La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

11 Stratégie TELECOM ParisTech 2008-2012 Yves Poilane COLIDRE, 24 Avril 2008.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "11 Stratégie TELECOM ParisTech 2008-2012 Yves Poilane COLIDRE, 24 Avril 2008."— Transcription de la présentation:

1 11 Stratégie TELECOM ParisTech Yves Poilane COLIDRE, 24 Avril 2008

2 PROJET Page 2 Formation « graduate » de TELECOM ParisTech : Une réputation dexcellence en France, mais une remise en question permanente nécessaire face à la mondialisation Depuis 130 ans une école reconnue pour lexcellence de sa formation… …mais des améliorations possibles pour maintenir son rang et sadapter à linternationalisation des formations Un contenu et une pédagogie à remettre régulièrement en question pour coller aux besoins des élèves et aux évolutions des métiers dingénieurs : – Développement de linnovation et de la créativité – Management de projets – Internationalisation des équipes, dans les entreprises – Evolution de léconomie des STIC et déplacement géographique des centres de compétences Des synergies au sein de ParisTech et de linstitut Telecom encore très insuffisantes Une fragilité des recrutements détrangers en MSc Un flux sortant détudiants à létranger insuffisant et déséquilibré (faiblesse hors pays anglo-saxons) Une prise en compte de lengagement dans la formation pour lévaluation des E/C jugée insuffisante par beaucoup Telecom Paris est la 1ère école dingénieur française dans le domaine des STIC… Environ 650 élèves dans le cycle ingénieur Classée dans le Top 5-7 dans tous les palmarès réalisés par la presse …sappuyant sur deux structures de taille significative : – Linstitut Telecom comme EPA – ParisTech comme EPCS Un cursus entièrement modulaire et compatible avec le processus de Bologne 1 année de propédeutique (équivalent L3) 2 années de spécialisation (équivalent Master) 40 parcours thématiques + de 85 UE Deux sites attractifs : Paris et Sophia-Antipolis Une porte ouverte sur lextérieur De nombreuses possibilités de formations diplômantes à linternational Des liens étroits avec le monde de lentreprise PROJET

3 Page 3 La Recherche à TELECOM ParisTech : Domaines dexcellence et forte croissance de la production mais insuffisantes présence et visibilité à linternational Des domaines dexcellence et 1 croissance soutenue de la recherche contractuelle… …mais des axes de progrès dans la compétition internationale Des effectifs importants (160 E/C et 3 fois plus de force de recherche) Une intégration dans un « institut TELECOM » qui a la taille critique pour des contractualisations et alliances stratégiques Une recherche reconnue dans des domaines clés pour les télécoms Une production de recherche de bon niveau, 1 article/chercheur/an, 40 k/chercheur/an, et plus de 25 h-numbers>10 Un statut dUMR CNRS qui nous apporte une reconnaissance, une évaluation et des ressources Une croissance soutenue de la production de recherche sur la période Un niveau hétérogène qui ne fait pas toujours de lEcole et du groupe une référence dans ses domaines dexpertise Des coopérations institutionnelles internationales insuffisantes, malgré de bonnes individualités Des matériels de laboratoires couteux dont le financement du renouvellement doit être trouvé Des difficultés à attirer des talents (sur des emplois permanents ou pour des durées déterminées) sur un marché mondial Une utilisation du cadre de gestion qui ne permet pas de tirer totalement parti des marges de manœuvre sur ressources propres Un écosystème recherche, innovation, incubation à développer PROJET

4 Page 4 Soutien à la création dentreprises : un succès incontestable mais doit trouver son écosystème Le 1 er incubateur de FranceUn écosystème à développer # dentreprises crées entre 1999 et 2005 Mines Paris CNRS Polytechnique Telecom ParisTech CEA Incubés ayant franchi le M de CA Mines Paris CNRS Polytechnique Telecom ParisTech CEA Un système en saturation : – Locaux – Encadrement/coaching des entrepreneurs – Assistance administrative Des liens externes à accroître : – Avec les entreprises – Avec les financeurs Un fonctionnement encore en marge de lécole : – Peu dentrepreneurs issus des labos – Retour (financier et dimage) encore insuffisant Source : Inspection générale des finances PROJET

5 Les tendances de fond sur le contexte Linternationalisation des marchés et des entreprises a des conséquences sur la formation et la recherche LEtat dans une logique croissante de contrat vis-à-vis des établissements denseignement supérieur… Pour la recherche Pour la formation …voire dans une tendance de réduction de la subvention de base Les STIC prennent une place toujours croissante dans léconomie et la société Le marché de lemploi et les débouchés sont donc toujours et durablement favorables Mais le vivier détudiants en sciences baisse régulièrement Globalisation du marché Les tutelles Les technologies Lemploi

6 PROJET Page 6 Les besoins des entreprises en ingénieurs télécoms continuent à croitre Les tendances récentes forte demande, très bon taux de placement Unanimité des 15 entreprises présentes à STEP 2008 Les TIC et la croissance la demande dingénieurs/cadres en TIC est un facteur de croissance Rapport CIGREF 12/07 Rapport MEDEF 01/08 Les risques limités de loffshore Significatif pour le développement, plus faible sur la conception, larchitecture, la maitrise douvrage et dœuvre, la relation client Les estimations Avis (CAE, DARES, Syntec) convergents sur une croissance de + 3 à 5% /an tous domaines confondus et plus en TIC PROJET

7 Rapport MEDEF, janvier 2008 "Faire de la France un leader de l'économie numérique" page 43 Développer lattractivité des filières scientifiques et des métiers des TIC Depuis la reprise de la croissance du secteur des TIC, les entreprises du secteur rencontrent de réelles difficultés de recrutement, qui expliquent pour une part lintérêt pour la localisation offshore de certaines prestations et fonctions. Dans le domaine scientifique, lInde forme aujourdhui ingénieurs par an(26) dont environ Ingénieurs informaticiens, soit la moitié de la population française dingénieurs informaticiens. La Chine en forme près du double. Ramené au nombre dhabitants, lInde forme 49 ingénieurs pour habitants et la Chine 61 contre 44 en France. page 55 Attirer les compétences : chercheurs, ingénieurs, entrepreneurs Rendre lenseignement supérieur français en TIC plus attractif aux yeux des entreprises étrangères implique aussi de former un plus grand nombre détudiants. Comme nous lavons vu dans la partie E2, la différence dattractivité entre la France et lInde tient aussi à la capacité de « produire » autant de nouveaux ingénieurs chaque année. Dans un contexte de désaffection des jeunes pour les filières scientifiques, cela implique en particulier daccueillir davantage détudiants étrangers en TIC en France, en particulier les meilleurs. Aux enjeux en termes de taille et dexcellence sajoute la nécessité des liens personnels et culturels qui permettront demain aux entreprises présentes en France de travailler avec des entreprises étrangères dirigées par les meilleurs étudiants étrangers formés pour partie en France.

8 PROJET Page 8 LInstitut TELECOM sest doté dune stratégie claire pour Devenir un acteur majeur des STIC au plan international et contribuer au développement des territoires 2 AMBITIONS Etre un des meilleurs établissements denseignement et de recherche européens dans un domaine de compétence Contribuer de manière exemplaire à linnovation et au développement économique des territoires 1 Saffirmer dans la compétition internationale 2 Amplifier son action au cœur des territoires et notamment contribuer au développement de ParisTech 3 Développer son offre de formation pour répondre à des besoins croissants de compétences scientifiques et managériales 4 Etre un acteur mondial dans le domaine des communications (télécoms, contenus, usages) 5 Favoriser le développement économique et linnovation (extrait de la stratégie approuvée en CA du 29/11/07) *Les orientations sont détaillées dans les annexes 5 ORIENTATIONS*

9 PROJET Page 9 Saffirmer dans laction et la compétition internationales Enjeu : être reconnu à linternational pour attirer les meilleurs éléments Conserver un taux détudiants étrangers diplômés élevé Améliorer fortement le taux de diplômés étrangers provenant d'institutions prestigieuses Améliorer le taux délèves français ayant suivi au moins un semestre dans leur cursus de scolarité à létranger Augmenter les ressources propres issues de projets européens ou internationaux Partie 2

10 PROJET Page 10 Etre un acteur mondial de la recherche en STIC dans le domaine des communications (télécoms, contenus et usages) Enjeu : être attractif et reconnu en recherche pour attirer et produire les meilleurs enseignants chercheurs Progresser nettement selon chacun des indicateurs suivants : taux d'enseignants-chercheurs disposant dune expérience internationale nombre de publications et de communications de catégorie A* dont celles cosignées avec une institution étrangère nombre denseignants-chercheurs ayant un « h-number » supérieur à n montant des ressources propres en recherche * revue spécialisée ou avec comité de lecture Partie 2

11 PROJET Page 11 Lambition de ParisTech pour 2015 : Etre dans le top 20 de lenseignement et de la recherche au niveau mondial Un pôle de premier plan mondial Être un pôle dune taille comparable à celle des plus grandes institutions anglo- saxonnes Développer en partenariat une recherche de notoriété mondiale dans plusieurs domaines Mettre en place des formations lisibles à linternational Être un acteur de référence dans la construction de pôles européens scientifiques et technologiques Dispenser des formations dexcellence offrant les meilleurs débouchés Contribuer à une recherche de haut niveau servant lavancée des connaissances Attirer les meilleurs étudiants et chercheurs français et étrangers Ouverture sociale Laspiration PROJET Extrait de la stratégie ParisTech approuvée en 2007

12 PROJET Page 12 ParisTech : 7 ambitions précises à 10 ans Des ambitions précises à 10 ans 30 % détudiants étrangers venant des plus grandes universités 30 % détudiants français qui suivent un cursus dau moins 1 an à létranger millions daugmentation du budget au total des 10 écoles (grâce au fund-raising) Des laboratoires leaders mondiaux Une place dans les 20 premiers dans les classements mondiaux duniversités De nombreuses activités mutualisées entre les écoles La mobilisation de bourses à caractère social Page 12 PROJET

13 TELECOM ParisTech : Un positionnement « télécoms » unique qui fait notre force et celle de nos diplômés Des phénomènes physiques et de la modélisation mathématique… aux usages des technologies de linformation… … en passant par l'électronique, les communications, le signal, les images, l'informatique, les réseaux, l'économie et les sciences sociales … Un positionnement unique en formation comme en recherche: ancré dans notre histoire (invention du mot télécommunications rue Barrault il y a plus dun siècle) mais tourné vers lavenir (intégrations, convergences, ruptures technologiques, économiques et sociétales)

14 PROJET TELECOM ParisTech, Ambitions 2015 : En prenant appui sur la dynamique des STIC Au sein de ParisTech TELECOM ParisTech animera, en formation et en recherche, la «faculté» STIC de ParisTech, lune des 20 premières Universités mondiales (dans un classement conforme à sa vision de sa mission) Consolider voire améliorer notre position en France TELECOM ParisTech sera moteur de coopérations renforcées entre écoles et dune majorité des programmes et projets de recherche du groupe dans son ambition mondiale dans le domaine des communications (40% au moins des contributions des indicateurs du plan stratégique Groupe) Au sein de linstitut TELECOM Répondre aux enjeux de la mondialisation en sappuyant sur une double dynamique En figurant de façon permanente dans le Top 5 national pour son enseignement et sa recherche (dans les classements français des Grandes Ecoles par les principaux médias) En étant leader national des établissements dens. sup. dans la contribution à l innovation et lentrepreneuriat sur chacune de ses missions (Plus de 150 entreprises créées sur le plan, plus de start-up émergeant de nos labos et un nombre de brevets en forte hausse) En tant que TELECOM ParisTech

15 PROJET Les conditions du succès pour TELECOM ParisTech (extrait) Des moyens de lEtat contractualisés au plan pluri-annuel Des opérations nécessaires au développement du groupe nécessitent le soutien pluriannuel de lEtat, et des collectivités territoriales Une contractualisation pluriannuelle État-Institut TELECOM un facteur de stabilité et de confiance dans la stratégie retenue. Des formations en phase (qualitativement et quantitativement) avec les besoins identifiés des entreprises nationales et internationales Observatoire des métiers : veille permanente sur les besoins futurs par collecte des besoins quantis/qualis, en se gardant des effets de mode Etudes de prospective et lanalyse économique des grandes tendances La mise en place de processus qualité et de dispositifs dévaluation Internationalisation du corps des enseignants-chercheurs Pour rivaliser avec les meilleurs établissements au niveau mondial Lattractivité de lInstitut TELECOM passe par lexcellence et la renommée de ses formations, de ses recherches et de ses chercheurs. Mettre en place une politique de recrutement attirant des profils internationaux, (nouvelles marges de manœuvre salariales, politique active daccueil de doctorants, de sabbatiques et post-doc étrangers )

16 PROJET Comment aider TELECOM ParisTech ? TELECOM Angels Fondation TELECOM Mise en relation avec des dirigeants dentreprises, grands groupes ou PME/PMI, jeunes pousses etc… Relais de communication positifs


Télécharger ppt "11 Stratégie TELECOM ParisTech 2008-2012 Yves Poilane COLIDRE, 24 Avril 2008."

Présentations similaires


Annonces Google