La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Séminaire EGSH – Économie des communautés médiatées – 19 décembre 2002 "L'économie des communautés médiatées" Programme Interdisciplinaire du CNRS "Société

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Séminaire EGSH – Économie des communautés médiatées – 19 décembre 2002 "L'économie des communautés médiatées" Programme Interdisciplinaire du CNRS "Société"— Transcription de la présentation:

1 Séminaire EGSH – Économie des communautés médiatées – 19 décembre 2002 "L'économie des communautés médiatées" Programme Interdisciplinaire du CNRS "Société de linformation" Axe 3 : Construction dune économie et dune société de linformation (ENST - CNAM - EHESS - LATAPSES) Séminaire EGSH (19 décembre 2002) Michel Gensollen

2 Séminaire EGSH – Économie des communautés médiatées – 19 décembre 2002 Plan de la séance Nous sommes au milieu de la première moitié de la recherche : Nous sommes au milieu de la première moitié de la recherche : séance plutôt de discussion que de présentations formelles séance plutôt de discussion que de présentations formellesAgenda 09h30-10h00Présentation du programme de recherches 10h00-10h30Présentation des travaux du LATAPSES 10h30-11h00Présentation des travaux de l'EHESS 11h00-11h15Pause 11h15-11h45Présentation des travaux du CNAM 11h45-12h15Présentation des travaux de l'ENST 12h15-12h45Discussion générale 12h45-13h15Pot

3 Séminaire EGSH – Économie des communautés médiatées – 19 décembre 2002 Le programme de recherches : plan Description de la proposition faite au CNRS La problématique de recherche Méta-marchés Communautés La recherche engagée Axes d'analyse Typologie de communautés Travaux en cours des divers laboratoires

4 Séminaire EGSH – Économie des communautés médiatées – 19 décembre 2002 La proposition faite au CNRS Alors qu'on s'attendait plutôt à ce que Internet forme de nouvelles relations B to C (CRM) ou B to B (places de marché, extranets) C to C ce sont les relations C to C qui changent le fonctionnement des marchés nouvelle socialité Sur Internet, se développe une nouvelle socialité: "communautés médiatées": interactions sur des sites d'échange d'informations de type contenu (fichiers) d'informations générales ou phatiques (forums, chats) d'informations préparatoires à l'achat (avis des premiers consommateurs) d'informations préparatoire à l'usage (conseils des usagers chevronnés) Exemples: Amazon.com, eBay, Kazaa, User List,.. Comment ces construits d'interaction se forment-ils (et s'entretiennent-ils)? reposent-ils sur l'altruisme ? pourquoi le free-riding ne les fait pas disparaître ? quel type de gouvernance ? A quoi servent-ils ? quelles sont les conséquences de leur existence ? comment modifient-ils le fonctionnement des marchés ? comment entrent-ils en compétition avec les régulations antérieures ?

5 Séminaire EGSH – Économie des communautés médiatées – 19 décembre 2002 Les laboratoires concernés ENST ENST Economie – Gestion : Michel Gensollen, Marc Bourreau, Claire Charbit, Valérie Fernandez Sociologie : Nicolas Auray Informatique : Laurent Pautet CNAM CNAM Nicolas Curien, François Moreau, Gilbert Laffond, Jean Lainé LATAPSES LATAPSES Richard Arena, Stéphane Ngo Mai, Alain Raybaut, Dominique Torre, Éric Darmon Christian Longhi, Ludovic Ragni EHESS EHESS Bernard Conein, Sébastien Delsalle

6 Séminaire EGSH – Économie des communautés médiatées – 19 décembre 2002 Le déroulement du programme La proposition portait sur trois ans le CNRS a accepté et financé la première phase 1,5 an et renvoyé l'approbation de la seconde phase aux résultats de la première Début du programme : début 2002 Premiers échanges entre les laboratoires : janvier – février 2002 Réunion de lancement du projet : 21 mars 2002 Séminaire à mi-parcours : 7 et 8 octobre 2002 (confrontation des démarches) Séminaire phase 1 : 3-4 avril 2003 (relecture des papiers) Rapport phase 1 et proposition phase 2 : juin 2003

7 Séminaire EGSH – Économie des communautés médiatées – 19 décembre 2002 La problématique de la recherche Les marchés reposent sur des processeurs d'information aussi bien pour l'allocation que pour l'invention les informations à traiter sont de plus en plus nombreuses et complexes car les biens se renouvellent rapidement (progrès technique) ils sont très nombreux et divers en raison même du succès de la concurrence monopolistique ils sont d'usage complexe (apprentissage) et paramétriques (à adapter) les TIC permettent de nouveaux traitements informationnels répartis Objet d'étude : des construits sociaux nouveaux qu'on peut voir comme des méta-marchés des méta-marchés parce qu'ils permettent le fonctionnement des marchés et partagent avec eux certaines caractéristiques (lien social sans lien personnel) des communautés médiatées ou des communautés médiatées parce qu'il s'agit d'interaction entre consommateurs qui participent à la construction et utilisent de façon communautaire un stock informationnel, essentiel pour le fonctionnement du marché primaire

8 Séminaire EGSH – Économie des communautés médiatées – 19 décembre 2002 Le marché concurrentiel Le marché se substitue au marchandage lorsque la médiation (sociale) remplace la relation interindividuelle comme institution de traitement des informations nécessaires aux échanges Le marché joue un double rôle il permet d'atteindre un équilibre d'allocation (market clearing) situation optimale sous certaines conditions coûts de recherche et d'exposition (search and display) négligés il oblige les agents économiques à inventer (recueil et traitement de l'information) les producteurs-distributeurs doivent différencier leur offre (afin d'éviter la concurrence) les consommateurs doivent apprendre et s'adapter (évolution des usages) Hayek F.A. [1978], "Competition as a discovery procedure", In New Studies in Philosophy, Politics, Economics and the History of Ideas, University of Chicago Press, Chicago, pp. 179–190. Kirzner I.M. [1985], Discovery and the Capitalist Process, University of Chicago Press, Chicago. Ce travail informationnel dépend des performances des TIC Ce travail informationnel dépend des performances des TIC la concurrence monopolistique actuelle repose sur un modèle de diffusion (publicité) unidirectionnel : Émetteur – Récepteur les phases d'innovation technique et d'apprentissage des usages sont hors marché

9 Séminaire EGSH – Économie des communautés médiatées – 19 décembre 2002 L'émergence des méta-marchés Avec le développement des TIC mise en réseau (Internet) traitement de l'information (stockage, transport, logiciels) à faibles coûts l'équipement informationnel des marchés se transforme trivialement les coûts de search / display diminuent les possibilités de segmentation / différenciation augmentent mais aussi, les traitements de l'information évoluent diffusion du type diffusion (émetteur/récepteur, traitement symbolique) des entreprises vers les ménages collaboratif à un type collaboratif (interactionnisme, émergence) entre les ménages avec la médiation des entreprises, permettant peut-être d'intégrer innovation et dynamique des usages dans le marché méta-marchés Les communautés médiatées sont des méta-marchés en ce que elles sont des lieux (+ ou – abstraits) elles sont des lieux (+ ou – abstraits) objet informationnel commun de construction d'un objet informationnel commun nécessaire au fonctionnement du marché où le lien social (jeux répétés entre deux personnes) est plutôt une nuisance où le lien social (jeux répétés entre deux personnes) est plutôt une nuisance Vont-elles renforcer le modèle de la concurrence monopolistique ou induire un nouveau modèle ? Vont-elles renforcer le modèle de la concurrence monopolistique ou induire un nouveau modèle ?

10 Séminaire EGSH – Économie des communautés médiatées – 19 décembre 2002 Communautés et structure du web Les structures sociales réelles Les structures sociales réelles forment un graphe de type small world clusters liens longs entre clusters (autocatalytic set) formant des liens faibles (au sens de Granovetter) diamètre de l'ordre de 6 communautés : clusters (ensemble de nœuds fortement reliés: eux / nous) Le web Le web forme un graphe de type scale-free vertex connectivities follow a scale-free power-law distribution (Faloutsos, Barabasi) hubs importants (équipés de moteurs de recherche) diamètre de l'ordre de 18 communautés : hubs (ensemble de contributeurs (avec des sites reliés) et ensemble d'utilisateurs : constitution d'un bien commun)

11 Séminaire EGSH – Économie des communautés médiatées – 19 décembre 2002 La rationalisation des communautés La rationalisation La rationalisation (Max Weber) la rationalité s'impose dans tous les domaines: les rapports sociaux sont dépersonnalisés et universalisés émergence de la médiation rationnelle: bureaucratie (domination légale-rationnelle) à partir de la relation charismatique ou traditionnelle: non plus (i,j) à mais (i jouant le rôle a, j jouant le rôle b) marché (relation dépersonnalisée) à partir de la relation (jeu répété) de marchandage: non plus (i,j) mais (i,marché,j), même si i est en contact avec j désenchantement : la rationalisation conduit au recul du religieux et du magique; à une perte de sens. Les communautés virtuellessuivent une évolution semblable Les communautés virtuelles (i.e. sur Internet) suivent une évolution semblable: le lien communautaire réel, transposé dans le monde virtuel, fait place à une relation impersonnelle (même si intime) objet informationnel commun i participe à la construction d'un objet informationnel commun j exploite cet objet informationnel objet informationnel commun On analyse les communautés où cet objet informationnel commun sert au fonctionnement des marchés mais il existe d'autres construits sur Internet les communautés bureaucratiques réenchantées des jeux MMORPG

12 Séminaire EGSH – Économie des communautés médiatées – 19 décembre 2002 Axes d'analyse I micro constitution 1 - Analyse micro de la logique de constitution de l'objet informationnel pourquoi les contributeurs participent à la création du bien commun ? coûts / rétributions individuels & évolution de populations de "reciprocans" microd'utilisation 2 - Analyse micro de la logique d'utilisation de l'objet informationnel commun comment les consommateurs utilisent l'objet commun ? coûts / avantages de la recherche / compréhension des informations méso 3 - Analyse méso de la dynamique (création/entretien) de l'objet informationnel amorçage, régime permanent rôle des procédures formelles d'interaction (institutions / logiciels) méso conséquences 4 - Analyse méso des conséquences du métamarché sur le marché primaire selon le type de fonctionnement des communautés quelles conséquences sur les performances du marché primaire correspondant

13 Séminaire EGSH – Économie des communautés médiatées – 19 décembre 2002 Axes d'analyse II constitution 5 - Analyse du processus de constitution des communautés virtuelles constitution à partir de communautés réelles transposées (par rationalisation du lien social) constitution à partir d'un lieu virtuel (logiciel) constitution autour d'un projet (leader) 6 - Typologie des communautés selon le type de marché primaire régulé quels sont les marchés primaires très demandeurs en échanges informationnels ? marché de biens d'expérience : U non connue a priori ensemble informationnel complexe : somme d'avis, renvoyant aux émetteurs (qui doivent se décrire), avec des procédures pour focaliser l'attention sur certains items, etc. ceux qui ont fait l'expérience vs ceux qui veulent utiliser cette expérience marché de biens complexes : l'utilisation demande des capacités de représentation nouvelles que les consommateurs doivent acquérir ensemble informationnel devant se prolonger par des interactions (question/réponse) les experts vs ceux qui apprennent mais aussi, les experts entre eux, utilisant un savoir réparti marché dématérialisé : le bien numérisé, il peut y avoir confusion entre l'information et la méta-information (elle-même feuilletée: avis sur les avis, etc.) ensemble informationnel constitué à la fois des informations (contenus) du marché primaire et des méta-informations: confusion entre contenu, tag et méta-tag ceux qui ont vs ceux qui veulent acquérir (mais les coûts ne portent que sur la métainformation)

14 Séminaire EGSH – Économie des communautés médiatées – 19 décembre 2002 Types de collectifs d'interaction sur le web Dans tous les cas, certains disposent d'informations duplicables / diffusables sans coûts et dont ils font profiter les autres Typologie à partir de la nature de cette information et des contraintes de son utilisation cas des fichiers simples: communautés d'échange communautés d'échange la fourniture du fichier suffit, le récepteur en connaît l'intérêt et l'usage gestion d'une base de données réparties protection contre d'éventuels saboteurs (cas des MP3) cas des informations d'expérience : l'utilisation de l'information demande de connaître l'émetteur: expérience répartie communautés d'expérience communautés d'expérience expérience simple (qualité verticale: eBay): honnêteté expérience complexe (qualité horizontale: Amazon): goûts cas des savoirs : l'utilisation de l'information demande de contrôler un écart de représentations entre les participants : savoirs répartis communautés épistémiques communautés épistémiques représentations culturelles, techniques, scientifiques,..

15 Séminaire EGSH – Économie des communautés médiatées – 19 décembre 2002 Types de communautés Communautés de duplication Communautésd'expérienceCommunautésépistémiques Type Echange : Chacun donne accès à ses informations, que les autres copient Marchés d'occasion avec incertitude sur le vendeur Biens d'expérience qualité inconnue a priori Biens culturels Biens paramé- triques ExemplesNapsterKazaaeBayAmazonJeux Pages perso Weblog Debian Ce qui est échangé des octets (fichiers) des informations (sens) sur une expérience passée confrontation de représentations (savoir algorithmique)

16 Séminaire EGSH – Économie des communautés médiatées – 19 décembre 2002 Les recherches engagées Comment fonctionnent les communautés épistémiques ? Comment fonctionnent les communautés épistémiques ? communautés épistémiques : connaissances (? # information) situées et réparties (échange, élaboration commune..) EHESS & ENST communautés d'expérience : logique de participation (apport, utilisation) de l'objet informationnel commun ENST & EHESS Sources des gains de productivité épistémiques Sources des gains de productivité épistémiques pourquoi se regrouper ? division du travail (cas classique) mais aussi recherche d'une méta-solution et reproduction sans coûts de la solution CNAM Rôle des méta-marchés comme régulateurs des marchés Rôle des méta-marchés comme régulateurs des marchés relations entre la forme du méta-marché et la nature de l'équilibre LATAPSES concurrence entre méta-marché et système d'information diffusé ENST Usages communautaires du Net et dynamique d'apprentissage Usages communautaires du Net et dynamique d'apprentissage rapports entre communautés virtuelles et réelles: amorçage / prolongement.. ENST Reste à aborder dans un deuxième temps : Reste à aborder dans un deuxième temps : l'extension des résultats précédents aux marchés intermédiaires et aux entreprises ENST & LATAPSES


Télécharger ppt "Séminaire EGSH – Économie des communautés médiatées – 19 décembre 2002 "L'économie des communautés médiatées" Programme Interdisciplinaire du CNRS "Société"

Présentations similaires


Annonces Google