La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Télémédecine Pr. François KOHLER

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Télémédecine Pr. François KOHLER"— Transcription de la présentation:

1 1 Télémédecine Pr. François KOHLER

2 2 Définition et domaines « Exercice de la médecine à distance » Domaines –Télé-consultation et télé-diagnostic –Télé-expertise –Télé-surveillance –Télé-coopération –Télé-enseignement

3 3 Téléconsultation Possibilité pour un patient daccéder directement à distance à une consultation médicale ou paramédicale –Moyens ‡ Utilisation du téléphone : exemple USA ‡ Utilisation dune salle de consultation virtuelle –Attendus ‡ Diagnostic ‡ Prescription

4 4 Téléexpertise Possibilité pour un professionnel de santé dobtenir à distance un avis sur le cas dun patient –Avec ou sans la participation du patient –Nécessite le plus souvent la mise en commun du dossier médical multimédia du patient ‡ Texte : examens de biologie ‡ Images fixes : radiographies ‡ Images animées : échographies ‡ Sons : auscultation, doppler –Nécessite parfois le retraitement des données initiales ‡ Reconstruction 3D en IRM –Serait utilement accompagnée de télémanipulation ‡ Echographie

5 5 Télésurveillance Surveillance à distance dun patient –Généralisation du problème observé en réanimation à un patient distant en particulier à son domicile –Exemple ‡ Surveillance de la dialyse à domicile dun insuffisant rénal chronique –Nécessite un équipement « abordable » chez le patient ‡ Prix ‡ Complexité et maîtrise par un patient

6 6 Télécoopération Travail à plusieurs équipes distantes sur le cas dun patient Exemple : –Visiostaff : débats multidisciplinaires autour du dossier dun patient en vue dune décision collective –Partage dexpertise et de moyens dans le cadre de la simulation dirradiation dune tumeur entre un hôpital disposant des appareillages de stéréotaxie et dun hôpital disposant des moyens de simulation Nécessite : –Le partage dun dossier médical multimédia –Linteropérabilité des systèmes

7 7 Téléenseignement Apprentissage interactif à distance Différents aspects –Mise en commun doutils pour les enseignants pour réaliser leur cours –Mise en commun de base de données élémentaires de références ‡ Base de référence dimages médicale ‡ Cas cliniques ‡ APP et ARC –Réalisation denseignements à distance ‡ En formation initiale ‡ En formation continue

8 8 Technologies Analogiques –Radio, télévision Communications traditionnelles –Téléphone –Minitel –Visioconférence L'introduction de l'informatique dans les hôpitaux, les cliniques et les cabinets médicaux via la transmission des feuilles de soins électroniques, est en voie de modifier profondément les pratiques médicales et les conditions d'accès aux soins

9 9 Avec quelles contraintes Quels modèles sociaux –Respect de la vie privée, déontologie médicale, sécurité des patients doivent être préservés. –Dans le cadre du développement des réseaux de santé Quels mécanismes de régulation –Aspects juridiques –Évaluation –Quels modèles économiques Quelles plate-formes techniques

10 10 La télémédecine Un service et un marché

11 11 La télémdecine Un autre mode dexercice

12 12 La télémédecine Une explosion de service via Internet

13 13 La télémédecine en France 1996 –63 propositions de projets déposées au guichet des "autoroutes de l'information" et au guichet du Conseil de l'Informatique Hospitalière et de Santé (CIHS) 200 réponses à une enquête réalisée dans les établissements publics de soins. 166 applications ou projets de télémédecine, –41 applications en exploitation, – 59 en cours de développement – 66 projets

14 14 La télémédecine en France Quels professionnels ?

15 15 La télémédecine en France Pour qui ?

16 16 La télémédecine en France Quelle répartition géographique

17 17 La télémédecine dans lEst Alsace –CH Mulhouse : Projet : Alsace1 - Transfert d'images de radiologie (scanners, IRM, angiographies, tables télécommandées numérisées) en chirurgie cardiaque et neurochirurgie. Couverture: Locale - Spécialités: Chirurgie cardiaque, neuroradiologie –IRCAD Strasbourg : Projet : Alsace2 - Station de visioconférence permettant l'échange d'informations sonores et visuelles en chirurgie. Couverture: Régionale - Spécialités: Cancéro Chirurgie digestive –HUS Strasbourg :Projet : CRISTAL -Télémédecine périnatale. Réseau régional de gynécologie, obstétrique, pédiatrie et chirurgie pédiatrique. Couverture: Régionale - Spécialités: Gynécologie, obstétrique, pédiatrie, chirurgie pédiatrique

18 18 La télémédecine dans lEst Bourgogne –CHRU Dijon : ‡ Bourgogne1 - Développement et expérimentation d'un prototype de télécardiologie sur ATM. Couverture: Régionale - Spécialités: Cardiologie ‡ TELEMEDITS - Réseau d'experts français en anatomo-cyto-pathologie et radiologie pour établir des diagnostics à distance. Couverture: Internationale ‡ TRANSPATH - Réseau d'images de dermatologie et anapath. Couverture: Nationale - Spécialités: Dermatologie, Anapath –Vallée d'images - Formation pluri-disciplinaire par la télémédecine. Couverture: Régionale - Spécialités: Formation –En exploitation : EUROPATH - Transmission de données médicales pour l'harmonisation et l'organisation des réseaux par le codage des lésions, l'inter-opérabilité (trans-codage ADICAP/SNOMED, etc.). Couverture: Européenne - Spécialités: Anapath –En exploitation : RESINTEL - Diffusion internationale d'un système inter- opérable, multi-média, pluridisciplinaire d'anatomocytopathologie, de parasitologie, bactériologie, immunologie,... Couverture: Internationale - Spécialités: Anapath Parasitologie Bactériologie Immunologie Imagerie Dermatologie

19 19 La télémédecine dans lEst Champagne-Ardenne –CHRU Reims : ‡ CA2 - Archivage d'imagerie. Couverture: Interne - Spécialités: Imagerie ‡ Thyroïde - Communication entre acteurs du diagnostic, traitement et suivi des pathologies de la thyroïde. Couverture: Locale - Spécialités: Chirurgie, Imagerie, anapath, médecine nucléaire, cancérologie ‡ En exploitation : CA1 - Expertise en neurochirurgie. Couverture: Régionale - Spécialités: Neuroradiologie

20 20 La télémédecine dans lEst Franche-Comté –CHRU Besançon : ‡ FC3 - Transfert d'images vidéo pour interprétation à distance et décision de transfert. Couverture: Régionale - Spécialités: Urgence pédiatrie ‡ LUMIERE - Réseau Intranet à Besançon pour le transfert de dossiers et d'images. Couverture: Locale - Spécialités: Réseau Ville Hôpital ‡ FC2 - Transfert d'images de scanner. Couverture: Régionale - Spécialités: Neuroradiologie ‡ En exploitation : PEDIATEL - Mise à disposition du public de données sur le suivi pédiatrique. Couverture: Locale - Spécialités: Pédiatrie Réseau Ville Hôpital –CH Lons ‡ FC1 - Transfert d'images de scanner. Couverture: Régionale - Spécialités: Neuroradiologie

21 21 La télémédecine dans lEst Lorraine –CHR Metz-Thionville ‡ Lorraine2 - Réseau lorrain de télémédecine périnatale et gynécologique. Couverture: Régionale - Spécialités: Périnatalité, Obstétrique, Formation –CHU Nancy ‡ En exploitation depuis 5 ans : Lorraine1 - Réseau d'imagerie médicale en région Lorraine. Aide à la décision de transfert. Couverture: Régionale - Spécialités: Neuroradiologie Imagerie

22 22 Aspects techniques Réseaux –Utilisation des standards dérivés de linternet Présentation des données –XML ? Sémantiques, normes et nomenclatures –Pléthores de normes ‡ Propriétaires ‡ HL7, Hprim, HISA… En dehors de secteurs spécifiques comme la radiologie où DICOM sest imposé, la plus grande désorganisation existe même pour des données élémentaires comme lidentité du patient ou du médecin.

23 23 Le Réseau Santé Social Un réseau privatif sécurisé pour la santé ouvert sur lextérieur Sappuyant sur les standards Internet –Diminuer les coûts dusage –Catalyser les développements industriels Permettant la connexion individuelle ou de réseau tiers selon des principes déquité dans le respect de procédure dagrément Offrant un bouquet de services

24 24 Le Réseau santé social Court historique –Novembre 1996 : Rapport Rosemarin –Dissociation du Réseau / assurance maladie Janvier 1997 : Création du CSSIS Septembre 1998 : Signature de la concession

25 25 Le Réseau santé social Intra-Net Santé Social AMO AMC Ministère... SAS

26 26 Les cartes CP_ Le GIP CPS –Lidentification des professionnels –La famille CP_ ‡ La CPS : carte de professionnel de santé ‡ La CPF : carte de professionnel en formation ‡ La CDE : carte de directeur d'établissement ‡ La CPE : carte de personnel d'établissement ‡ La CSA : carte de serveur applicatif ‡ La CPA : carte de personnel autorisé

27 27 Les cartes SESAM-VITAL SESAM VITAL 1 SESAM VITAL 2

28 28 Le RSS Principes : –Intranet sécurisé –Destiné à tous les professionnels de santé ‡ Médecins mais aussi pharmaciens, dentistes, infirmières, kiné…, administratifs (DH.)… –Services de base ‡ Messagerie sécurisée –Authentification, non répudiation, intégrité ‡ Annuaire sécurisé ‡ Transmission des FSE ‡ Accès à internet –Services à valeur ajoutée ‡ Proposés par les professionnels pour les professionnels ‡ Agrément –Comité d agrément –Concession de services publics

29 29 Le RSS CEGETE/RSS

30 30 Raccordement Individuel : –micro-ordinateur avec lecteurs CPS, Sesam, carte bancaire –modem RTC, numeris, ADSL Réseau associé –Raccordement permanent –Cahier des charges à respecter pour la sécurité –Problèmes pouvant survenir : ‡ Inter-opérabilité de la messagerie (chiffrement…) ‡ Accès aux applications

31 31 Déploiement Le Réseau santé social est ouvert partout en France –Prévue au mois de février 1999, la couverture de l'ensemble de la France métropolitaine par les points d'accès est effective depuis le 1er novembre –Offre spéciale dabonnement est proposée à ceux ne possédant pas encore leur CPS. Le déploiement des CPS – Depuis la mi-décembre 1998, la CPS peut être demandée et obtenue dans l´ensemble de la France métropolitaine. ‡ Professionnel de Santé non médecin : CPAM de rattachement tant Le déploiement des cartes Vitale –Vitale 1 et 2 –Tous les assurés sociaux disposent aujourd'hui d'une carte Vitale.

32 32 Outils disponibles Le Réseau santé social met à la disposition un espace sécurisé – pour communiquer, échanger des informations, ‡ des données, ‡ de l'imagerie, ‡ partager des connaissances, – grâce à l'utilisation des technologies standards Internet (TCP/IP). Les services –La sécurité –La messagerie médicale sécurisée –L'annuaire des abonnés –Un carnet d'adresses électronique –La transmission des FSE –L'accès à Internet –Les services à valeur ajoutée

33 33 Les abonnés 10% par mois en Août 2002

34 34 Répartition par spécialités Hors hôpital

35 35 La transmission des FSE Une vitesse de croisière dans laugmentation

36 36 Le parcours dune FSE Principe

37 37 Le parcours dune FSE Chez le médecin

38 38 Le parcours dune FSE Chez le pharmacien

39 39 Le parcours dune FSE Chez le patient

40 40 Le parcours dune FSE Chez le professionnel de santé non abonné au RSS

41 41 Les services à valeur ajoutée Fournisseurs de services : –agréés par le Ministère de l'Emploi et de la Solidarité. –Ces services sont destinés aussi bien aux Professionnels de Santé travaillant individuellement qu'à ceux déjà organisés en réseau.

42 42 Les services à valeur ajoutée Des services destinés à une pratique plus individuelle de la médecine –Actualités médicales –Actualité du médicament –Bases de données (cliniques, médicaments, iconographie, toxicologie...) –Formation Médicale Continue (FMC) –Pharmacovigilance en ligne –Télétransmission des Feuilles de Soins –Alertes sanitaires –Aide au diagnostic et à la prescription

43 43 Les services à valeur ajoutée Des services destinés à être utilisés en réseau : –Echanges normalisés (résultats d'analyses biologiques, clichés médicaux...) –Dossier patient partagé (hiérarchisation des accès aux informations, discussion de cas cliniques) –Télémédecine Programmation des soins – Forums de discussion spécialisés et partagés –Services de discussion en direct –Agenda " Santé " partagé

44 44 Des entreprises partenaires Y compris en Lorraine

45 45 Des offres concurrentes : Liberalis –Réseau uniquement de médecins libéraux –Technologie « propriétaire » (Lotus Note) –Problèmes : –Conformité de certains projets à la réglementation (FSE) Interopérabilité avec le RSS –Liaison Ville-Hôpital Concurrence, stimulation

46 46 Lavenir : Internet sécurisé ou Intranet ? Standards de sécurisation liés au commerce électronique Intranet / Internet

47 47 Points émergents Droits du patient –Le patient propriétaire de son dossier : ‡ Actuellement le patient peut accéder directement à son dossier (cf cours sur le dossier). Les dossiers sont propriété de létablissement de santé ou du médecin libéral. ‡ Le médecin doit informer le patient du contenu du dossier dans le respect du code de la santé avec des obligations non dérogatoires pour certaines pathologies : VIH par exemple. ‡ Le patient peut sopposer à ce que certaines informations se trouvent dans son dossier et peut en protéger laccès (Vital 2) –Les projets actuels visent à rendre le patient propriétaire de son dossier ‡ Entrepôts de données et « médecins notaires »

48 48 Conclusions De la télémédecine historique à lintégration des NTIC Du matériel et logiciel spécifique à des standards du marché Dapproches de pionniers à une régulation réglementaire et économique Dune approche locale, régionale, nationale à une mondialisation


Télécharger ppt "1 Télémédecine Pr. François KOHLER"

Présentations similaires


Annonces Google