La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Temprano - ANRS 12136 trial Bénéfices et Risques du Traitement ARV précoce et prévention par INH chez des adultes infectés par le VIH ayant entre 250.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Temprano - ANRS 12136 trial Bénéfices et Risques du Traitement ARV précoce et prévention par INH chez des adultes infectés par le VIH ayant entre 250."— Transcription de la présentation:

1 1 Temprano - ANRS trial Bénéfices et Risques du Traitement ARV précoce et prévention par INH chez des adultes infectés par le VIH ayant entre 250 et 500 CD4/mm 3 : à Abidjan, Côte dIvoire. Etat davancement INSERM, Unité 897, Bordeaux, France Université Paris Descartes, Virologie CHU Necker, Paris, France, Service des Maladies Infectieuses et Tropicales et Programme PAC-CI, Abidjan, Côte dIvoire Identifier NCT

2 Faut-il débuter les ARV plus tôt que ce qui est actuellement recommandé ? La question est plus aiguë en Afrique sub-Saharienne que dans les pays industrialisés Parce que la morbidité sévère « précoce » est plus fréquente en Afrique sub-Saharienne Ceci est bien illustré par la morbidité observée dans les essais dITP (1) Danel Lancet 2006 ; (2) El Sadr, NEJM 2006; Incidence de morbidité sévère (pour 100 personne-années) dans les essais dinterruption programmée qui ont arrêté le traitement ARV entre 250 et 350 CD4/mm3 Trivacan (1) (Afrique SS) SMART (2) (autres continents) Tuberculose Continu2,30,05 Interruption3,60,08 Pneumonies bacteriennesContinu0,040,05 Interruption1,750,21

3 3 Conséquences pour le design des essais « when to start » En Afrique sub-Saharienne: Lincidence de la morbidité sévère « précoce » est plus élevée Donc le nombre de sujets nécessaires pour mettre en évidence un bénéfice dun traitement précoce sera potentiellement plus bas La tuberculose occupe une place très importante dans le spectre de morbidité précoce Donc le début plus précoce du traitement ARV doit être mis en compétition avec le bénéfice dune prophylaxie antituberculeuse précoce

4 4 Essai Temprano : objectif Chez des adultes qui ne remplissent pas encore les critères OMS de mise sous ARV mais sen rapprochent, y-a-t-il des bénéfices : à débuter les ARV immédiatement à prescrire une chimioprophylaxie antituberculeuse par INH 300 mg/j pendant 6 mois ?

5 5 Essai Temprano : méthodes Type : Essai randomisé de supériorité, multicentrique, sans insu Plan factoriel 2 x 2 Principaux critères dinclusions: Age > 18 ans, VIH-1, naïf dARV (sauf PTME) Stade immuno-clinique intermédiaire CD /mm 3 et stade clinique OMS 1 ou CD /mm 3 et stade clinique 1, 2 ou 3 Durée de suivi après randomisation : 24 mois Nombre de sujets nécessaires : 2000

6 6 ARV INH 6 mois à M1 ARV immédiats + INH 6 mois à M1 Essai Temprano : Schéma de létude Randomisation ARV immédiats ARV selon critères nationaux Durée de suivi: 30 mois ARV selon critères nationaux

7 7 Critères de jugement Principal décès ou tuberculose Critères de jugement Secondaires Autres causes de morbidité sévère Effets indésirables Evolution immunologique- virologique Observance Coût efficacité Qualité de vie Essai Temprano : critères de jugement

8 Essai Temprano : état davancement Nombre de patients inclus au 30 Octobre 2008 N= Nombre de patients

9 9 Essai Temprano: état davancement Eligilité et causes de non inclusion Informés sur lessai, préinclusions, n598 Inclusions, n (%)448(75%) Non inclus, n (%)150(25%) Non revenus pour la visite dinclusion (%)68(45%) Revenus et > 1 critère de non inclusion82(55%) Temporaires, n (%)27(33%) Pathologies en cours3 Délai de réflexion14 Autres10 Définitifs, n (%)55(67%) Refus de participer 33 Non-conformité critères inclusion22

10 10 Femmes, n (%) 337(75%) Age, médiane (IIQ) 36( ) Stade OMS, n (%) stade 1 319(71%) stade 2 99(22%) stade 3 30(7%) Sérologie VIH 1-2, n (%) 12(3%) CD4 /mm 3, médiane (IIQ) 388( ) HIV-RNA, log10 copies/ml, médiane (IIQ) 4.7(4.1 – 5.2) Quantiferon®-TB test positif, n % 107(26%) Ag HbS plasmatiques positifs, n (%) 47(10%) Régimes ARV traitement immédiat n (%) Tenofovir-emtricitabine-efavirenz 144(65%) Tenofovir-emtricitabine-zidovudine 71(32%) Essai Temprano: état davancement Caractéristiques à linclusion des 448 premiers patients IIQ: intervalle interquatile

11 Suivi Temps médian (IIQ), en mois3,9(2,0-5,8) Perdus de vue, nombre2 Evénements majeurs Décès3 Tuberculose10 Autres événements significatifs Nausées - vomissements sévères* précoces Tenofovir-emtricitabine-efavirenz 6(4%) Tenofovir-emtricitabine-zidovudine 24(34%) IIQ: intervalle interquartile P<0,0001 * grade 3-4 ANRS, interruption ART > 1 semaine ou changement de traitement ARV ou hospitalisation à cause des troubles digestifs Essai Temprano: état davancement Suivi au 30 Octobre 2008

12 12 Conclusion Le premier essai de début Précoce des ARV a débuté en Afrique sub-Saharienne, ¼ des 2000 participants sont déjà inclus Acceptation de lessai et qualité de suivi sont bonnes Le régime 3 Nucléosidiques ténofovir-emtricitabine- zidovudine a eu une mauvaise tolérance digestive et nest plus utilisé dans le cadre de cet essai (les détails de cette décision seront publiés ultérieurement) Cet essai répondra à la question dans un contexte africain de morbidité liée au VIH. Il est complémentaire de lessai START, qui sera réalisé essentiellement sur les autres continents

13 13 Remerciements Participants à lessai Temprano Côte dIvoire: SMIT: E Bissagnene, A Kadio, S Tuo, G Nzunettu, D Rabe, BT Sidibe, M Abanou CIRBA: H Chenal, O Ba-Gomis, D Hawerlander, F Kouame, J Oupoh, A Boty CNTS: A Minga, L Dohoun, A Yao, M Kouadio, K NDri, S Konate USAC: C Kanga, A Adou, I Adou, J Djobi, C Guéhi, V Kouadio, J Séri, A Ani, Dembelé La pierre Angulaire: M Sassan Morokro, AC Kouadio, CePReF: E Messou, A Anzian, J Gnokoro, P Gouesse, A Kati, MC Kassi, A Soro, A Tchehy, MP Nogbout, G Labibi, J Goli, L Konan CeDReS: H Menan, A Emieme, R Toure, A Inwoley, T Ouassa, TA Toni, J Ekaza, Kabran, JC Kakou ACONDA, Alliance CI, EGPAF CI, RetroCI, Services du CHU de Treichville- Médecine -Gynécologie- Dermatologie, HG Port Bouet, HG Marcory, HG Koumassi, FSU Yopougon Attié, FSU Port Bouet 2, FSU Ouassakara, RIP+. France : INSERM U897: R Salamon, MP Martin, I Bely CHU Bichat Claude-Bernard: G Peytavin CHU Necker: M-L Chaix ANRS: JF Delfraissy, B Bazin, S Blesson, C Canon, L Quinty US : CEPAC international, Harvard: E Losina, K Freedberg, R Walensky, B Morris, C Sloan, L Uhler Investigateurs principaux et équipe coordinatrice : X Anglaret, F Bohoussou, C Danel, S Eholie, D Gabillard, R Konan, S Konan, A Kouame, J Le Carrou, R Moh, E Ouattara, B Siloue Conseil scientifique: C Adjouffourou, E Bissagnene, G Chêne, K Domoua, M Dosso, PM Girard, V Jarlier, C Perronne, C Rouzioux, PS Sow Comité indépendant: D Costagliola, Y Yasdanpanah, O Doumbo, S Mboup, B Autran, Compagnies pharmaceutiques: Gilead Sciences and Merck Sharp & Dohme


Télécharger ppt "1 Temprano - ANRS 12136 trial Bénéfices et Risques du Traitement ARV précoce et prévention par INH chez des adultes infectés par le VIH ayant entre 250."

Présentations similaires


Annonces Google