La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Journée régionale Ile-de-France La démographie médicale ______________________________ Journée régionale Ile-de-France La démographie médicale ______________________________.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Journée régionale Ile-de-France La démographie médicale ______________________________ Journée régionale Ile-de-France La démographie médicale ______________________________."— Transcription de la présentation:

1 Journée régionale Ile-de-France La démographie médicale ______________________________ Journée régionale Ile-de-France La démographie médicale ______________________________ Docteur Silvia PONTONE Hôpital Robert Debré Direction de la Politique Médicale, AP-HP Unité Mortalité Santé Epidémiologie, INED

2 Introduction ___________________________________________________ La démographie médicale, question majeure de santé publique. Risque dinadéquation des effectifs aux besoins de soins dans les prochaines années (fragiliser la qualité et la sécurité des soins, remettre en question la pérennité de certaines activités médicales, voire compromettre la viabilité de certains établissements) Llle-de-France néchappera pas aux contraintes démographiques même si sa situation est favorable aujourdhui et malgré les mesures visant à infléchir les projections démographiques (augmentation du numerus clausus, mise en filière de certaines disciplines, autorisation dexercice des médecins étrangers, etc.) Comment faire face à ces contraintes et anticiper lorganisation des activités médicales et le fonctionnement des établissements de soins ?

3 Les thèmes de réflexion ___________________________________________________ Fiabilité des données La situation en France aujourdhui, demain - Effectifs et leur évolution - Le vieillissement de la population - la féminisation Les spécificités de la région Ile-de-France Les facteurs damplification ou datténuation des projections - Laccroissement de la population générale : +6 à 7% en Le vieillissement de la population générale : + 15 % des besoins - Le progrès médical - Lâge de départ à la retraite : + 14% de médecins si départ à 60 ans versus 65 ans (impact féminisation) - La réduction du temps médical disponible (ARTT) et les CET

4 Evolution du nombre de médecins en France métropolitaine selon différentes sources de 1983 à 2006

5 Evolution du nombre danesthésistes réanimateurs en France métropolitaine selon différentes sources de 1983 à 2006 (janvier) S. Pontone, AP-HP & INED

6 Evolution de la démographie des médecins en France métropolitaine de 1955 à 2005 – CNOM S. Pontone, AP-HP

7 Pyramide des âges des médecins en métropole en activité globale (n = ) au 1er janvier 2007 – Cnom Effectifs : Age moyen : 47 ans % femmes : 39,6% Effectifs : Age moyen : 50 ans HommesFemmes S. PONTONE, 2007

8 Pyramide des âges des anesthésistes réanimateurs en activité régulière (n = 9 348) ou non (n = ) au 1er janvier 2005 – CNOM Effectifs : Age moyen : 48,8 ans (± 12,7) % femmes : 35,5% Effectifs : Age moyen : 48,9 ans Hommes Femmes S. PONTONE, 2005

9 Démographie descriptive Pyramide des âges des PH danesthésie réanimation en Effectifs Vieillissement depuis : 40,7 ans : 48,0 ans : 49,1 ans, soit 0,5 année / an S. Pontone, AP-HP

10 Démographie descriptive à lAP-HP Evolution de l'âge moyen des PH de 1988 à 2004 S. Pontone, AP-HP

11 Évolution du nombre et de la densité de médecins de 1985 à 2025 en France Évolution du nombre et de la densité de médecins de 1985 à 2025 en France Hypothèses : NC à 7000 en 2006 puis constant et départ à la retraite à 64 ans, Drees, ,4% Gén =- 3%, Spé =- 15% -15,6%

12 Evolution prévisionnelle des effectifs* dans quatre disciplines jugées en difficulté en 1999 Evolution prévisionnelle des effectifs* dans quatre disciplines jugées en difficulté en 1999 Hypothèse dun nombre annuel dinternes égal à celui de 1999 de 182 en anesthésie réanimation, 160 en radiologie, 111 en gynéco-obstétrique et 80 en ophtalmologie Modèle Pontone-Brouard S. Pontone, AP-HP & INED * : Effectifs de moins de 65 ans en activité régulière

13 Projections du nombre de chirurgiens et danesthésistes réanimateurs à lhorizon 2025, scénario central, Drees Numerus clausus constant à 7000, 380 internes de chirurgie et 243 dAR Drees, ADELI redressé, Effectifs ,8% ,3%

14 Projections du nombre de GO, dOPH et dORL à lhorizon 2025, scénario central, Drees Numerus clausus constant à 7000, 380 internes de chirurgie et 158 de GO (ENC 2004) Drees, ADELI redressé, OPH GO Effectifs % GO OPH -43% ORL ORL -31%

15 Projections à la hausse du nombre de quelques spécialistes à lhorizon 2025, scénario central, Drees Numerus clausus constant à 7000, 776 internes de médecine et 196 pédiatres (ENC 2004) Drees, ADELI redressé, GEH pédiatres Effectifs % % neuro % endo-MB +25%

16 Et lIle-de-France ?

17 Effectifs médicaux en métropole et Ile- de-France au 1 er janvier 2007 (Cnom) _________________________________ MétropoleIle-de-France n Ile-de-France % / métropole IDF - dont Libéraux exclusifs Total (activité globale) %- Généralistes (activité régulière) %8 618 (46,1%) Spécialistes (activité régulière) %6 124 (23,9%) Spécialistes / Total (%) (activité régulière) 51 %58 %

18 Densité régionale de médecins par rapport à la moyenne nationale (Cnom, 2007) -37,5% (-42% en 1999)

19 Densité de généralistes et de spécialistes pour habitants en Ile-de-France (Activité globale au 1er janvier 2007, Cnom) ** *

20 Evolution du numerus clausus de 1971 à 2006 et de linternat « qualifiant » de 1984 à (32%)(68%) S. Pontone, AP-HP ECN 2005 = 4803, ECN 2006 = 4760, ECN 2007 = 5366

21 Evolution du nombre de postes au concours de linternat entre 1985 et 2003 en France et en Ile-de-France La baisse a été nettement plus forte en Ile-de-France FRANCE 1985 FRANCE 2003 IDF 1985 IDF 2003 FRANCE % Ile-de-France % Total S. Pontone, AP-HP

22 Evolution comparée du nombre de postes au concours de linternat entre 1985 et 2003 en France et en Ile-de-France La baisse na pas été uniforme dans chaque filière France 1985 France 2003 IDF 1985 IDF 2003 France % Ile-de-France % Médecine Chirurgie Psychiatrie Biologie S. Pontone, AP-HP

23 Taux daffectation des postes ouverts en médecine générale aux ECN en 2006 (hors résidents)

24 La désaffection de la médecine générale en Ile-de-France aux ECN Postes à pourvoirECN 2004ECN 2005ECN 2006 Spécialités hors MG Médecine générale Total postes à pourvoir Total internes affectés Postes de MG non pourvus

25 Installation des DESAR dans la région de leur UFR de formation (%) France : 70% (n=665) Nord : 69%, Sud : 72% AR / h. CNOM S. Pontone, Ined & AP-HP

26 Evolution des effectifs entre 2010 et 2020 (%) Estimation Drees, modèle de projections Drees-Ined, maintien des quotas % -24%

27 Evolution des densités médicales régionales (sous lhypothèse du maintien des quotas de 1999) -25% -34% -13%

28 Et lAP-HP ? ___________________________ La démographie médicale à lAP-HP Etat des lieux, prospectives et propositions daction Projet de plan stratégique Direction de la politique médicale, AP-HP P. MAURY et S. PONTONE

29 Démographie prévisionnelle à lAP-HP Evolution des flux de sorties par la retraite et par grade jusquà lhorizon 2020 S. Pontone, AP-HP

30 Analyse des flux annuels moyens de sorties des PH par la retraite et autres modalités de sorties Analyse des flux annuels moyens de sorties des PH par la retraite et autres modalités de sorties (détachement, disposition, disponibilité, mutation, démission, décès) Flux de sorties par la retraite ( ) % par an Flux de sorties pour des motifs autres que la retraite ( ) - % par an Médecine 1,12,5 Anesthésie réanimation 1,92,0 Radiologie 1,84,6 Chirurgie 0,91,4 Biologie 1,71,0 Pharmacie 1,70,8 Moyenne AP-HP1,52,0 S. Pontone, AP-HP

31 Disciplines à risque démographique après croisement des sorties et des entrées (DES et DESC ) à lhorizon Médecine –Gériatrie (3,6 sorties pour 1,8 entrées annuelles) –Médecine physique et réadaptation (3,8 vs 1,3) Chirurgie –Neuro-chirurgie (2,8 vs 3) –Vasculaire (1,3 vs 1,8) –Viscérale (3,5 vs 5,6) –Infantile (1,8 vs 0,4) –Maxillo-faciale (3,3 vs 1,9) –Gynéco-obstétrique, ORL, OPH Disciplines mixtes –Anatomo-pathologie (6,3 sorties pour 4,6 entrées annuelles) –Anesthésie réanimation (20+M vs 28) –Oncologie –Génétique –Radiologie S. Pontone, AP-HP

32 Oui mais, ces projections peuvent être infléchies ou amplifiées …

33 Démographie == Besoins Organisation Sanitaire Financement Progrès Médicaux Population Vieillissement, Maladies émergentes Flux Migratoires S. Pontone, AP-HP

34 Age de départ à la retraite des anesthésistes de 2000 à 2004 comparé à leur souhait CNOM versus enquête CFAR-SFAR-INED Age S. Pontone

35 Nombre annuel dinternes permettant dassurer la stationnarité du corps professionnel des AR au niveau de 1999 selon lâge de départ à la retraite Pontone-Brouard, Ined

36 Féminisation Conciliation vie professionnelle - vie privé Féminisation croissante du corps médical : 39% de femmes au 1er janvier 2006 (46% pour la population active totale, 36% professions libérales) Elles sont majoritaires parmi les étudiants de 1ère année (64%) et de troisième cycle (54% et 56% respectivement pour linternat et le résidanat) Impact sur lorganisation des soins de cette féminisation dans un contexte démographique peu favorable, les projections démographiques étant orientées à la baisse dans les prochaines années?Impact sur lorganisation des soins de cette féminisation dans un contexte démographique peu favorable, les projections démographiques étant orientées à la baisse dans les prochaines années? Inversement, comment concilient-elles leur vie privée et professionnelle?Inversement, comment concilient-elles leur vie privée et professionnelle?

37

38 Les sorties du Tableau de lOrdre selon lâge et le sexe (Cnom, 2007)

39 Les femmes médecins réduisent leur activité dès la naissance du premier enfant Proportion de femmes actives vivant en couple, âgées de 40 à 60 ans, travaillant à temps réduit (moins de 100%), selon la profession et le nombre denfants Toulemon, Pontone, Brouard, Ined

40 Les C.E.T. à lAP-HP Personnel concerné –Praticiens hospitaliers temps plein et temps partiel, praticiens contractuels, praticiens attachés et assistants hospitaliers Pour les années 2002 à 2005 – jours épargnés, –qui représentent 545 ETP, –soit 9,9 % du temps travail hospitalier hors HU pour 4 ans (545 ETP pour ETP hors-HU) Au total, à jours / an épargnés, soit 170 à 190 ETP (= 3,3% temps de travail)

41 PH temps plein vacants à lAP-HP novembre 2006 SpécialitésPostes de PH (n) Postes vacants (n) Taux de vacance (%) Médecine hors MPR et Radiologie ,5% Médecine physique et réadaptation (MPR) 2528% Radiologie 12186,6% Anesthésie Réanimation ,5% Chirurgie hors GO 15174,6% Gynéco-Obstétrique (GO) 5347,5% Psychiatrie 6634,5% Biologie-Pharmacie 53291,7% Total ,7% Postes vacants de PH au 1er janvier 2005, IDF= 12,2%, France entière=16,3% (source SIGMED)

42 Démographie Arithmétique politique

43


Télécharger ppt "Journée régionale Ile-de-France La démographie médicale ______________________________ Journée régionale Ile-de-France La démographie médicale ______________________________."

Présentations similaires


Annonces Google