La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Hypertopic : une métasémiotique et un protocole pour le Web socio- sémantique Manuel Zacklad 1, Jean-Pierre Cahier 1, Aurélien Bénel 1, LHédi Zaher 1,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Hypertopic : une métasémiotique et un protocole pour le Web socio- sémantique Manuel Zacklad 1, Jean-Pierre Cahier 1, Aurélien Bénel 1, LHédi Zaher 1,"— Transcription de la présentation:

1 Hypertopic : une métasémiotique et un protocole pour le Web socio- sémantique Manuel Zacklad 1, Jean-Pierre Cahier 1, Aurélien Bénel 1, LHédi Zaher 1, Christophe Lejeune 2,1, Chao Zhou 1 Tech-CICO - Institut Charles Delaunay Université de Technologie de Troyes / CNRS (FRE 2848) 12 rue Marie Curie, Troyes Cedex, France {zacklad, cahier, benel, zaher, 2 CEMAD, 4000 Liège, Belgique

2 Plan Positionnement du Web socio-sémantique (W2S) Une vision de lIC entre navigation, requête et fouille (NRF) : recherche ouverte dinformation (RIO) La position dHyperTopic à la fois outil pour la navigation et outil pivot pour la RIO pour la Recherche Ouverte dInformation La métasémiotique HyperTopic Le protocole HyperTopic Exemples dapplications Un exemple de client HT Conclusion : positionnement par rapport au web sémantique

3 Informations diverses sur le Web socio sémantique (W2S) Origine Tech-CICO mais en cours de diffusion dans dautres équipes ;-) Article de clarification récent en ligne, conférence ACSI / CAIS : – Classification, thésaurus, ontologies, folksonomies : comparaisons du point de vue de la recherche ouverte dinformation (ROI). Présentation à la conférence « pragmatic web » Sans doute encore un nombre insuffisant de présentations internationales…

4 Positionnement de lIC IC est surtout une ingénierie des supports numériques de connaissances (Bachimont). Le rôle de lIC : – 1. concevoir des systèmes dorganisation des connaissances pour les supports documentaires (essentiellement associés au web) – 2. Faciliter lorientation dans les supports de connaissance (= information) dans le cadre dactivité denquête (conception, diagnotique, classification…) : recherche ouverte dinformation Différentes dimensions des connaissances, métier (juridique, médicale, ingéniérique…), sociale (personnes, institution…), esthétique (musique)…

5 Une enquête comporte des phases de RIO et des phases de mise en œuvre Démarche denquête (localisation/ accès, sélection/décision, synthèse/ conception) Phase de Recherche Ouverte dInformation Phase de mise en œuvre

6 Paradigmes daccès à linformation Requêtes basées sur des attributs standardisés – monde clos en partie analogue au monde réel, sémantique référentielle, schéma de base de donnée relationnelle ou objet, ontologies formelles Navigation en utilisant des attributs heuristiques (thèmes) – cartes de thèmes, sémantique rhétorico/herméneutique, réseau sémantique, ontologie sémiotique, hypertextes, premiers systèmes experts Fouille dans des ressources documentaires – moteurs de recherche, la sémantique dépend elle-même de la nature du document. – Mais le moteur peut utiliser lui-même deux types de sémantiques : référentielle sur des expressions dans la recherche de séquences, probabiliste (utilisation de la théorie de linformation)

7 Requêtes (web sémantique, bases de données…) – sémantique formelle ou référentielle Navigation (hypertexte, web socio sémantique…) – sémantique rhétorico- herméneutique Fouille (recherche de séquences, TAL, recherche statistiques…) - sémantique variable Recherche Ouverte dInformation (IC ++)

8 Web socio-sémantique : une vision du web Vision privilégiée du Web = instrument de gestion documentaire facilitant des transactions coopératives interpersonnelles éventuellement très asynchrones et distribuées entre des acteurs individuels et collectifs engagés dans des échanges, débats, controverses, relevant de domaines très variés. Les modalités et les outils de gestion des documents doivent être pour partie conçus par les acteurs engagés dans une coopération active.

9 Le web Socio Sémantique : des techniques relevant du paradigme de la navigation Les systèmes dorganisation des connaissances évolutifs requièrent des Systèmes dOrganisation des Connaissances relevant dune sémantique différente que la sémantique référentielle Accent mis davantage sur le « web visible » que sur le « web invisible ».

10 Les systèmes dorganisation des connaissances qui relèvent du W2S (navigation) Classification documentaires, thésaurus, ontologies sémiotiques… (structure hypertexte, annuaire internet, index…) construites par des gestionnaires de sites, des documentalistes, des ingénieurs de la connaissance avec la collaboration plus ou moins actives des usagers (folksonomies) Exemple dontologie sémiotique : des cartes de thèmes (Cahier, 2005) ou réseaux de description (Bénel, 2003) [niveau des ontologies différentielles définies de la méthodologie Archonte]

11 HyperTopic : système pivot pour la RIO

12 RIO, web socio sémantique & sémantique, IC Les méthodes de lIC contribuent à la recherche ouverte dinformation et devraient combiner les trois approches : navigation, requêtes formelles, fouille La recherche ouverte dinformation vise à caractériser une situation, une entité, un projet : nous parlerons dans la métasémiotique HyperTopic dun ITEM

13 Coopération entre différentes formes de caractérisation de lITEM correspondant à différents types de corrélation NAVIGATION REQUETE FOUILLE Système expert Système de gestion documentaire Système hypertexte

14 HyperTopic : système dorganisation des connaissances pour la navigation

15 HyperTopic : la métasémiotique Relève du paradigme de la navigation (browsing) Métasémiotique au sens de Hjemslev Une métasémiotique peut être vue comme une métalangue. – Mais celle-ci na rien à voir sur un plan épistémologique avec les métalangages de représentation des connaissances fondés sur la logique formelle et sa sémantique.

16 Métasémiotique HyperTopic et sémiotique tâche domaine Caractérise des expressions langagières selon leur fonction dans un processus dorganisation de linformation (on parle ditem, de thème, dattribut, de document ressource, etc.). Permet de réaliser des sémiotiques tâche-domaine, que lon peut considérer comme des modèles caractéristiques dun domaine et dune tâche, si lon comprend le terme de modèle dans le sens dune schématisation langagière et non dans celui de la logique formelle. Chez Hjelmslev, les métasémiotiques connotent des sémiotiques dénotatives, les langues. La dénotation na pas de portée référentielle directe puisquelle vise dabord un contenu, un signifié.

17 Une méta- sémiotique pour lenquête (HyperTopic) Une sémiotique constituée par des termes du domaine Des situations, des objets, Dénote Connote Thème Roman policier « Laiguille creuse » v Dénote Connote v Item Connote Vocabulaire de la métasémiotique Vocabulaire de la sémiotique tâche domaine La relation de dénotation en linguistique ne relève pas du paradigme référentiel de la logique formelle : relations signifié, signifiant, référent… les signifiants renvoient à un signifié, les signifiant forment un système, le sens dun terme (signifiant) dépend de son contexte (termes environnants…)

18 Catégories HT

19 Manuel Zacklad - Tech-CICO/UTT - ACSI- CAIS 19 Ressources Point de vue Thème Item Attributs standards Ressources Spécification référentielle : objets et concepts (requêtes logiques) Thématisation heuristique (liens hypertextes) Documentation de litem (fouille de texte) HyperTopic : trois approches de litem Ontologies sémiotiques (thèmes ou attributs heuristiques)

20 Modèle UML La modélisation UML de la métasémiotique a bien comme cest normal une portée référentielle puisquil sagit de permettre de gérer (au sens administratif) des listes dexpressions. Quand les expressions sont des thèmes, elles nont pas de portée référentielle directe. « Emission de variété », renvoie de manière non univoque à un signifié (qui varie selon les points de vue et les thèmes voisins), signifié qui peut renvoyer lui-même de manière non univoque à des référents.

21 Notion de point de vue Cest la diversité des formes de caractérisation de litem selon les communautés professionnelles, dintérêt, de pratiques ou les hypothèses en cours dexamen qui justifie le recours à plusieurs thématisations potentiellement concurrentes de litem (Bénel, 2003 et Cahier 2005). Cest également la multiplicité des points de vue qui structure le raisonnement heuristique en permettant selon les tâches de faire varier les caractérisations de litem. Dans les exemples canoniques du raisonnement diagnostic en médecine, un problème médical peut être décrit selon le point de vue des symptômes (point de vue des patients) ou selon celui des processus physiopathologiques en cause (point de vue des médecins).

22 Hypertopic : le protocole, dispositif pivot pour la recherche ouverte dinformation

23 Inférences pragmatiques au cours de la navigation La métasémiotique Hypertopic, est opérationnalisée à laide de XML Le protocole HT V 1.0 développé en REST permet de naviguer dans les ressources documentaires selon une logique hypertextuelle et facilite la recherche ouverte dinformation au sein des corpus. En assistant la navigation, le protocole Hypertopic permet de réaliser des associations entre thèmes, ressources documentaires et attributs standardisés, dont on peut considérer quelles relèvent dinférences pragmatiques correspondant à lexploitation dassociation heuristiques entre divers éléments.

24 Argos Agorae Porphyry Cassandre Sfqs* Qsdf sdqf Sfqs* Qsdf sdqf Protocole HyperTopic basé sur REST Sfqs* Qsdf sdqf Sfqs* Qsdf sdqf Sfqs* Qsdf sdqf Webdav Bdd Postgress SQL PhP, Ajax… Java

25 Exemples dapplications

26 Agorae FT (Cahier 2005) Porphyry Paestum (Bénel, 2006) DKN-SEQXAM (Zaher, 2006b) Cassandre (Erpicum & Lejeune 2005) Item Projet de R&D dans le domaine des télécoms Item Vase /Scène figurée /Élément figuratif Item Article scientifiqueItem Entretien sociologique Points de vue technologique; dusage; de loffre commerciale; du client ; etc. Points de vue Projets de recherche en archéologie et en histoire de lart Points de vue Ceux des différents membres du projet Points de vue Analyse sociologique des facteurs de mobilisation Attribut standard Date de début; statut du projet; etc. Attribut standard Musée ou collection privée, Numéro dinventaire Attribut standard Attributs bibliographiques standard Attribut standard Nom de l'acteur, date et lieu de l'entretien Thèmes IPV6; Services Web; voyages; santé; économies de bande passante, etc. (1500 thèmes) Thèmes Analyse de la forme du vase, des scènes figurées, de la technique de fabrication… Thèmes bacteria; bordetella spp; genome sequence; compartment, etc. (400 thèmes) Thèmes défi technique, distinction sociale, engagement politique, socialisation… Ressources Sites Web ou Pièces Jointes descriptifs du détail des projets Ressources Un dossier photo par vase, une photo par scène figurée, un fragment photo par élément figuratif Ressources Textes des articles, et fragments de ces textes Ressources Passages (textuel) de l'entretien

27 Le client HyperTopic Agoræ : exploration selon le point de vue des cursus de lUTT (a) point de vue (un établissement) (b) thème (un cursus) (b) sous-thèmes (des noms dUV et leurs problématiques),

28 (c) item (un cours), (d) attribut standard/valeur (auteur, dernière modification…) (e) ressource documentaire (ici des transparents). Les « Tags » permettent aux utilisateurs de proposer dautres sous-thèmes selon une méthode « ascendante ». Ceux-ci peuvent ensuite être intégrés aux ontologies sémiotiques associées aux points de vue.

29 Conclusion

30 HyperTopic un standard pour le web socio-sémantique (navigation) La proposition dun nouveau standard semble toujours une entreprise périlleuse tant la raison dêtre dun standard est précisément sa généralisation à un nombre toujours plus grand dutilisateurs. Premier argument : déjà ouvert sur les standards actuels du Web promus par le W3C : – technologies XML & recours au protocole HTTP (même si le W3C préfère SOAP à REST pour lécriture des services Web).

31 Pas dans la « logique » du cake… (2eme argument) La remontée vers les couches hautes du cake sappuie sur la sémantique formelle qui ne nous semble pouvoir exprimer quune petite partie des contenus sémiotiques véhiculés, notamment quand ceux-ci dépendent de facteur culturels et/ou font lobjet de débats. Utile pour traiter de certaines dimensions conventionnelles ou mesurables des artefacts échangés ou coproduits dans les transactions médiatisées : références administratives des dates, des lieux, des dénominations de personnes, des prix, nomenclatures anatomiques, dimensions et références de pièces mécaniques ou déléments chimiques, etc.

32 Sémantique rhétorico/herméneutique Web Formel très utile pour faciliter les usages référentiels (attributs standards) : ontologies justement nommées référentielles (Bachimont, 2004), prolongées par les ontologies computationnelles qui utilisent les langages orientés objet et logiques préconisés dans les couches hautes du Web Sémantique. Insuffisant quand les transactions coopératives ont une certaine complexité : attributs immatériels (confort, esthétique, fonction dusage, dimension culturelle…) Dans ces situations recourir plutôt aux approches rhétorique/herméneutique (Rastier, 2003) qui nous semblent compatibles avec les logiques de lenquête de la philosophie pragmatique dinspiration juridique (Dewey, 1938).


Télécharger ppt "Hypertopic : une métasémiotique et un protocole pour le Web socio- sémantique Manuel Zacklad 1, Jean-Pierre Cahier 1, Aurélien Bénel 1, LHédi Zaher 1,"

Présentations similaires


Annonces Google