La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Strasbourg, 30 novembre 2011 Éducation plurilingue et interculturelle Convergences entre langues de scolarisation Étude de cas : Le LUXEMBOURG.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Strasbourg, 30 novembre 2011 Éducation plurilingue et interculturelle Convergences entre langues de scolarisation Étude de cas : Le LUXEMBOURG."— Transcription de la présentation:

1 Strasbourg, 30 novembre 2011 Éducation plurilingue et interculturelle Convergences entre langues de scolarisation Étude de cas : Le LUXEMBOURG

2 Un système éducatif indépendant et interdépendant Le plurilinguisme dans léducation nationale au Grand-Duché de Luxembourg a ses racines dans lhistoire du pays : –La situation géographique du pays encerclé par 3 nations germanophones et francophones : LAllemagne, la Belgique et la France. –Lhistoire politique et sociale au cours des siècles précédents : occupation, indépendance, amputation des territoires francophones, accords économiques, pays co-fondateur de lUnion Européenne, terre dimmigration. –La langue vernaculaire : le luxembourgeois, francique mosellan proche de lallemand et constellé de mots dorigine latine et française. –Une université créée seulement en 1995 ; études universitaires en Allemagne, Belgique, France, Suisse et Grande-Bretagne. Strasbourg, 30 novembre 2011 Éducation plurilingue et interculturelle

3 Les langues à lécole luxembourgeoise Le luxembourgeois : Langue nationale, (à côté du français et de lallemand, langues officielles), Langue vernaculaire Langue de scolarisation à lenseignement précoce et préscolaire (de 3 à 6 ans) Outil de communication dans la société, à lécole et à lextérieur de celle-ci.

4 Strasbourg, 30 novembre 2011 Éducation plurilingue et interculturelle Les langues à lécole luxembourgeoise Lallemand : –Langue de scolarisation (alphabétisation) –Langue denseignement de toutes les matières à lécole primaire –Langue denseignement de la majeure partie de matières au cycle inférieur du secondaire, à lexception des mathématiques –Langue denseignement de la majeure partie de matières à lenseignement secondaire technique et professionnel.

5 Strasbourg, 30 novembre 2011 Éducation plurilingue et interculturelle Les langues à lécole luxembourgeoise Le français : –Deuxième langue apprise dès lâge de 7 ans, en 2 e année du primaire –Langue denseignement des mathématiques à lenseignement secondaire –Langue denseignement dune partie des matières au cycle supérieur de lenseignement technique (mathématiques, informatique, disciplines administratives et commerciales) –Langue denseignement de toutes les matières aux cycles moyen et supérieur du secondaire général –Langue dintégration et langue denseignement dans les classes daccueil, les classes dinsertion et les classes francophones (Régime Linguistique Spécifique)

6 Strasbourg, 30 novembre 2011 Éducation plurilingue et interculturelle Les langues à lécole luxembourgeoise Langlais : –3 e langue vivante apprise par tous les élèves à partir de 13 ans (2e année de lenseignement secondaire). Lespagnol, litalien, le portugais –4 e langue vivante choisie en option par les élèves de la section littéraire du cycle supérieur de lenseignement secondaire général et ceux de la formation professionnelle, secteur de lhôtellerie. Le latin : –Option à lenseignement secondaire général

7 Strasbourg, 30 novembre 2011 Éducation plurilingue et interculturelle

8 Les chiffres-clés de léducation nationale au Luxembourg Répartition des élèves par nationalités : non-luxembourgeois (en jaune) – luxembourgeois (en bleu)

9 Strasbourg, 30 novembre 2011 Éducation plurilingue et interculturelle Les chiffres-clés de léducation nationale au Luxembourg 2010 La répartition des élèves par nationalités

10 Strasbourg, 30 novembre 2011 Éducation plurilingue et interculturelle Les chiffres-clés de léducation nationale au Luxembourg 2010 La répartition des élèves par première langue parlée au domicile

11 Éducation plurilingue et interculturelle au Luxembourg La mixité et lhétérogénéité de lÉcole o Le Gouvernement luxembourgeois maintient le système éducatif trilingue traditionnel pour o assurer la cohésion sociale au sein de la population et o garantir laccès de tous les jeunes à une qualification académique ou professionnelle au Luxembourg et au-delà des frontières. Strasbourg, 30 novembre 2011 Éducation plurilingue et interculturelle

12 Le plurilinguisme des enseignants o À lécole fondamentale, tous les cours sont assurés par un enseignant unique qui maîtrise les 3 langues du pays. o Au secondaire, les professeurs de langues ont acquis leur degré universitaire et accompli la totalité ou au moins une partie de leurs études dans un pays où la langue cible est la langue nationale. o Les professeurs des matières non linguistiques, tout comme les professeurs de langues, maîtrisent les 3 langues du pays et ont fait leurs études universitaires dans un pays francophone ou germanophone. o Cette formation de base garantit une excellente utilisation des langues denseignement. Strasbourg, 30 novembre 2011 Éducation plurilingue et interculturelle

13 Le multilinguisme dans la salle de classe o Limmigration a entraîné une hétérogénéité dans la salle de classe qui exige de la part des enseignants une différenciation accrue pour tenir compte des besoins des élèves, ce qui est pour le moment un challenge non négligeable. o Cependant ce multilinguisme crée aussi une émulation favorisant la communication et lapprentissage : o les lusophones enrichissent le cours en langue française par leur facilité à passer de leur langue maternelle au français. o Les élèves de langue maternelle luxembourgeoise, grâce à leur capacité de communication en allemand, sont des partenaires précieux dans les échanges en allemand avec leurs camarades dorigine étrangère. o Il est vrai aussi que cette hétérogénéité peut poser de multiples problèmes qui sont loin dêtre résolus ! Strasbourg, 30 novembre 2011 Éducation plurilingue et interculturelle

14 La société plurilingue, loffre culturelle et les médias o Toutes les langues, y compris langlais, sont présentes dans la société luxembourgeoise. o À Luxembourg, capitale européenne dun pays tri- voire quadrilingue, loffre culturelle est multilingue : les films sont en version originale sous-titrée en français et/ou allemand ; les spectacles sont joués par des troupes nationales ou internationales dans les 4 langues. o Les radios et chaînes de télévision, tout comme les journaux et les livres dauteurs sont accessibles dans toutes les langues présentes dans le pays. o Les enseignants travaillent en partie avec des manuels importés dAllemagne, de France ou de Belgique, et ils peuvent avoir recours à tout moment à des documents authentiques dans la ou les langues de lécole. Strasbourg, 30 novembre 2011 Éducation plurilingue et interculturelle

15 La scolarisation des enfants immigrés o Un service du ministère de léducation nationale (CASNA) a pour mission la scolarisation des enfants immigrés afin dintégrer les enfants nouvellement arrivés au système déducation national et de permettre aux enfants issus de limmigration dobtenir des formations, des certifications et des diplômes de fin détudes, même sils ne maîtrisent pas toutes les langues denseignement au même niveau : Classes daccueil pour primo-arrivants Classes dintégration francophones Classes « Allemand langue étrangère » Classes à régime linguistique spécifique (certifications et diplômes nationaux en français) Classes internationales avec baccalauréat international (BI) francophone et anglophone. Strasbourg,30 novembre 2011 Éducation plurilingue et interculturelle


Télécharger ppt "Strasbourg, 30 novembre 2011 Éducation plurilingue et interculturelle Convergences entre langues de scolarisation Étude de cas : Le LUXEMBOURG."

Présentations similaires


Annonces Google