La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Inciter les jeunes à risque à se lancer sur le marché du travail du XXI e siècle : lexpérience canadienne Décembre 2008 Direction des mesures actives demploi.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Inciter les jeunes à risque à se lancer sur le marché du travail du XXI e siècle : lexpérience canadienne Décembre 2008 Direction des mesures actives demploi."— Transcription de la présentation:

1 Inciter les jeunes à risque à se lancer sur le marché du travail du XXI e siècle : lexpérience canadienne Décembre 2008 Direction des mesures actives demploi Direction générale des compétences et de lemploi Ressources humaines et développement social Canada

2 2 La Stratégie emploi jeunesse (SEJ) du Canada La SEJ est une démarche denvergure réunissant dix ministères : Elle comprend trois programmes : – Objectif carrière Aider les diplômés de lenseignement postsecondaire à acquérir une expérience professionnelle liée à leur carrière. – Expérience emploi été Offrir des emplois dété aux élèves de lenseignement secondaire et postsecondaire. – Connexion compétences Aider les jeunes à risque à surmonter les obstacles à lemploi. Leur permettre dacquérir les compétences, les connaissances et lexpérience professionnelle dont ils ont besoin pour participer au marché du travail ou retourner aux études.

3 3 Une nouvelle façon daider les jeunes En 2003, la SEJ a été redéfinie en fonction de linformation et des connaissances acquises au cours de ses six premières années dexistence. La nouvelle approche est plus: – souple, car cest un fait admis que les jeunes ont des besoins de nature diverse; – adaptée aux besoins du marché régional. Le renouvellement de 2003 sest traduit par un recentrage de la SEJ, qui est désormais : – axée à la fois sur le perfectionnement des compétences et sur lexpérience professionnelle; – définie en fonction dun marché du travail où des groupes déterminés de jeunes sont associés à un chômage élevé (jeunes à risque).

4 4 Jeunes Autochtones + Faible participation (51,9 %) Faible emploi (40,7 %) Chômage élevé (21,6 %) + Recensement de Enquête sur la population active, Enquête sur la participation et les limitations dactivités, 2006 *** Statistique Canada, Enquête sur la population active, 2007 Jeunes immigrants + Faible emploi (49,4 %) Chômage élevé (14,4 %) Jeunes ni étudiants, ni en formation et sans emploi ++ Environ jeunes ne sont pas aux études et ne travaillent pas Jeunes avec incapacité +++ Faible participation (52 %) Chefs de famille monoparentale (15-24) avec enfants à la maison + Chômage élevé (21,9 %) Faible emploi (41,8 %) Écarts régionaux *** Chômage chez les jeunes plus élevé dans certaines régions, p. ex., - T.-N.-L. (20,2 %) - Sudbury (17,4 %) Connexion compétences – Aider les jeunes à risque Sintéresse aux nombreux besoins des jeunes à risque, c.-à-d. ceux et celles qui vivent des obstacles à lemploi. Les jeunes affichent une forte participation au marché du travail au Canada, mais certains groupes ont des difficultés liées au travail.

5 5 Connexion compétences – Conception et mise en œuvre Connexion compétences est un programme souple conçu pour répondre aux besoins nombreux des jeunes (p. ex., jeunes qui risquent de se retrouver dans un gang, qui ne se prévalent pas des services auxquels ils ont droit ou qui ne participent pas à la vie active.) Les interventions dans le cadre de Connexion compétences : – sont axées sur des projets et sont financées par lintermédiaire de tiers chargés de leur mise en oeuvre; – sont adaptées aux besoins du marché du travail de la région et à ceux des jeunes. Connexion compétences est une approche axée sur la clientèle et Connexion compétences est une approche axée sur la clientèle – basée sur des interventions sur mesure.

6 6 Évaluation Gestion de cas Planification axée sur la collectivité Interventions sur mesure Fonctionnement de Connexion compétences Les interventions sur mesure apportent tout un ensemble de services de soutien en vue de lemploi ou dun retour aux études. La gestion de cas aide les participants à établir un plan daction pour acquérir les compétences ou la formation qui leur manquent. La planification axée sur la collectivité permet de mieux définir et satisfaire les besoins liés à lintégration des jeunes au marché du travail de la région.

7 7 Avantages et résultats clés Connexion compétences atteint ses objectifs. Ce programme : – aide les jeunes à surmonter les obstacles à lemploi; – renforce les compétences dont les jeunes ont besoin pour décider de retourner aux études ou dobtenir un emploi; – a une incidence positive sur les gains annuels des jeunes. Résultats clés de : – clients servis; – 956 nouveaux accords; – 6448 clients ont trouvé un emploi; – 1359 clients sont retournés aux études.

8 8 Exemples de projets liés à Connexion compétences Breaking the Cycle: Youth Gang Exit and Youth Ambassador Leadership Employment Preparation Project (briser le cycle : sortie dun gang et programme dambassadeur jeunesse et demploi) – Toronto – Le projet vise une prise de contact avec les jeunes qui risquent de se retrouver dans un gang ou qui évoluent déjà en marge dun gang. – Les jeunes participent à des séances intensives de développement personnel qui portent sur les communications interpersonnelles, la résolution de conflits, le développement de la conscience communautaire, limpact de la violence et de la participation à un gang. Chance to Choose (la possibilité de choisir) – Vancouver – Le projet est axé sur le développement des compétences améliorant lemployabilité, par le service communautaire. – Les jeunes ont loccasion de concevoir un projet de service communautaire qui leur permet de perfectionner leurs compétences en dynamique de vie, en ce qui concerne notamment la prise de décisions, les communications interpersonnelles et le travail déquipe.

9 9 Exemples de projets liés à Connexion compétences (suite) PSJSPF (Programme de stages pour les jeunes dans le secteur public fédéral) : – créé en 1997 pour compléter la SEJ; – intégré à Connexion compétences en 2007; – financé par RHDSC (15 M$ par année); – mis en œuvre à léchelle nationale dans le cadre dun accord de contribution avec le YMCA de la région du Grand Toronto. Lobjectif de ce programme est de briser le cercle vicieux du « pas de travail, pas dexpérience; pas dexpérience, pas de travail ». Les jeunes à risque font des stages rémunérés dune durée de six à neuf mois dans la fonction publique fédérale pour : – améliorer leurs compétences liées à lemployabilité; – bénéficier de conseils demployés expérimentés qui leur servent de mentors. Le YMCA agit comme employeur et le réseau des YMCA locaux offre des services dévaluation, de gestion de cas et de consultation, des ateliers sur la recherche demploi, etc.


Télécharger ppt "Inciter les jeunes à risque à se lancer sur le marché du travail du XXI e siècle : lexpérience canadienne Décembre 2008 Direction des mesures actives demploi."

Présentations similaires


Annonces Google