La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Réunion des coordonnateurs et des chefs de travaux déconomie-gestion Groupe des IA-IPR déconomie-gestion, l e 28 avril 2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Réunion des coordonnateurs et des chefs de travaux déconomie-gestion Groupe des IA-IPR déconomie-gestion, l e 28 avril 2011."— Transcription de la présentation:

1 Réunion des coordonnateurs et des chefs de travaux déconomie-gestion Groupe des IA-IPR déconomie-gestion, l e 28 avril 2011

2 Ordre du jour La réforme du lycée : place de léconomie-gestion Les formations post-baccalauréat : situation et perspectives La formation continue des enseignants : un nouveau format du plan académique de formation Les examens 2011 : lorganisation du bac STG

3 La réforme du lycée Place de léconomie-gestion En seconde et dans les filières générales : PFEG Accompagnement Personnalisé Droit et grands enjeux du monde contemporain en terminale L La réforme de la série STG : Le bilan de STG, les forces de notre série et lambition de la nouvelle STMG Une classe de première unique Les spécialités de terminale Les points clés de la réforme

4 Les points clés … en découlent notamment : Lorganisation de la classe de seconde La spécialisation progressive en première, puis en terminale La place de laccompagnement personnalisé Léconomie-gestion est directement concernée : Depuis cette année (PFEG, AP en 2 nde …) Depuis cette année (PFEG, AP en 2 nde …) En (AP en 1 ère, expérimentations) En (AP en 1 ère, expérimentations) En (classe de 1 ère STMG, droit en TL) En (classe de 1 ère STMG, droit en TL) En (classes de terminale STMG) En (classes de terminale STMG)

5 En seconde et dans les filières générales PFEG Un bilan rapide de sa mise en place en Les réflexions pédagogiques Les enjeux pour

6 8137 élèves soit 20,57 % des élèves Une pénétration géographique inégale Poids relatif des EE économiques (en nb délèves) : PFEG = 27 %*, SES = 73 %* Entre 3 et 4* groupes par lycée Enseignants : 90 %* issus dE.G. et 10 % de SES Titulaires à 85,5 %* * Source : enquête auprès de 49 établissements avec coordonnateur représentant 3855 élèves de seconde 16 % 24 % 26 % 17 % P.F.E.G. : Une implantation perfectible et contrastée

7

8 En seconde et dans les filières générales Laccompagnementpersonnalisé Un bilan rapide de sa mise en place en Les réflexions pédagogiques Les enjeux pour

9 En seconde et dans les filières générales Droit et grands enjeux du monde contemporain Un enseignement riche Un enseignement à « profil » Une légitimité forte de certains professeurs déconomie-gestion à y intervenir Une réflexion pédagogique à mener au sein de létablissement Le projet de programme 1.Les instruments du droit 2.Les sujets du droit 3.Lorganisation du droit « Cette démarche exigeante suppose, chez les enseignants amenés à enseigner cette matière, des qualifications particulières de nature juridique."

10 La réforme STG Les forces de notre série Vers une nouvelle série… STMG sciences et technologies du management et de la gestion une évolution plus quune révolution… mènent à

11 Une meilleure poursuite détudes Des contenus disciplinaires actualisés et étoffés Une approche technologique revendiquée Des flux mieux adaptés aux opportunités de lenseignement supérieur et aux besoins de qualifications plus élevés Rappel des ambitions de la réforme STG Une organisation fondée sur une spécialisation dès la première Des contenus d'enseignements plus exigeants, en phase avec le corpus des sciences de gestion Une certification axée sur des compétences valorisées dans lenseignement supérieur Rappel des principes dorganisation de la réforme STG Le bilan STG La réforme STG

12 Le bilan STG La réforme STG Une relative baisse des effectifs Un rééquilibrage insuffisant entre les spécialités Un bilan contrasté en termes de flux délèves… … mais un bilan pédagogique globalement positif Des enseignements renouvelés et globalement bien perçus Des approches pédagogiques fondatrices dune solide identité Un environnement numérique modérément renouvelé Des manuels scolaires de facture très traditionnelle … et des résultats au baccalauréat en progression Des résultats encourageants Avec peu de différences perceptibles entre les spécialités

13 Le bilan STG La réforme STG Des pratiques dévaluation qui évoluent lentement, notamment en Economie-Droit Lépreuve de management des organisations validée par les enseignants La partie écrite de lépreuve de spécialité, des évolutions positives à confirmer La partie pratique de lépreuve de spécialité, une innovation aux résultats paradoxaux En termes de réussite au baccalauréat En termes de réussite dans lenseignement supérieur De timides progrès dans les orientations vers l'enseignement supérieur Résultats variables selon la spécialité Une réussite des bacheliers STG dans l'enseignement supérieur difficile à évaluer

14 Le bilan STG La réforme STG Conclusion : de STG à STMG… Les points dappui de STG Des spécialités bien identifiées par rapport à des poursuites détudes Une démarche technologique plébiscitée Un positionnement Technologique/Professionnel à conforter La place du management confortée Laccent mis sur les concepts pour la poursuite détudes

15 Le projet STMG La réforme STG Les évolutions souhaitables Améliorer le taux de réussite des bacheliers STMG dans lenseignement supérieur Faciliter les poursuites détudes post-bac Mieux calibrer les flux de spécialités de terminale par rapport aux potentiels de poursuites détudes

16 La réforme STG La 1ère STMG unique Lobjectif : Une meilleure orientation des élèves : plus tardive, en connaissance de cause et en ayant bénéficié dun accompagnement (cf les points clés de la réforme du lycée) La mise en œuvre : Une classe de première unique à lissue de laquelle on peut choisir sa spécialité Une assise scientifique centrée autour dune culture de gestion commune, matérialisée par lenseignement de « sciences de gestion » Les enjeux pédagogiques : Lenseignement de sciences de gestion La place de léconomie-gestion dans laccompagnement personnalisé Le travail sur l orientation, notamment dans le cadre de laccompagnement personnalisé … doù la nécessité de préparer cette transition (expérimenter lAP, participer aux formations, etc.)

17 La réforme STG La 1ère STMG unique Les horaires Cette diapositive sera complétée dès que les horaires auront un caractère officiel (réunion du CSE au cours de la première quinzaine de mai)

18 La réforme STG Les spécialités de terminale

19 La réforme STG Les spécialités de terminale Les horaires Cette diapositive sera complétée dès que les horaires auront un caractère officiel (réunion du CSE au cours de la première quinzaine de mai)

20 Les formations post-bac Situation et perspectives Les évolutions des BTS : Le nouveau BTS SIO La modularisation (BTS CI et TPL) Les évolutions à venir des BTS TC, tourisme et PIM Les formations post-bac : construction de parcours Les sections de BTS Les classes préparatoires ECT

21 BTS services informatiques aux organisations SLAM : solutions logicielles et applications métiers SISR : solutions dinfrastructures, systèmes et réseaux Le nouveau positionnement du diplôme prend en compte les évolutions des métiers et traduit les demandes de la profession (travail avec le Cereq, Syntec, CICF informatique) Lapproche « services aux organisations » est au cœur de lévolution du diplôme et traduit ce changement des métiers liés à linformatique, devenus une composante stratégique essentielle des entreprises. Parmi les enjeux de cette rénovation : Consolider la double perspective : insertion professionnelle immédiate ou possibilité de poursuites détudes longues Ouvrir socialement laccès aux métiers de lencadrement dans ce secteur

22 Une spécialisation progressive, par semestre denseignement

23 La mise en place du BTS SIO dans lacadémie Une mise en place progressive : A la rentrée 2011, reconduction des structures actuelles (BTS IG requalifiés en SIO avec les mêmes spécialités…) Un équipement et une infrastructure à développer sur 3 ans Création dun groupe de travail académique pour accompagner la mise en place du futur BTS.

24 Les évolutions récentes des BTS La modularisation Objectifs : Faciliter le parcours des étudiants Faciliter les poursuites détudes pour les diplômés Faciliter la mobilité européenne Principes : Des modules regroupés en unités de formation Des modules qui donnent lieu à la délivrance dECTS en cours de formation Une attestation descriptive du parcours (et donc des ECTS obtenus) délivrée à chaque étudiant Lensemble du BTS donne droit à 120 ECTS (BTS CI et TPL, rentrée 2011)

25 Les évolutions récentes des BTS Les évolutions du BTS TC, tourisme et PIM Horizon : septembre 2012

26 Construction de parcours Les sections de BTS Expérimentations pour la rénovation de STS : appel national à projets Assurer un accompagnement personnalisé des élèves et des étudiants Permettre les adaptations locales Accueillir des étudiants en réorientation Aménager les poursuites détudes Développer lalternance Développer les plateaux techniques Piloter la carte des implantations

27 Construction de parcours Les sections de BTS Expérimentations pour la rénovation de STS : projets retenus 65 projets retenus au niveau national (toutes filières confondues, éco-gestion et STI) 7 pour lAcadémie de Versailles, dont 4 pour léconomie-gestion

28 Construction de parcours Les sections de BTS - Les indicateurs de pilotage - La construction de parcours

29 Construction de parcours Les classes préparatoires ECT

30 La formation continue des enseignants Un nouveau format du plan académique de formation

31 Le P.A.F Quelques explications… Rappel : Le cahier des charges de la formation continue est disponible sur le site académique. Le principe : deux types doffres : Une offre avec accès collectif (établissement, groupe détablissements, bassin) qui, à partir des priorités nationales, décline les stratégies académiques pour laccompagnement des réformes autour de quelques thématiques prioritaires. Une offre avec accès individuel, à candidature volontaire ou sur public désigné, qui propose : Des formations portant sur ladaptation à lemploi et le développement des compétences. Des parcours professionnels, formations qualifiantes et diplômantes.

32 Le P.A.F Les axes prioritaires dans le cadre de loffre avec accès collectif Parmi les priorités nationales (cf. note DEGESCO n° du 10 décembre 2010) qui sous tendent le plan de formation, quatre thématiques font lobjet, dans lAcadémie de Versailles, dune offre avec accès collectif. Ces thématiques prioritaires sont fixées pour la période 2011/2015 et sont déclinées en plusieurs modules qui pourront faire lobjet, annuellement, dajustements. THEMATIQUE N°1 : FAVORISER LE DEVELOPPEMENT ET LEVALUATION DES COMPETENCES DANS LE CADRE DU SOCLE COMMUN THEMATIQUE N°2 : REUSSIR LES REFORMES DES LYCEES THEMATIQUE N°3 : RENFORCER LA PERSONNALISATION DU PARCOURS DE LELEVE THEMATIQUE N° 4 : SOUTENIR LENGAGEMENT DANS LES USAGES DU NUMERIQUE.

33 Le P.A.F Les axes prioritaires pour léconomie-gestion dans le cadre des offres à accès individuel - le travail sur les filières et la fluidité des parcours des élèves Exemple : favoriser la réussite de publics spécifiques en BTS (bacs pro, alternance, publics en réorientation), modularisation des enseignements en BTS, mobilité européenne des étudiants… - la mise en œuvre des enseignements rénovés Exemples : rénovations en STG et en STS, mise en œuvre du BTS SIO rénové… - le développement de la culture professionnelle. Exemples : enrichir les références scientifiques (journée thématique de lEconomie et Gestion…), développer les pédagogies utilisant les TICE, accompagner les professeurs entrant dans le métier (non- titulaires…), développer la culture de lévaluation (réflexions sur lévaluation, CCF…)…

34 Le P.A.F Les offres de formation en économie-gestion

35 Les examens Session 2011

36 Baccalauréat STG Lépreuve pratique : 4 réunions départementales pour : - - Préciser lorganisation - - Harmoniser les pratiques BTS Quelques mots sur lépreuve déconomie-droit

37 Merci de votre attention…


Télécharger ppt "Réunion des coordonnateurs et des chefs de travaux déconomie-gestion Groupe des IA-IPR déconomie-gestion, l e 28 avril 2011."

Présentations similaires


Annonces Google