La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Etre témoin despérance auprès des jeunes daujourdhui : Quelle posture éducative, pour quels jeunes? Le Mans, journée Objectif Jeunes, le 25 septembre 2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Etre témoin despérance auprès des jeunes daujourdhui : Quelle posture éducative, pour quels jeunes? Le Mans, journée Objectif Jeunes, le 25 septembre 2012."— Transcription de la présentation:

1 Etre témoin despérance auprès des jeunes daujourdhui : Quelle posture éducative, pour quels jeunes? Le Mans, journée Objectif Jeunes, le 25 septembre 2012 Sr Nathalie Becquart, xavière, Directrice du SNEJV ( Service national pour lévangélisation des jeunes et pour les vocations)

2 Echos dune marche avec les jeunes La jeunesse : une période de transformation

3 Plan Introduction : démarche et problématique 1.Le contexte : les jeunes, la pastorale aujourdhui 2.La relation éducative : éclairages 3.Repères et moyens pour les responsables Conclusion

4 Introduction Approche et démarche (Expérience-Réflexion-action-Evaluation) Sujet central qui touche de la vie et de lhumain Pas déducation, de pastorale des jeunes hors de la relation éducative Acuité encore plus forte dans contexte daujourdhui où : 1.repères éducatifs souvent mis à mal style 2.forme de lexpression de la foi Tout aussi important que contenu de la foi

5 I - Le contexte Société mondialisée et plurielle Société de linformation/la communication Société du savoir partagé Monde complexe et fragile Crise économique et insertion difficile Avenir incertain et imprévisible, peurs Jeunesse en mal davenir Recomposition des liens familiaux Inégalités et pauvretés

6 Lindividu numérique : un communicant relationnel horizontal acteur web2.0 La société numérique : Réarticulation individu/groupe, grammaire des liens à réinventer et apprendre Une révolution culturelle, anthropologique et sociale Cf Michel Serres « Petit poucet et petite poucette » I - Le contexte Lindividu et la société numérique

7 I - Le contexte Le contexte éducatif français Une pression forte de la réussite Poids très important du diplôme est anxiogène Manque de confiance, peur de lavenir Déterminants sociaux et cloisonnements Distorsion entre niveau diplôme et niveau offre emploi, frustration sociale car sentiment dun système bloqué

8 I- Le contexte Lindividu démocratique Individu post-moderne libre et autonome qui choisit tout Met laccent sur lexpérience subjective et les relations Loi du désir Manière de faire, forme, prime sur le contenu Saccentue la dimension langagière et communicationnelle de lexpérience de foi

9 Le contexte : une nouvelle logique de construction personnelle De la logique dappartenance à la logique didentité De la construction par reproduction à la construction par expérimentation Liberté et mobilité/Expérience et utilitarisme Problématique de lidentité : Indétermination Fragilisation crise Changement de forme communautaire

10 Le contexte : une nouvelle logique de construction personnelle Subjectivation du bien et du vrai expérimentation utilitarisme pragmatisme relativisme Authenticité relationisme

11 Le contexte : une nouvelle logique de construction personnelle Cohérence « psychologique » et non dogmatique enjeu de la constitution du sujet, construction du soi Validation du croire nest plus de type institutionnel mais de type mutuel relationisme Importance de la réassurance par la reconnaissance mutuelle

12 Primat de la communication en réseaux Primat des projets et évènements sur les structures Primat du charisme et des personnes sur les fonctions La relation éducative devient centrale I - Le contexte Le contexte pastoral

13 II La relation éducative Une conception chrétienne de lhomme : Lhomme un être sans cesse en devenir, en genèse, nait et renait Nécessité dapprendre le métier dhomme Devenir un sujet unique et singulier Lhomme est un mystère, surgissement de la vie non objectivable Lhomme est corps et langage

14 Le rôle clé des éducateurs: Paternité et filiation : Etre humain ne se construit pas tout seul, se reçoit des autres - des « jardiniers qui arrosent » et non des sculpteurs qui façonnent pour aider à se tenir dans un désir de croissance et une posture dapprentissage

15 Postulats La relation éducative est originale et spécifique Connecteur entre les générations Un espace, un cadre (éducation formelle /non formelle) Je/tu altérité

16 Postulats La vie en partage La parole en partage La liberté en partage La foi en partage Lavenir en partage

17 Eclairage philosophique Paul Ricoeur : personne et communauté la triade éthique « vivre avec et pour autrui dans des institutions justes » : estime de soi, sollicitude, institutions justes Relations interpersonnelles = amitié Relations institutionnelles = justice Dissymétrie originaire et réciprocité La parole comme tiers Confrontation/conflit inhérent à la relation pédagogique La reconnaissance : constitution réciproque

18 Eclairage théologique La pédagogie divine : Posture éducative : un engagement fondé dans lengagement de Dieu dans le monde envers les hommes Lamitié de Dieu avec les hommes « ce qui est premier, cest lamour prévenant de Dieu qui vient à la rencontre de lhomme, qui le rejoint et chemine avec lui sans jamais forcer sa liberté, mais en frappant à la porte pour demander lhospitalité. La vérité de Dieu, cest son engagement pour nous, par amour. Et le geste de cet amour, cest dinstaurer une relation, dengager un dialogue, de proposer une alliance » JM Aveline

19 Le rêve de Jérusalem, Card Martini, DDB 2009 « La communication entre les générations doit saméliorer, car elles ont beaucoup à se dire lune à lautre. Elles ne doivent pas nécessairement être du même avis, mais surtout se provoquer et se faire avancer mutuellement sur le chemin vers Dieu. La plus grande épreuve de lEglise dans la société dabondance, cest-à-dire en Occident, réside à coup sûr dans le fait que cette communication est devenue faible. Ce qui importe, cest le dialogue entre jeunes et vieux, entre la tradition et les problèmes modernes »

20 LEsprit-Saint au cœur de la posture éducative Aider les jeunes à écouter le maître intérieur Accompagner un cheminement Accompagner les traversées, la transformation, les crises, le combat spirituel Respecter la liberté

21 La visée Former la conscience et le jugement personnel Aider chacun à trouver sa place dans lEglise et dans la société Aider chacun et découvrir et répondre à lappel singulier du Seigneur pour lui Aider chacun à advenir sujet libre, bon et vrai Eduquer au bonheur et à la sainteté

22 La posture éducative Au service de la croissance humaine et spirituelle de chaque jeune Au service du travail de lEsprit en chacun Au service de la relation personnelle de chacun avec Dieu et au service de la construction de la communauté Au service du développement de tout le jeune et de tous les jeunes

23 Les bases de la relation éducative Les 3 interdits fondamentaux Interdit de la violence Interdit du mensonge Interdit de la fusion La juste distance = la chasteté Laltérité – lautorité – la loi Lamour – le respect un regard qui espère

24 Le rôle déducateur Eduquer, cest entrer dans le monde du jeune pour cheminer avec lui et lemmener ailleurs Cohérence éducative : jeune a besoin dun entourage éducatif cohérent, une équipe « dadultes » qui travaillent dans le même sens Apprentissage éducatif se joue dans la relation, linteraction, la coopération entre lenfant/le jeune et ladulte Eveiller la confiance, Accueillir chacun là où il en est, tel quil est Accueillir lautre dans sa globalité (développement intégral de lhomme) et ses liens

25 Le rôle de témoin Témoin despérance Ainé dans la foi Frère et sœur en Christ Maître/disciple « ni coach, ni thérapeute, ni gourou, laccompagnateur un guide fraternel»

26 Educateur et témoin Etre référé au tiers de la loi commune du langage: langage qui fait advenir lhomme Langage et expérience spirituelle : Interpréter lavénement du sujet croyant : Mettre des mots, donner les mots, initier au langage symbolique Essentiel en-deça et au-delà du langage, se transmet à travers nous, à notre insue : Transmission par le corps, par linconscient

27 FOI/CONFIANCE DISCERNEMENT CONVERSION/TRANSFORMATION La foule - Les disciples - Les apôtres II - Repères et moyens

28 Les attitudes clé Bienveillance Ecoute – dialogue - parole Confiance en soi, en lautre Foi en Dieu, en lautre Lâcher prise, dessaisissement, effacement Renoncement à la toute-puissance Autorité Chasteté Douceur et exigence Implication personnelle et juste distance Révéler les talents, valoriser, encourager,

29 Figures bibliques Moïse Jean-Baptiste Le Christ LEsprit-Saint

30 Des moyens Léquipe : Inscription dans un jeu de relations : pas de bonne posture éducative tout seul La relecture, laccompagnement, le discernement La supervision, groupes de parole, groupes danalyse de sa pratique éducative Le travail sur soi, la formation aux savoirs- êtres, Des bases de décryptages psychologiques, sociologiques et spirituels Développer ses charismes!

31 Senraciner spirituellement dans le mystère pascal Aller au cœur de la foi : Passion/Résurrection La prière, la Parole de Dieu La vie spirituelle Tenir dans les tempêtes et le combat spirituel Espérance comme capacité humaine à introduire du neuf, à rouvrir le présent, à créer et construire lavenir librement à partir dun passé intégré

32 Découvrir et proposer des figures despérance Pour découvrir « le secret de lespérance » Geneviève de Gaulle Les moines de Tibbérhine Claire Ly Etty Hillesum

33 Conclusion Éducation pour déployer toutes les énergies spirituelles et créatrices de chacun Educateur créateur Lart : accent sur la singularité de chacun

34 Témoin despérance Passeur de la confiance Pour éduquer à lart de vivre en chrétien dans la société daujourdhui! Et conduire la soif des jeunes vers la Source

35 Conclusion Un cadre pour une expérience gratuité et itinéraire la pédagogie du choix la pédagogie dinitiation Relation éducative et cadre institutionnel

36 Conclusion Relier intériorité et extériorité Dimension politique et sociale de léducation Acte éducatif a un impact social et politique Acte éducatif tient ensemble les dimensions mystiques et politiques

37 CONCLUSION Enjeux ecclésiaux et sociaux Accent sur les relations place centrale du symbolique et de la gratuité Faire découvrir un Dieu trinitaire, auto communication en lui-même, Dieu dialogal Eglise communion, sujets uniques advenant les uns par les autres Participer à la construction du lien social et au vivre ensemble dans notre société Eglise en émergence, inachevée = image de la Pentecôte

38 Bibliographie Jean-Marie Petitclerc, La violence et les jeunes, Salvator 1999 Jean-Marie Petitclerc, Enfermer ou éduquer, Dunod 2005 Alexandre Jollien, Le métier dhomme, PUF 1998 Marguerite Léna, Lesprit de léducation, Desclée 1991 Marguerite Léna, le passage du témoin, Parole et silence 1999 Michel Serres : les nouveaux défis de léducation Christine Aulenbacher et Robert Moldo, « ni coach, ni thérapeute, ni gourou, laccompagnateur un guide fraternel, Médiaspaul 2010 Dominique Sadoux, le doigt de Jean-Baptiste : propos sur laccompagnement spirituel, DDB 1997 Carlo Maria Martini, le rêve de Jérusalem (entretiens sur la foi, les jeunes et lEglise » Aujourdhui, lévangélisation des jeunes, Actes des Assises nationales (nov 2010), N)14 Eglise et Vocations, Mai 2011


Télécharger ppt "Etre témoin despérance auprès des jeunes daujourdhui : Quelle posture éducative, pour quels jeunes? Le Mans, journée Objectif Jeunes, le 25 septembre 2012."

Présentations similaires


Annonces Google