La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La Communication Environnementale. Laquelle de ces communications est une communication environnementale ?

Copies: 3
ISO : Auto-déclaration Etiquetage environnemental de type II Points importants de la norme : Définitions des règles générales de communication environnementale.

La Communication Environnementale. Laquelle de ces communications est une communication environnementale ?

Ecolabels Définition : Label écologique attribué par un organisme indépendant à un produit susceptible de réduire certains impacts négatifs sur lenvironnement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La Communication Environnementale. Laquelle de ces communications est une communication environnementale ?"— Transcription de la présentation:

1 La Communication Environnementale

2 Laquelle de ces communications est une communication environnementale ?

3 Communication environnementale Définition : Communiquer sur les impacts environnementaux et les objectifs damélioration dun produit ou dun service

4 Pourquoi faire une démarche de communication environnementale ? Gagner de nouvelle part de marché Sensibiliser les consommateurs, favoriser léco-gestes Se démarquer de la concurrence Anticiper une réglementation Rattraper un retard Favoriser son image de marque

5 Comment communiquer ? Régit par des normes internationales ISO = lignes directrices ISO = auto-déclarations (II) ISO = écolabels officiels (I) ISO = éco-profils (III)

6 ISO : Lignes directives La communication environnementale doit être : Pertinente Exacte Vérifiable Non trompeuse

7 Ecolabels Définition : Label écologique attribué par un organisme indépendant à un produit susceptible de réduire certains impacts négatifs sur lenvironnement par comparaison avec dautres produits de la même catégorie. Deux types : Ecolabel de référence Certifié par un organisme indépendant Ecolabel officiel Reconnu par lEtat Objectif : Promouvoir des produits ayant des impacts moindres sur lenvironnement pendant tout leur cycle de vie

8 ISO : Ecolabels Etiquetage environnemental de type I Principes : Définition dexigences précises Prise en compte de lensemble du cycle de vie des produits Concertation Libre accès Révision régulière des exigences Certification par tierce partie

9 ISO : Ecolabels Etiquetage environnemental de type I Garanties : Qualité dusage Réduction des impacts environnementaux

10 Ecolabels officiels soutenus par létat français Ecolabel européen Ecolabel NF environnement Label français Agriculture Biologique Label biologique européen

11 Ecolabel NF environnement Quest ce que cest ? Un écolabel officiel français, délivré par lAfnor. Quel contrôle ? Vérification de la conformité des informations fournies par lentreprises, audit des sites de production, tests sur prélèvements en magasin ou en usine. Quelles garanties ? Réduction des impacts environnementaux des produits ou services sur lensemble de leur cycle de vie, et qualité dusage. Entreprises concernées ? Prés de 100, dont fournitures scolaires, peintures ou sac poubelle, litières, colles...

12 Ecolabel européen Quest ce que cest ? Un écolabel officiel communautaire. Quel contrôle ? Vérification des informations fournies par les sociétés, audit des sites de production et prélèvements en magasin et en usine. Quelles garanties ? Prise en compte des impacts environnementaux sur le cycle de vie des produits, depuis lextraction de leurs matières premières jusquà leur élimination après usage ou leur recyclage. Produits concernés ? 50 catégories (ameublement, coton, papier, savon, chaussures, détergents, etc...).

13 Agriculture Biologique Quest ce que cest ? Un label officiel du bio français. Quel contrôle ? Une fois par an, pratiques et équipements sont passés au crible. Quelles garanties ? Les aliments bruts sont garantis bio à 100%; les aliments composés, eux, au moins à 95%. Ils ont été produits sans utilisation de produits chimiques de synthèse. Produits concernés ? Plus de 7400 entreprises de préparation et de distribution de produits biologiques, plus de exploitations agricoles.

14 Label bio européen Quest ce que cest ? Un label européen qui veut unifier les critères du bio dans lUnion européenne. Quel contrôle ? Une fois par an, pratiques et équipements sont passés au crible. Quelles garanties ? Les aliments bruts sont garantis bio à 100%; les aliments composés, eux, au moins à 95%. Ils ont été produits sans utilisation de produits chimiques de synthèse. Produits concernés ? Plus de 7400 entreprises de préparation et de distribution de produits biologiques, plus de exploitations agricoles.

15 Dautres écolabels officiels étrangers : Pays-Bas Japon Autriche Canada Allemagne Pays nordiques

16 Ecolabels de référence

17 Zoom sur : Quest ce que cest ? Un label privé, créé par les propriétaires forestiers de 6 pays européens (Allemagne, Autriche, Finlande, France, Norvège et Suède), et délivré par un tiers certificateur indépendant. Quel contrôle ? Chaque année. Instances de décision composées de professionnels des forêts, du bois et dusagers. Quelles garanties ? Gestion et exploitation des forêts respectueuses de lenvironnement, traçabilité du bois récolté, respect des populations locales. Produits concernés ? Plus de 1800 entreprises. Concerne 6% des forêts exploitées dans le monde et un tiers de la forêt française.

18 Zoom sur : Quest ce que cest ? Un label privé, délivré par des organismes indépendants accrédités par lIAS, structure internationale. Quel contrôle ? Audit annuel. Quelles garanties ? Préservation de la forêt primaire, gestion durable de la forêt; interdiction des produits chimiques dangereux; respect des droits juridiques et coutumiers des peuples autochtones et des travailleurs forestiers. Produits concernés ? 4% des produits à base de bois dans le monde.

19 Zoom sur : Quest ce que cest ? Un label officiel dorigine américaine, reconnu par lEurope. Quel contrôle ? Informations collectées et tests par lEPA, lAgence américaine de protection environnementale et lUS DOE, le département américain de lénergie. Quelles garanties ? Moindre consommation dénergie des équipements de bureau, systèmes de mise en veille automatique. Produits concernés ? 50 catégories dordinateurs et décrans. Egalement scanners, imprimantes, photocopieurs, fax.

20 Zoom sur : Quest ce que cest ? Un label français. Quel contrôle ? Comité de pilotage tous les trimestres avec le syndicat des énergies renouvelables, les industriels signataires de la charte et lAdeme. Validité dun an. Quelles garanties ? Rendement et haute performance énergétique et environnementale des appareils de chauffage au bois et les chaudières, règles de sécurité et dutilisation. Produits concernés ? Près de 80% des appareils.

21 Zoom sur : Quest ce que cest ? Un label privé, créé par plusieurs laboratoires de cosmétiques bio. Quel contrôle ? Une marque est labellisée si 60% de ses produits le sont. Quelles garanties ? Deux niveaux de certification : - BIO (95% dingrédients naturels, dorigine naturelle ou AB, emballages biodégradables ou recyclables) - ECO (50% dAB sur les ingrédients végétaux, 5% dingrédients bio au total, transparence sur composition des produits). Produits concernés ? Plus de 6000 références en Europe, 330 adhérents.

22 ISO : Auto-déclaration Etiquetage environnemental de type II Points importants de la norme : Définitions des règles générales de communication environnementale. Définitions des 18 exigences particulières. Définition des 17 termes couramment utilisés. Recommandations concernant lutilisation des symboles.

23 ISO : Auto-déclaration Etiquetage environnemental de type II Définitions des règles générales de communication environnementale : Relation avec lISO Déclarations vagues ou imprécises Déclaration de type « sans... »

24 ISO : Auto-déclaration Etiquetage environnemental de type II Les 18 exigences particulières : 1.Une auto-déclaration doit être précise et ne doit pas être de nature à induire en erreur 2.Une auto-déclaration doit être étayée et vérifiée 3.Une auto-déclaration doit être adaptée au produit en question et utilisée uniquement dans un contexte ou une disposition appropriés 4.Une auto-déclaration doit être présentée de manière qui indique clairement si la déclaration dapplique au produit complet, ou uniquement à un composant à un emballage de produit ou à un service 5.Une auto-déclaration doit être spécifique quant à laspect environnemental ou à lamélioration environnementale faisant lobjet de la déclaration 6.Une auto-déclaration ne doit pas être présentée avec des terminologies différentes, donnant lieu dès lors à supposer des avantages multiples pour une seule modification environnementale

25 ISO : Auto-déclaration Etiquetage environnemental de type II Les 18 exigences particulières : 7.Une auto-déclaration ne doit pas être susceptible dentraîner une mauvaise interprétation 8.Une auto-déclaration doit être vraie non seulement en ce qui concerne le produit fini, mais elle doit également tenir compte de tous les aspects significatifs du cycle de vie du produit afin didentifier le potentiel daugmentation dun impact suite à la diminution dun autre 9.Une auto-déclaration doit être présentée dune manière qui implique pas que le produit est garanti ou certifié par une tierce partie indépendante lorsque tel nest pas le cas 10.Une auto-déclaration ne doit pas, directement ou implicitement, suggérer une amélioration de lenvironnement qui nexiste pas et ne doit pas exagérer lavantage environnemental dun aspect du produit concerné par laffirmation 11.Une auto-déclaration même si elle est littéralement vraie, elle ne doit pas être présentée si elle est susceptible dêtre mal interprétée par les acheteurs ou si elle est trompeuse par omission de faits utiles 12.Une auto-déclaration doit concerner seulement un avantage pour lenvironnement qui existe ou est fortement probable pendant la durée de vie du produit

26 ISO : Auto-déclaration Etiquetage environnemental de type II Les 18 exigences particulières : 13.Une auto-déclaration doit être présentée dune manière qui indique clairement quil convient que la déclaration environnementale et la déclaration explicative qui laccompagne soient lues ensemble. La déclaration explicative doit avoir une dimension raisonnable et être située à une relative proximité de la déclaration environnementale quelle accompagne. 14.Une auto-déclaration doit, lorsquune déclaration comparative de supériorité ou damélioration de lenvironnement est effectuée, être spécifique et fournir une base de comparaison claire. En particulier, la déclaration environnementale doit être fondée sur une amélioration significative récente 15.Une auto-déclaration ne doit pas, lorsquelle est fondée sur un aspect préexistant mais non divulgué auparavant, être présentée dune manière qui entraîne les acheteurs, les acheteurs potentiels et les utilisateurs du produit à penser quelle se fonde sur une modification récente du produit ou du procédé 16.Une déclaration ne doit pas être présentée sur la base de labsence dingrédients ou de caractéristiques qui nont jamais été associés à cette catégorie de produit

27 ISO : Auto-déclaration Etiquetage environnemental de type II Quelques contre-exemples :

28 ISO : Auto-déclaration Etiquetage environnemental de type II Les 18 exigences particulières : 17.Une auto-déclaration doit être réévaluée et mise à jour si nécessaire afin de refléter les modifications technologiques, des produits concurrents ou autres circonstances susceptibles daffecter la véracité de la déclaration 18.Une auto-déclaration doit correspondre à la zone dans laquelle limpact sur lenvironnement correspondant se produit

29 ISO : Auto-déclaration Etiquetage environnemental de type II Les 17 termes couramment utilisés : CompostableMatériau « post-consommateur » DégradableMatériau recyclé Conçu pour être désassembléMatériau récupéré (pour valorisation) Allongement de la durée de vie dun produit Consommation réduite dénergie Energie récupéréeUtilisation réduite des ressources RecyclableConsommation réduite deau Contenu recycléRéutilisable Matériau « pré-consommateur »Rechargeable Réduction des déchets

30 ISO : Auto-déclaration Etiquetage environnemental de type II Recommandations concernant lutilisation des symboles : Un seul symbole décrit : la boucle de Möbius ce produit ou cet emballage contient 65 % de matières recyclées ce produit ou cet emballage est recyclable

31 Conforme à la norme Nouveau Dure 2 fois plus longtemps * ! * la nouvelle génération de piles Zigma+ dure 2 fois plus longtemps que notre gamme Zigma commercialisée depuis 1990 Nouveau Dure 2 fois plus longtemps * ! * la nouvelle génération de piles Zigma+ dure 2 fois plus longtemps que notre gamme Zigma commercialisée depuis 1990

32 Logos sans lien directe avec la norme Il signifie que lentreprise contribue aux coûts de valorisation des déchets demballages à destination des ménages. Il ne présume donc pas du recyclage effectif des emballages qui le portent. Ils servent à identifier les matériaux lors du tri des produits et emballages usagés pour faciliter leur recyclage. Ils nont donc aucune signification écologique spécifique

33 Logos qui nont pas de sens Logo qui fait référence aux forêts alors que la caractéristique vantée na rien à voir avec les arbres. Logo qui ne font que reprendre une obligation réglementaire Logo qui est vague ou imprécis

34 ISO : EPD - Ecoprofil Etiquetage environnemental de type III Sont basés sur des résultats danalyse du cycle de vie Traduisent les résultats de manière compréhensible et synthétique Permettent uniquement de comparer des produits remplissant la même fonction EPD du jeans

35 En comparaison : Type I14021 Type II14025 Type III ÉcolabelsAuto-déclaration Déclaration environnementale Éco-profil Répondre à des critères définis par organismes compétent (Global ecolabelling network) Rapide, partielle (monocritère) Complexe, complète ex: FDES Multi étape s multi critères Mono ou bi critères (recyclable, biodégradable,…) CV complet VérifiéeResponsabilité du producteurVérifiée ou non ACV optionnelle ACV obligatoire B to C B to B B to C B to B

36 En conclusion Ecolabel officiel : « ILS disent que je suis plus performant dun point de vue environnemental... » Auto-déclaration : « JE dis que je suis plus performant dun point de vue environnemental... » Eco-profil : « voici mes résultats, à VOUS de juger »


Télécharger ppt "La Communication Environnementale. Laquelle de ces communications est une communication environnementale ?"

Présentations similaires


Annonces Google