La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le fait urbain. Un phénomène sans précédent Population urbaine mondiale: 1 Md 1970, 4,5 Md 2020 PED = 95% de la croissance urbaine 2050 2050 : Afrique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le fait urbain. Un phénomène sans précédent Population urbaine mondiale: 1 Md 1970, 4,5 Md 2020 PED = 95% de la croissance urbaine 2050 2050 : Afrique."— Transcription de la présentation:

1 le fait urbain

2 Un phénomène sans précédent Population urbaine mondiale: 1 Md 1970, 4,5 Md 2020 PED = 95% de la croissance urbaine : Afrique SubSah : 1,2 Md durbains (30 M en 1960) Asie : 3,5 Md durbains (1,6 en 2008) Croissance courante de 5/7% par an X2 / 15 ans Plus dun million durbains en + par semaine (1/2 dans quartiers informels) Toujours plus de « villes nouvelles » Afrique de lOuest : 125 villes ( hab) en 1950, 540 en 1980, 1500 en 2020 Trois types de villes (Mégalopoles, villes « moyennes » et bourgs), trois enjeux + apparition corridors / réseaux / conurbations (MO, Golfe Guinée…) Déconnection croissance urbaine / croissance économique Passage de la ville compacte « traditionnelle » à « laire urbaine », diffuse

3 Évolution de la population urbaine Chiffres 2005 – source ONU

4 Etude Africapolis Africapolis

5

6 Lurbanisation, porteuse de risques majeurs… Croissance urbaine au sud non maîtrisée externalités négatives ++ environnement : pollutions, déchets, cons° terres agricoles, déboisement… santé : épidémies, accès aux soins… social : tensions, mafias / gangs, économie clandestine, violences… risques naturels : tremblements de terre, inondations… Risque de processus continu de dégradation Lomé, Port-au-Prince, Brazzaville… parfois en dix ans ! grande difficulté pour « remonter la pente » Villes formelles, villes informelles bidonvilles, favellas, quartiers précaires, slums… 3 exclusions : urbaine, sociale et foncière

7 …mais aussi de potentiels Corrélation urbanisation – développement Limportance des grandes villes (économie dagglomération) Valeur ajoutée / hab en ville > campagnes Ville = lieu du crédit, des échanges, de la culture, de la « modernité », … Economies déchelle (services publiques, politiques sociales) et emploi Protection BPM : densité, transports en commun, planification, patrimoine… Donc faire du développement urbain = faire du développement tout court ?

8

9

10 La ville comme accélérateur… Des tensions et risques (inégalités, risques naturels, sanitaires…) Mais aussi de croissance Les villes des PMA, quatre fois pénalisées Des besoins qui augmentent fortement Des moyens très faibles Des compétences juridiques nouvelles Un « rattrapage » très coûteux à financer

11 On sait ce quil faut faire Investir dans de nouveaux équipements et infrastructures Rénovation urbaine des zones existantes Contenir lurbanisation Maîtriser le marché foncier Collecter limpôt Assurer la sécurité Développer des services municipaux… Etc…

12 espace site naturel (risques, zones sensibles, pollutions…) patrimoine (réhabilitation, mise en valeur) tissu urbain (densité, extension, occupation du sol, ) foncier (cadastre, expropriation, spéculation…) réseaux circulation (voirie, transports en commun, repérage…) fluides (eau potable, déchets, assainissement, drainage…) communication (téléphone, internet…, ) accessibilité (désenclavement, gares, liaisons interurbaines…) citadins services (eau, éducation, santé, administration…) logement (amélioration, financement, logement social) citoyenneté (information, concertation, ) emploi (formation, accueil entreprises…) institution capacités MOA (RH, équipements, procédures, organisation…) financement (potentiel fiscal, collecte, emprunt, transferts…) politique (formation élus, transparence, concertation… ) intercommunalité (coopération technique, péréquation…) Ces villes, chacune différente mais toutes identiques

13 Villes pauvres, villes de pauvres PNB urbain / hab Bâle : $ Stockholm : $ Londres : $ Pampelune : $ … Kigali : 540 $ Brazzaville : 520 $ Vientiane : 340 $ Sokode : 156 $ Thies : 120 $ Rapport de 1 à 100… Budget / hab Stockholm : 5500 $ Cologne : 3500 $ Washington : 2400 $ Lyon : 2500 $ … Nairobi : 7 $ Porto-Novo : 4$ Lomé : 4 $ Brazzaville : 1 $ Kinshasa : 0,1$ Rapport de 1 à 2000 !

14 Nest ce donc quun problème dargent ? Non, il faut certes des financements considérables, mais : Quel type de financement ? Comment le mettre en œuvre (RH) Où sur le territoire ? (planification/aménagement) Selon quelle gouvernance ?

15 Des besoins considérables de financement Des budgets très faibles Une capacité dinvestissement quasi nulle (France = environ 1000 euros / hab) Peu dentretien/maintenance Peu de capacité de fonctionnement Mais quel financement ? Ressources locales (fiscalité, foncier...) Dotations de l'Etat Emprunt (pb bancairement pas possible, alors nouvelles formes ? Equipements marchands ? Oui à la marge Extérieur ? Garanties ? Subvention ? Fonds mondiaux d'aide aux villes ? 3 enjeux + 1 : LE FINANCEMENT (1)

16 Des administrations municipales sans personnel vide de personnel. Loin des images d'Epinal. Exemples (Lomé, Kisumu, Pikine...) Salaire incroyablement bas peu de postes pas de formations spécifiques pas de fonction publique spécialisée 3 enjeux + 1 : LES RESSOURCES HUMAINES (2)

17 La planification urbaine Contraindre la propriété privée Vision stratégique de la ville Permettre ou non loccupation du sol Lutter contre létalement (pour coût et maîtrise empreinte écologique) Incapacité à appliquer (pas de moyens de contrôle et coercition) Laménagement Difficulté à maîtriser le foncier (DUP, DPU, expropriations…) Difficulté à porter le foncier Pas de structures compétentes (SEM, promoteurs, aménageurs, bailleurs…) Limposition du droit pas de recours possible (dans un sens comme dans l'autre) pas de programmation, pas danticipation la régulation du marché foncier La régularisation de lhabitat informel (anticipation, titrisation ?...) 3 enjeux + 1 : LA MAITRISE DU TERRITOIRE (3)

18 La gouvernance urbaine : késako ? Gouvernance = gouvernement des villes Gouvernance = bonne gouvernance Gouvernance = management des parties prenantes La péréquation des territoires Pouvoirs dagglomérations Redistribution fiscale Faire du développement urbain = faire de la politique Décentralisation en marche = « compétences » des villes ++ Mais sans les moyens ! Politiques publiques locales portées par les élus La question des agendas politiques et techniques 3 enjeux + 1 : LA GOUVERNANCE URBAINE


Télécharger ppt "Le fait urbain. Un phénomène sans précédent Population urbaine mondiale: 1 Md 1970, 4,5 Md 2020 PED = 95% de la croissance urbaine 2050 2050 : Afrique."

Présentations similaires


Annonces Google