La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

M.E.D.A.L. Module dEnseignement à Distance pour lArchitecture Logicielle Alain VAILLY Diapositive n° 1 IUP MIAGE - Université de NANTES IUP-MIAGE 1ère.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "M.E.D.A.L. Module dEnseignement à Distance pour lArchitecture Logicielle Alain VAILLY Diapositive n° 1 IUP MIAGE - Université de NANTES IUP-MIAGE 1ère."— Transcription de la présentation:

1 M.E.D.A.L. Module dEnseignement à Distance pour lArchitecture Logicielle Alain VAILLY Diapositive n° 1 IUP MIAGE - Université de NANTES IUP-MIAGE 1ère année Les modèles de traitement de Merise (1)

2 MEDAL Alain VAILLY Diapositive n° 2 Cours magistral Contexte Auto-évaluation Exercices Corrigés des exercices Références Evaluation IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Etudes de cas

3 comportements Alain VAILLY Diapositive n° 3 IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Cours magistral - le modèle E-A-P - les modèles de traitement de Merise informations fonctions - le modèle relationnel 1) Introduction 2) Les différents modèles 3) Modèle Conceptuel des Traitements 4) Modèle Organisationnel des Traitements 5) Conclusion PLAN - les réseaux de PETRI

4 Alain VAILLY Diapositive n° 4 IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Cours magistral 1) Introduction 2) Les différents modèles 3) Modèle Conceptuel des Traitements 4) Modèle Organisationnel des Traitements 5) Conclusion PLAN

5 Alain VAILLY Diapositive n° 5 IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Cours magistral 1) Introduction 2) Les différents modèles 3) Modèle Conceptuel des Traitements 4) Modèle Organisationnel des Traitements 5) Conclusion PLAN

6 Alain VAILLY Diapositive n° 6 IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Cours magistral PLAN 1) Introduction 2) Les différents modèles 3) Modèle Conceptuel des Traitements 4) Modèle Organisationnel des Traitements 5) Conclusion

7 Alain VAILLY Diapositive n° 7 IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Cours magistral 1) Introduction PLAN 2) Les différents modèles 3) Modèle Conceptuel des Traitements 4) Modèle Organisationnel des Traitements 5) Conclusion

8 Alain VAILLY Diapositive n° 8 IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Cours magistral 1) Introduction PLAN 3) Modèle Conceptuel des Traitements 4) Modèle Organisationnel des Traitements 5) Conclusion 2) Les différents modèles

9 Alain VAILLY Diapositive n° 9 IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Cours magistral 1) Introduction PLAN 4) Modèle Organisationnel des Traitements 5) Conclusion 2) Les différents modèles 3) Modèle Conceptuel des Traitements

10 Alain VAILLY Diapositive n° 10 IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Cours magistral 1) Introduction PLAN 5) Conclusion 2) Les différents modèles 3) Modèle Conceptuel des Traitements 4) Modèle Organisationnel des Traitements

11 Alain VAILLY Diapositive n° 11 IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Cours magistral 1) Introduction PLAN 5) Conclusion 2) Les différents modèles 4) Modèle Organisationnel des Traitements 3) Modèle Conceptuel des Traitements

12 Alain VAILLY Diapositive n° 12 IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Cours magistral 5) Conclusion PLAN 4) Modèle Organisationnel des Traitements 2) Les différents modèles 4.1) Création 4.2) Adaptations 3.1) Notions de base 3.2) Extensions 3.3) Dynamique des MCT 3.4) Normalisation 3.5) Utilisation 3.6) Erreurs à éviter 2.1) Graphes de flux 2.2) Diagrammes des flux 2.3) Modèle des flux 2.4) Diagrammes divers 2.5) Synthèse 1) Introduction 5) Conclusion 3) Modèle Conceptuel des Traitements

13 Alain VAILLY Diapositive n° 13 1) Introduction IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. La méthode Merise comporte deux « volets », un premier concernant la structuration des données et un second abordant la description des traitements. Il sagit ici du second. « modèles » anciens, assez peu utilisés… quoique utiles ! non normalisés, hélas ! - un grand flou sur les notations, - une certaine cacophonie dans les appellations. description des fonctions dun système

14 Alain VAILLY Diapositive n° 14 2) Les différents modèles IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. cest le b… quoi ! - graphes des flux, - diagrammes des flux, - modèle des flux, - diagrammes divers. TOUS ces modèles ont été publiés et associés, par un ou plusieurs auteurs, à la méthode Merise ! Il y a, du fait de labsence de « norme » Merise, de nombreux modèles de traitement, certains ayant des noms différents et une forme identique, dautres des noms identiques et des formes différentes. Quant aux concepts sous-jacents...

15 Alain VAILLY Diapositive n° 15 2) Les différents modèles 2.1) Graphes des flux IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Graphe des flux (1) CATALOGUECOMMANDELIVRAISON COMMANDE REAPPRO. VENTE PRIX NORMAL RETOUR MARCH. VENTE SOLDEE FLUX

16 Alain VAILLY Diapositive n° 16 2) Les différents modèles 2.1) Graphes des flux IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Le flux A est suivi du flux B. Le flux B découle du flux A. Quelque part « sur » les arcs, il y a un processeur qui, à la réception dun flux A, « fait » quelque chose et envoie un flux B. AB Ce schéma décrit un ordre sur les flux. graphe dordonnancement des événements (graphe dordonnancement des événements)

17 Alain VAILLY Diapositive n° 17 2) Les différents modèles 2.1) Graphes des flux IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. graphe dordonnancement des événements (graphe dordonnancement des événements)

18 Alain VAILLY Diapositive n° 18 2) Les différents modèles 2.1) Graphes des flux IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Graphe des flux (2) CENTRALE ACHAT ACHETEUR MAGASIN FOURNISSEUR MAGASIN CLIENT Commande pour la saison Catalogue collection Commande de réassortiment Livraison marchandise Retour marchandise en trop Retour marchandise non conforme Achat Vente au prix normal Vente marchandise soldée FLUX ACTEUR

19 Alain VAILLY Diapositive n° 19 2) Les différents modèles 2.1) Graphes des flux IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Lacteur A envoie quelque chose à lacteur B. Lacteur B reçoit quelque chose de lacteur A. Quelque part « dans » les nœuds, il y a un processeur qui, à la réception dun flux, « fait » quelque chose et envoie un flux. AB Ce schéma décrit des échanges entre des acteurs. modèle conceptuel de communication (modèle conceptuel de communication) MCC

20 Alain VAILLY Diapositive n° 20 2) Les différents modèles 2.1) Graphes des flux IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Graphe des flux (3) OPERATIONAPPROVISION.FOURNISSEUR MATERIEL CLIENT Cotisation COMITE ENTREPRISE SECURITE SOCIALE ARTICLE Cotisation SALARIE Affectation Fabrication Sortie matériel Rentrée matériel Sorties matières premières Commande Livraison Facturation Paiement FLUX ACTEUR DOMAINE

21 Alain VAILLY Diapositive n° 21 2) Les différents modèles 2.1) Graphes des flux IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Lacteur A envoie quelque chose à lacteur B. Lacteur B reçoit quelque chose de lacteur A. Quelque part « dans » les nœuds, il y a un processeur qui, à la réception dun flux, « fait » quelque chose et envoie un flux. AB Ce schéma décrit lui aussi des échanges entre des acteurs. carte de circulation de linformation (carte de circulation de linformation)

22 Alain VAILLY Diapositive n° 22 2) Les différents modèles 2.1) Graphes des flux IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. - ni le concept dACTEUR, ni celui de FLUX ne sont clairement définis … un comble ! 1 - le schéma n° 3 est une généralisation du schéma n° 2, le concept dacteur étant élargi pour prendre en compte un processus (OPERATION). - les schémas n° 1 et 2 sont « orthogonaux ». Ils modélisent deux facettes dune même réalité. De ces trois schémas, que faut-il retenir ? 2 3 X

23 Alain VAILLY Diapositive n° 23 2) Les différents modèles 2.1) Graphes des flux IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. - on peut garder sans hésitation le schéma n° 2. Il correspond à un vrai besoin de modélisation de ce qui circule dans lentreprise (informations, documents…). 1 - on peut se servir du schéma n° 1 si nécessaire. Il permet de classer les documents les uns par rapport aux autres et donc, quelque part, de commencer à esquisser lordonnancement des tâches. De ces trois schémas, que faut-il retenir ? 2 3 X Outil de travail Outil de modélisation MCC

24 Alain VAILLY Diapositive n° 24 2) Les différents modèles 2.2) Diagrammes des flux IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Diagramme des flux (1) FLUX ACTEUR VENDRE CENTRALE ACHAT FOURNISSEUR CLIENT Catalogue ACHETER Commandes Cdes Centrale dachat Etat ventes Articles rupture Articles disponibles RECEPTIONNER REAPPROVISIONNER Articles réceptionnés Historique des ventes Articles remis Achat normal Articles en vente normale Articles en solde Achat en solde Commandes réassortiment Retours Invendus Marchandises PROCESSUS

25 Alain VAILLY Diapositive n° 25 2) Les différents modèles 2.2) Diagrammes des flux IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Lacteur A envoie des données au processus B. Ce schéma décrit des échanges entre des processus du système étudié ou entre des acteurs EXTERNES et des processus du système étudié. Le processus X envoie des données au processus Y. YX A X

26 Alain VAILLY Diapositive n° 26 2) Les différents modèles 2.2) Diagrammes des flux IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Diagramme des flux (2) CENTRALE ACHAT FOURNISSEUR CLIENT Catalogue Commandes Articles remis Achat normal Articles en vente normale Articles en solde Achat en solde Commandes réassortiment Retours Invendus Marchandises Champ potentiel de létude (contexte)

27 Alain VAILLY Diapositive n° 27 2) Les différents modèles 2.2) Diagrammes des flux IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Lacteur A envoie les données ZZ au système. Ce schéma décrit des échanges entre des acteurs EXTERNES et le système étudié. cf les scénarios dUML ?? A ZZ Ce schéma permet de visualiser un système de questions- réponses.

28 Alain VAILLY Diapositive n° 28 2) Les différents modèles 2.2) Diagrammes des flux IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Diagramme des flux (3) ACHAT FOURNISSEUR Commandes fournisseurs Relances COMPABILITE EMPLACEMENT PRODUCTION VENTE Ordre de fabrication Entrée article fabriqué Sortie composants Besoins Commande client Valorisation des mouvements Entrée livraison Sortie pour vente client

29 Alain VAILLY Diapositive n° 29 2) Les différents modèles 2.2) Diagrammes des flux IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Diagramme des flux (3) ACHAT FOURNISSEUR Commandes fournisseurs Relances COMPABILITE EMPLACEMENT PRODUCTION VENTE Ordre de fabrication Entrée article fabriqué Sortie composants Besoins Commande client Valorisation des mouvements Entrée livraison Sortie pour vente client

30 Alain VAILLY Diapositive n° 30 2) Les différents modèles 2.2) Diagrammes des flux IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. - le schéma n° 3 est un graphe des flux ! Il convient donc de le rayer de notre liste. 1 - les deux premiers sont des « variantes » lun de lautre. Ils sont exprimables dans un autre formalisme, celui des diagrammes de flots de données (sans stockages toutefois). De ces trois schémas, que faut-il retenir ? 2 3 X - les schémas 1 et 2 sont utiles pour définir lenchaînement des traitements, les flux de données échangés et la communication avec les acteurs extérieurs.

31 Alain VAILLY Diapositive n° 31 2) Les différents modèles 2.2) Diagrammes des flux IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. - pas dinformation sur ce qui se passe à lentrée ; Tous ces schémas souffrent du même défaut, celui dêtre ambigus : - pas dinformation sur les liens existants entre les entrées et les sorties. VENDRE Etat ventes Articles rupture REAPPROVISIONNER

32 Alain VAILLY Diapositive n° 32 2) Les différents modèles 2.3) Modèle des flux IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. - diagramme de flux conceptuel, - diagramme de flux organisationnel Terme générique employé par les pères de Merise pour désigner : - diagramme de contexte on oublie !

33 Alain VAILLY Diapositive n° 33 IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. 2) Les différents modèles 2.4) Diagrammes divers diagramme denchaînement des opérations (diagramme denchaînement des opérations) OP1 OP3OP4 OP2 Il y a dautres diagrammes employés, en Merise, pour modéliser les traitements, comme : graphe denchaînement des opérations (graphe denchaînement des opérations) OPbOPa Lopération OPa terminée, OPb commence. PROCESSUS

34 Alain VAILLY Diapositive n° 34 IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. 2) Les différents modèles 2.4) Diagrammes divers Analyse commerciale Mise en production Conception du dossier de fabrication (CAO) DF CO DF FS CO PR PL CL X rejetée client CHEF D ATELIER CO acceptée TECHNICO COMMERCIAL Acteurs extérieurs diagramme de circulation des informations (diagramme de circulation des informations) Acteurs internes PROCESSUS DOCUMENT ACTEUR FICHIER

35 Alain VAILLY Diapositive n° 35 2) Les différents modèles 2.4) Diagrammes divers IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Lanalyse commerciale a lieu avant la conception du dossier de fabrication (CAO). Ce schéma décrit lenchaînement des opérations : Temps Analyse commerciale Conception du dossier de fabrication (CAO) CO DF CO PR PLCL X rejetée client CO acceptée

36 Alain VAILLY Diapositive n° 36 2) Les différents modèles 2.4) Diagrammes divers IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Lanalyse commerciale utilise en entrée le bon de commande et les fichiers CL, PR et PL. En sortie, on retrouve le fichier CO et le bon de commande. Si la commande est rejetée, celui-ci part chez le client. Sinon, il est pris en charge par lopération suivante. Il décrit également les documents et fichiers situés en entrée et/ou en sortie de chaque opération : Analyse commerciale CO PR PLCL rejetée client acceptée

37 Alain VAILLY Diapositive n° 37 2) Les différents modèles 2.4) Diagrammes divers IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. La mise en production (faite par le Chef dAtelier) est réalisée après la conception du dossier de fabrication (CAO) exécutée, elle par le Technico-Commercial. Il permet enfin de définir une certaine répartition des tâches entre les différents acteurs. Mise en production Conception du dossier de fabrication (CAO) DF FS CO PL X CHEF D ATELIER CO TECHNICO COMMERCIAL

38 Alain VAILLY Diapositive n° 38 2) Les différents modèles 2.5) Synthèse IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Ils ne peuvent, à quelques exceptions près, être (mieux) exprimés dans un autre formalisme, comme : Tous ces schémas souffrent du même défaut précédemment évoqué. - les réseaux de PETRI, FOURNISSEUR COMPABILITE EMPLACEMENT Sortie composants Valorisation des mouvements Entrée livraison Sortie pour vente client - les DFD, - les arbres JSD, - les automates.

39 Alain VAILLY Diapositive n° 39 2) Les différents modèles 2.5) Synthèse IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. - 3 graphes des flux Nous avons présenté (parfois sommairement) les éléments suivants : graphe dordonnancement des événements modèle conceptuel de communications carte de circulation de linformation TravailModèle - 3 diagrammes des flux diagramme des flux conceptuels diagramme de contexte non nommé n° 1 MCC

40 Alain VAILLY Diapositive n° 40 2) Les différents modèles 2.5) Synthèse IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. - 1 modèle des flux Il en manque encore un, le plus utilisé sans doute, qui permet de définir les liens entre les opérations de façon plus précise que ne le fait le graphe denchaînement des opérations. - 2 diagrammes « divers » graphe denchaînement des opérations diagramme de circulation des informations TravailModèle Modèle Conceptuel des Traitements MCT MOT

41 Alain VAILLY Diapositive n° 41 3) Modèle Conceptuel des Traitements IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Un modèle conceptuel des traitements se présente sous la forme dun graphe orienté, dans lequel les nœuds correspondent aux opérations et les arcs aux événements. OUINON Un MCT, cest un réseau de PETRI ? Un MCT fait référence aux acteurs ? Un MCT est a-temporel ?

42 Alain VAILLY Diapositive n° 42 3) Modèle Conceptuel des Traitements IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. NB : les synchronisations sont toutes des ET.

43 Alain VAILLY Diapositive n° 43 3) Modèle Conceptuel des Traitements IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Ce MCT comprend cinq opérations liées les unes aux autres par des événements. Il y en a neuf dans ce schéma. Lopération 2 : Evaluation réponse est déclenchée lorsque lévénement Réponse de ce client survient. Une fois exécutée, la condition C2 est testée. Si elle est vérifiée, lévénement Travail abandonné arrive. Sinon, cest lévénement Réparation possible qui arrive.

44 Alain VAILLY Diapositive n° 44 3) Modèle Conceptuel des Traitements 3.1) Notions de base IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. PROCESSUS SYNCHRONISATION EMISSION message opération événement

45 Alain VAILLY Diapositive n° 45 3) Modèle Conceptuel des Traitements 3.1) Notions de base IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Un événement est un signal que nous envoie lextérieur (ou un autre processus). Cet événement est, par nature, instantané. Il est, il nest pas ou il nest plus. Par lui même, il ne véhicule pas dinformation (à lexception de celle qui signale son arrivée). Ce travail est accompli par les messages, qui correspondent à des informations qui sont véhiculées par lévénement. événement

46 Alain VAILLY Diapositive n° 46 3) Modèle Conceptuel des Traitements 3.1) Notions de base IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. événement a OPERXY E1 E2 E3 bc facture événement Il y a une facture qui vient darriver. message associé à E3

47 Alain VAILLY Diapositive n° 47 3) Modèle Conceptuel des Traitements 3.1) Notions de base IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. événement a OPERXY E1 E2 E3 bc Maison PHILDEX FACTURE Nantes, le 18 mai 2003 Frais de port Total à payer En votre aimable règlement. message associé à E3 Il y a une facture qui vient darriver. événement

48 Alain VAILLY Diapositive n° 48 3) Modèle Conceptuel des Traitements 3.1) Notions de base IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Un événement peut aussi être un signal envoyé (par le processus) à lextérieur ou à un autre processus. Cet événement peut, lui aussi, véhiculer des informations, stockées dans un message associé à lévénement. événement OPERXY E1 E2 E3 Plus offrant Jai fini de trier les ordres dachat.

49 Alain VAILLY Diapositive n° 49 3) Modèle Conceptuel des Traitements 3.1) Notions de base IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Le plus souvent, les événements « entre » deux processus ne véhiculent pas dinformation (cest toutefois possible), celles- ci pouvant être mémorisées dans la base de données. événement OPERXYOPERYZOPERZT Jai fini.

50 Alain VAILLY Diapositive n° 50 3) Modèle Conceptuel des Traitements 3.1) Notions de base IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Certains auteurs mettent graphiquement en évidence les événements provenant de lextérieur ou émis en sa direction. événement interne OPERXY OPERYZ externe externe

51 Alain VAILLY Diapositive n° 51 3) Modèle Conceptuel des Traitements 3.1) Notions de base IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Le processus est décrit, soit de façon sommaire en quelques mots, soit de façon détaillée par un algorithme. Ce processus, une fois lancé, ne peut être interrompu. Il doit aller à sa fin. Il peut comporter des alternatives. Les actions du processus traitent des données contenues dans les messages associés aux événements et également de celles de la base de données. Cest le SEUL « endroit » où lon peut manipuler ces dernières. opération

52 Alain VAILLY Diapositive n° 52 3) Modèle Conceptuel des Traitements 3.1) Notions de base IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. MCT opération MCD EXPERTISE 0, n EXPERT nom-expert prénom-expert TIMBRE année-émission pays-émetteur état ACHETEUR nom-acheteur prénom-acheteur X X X X

53 Alain VAILLY Diapositive n° 53 3) Modèle Conceptuel des Traitements 3.1) Notions de base IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. MCTA opération EXPERTISE 0, n EXPERT nom-expert prénom-expert TIMBRE année-émission pays-émetteur état ACHETEUR nom-acheteur prénom-acheteur

54 Alain VAILLY Diapositive n° 54 3) Modèle Conceptuel des Traitements 3.1) Notions de base IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. opération examiner ordre achat (n° pièce, n° client, prix) si client inconnu alors prévoir enregistrement client sinon si pièce inconnue alors prévoir enregistrement pièce sinon enregistrer ordre achat finsi Ces infos sont dans un message. OP2 OP3 OP1

55 Alain VAILLY Diapositive n° 55 3) Modèle Conceptuel des Traitements 3.1) Notions de base IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. opération OP1OP3OP2

56 Alain VAILLY Diapositive n° 56 3) Modèle Conceptuel des Traitements 3.1) Notions de base IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. A une opération sont souvent associées : - une fonction de synchronisation, opération - des règles démission, - une durée (cette dernière correspondant au temps qui sécoule pendant que lopération sexécute). [d op ]

57 Alain VAILLY Diapositive n° 57 3) Modèle Conceptuel des Traitements 3.1) Notions de base IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. La fonction de synchronisation précise les conditions de déclenchement du processus. synchronisation a OPERXY E1 E2 E3 bc Elle porte exclusivement sur la présence ou sur labsence doccurrences dévénements déclencheurs. S1 : a et (b ou c) S1 : a et b et c Cest une proposition logique. S1

58 Alain VAILLY Diapositive n° 58 3) Modèle Conceptuel des Traitements 3.1) Notions de base IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. La fonction de synchronisation peut être assortie dune condition locale. synchronisation a bc Cette condition porte sur les données contenues dans les messages (exclusivement). a.nom = b.nom b.n° client = a.acheteur Cest une proposition logique. CL3 OPERXY E1 E2 E3 S1

59 Alain VAILLY Diapositive n° 59 3) Modèle Conceptuel des Traitements 3.1) Notions de base IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. synchronisation S1 : a et b et c CL3 : ((a.nom = b.nom) et (a. n°facture = b. n°facture)) E1 : arrivée dune facture E2 : arrivée dun règlement E3 : début de la période de contrôle m1 : facture m2 : règlement a CONTROLE E1 E2 E3 bc S1 CL3 m1 m2

60 Alain VAILLY Diapositive n° 60 3) Modèle Conceptuel des Traitements 3.1) Notions de base IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. synchronisation Un MCT, au départ, cest un RdP. Il y a donc des jetons qui « circulent » Inutile de déclencher le traitement si le règlement ne correspond pas à la facture. a OPERXY E1 E2 E3 bc SANS condition locale, RdP « simple ». AVEC condition locale, RdP coloré, les couleurs exprimant les configurations de jetons « acceptables ».

61 Alain VAILLY Diapositive n° 61 3) Modèle Conceptuel des Traitements 3.1) Notions de base IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Les règles démission correspondent à des conditions qui seront testées une fois lopération terminée (et SEULEMENT à la fin de celle-ci). Elles permettent de préciser quels sont les événements produits. OPERXY Si C1 alors E1 sinonsi C2 alors E2 sinon -- C3 est vraie -- E3 finsi émission OPERXY C1C2C3 E1 E2 E3

62 Alain VAILLY Diapositive n° 62 3) Modèle Conceptuel des Traitements 3.1) Notions de base IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Ces conditions portent uniquement sur les données de la base une fois lopération terminée, ainsi que sur celles contenues dans les messages associés aux événements déclencheurs.émission OPERXY C1C2C3 E1 E2 E3 m1 m2 EXPERT nom-expert prénom-expert f

63 Alain VAILLY Diapositive n° 63 3) Modèle Conceptuel des Traitements 3.1) Notions de base IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Ces conditions sont des propositions logiques. Leur somme doit être toujours vraie, ce qui garantit la « sortie » du processus : émission A < 0 E3 OPERXY A = 0A > 0 E1 E2 Si A est négatif, rien nest prévu. Ce schéma présente donc une impasse. Plus dimpasse !

64 Alain VAILLY Diapositive n° 64 3) Modèle Conceptuel des Traitements 3.1) Notions de base IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Ces conditions sont des propositions logiques. Leur somme doit être toujours vraie, ce qui garantit la « sortie » du processus : émission C3 E3 OPERXY C1C2 E1 E2 Si A est négatif, rien nest prévu. Ce schéma présente donc une impasse. Plus dimpasse ! C1 + C2 + C3 = 1

65 Alain VAILLY Diapositive n° 65 3) Modèle Conceptuel des Traitements 3.1) Notions de base IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Ces conditions doivent être exclusives. Il ne faut pas, en effet, quil y ait plusieurs sorties possibles simultanément. émission A < 0 E3 OPERXY A 0A > 0 E1 E2 Si A est négatif, il y a deux possibilités. Ce schéma présente donc une ambiguïté.

66 Alain VAILLY Diapositive n° 66 3) Modèle Conceptuel des Traitements 3.1) Notions de base IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Sil ny a pas de condition, on peut soit utiliser la condition TOUJOURS, soit ne pas en mettre. Dans ce dernier cas, il est prudent de signaler sur le schéma que cette absence est volontaire et correspond au cas TOUJOURS. émission OPERXY TOUJOURS OPERXY

67 Alain VAILLY Diapositive n° 67 3) Modèle Conceptuel des Traitements 3.2) Extensions IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Les notions précédentes sont présentes dans tous les modèles conceptuels des traitements (à lexception, peut-être, de la durée de lopération). Il y en a dautres, moins utilisées, que lon peut considérer comme des extensions au modèle de base : - capacité dun événement, - durée maximale de conservation dun événement, - délai de synchronisation.

68 Alain VAILLY Diapositive n° 68 3) Modèle Conceptuel des Traitements 3.2) Extensions IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Lévénement E3 ne peut contenir plus de 10 occurrences. Si une onzième se présente, elle est détruite. Cette capacité peut être présente en entrée et en sortie. événement a OPERXY E1 E2 E3 bc m1 m2 Na guère de sens que pour les événements externes. [10]

69 Alain VAILLY Diapositive n° 69 3) Modèle Conceptuel des Traitements 3.2) Extensions IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. La synchronisation est en « vigueur » durant une journée. Si, passé ce délai, la fonction nest pas satisfaite, les événements en attente de « consommation » sont détruits. synchronisation a OPERXY E1 E2 E3 bc m1 m2 combien ? [DL = 1 jour] Il y a des poids ?

70 Alain VAILLY Diapositive n° 70 3) Modèle Conceptuel des Traitements 3.2) Extensions IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. synchronisation a OPERXY E1 E2 E3 bc m1 m2 [DL = 1 jour] Pb : parmi les 3 occurrences de E3 ou les 5 de E1, lequel choisir ? Il y a bien des poids associés à chaque arc. Ils ne sont pratiquement jamais utilisés, la valeur par défaut étant, comme dans les réseaux de PETRI, égale à 1.

71 Alain VAILLY Diapositive n° 71 3) Modèle Conceptuel des Traitements 3.2) Extensions IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. synchronisation a OPERXY E1 E2 E3 bc m1 m2 [DS = 1 heure] Cest un réveil qui est armé. Lorsque la fonction de synchronisation est satisfaite, lopération est mise en attente pendant une heure. Passé ce délai, elle sera déclenchée. Et, entre temps, les occurrences des événements sont mises « de côté » ?

72 Alain VAILLY Diapositive n° 72 3) Modèle Conceptuel des Traitements 3.3) Dynamique dun MCT IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Un modèle conceptuel des traitements, cest dabord un réseau de PETRI. Il y a : - un graphe, avec des nœuds et des arcs, - des jetons, - un moniteur dynamique.

73 Alain VAILLY Diapositive n° 73 3) Modèle Conceptuel des Traitements 3.3) Dynamique dun MCT IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Moniteur dynamique Moniteur de transition Modèle Base de données a b Faits, événements Etats du modèle ou de la base de données Description des règles Commande Compte-rendu Description des contraintes Commande permise Etat de la base de données

74 Alain VAILLY Diapositive n° 74 3) Modèle Conceptuel des Traitements 3.3) Dynamique dun MCT IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Comme dans un réseau de PETRI, le moniteur va détecter les opérations déclenchables (celles dont la fonction de synchronisation est vérifiée), en choisir une (éventuellement la mettre en attente sil y a un délai de synchronisation associé), lexécuter, concrétiser cette exécution en émettant des événements, puis recommencer la détection...

75 Alain VAILLY Diapositive n° 75 IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. A suivre : - vérification de propriétés, - normalisation des MCT, - modèle organisationnel des traitements (MOT), - passage MCT --> MOT, - utilisation des MCT, - erreurs à ne pas commettre, -... entracte

76 Alain VAILLY Diapositive n° 76 Bibliographie (sommaire) IUP MIAGE - Université de NANTES M.E.D.A.L. Pour compléter la formation... la référence :-) P. ANDRE, A. VAILLY, « Conception des systèmes dinformation ; Panorama des méthodes et des techniques », Editions Ellipses, janvier 2001, ISBN X H. TARDIEU, A. ROCHFELD et R. COLETTI, « La méthode Merise, tome 1 : principes et outils », Editions dOrganisation, 1991, ISBN X


Télécharger ppt "M.E.D.A.L. Module dEnseignement à Distance pour lArchitecture Logicielle Alain VAILLY Diapositive n° 1 IUP MIAGE - Université de NANTES IUP-MIAGE 1ère."

Présentations similaires


Annonces Google