La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Migrations temporaires et migrations permanentes Quelques données Quelques enjeux Gérard Pinsonneault Recherche et analyse prospective Immigration et communautés.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Migrations temporaires et migrations permanentes Quelques données Quelques enjeux Gérard Pinsonneault Recherche et analyse prospective Immigration et communautés."— Transcription de la présentation:

1 Migrations temporaires et migrations permanentes Quelques données Quelques enjeux Gérard Pinsonneault Recherche et analyse prospective Immigration et communautés culturelles Québec Traitement des données: Chakib Benzakour Document de travail: svp ne pas citer ni distribuer

2 Des sources de données et des concepts variés et complexes En 2004, au Québec : –Statistique Canada (oct) : présences estimées (tous statuts) –CIC (déc): présences (tous statuts), entrées (étudiants et travailleurs) –MICC: entrées (étudiants et travailleurs) Concepts: –présences à une date fixe –entrées durant une période donnée –statut initial, statut prioritaire, chevauchements de statuts, –modalités de distinction des populations

3 Passage de temporaires à permanents: deux angles possibles dexamen Parmi les temporaires, qui deviennent permanents et dans quelle proportion? Parmi les permanents, qui ont été initialement temporaires et dans quelle proportion? Particularités de la problématique des cas humanitaires requiert leur exclusion du présent examen.

4 Étudiants devenus permanents Statut permanent acquis entre 1996 et 2005, selon lannée dentrée initiale: en nbre et % du total des entrées annuelles –1995: 1088 (17,5)2000: 1994 (17,8) –1996: 1493 (19,2)2001: 1832 (14,7) –1997: 1564 (18,9)2002: 1145 (10,7) –1998: 1741 (19,8)2003: 561 (5,3) –1999: 1988 (19,4)2004: 166 (1,6)

5 Travailleurs devenus permanents Statut permanent acquis entre 1996 et 2005, selon lannée dentrée initiale: en nbre et % du total des entrées annuelles –1995: 794 (8,1) –1996: 1473 (13,2) –1997: 1311 (11,4) –1998: 1318 (10,6) –1999: 1701 (12,6) –2000: 2076 (12,8) –2001: 1887 (11,5) –2002: 1407 (9,8) –2003: 1073 (7,8) –2004: 630 (4,3)

6 Permanents initialement entrés comme étudiants En 1996, 3,3 % des immigrants admis étaient dabord entrés comme étudiants au cours de la période : 941/ En 2000, 4,5 %: 1 444/ En 2005: 6,3 %: 2 195/35 106

7 Permanents initialement entrés comme travailleurs temporaires En 1996, 4,2 % des immigrants admis étaient dabord entrés comme travailleurs temporaires au cours de la période : 1 195/ En 2000, 5,1 %: 1 666/ En 2005: 5 %: 1 738/35 106

8 Permanents initialement entrés comme temporaires Part des immigrants économiques et familiaux initialement entrés comme étudiants: –en 1996: 3,5 % (écon) et 4,9 % (fam) –en 2005: 8,3 % (écon) et 5,7 % (fam) Part des immigrants économiques et familiaux initialement entrés comme travailleurs : –en 1996: 5,8 % (écon) et 4,8 % (fam) –en 2005: 5,6 % (écon) et 6,4 % (fam)

9 Permanents initialement entrés comme temporaires: répartition par catégorie Entrés dabord comme étudiants : admis en 1996: 43 % (écon) et 46 % (fam) admis en 2005: 81 % (écon) et 18 % (fam) Entrés dabord comme travailleurs: admis en 1996: 55 % (écon) et 36 % (fam) admis en 2005: 70 % (écon) et 25 % (fam)

10 Impact des séjours temporaires sur la réussite de linsertion Enquête sur linsertion en emploi des travailleurs qualifiés admis de 1997 à 2000: près de 50 % ont obtenu des points à la grille de sélection pour un séjour temporaire avant leur migration permanente: 23 % pour des études ou du travail, 25 % pour un autre séjour de 2 semaines ou plus Impact de ce facteur de sélection sur laccès au premier emploi et laccès à un premier emploi qualifié: facteur qui jouerait le plus, avec la scolarité

11 Passage de temporaire à permanent Approches en vigueur: –Autrefois, les règles ne permettaient généralement pas les changements de statut de temporaire à permanent: on craignait de voir se répéter les problèmes encourus au cours de la période , quand tout visiteur pouvait demander la résidence permanente et faire appel sil était refusé. Cela avait littéralement engorgé le processus et rendu nécessaire ladoption de modifications légales et la mise en place dun programme de régularisation massive

12 Passage de temporaire à permanent Approches en vigueur: désormais –Pour les étudiants: diffusion, sur demande, de linformation sur les démarches à accomplir mais pas de promotion formelle sur demande, suivi personnalisé du processus –Pour les travailleurs: recours des employeurs à des travailleurs temporaires est encouragé et soutenu, pour combler les besoins temporaires et pour accélérer lentrée en vue de ladmission permanente une fois sur place, les travailleurs sont informés de la possibilité de demander la résidence permanente procédures prévues pour « faciliter » le changement de statut

13 Accessibilité * aux services: quelques exemples Garderie à 7$/jr Garderie scolaire à 7$ Assurance-maladie Assurance-médicaments Assurance-emploi Assistance-emploi Normes travail Aide juridique Logement social Aide intégration Cours de français Étudiants Travailleurs nonouioui nonouinonouiouinonnonnon * À certaines conditions et sauf exceptions

14 Passage de temporaires à permanents Quelques questions: –devrait-on être prudent et tenir compte des expériences passées (ex: )? –favorise-t-on indûment lexode des cerveaux? celui-ci est-il compensé par les transferts de devises, la création de réseaux transnationaux, le développement de nouveaux créneaux de commerce international, les éventuelles migrations de retour? –crée-t-on des situations propices aux drames personnels? un concept de statut « provisoire » serait-il à envisager pour en réduire le risque?


Télécharger ppt "Migrations temporaires et migrations permanentes Quelques données Quelques enjeux Gérard Pinsonneault Recherche et analyse prospective Immigration et communautés."

Présentations similaires


Annonces Google