enfants de plus en plus précocement autonomes … … peuvent rester seul sur des ½ journées, pratiquer des activités courtes Les centres de loisirs accueillent maintenant des enfants de moins de 8 ans. Cependant, nous assistons au développement des structures pour les plus de 8 ans

20 CLSH / mode de garde : Les centres de loisirs accueillent maintenant des enfants de moins de 8 ans. Cependant, nous assistons au développement des structures pour les plus de 8 ans

21 CLSH / occupation des enfants : Pallier à « lincompétence des parents », permettre la paix sociale, … … les enfants perturbateurs doivent être encadrés Les autres enfants auront-ils encore leur place au centre de loisirs ?

22 CLSH / lieu de consommation dactivités Concurrence du secteur marchand … … risque de regroupement des personnes non solvables sur les structures associatives ou municipales Vers une organisation à deux vitesses

23 2-2- Revenons à nos valeurs Le centre de loisirs est un espace dans lequel on doit privilégier la vie collective Une mission spécifique, la participation.

24 Mission définie en quatre points : lieu où les enfants sont considérés comme des citoyens à part entière droit à lerreur, comme révélateur dexpérimentation accompagnement dadultes vers des savoirs être citoyens utiliser les outils dinformation et de communication

25 2-3- Les atouts du CLSH Un espace privilégié par une liberté daction incomparable : des normes quasi inexistantes des contenus déterminés par les acteurs eux- mêmes un rapport dencadrement très favorable une professionnalisation permettant de monter le niveau dexigence

26 2-3- Les atouts du CLSH Un espace dexpérimentation à la participation à la vie sociale, sous réserve, pour chaque enfant, de : Rencontrer des publics différents Etre accompagné dans ses projets Exercer ses droits de citoyens Apprendre les nouvelles technologies dont celles de linformation et de la communication

27 En guise de conclusion Le centre de loisirs est un outil dont la société a besoin, pour gagner en démocratie, en solidarité, en laïcité qui repose sur une démarche volontariste

28 Cela veut dire … … A VOUS DEN FAIRE QUELQUE CHOSE QUI FASSE AVANCER LA PLACE DES ENFANTS DANS LA SOCIETE.


Télécharger ppt "Le centre de loisirs sans hébergement Sa place dans lenvironnement Les Francas de Bretagne."

Présentations similaires


Annonces Google