La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lâge industriel. Le projet de chemin de fer de Strasbourg à Bâle, traversant dans son milieu un pays des plus peuplés, des plus agricoles, des plus industriels.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lâge industriel. Le projet de chemin de fer de Strasbourg à Bâle, traversant dans son milieu un pays des plus peuplés, des plus agricoles, des plus industriels."— Transcription de la présentation:

1 Lâge industriel

2 Le projet de chemin de fer de Strasbourg à Bâle, traversant dans son milieu un pays des plus peuplés, des plus agricoles, des plus industriels de France, porte le caractère le plus incontestable dutilité publique. Le chemin de fer de Strasbourg à Bâle(…) est appelé à exercer une influence sur le commerce général de la France. En effet, il est destiné à faire partie de la ligne de Marseille à Strasbourg (…), voie la plus directe, la plus rapide du Levant vers la mer du Nord. Il est appelé à faire partie dune autre ligne de transit de très grande importance, celle du Havre au Rhin. On sait combien il est important pour la France de sassurer une part des bénéfices du transit des marchandises et denrées coloniales qui, pour se rendre dans lEst, dans lAllemagne centrale ou en Suisse, empruntent aujourdhui la voie du Rhin (…). Un chemin de fer entre Le Havre et Strasbourg et le long du Rhin recueillerait une grande partie de ces transports. Cest ce transit que la Belgique dispute à la Hollande et à la France par létablissement dun chemin de fer entre Anvers et Cologne.(…). Ce projet naura plus de suite dès quun chemin de fer entre Strasbourg et Bâle sera établi et la France naura plus à craindre dêtre déshéritée des avantages de sa position. Ce chemin de fer permettra daugmenter lactivité industrielle et commerciale de lAlsace, accroîtra le transit par la France, le commerce du Rhin et assurera à la rive gauche du Rhin la prépondérance quelle doit avoir dans les relations de commerce. Daprès lAvant projet dun chemin de fer de Strasbourg à Mulhouse et à Bâle, N. Koechlin et Frères, Mulhouse 1838 Document daccroche

3 Strasbourg MulhouseBâle... Ligne de chemin de fer Strasbourg-Bâle.. Le Havre Marseille Lignes de chemin de fer en projet Commerce du Levant Méditerranée Un commerce mondial Commerce colonial Amérique Redistribution des produits Mer du Nord Allemagne Suisse Le chemin de fer en Alsace, un maillon de la Mondialisation au XIX° siècle Comment le chemin de fer ouvre t-il la voie de la mondialisation?

4 Le projet de chemin de fer de Strasbourg à Bâle, traversant dans son milieu un pays des plus peuplés, des plus agricoles, des plus industriels de France, porte le caractère le plus incontestable dutilité publique. Le chemin de fer de Strasbourg à Bâle(…) est appelé à exercer une influence sur le commerce général de la France. En effet, il est destiné à faire partie de la ligne de Marseille à Strasbourg (…), voie la plus directe, la plus rapide du Levant vers la mer du Nord. Il est appelé à faire partie dune autre ligne de transit de très grande importance, celle du Havre au Rhin. On sait combien il est important pour la France de sassurer une part des bénéfices du transit des marchandises et denrées coloniales qui, pour se rendre dans lEst, dans lAllemagne centrale ou en Suisse, empruntent aujourdhui la voie du Rhin (…). Un chemin de fer entre Le Havre et Strasbourg et le long du Rhin recueillerait une grande partie de ces transports. Cest ce transit que la Belgique dispute à la Hollande et à la France par létablissement dun chemin de fer entre Anvers et Cologne.(…). Ce projet naura plus de suite dés quun chemin de fer entre Strasbourg et Bâle sera établi et la France naura plus à craindre dêtre déshéritée des avantages de sa position. Ce chemin de fer permettra daugmenter lactivité industrielle et commerciale de lAlsace, accroîtra le transit par la France, le commerce du Rhin et assurera à la rive gauche du Rhin la prépondérance quelle doit avoir dans les relations de commerce. Daprès lAvant projet dun chemin de fer de Strasbourg à Mulhouse et à Bâle, N. Koechlin et Frères, Mulhouse 1838 Document daccroche

5 Lâge industriel Problématique: Comment le chemin de fer accélère t-il la révolution industrielle à Mulhouse et en occident ? Comment ouvre t-il la porte de la mondialisation ?

6 Huit vues du chemin de fer de Mulhouse à Thann, chromolithographies, Engelmann Père et fils

7 De Paris à :1834 (diligence) 1887 (train) Strasbourg47 h8 h50 La réduction des temps de transport Avant 1839 (diligence) A partir de 1839 (train) Mulhouse - Thann 3 H45 mn

8

9 I Le train arrive à Mulhouse et en Alsace *Mulhouse-Thann, ouverte en 1839 est la 3° ligne en France, la première en Alsace, Strasbourg-Bâle est la première ligne internationale. *les industriels veulent réduire les coûts et les temps de transports, intensifier les échanges avec la France, lEurope et le monde.

10 Source: Dossier Sur la piste du coton Musées sans frontières

11 I Le train arrive à Mulhouse et en Alsace *Mulhouse-Thann, ouverte en 1839 est la 3° ligne en France, la première en Alsace, Strasbourg-Bâle est la première ligne internationale. *les industriels veulent réduire les coûts et les temps de transports, intensifier les échanges avec la France, lEurope et le monde. Limite: cest un succès rapide pour le transport des voyageurs, les transports sur les canaux concurrencent le transport des marchandises

12 La station de Mulhouse vers 1842 Source: Oberlé et Stahl Weber, Mulhouse, panorama monumental et architectural des origines à 1914 Contades, 1983 Voie ferréeHangars Train

13 L industrialisation en marche : l entreprise Andr é K œ chlin et compagnie « En 1826, Andr é K œ chlin cr é e son usine : Andr é K œ chlin et Compagnie. Andr é K œ chlin cr é e son usine car l industrie textile a de plus en plus besoin de biens d é quipements. Les premi è res fabrications sont des machines destin é es aux filatures comme la mule-jenny ou machine à filer la laine. Pour être performant, il alla chercher les techniques en Angleterre. Il s adressa aux meilleurs et obtint en 1826 la signature d un contrat qui pr é voyait la construction à Mulhouse d un é tablissement de construction m é caniques « en participation » avec Sharp, Roberts and Co. Les Anglais fournissaient le mat é riel, K œ chlin, le terrain de 9 ha le long du canal du Rhône au Rhin, alors en construction et prenait à sa charge les frais de construction. D é s 1829, l entreprise fabrique 3 à 5 m é tiers à tisser par jour : DMC en commanda 200 qui furent livr é s entre 1829 et C est lorsque son cousin lance le projet de la ligne Strasbourg – Bâle que Andr é K œ chlin se d é cide à fabriquer des locomotives, ligne pour laquelle il faut 20 locomotives. Nicolas avait d é j à command é trois locomotives en Angleterre pour la ligne Mulhouse-Thann : une fut d é mont é e, l » Albion » devint le mod è le pour construire la Napol é on Les 20 locomotives plus le mat é riel roulant furent livr é s entre 1840 et 1841 au rythme d une machine par mois. En 1847, la fabrication des locomotives repr é sente 50% du chiffre d affaires de l entreprise. Des crises existent, elles sont cycliques et ralentissent le travail de l entreprise, la fragilit é vient d un march é ferroviaire encore é troit. L entreprise se transforme, elle compte alors un atelier de montage de des locomotives, un bâtiment long de 77.5 m puis port é à m, reli é en son centre par une voie ferr é e reli é e à la gare toute proche. La forge permet de fabriquer les pi è ces pour la locomotive. Elle compte aussi une chaudronnerie. Les ann é es 1850 furent d é cisives pour les progr è s de l entreprise en raison du boom ferroviaire (en 1857, les locomotives repr é sentent 59 % du chiffre d affaires de l entreprise) et de l acc é l é ration de l industrialisation et de la m é canisation : l entreprise poursuit sa fabrication de machines outils notamment pour le textile. En 1856, on se lance dans l exportation, les chemins de fer Lombard-v é nitiens commandent au total 200 machines. Apr è s l Italie, il exporte vers la Suisse, l Autriche, l Espagne ou les Etats-Unis : on fête la milli è me locomotive. L entreprise est alors la 2° entreprise à fabriquer des locomotives derri è re Schneider. » Daprès SACM, quelle histoire ! Vitoux, Fluck, Frey, Perrot, Stoskopf, La Nuée bleue, 2007

14 Effectifs de lentreprise En 1829, lentreprise compte 176 ouvriers dont 5 anglais. En 1840, lentreprise compte alors 640 ouvriers. En 1856, lentreprise compte plus de 1000 ouvriers Chiffre daffaires de lentreprise Avant 1850 : 3 millions de francs Après 1856 : 6 millions de francs Après 1866 : 10 millions de francs Fabrication de locomotives : 20 locomotives 1844 : 3 locomotives 1845 : 8 locomotives 1846 : 13 locomotives 1847 : 29 locomotives 1851 :9 locomotives 1857 : 91 locomotives 1862 : 97 locomotives Exportations En 1832, lexportation représente 15 % du chiffre daffaires de lentreprise. En 1856, lexportation représente plus de 23% de la production.

15 Quelle est la production de lentreprise au départ? Donne un exemple Lentreprise fabrique des machines outils pour lindustrie textile. Ex: Machine à filer la laine ou mule- jenny A quel besoin répond cette entreprise? Les entreprises textiles ont besoin de matériel. Pourquoi cette entreprise est-elle performante? Il va chercher les techniques en Angleterre et sadresse aux meilleurs techniciens auxquels il sassocie. Dans quelle production se lance lentreprise en 1840? Elle se lance dans la fabrication des locomotives Trouve six arguments qui prouvent que la société a profité du développement du chemin de fer en Alsace, en France et en Europe : - Lentreprise passe de 640 ouvriers à 1000 entre 1840 et Croissance du nombre de locomotives fabriquées (97 en 1862) -Le chiffre daffaires passe de 3 millions de francs en 1850 à 10 millions de francs en Exportation vers différents pays européens -Lentreprise est la 2° entreprise française dans la fabrication des locomotives - Les bâtiments de lentreprise sont agrandis Comment fabrique t-on la première locomotive? On décortique une locomotive anglaise pour la copier Lentreprise Kœchlin et Compagnie, une entreprise dynamisée par le chemin de fer

16 Les ateliers Kœchlin ou SACM (société alsacienne de construction mécanique) Mulhouse dans les années 1900, Fischbach et Wagner, Editions Alan Sutton, Salle de peigneuses Heilmann pour la laine Dessin Barclay, daprès photographie Archives Municipales de Mulhouse Machine conçue par les ingénieurs de la SACM Mulhouse dans les années 1900, Fischbach et Wagner, Editions Alan Sutton Machine à percer les roues Mulhouse dans les années 1900, Fischbach et Wagner, Editions Alan Sutton

17 I accélèrent entrainent Le train arrive à Mulhouse et en Alsace Développement de lindustrie à Mulhouse *Mulhouse-Thann, ouverte en 1839 est la 3° ligne en France, la première en Alsace, Strasbourg-Bâle est la première ligne internationale. *les industriels veulent réduire les coûts et les temps de transports, intensifier les échanges avec la France, lEurope et le monde. Limite: cest un succès rapide pour le transport des voyageurs, les transports sur les canaux concurrencent le transport des marchandises *Le développement de lentreprise Kœchlin et Cnie qui fabrique des locomotives: lentreprise compte 1000 ouvriers en 1856 * Permet lapprovisionnement des entreprises textiles de Mulhouse EX: DMC Le chemin de fer, accélérateur de lindustrialisation à Mulhouse

18 Le financement des premières lignes de chemin de fer Le désir dobtenir des coûts de transports moins élevés pour le charbon, mais aussi pour le coton et la laine, amène les milieux daffaires à discuter dabord puis à financer ensuite, des études sur un nouveau moyen de locomotion terrestre roulant sur des « chemins à ornières de fer ». (…) Des propositions locales voient le jour. (…) Hélas pour ces tentatives, devant lénormité des capitaux mis en jeu, lAdministration opte pour une prudente position dattente; le gouvernement déclarant même que lEst de la France doit se contenter des nouveaux canaux en cours de creusement. Devant cet état de fait, des précurseurs confiants dans lavenir de la technique ferroviaire ne vont pas hésiter à engager leur fortune personnelle pour se lancer dans la construction des premiers tronçons.(…) Nicolas Kœchlin, industriel mulhousien et député du Haut-Rhin ( ), sintéresse dés 1830 aux progrès du chemin de fer. Il finance sur ses fonds propres les constructions des lignes Mulhouse-Thann et Strasbourg-Bâle. Daprès lencyclopédie des chemins de fer dalsace-Lorraine, Dupuy, buchmann, Mayer, Loco revue, 1998

19 QUEL FINANCEMENT ? Qui est à lorigine du capital ? Apparition dune nouvelle classe sociale et politique : Fortunes familiales Patrons dentreprises Ex: Nicolas Kœchlin Une économie capitaliste

20

21

22 QUEL FINANCEMENT ? Qui est à lorigine du capital ? Apparition dune nouvelle classe sociale et politique : Fortunes familiales Patrons dentreprises Ex: Nicolas Kœchlin Banques de dépôts Épargnants : classe bourgeoise et classe moyenne Les actionnaires Bourse Les possesseurs de capital : les capitalistes Une économie capitaliste Les détenteurs dobligation

23 I accélèrent entrainent Le train arrive à Mulhouse et en Alsace Développement de lindustrie à Mulhouse *Mulhouse-Thann, ouverte en 1839 est la 3° ligne en France, la première en Alsace, Strasbourg-Bâle est la première ligne internationale. *les industriels veulent réduire les coûts et les temps de transports, intensifier les échanges avec la France, lEurope et le monde. Limite: cest un succès rapide pour le transport des voyageurs, les transports sur les canaux concurrencent le transport des marchandises *Le développement de lentreprise Kœchlin et Cnie qui fabrique des locomotives: lentreprise compte 1000 ouvriers en 1856 * Permet lapprovisionnement des entreprises textiles de Mulhouse EX: DMC nécessitent Une économie capitaliste Schéma Le chemin de fer, accélérateur de lindustrialisation à Mulhouse

24

25 Nicolas Kœchlin ( ) André Kœchlin ( ) Mariage Qui sont les parents de leurs épouses ? A quelles familles appartiennent les époux ou épouses des enfants ? Education reçue Formation Activité économique Qui sont leurs principaux collaborateurs ? Rôle dans la construction du chemin de fer Idées politiques Activités politiques Travaux dintérêts publics réalisés ? Le mode de vie bourgeois à travers la famille Kœchlin Rends-toi sur le site wwwkoechlin.net, clique sur longlet « ancêtres », puis consulte les articles consacrés à Nicolas Kœchlin et à André Kœchlin. A laide de ces articles, complète le tableau suivant :

26 I accélèrent entrainent Le train arrive à Mulhouse et en Alsace Développement de lindustrie à Mulhouse *Mulhouse-Thann, ouverte en 1839 est la 3° ligne en France, la première en Alsace, Strasbourg-Bâle est la première ligne internationale. *les industriels veulent réduire les coûts et les temps de transports, intensifier les échanges avec la France, lEurope et le monde. Limite: cest un succès rapide pour le transport des voyageurs, les transports sur les canaux concurrencent le transport des marchandises *Le développement de lentreprise Kœchlin et Cnie qui fabrique des locomotives: lentreprise compte 1000 ouvriers en 1856 * Permet lapprovisionnement des entreprises textiles de Mulhouse EX: DMC nécessitent Une économie capitaliste Schéma …Une nouvelle société: bourgeois et ouvriers à Mulhouse Fait naître… *Les bourgeois, comme les Kœchlin dominent la vie économique mulhousienne et ont un mode vie commun (Importance de léducation, mariage entre grandes familles, goût de leffort et du travail, épargne) Le chemin de fer, accélérateur de lindustrialisation à Mulhouse

27 Description du lieu de travail Nombre douvriers dans lindustrie cotonnière Durée de la journée de travail Durée des pauses Salaires Logement -Lieu dhabitation pour les plus pauvres et conséquence -Description des logements -Equipement des logements -Loyer dune chambre Conditions physiques Les conditions de travail et de vie des adultes. Travail réalisé à partir de textes de Villermé

28 Age auquel on emploie les enfants Scolarisation ??? Durée de la journée de travail Durée du déplacement pour aller travailler Conditions de vie Etat de santé des enfants Les conditions de travail et de vie des enfants. a. A qui Villerm é compare t-il les enfants ? b. Entre ces deux groupes, lesquels vivent le plus mal ? Souligne en bleu les expressions du texte qui justifient ta r é ponse Travail réalisé à partir de textes de Villermé.

29 I accélèrent entrainent Le train arrive à Mulhouse et en Alsace Développement de lindustrie à Mulhouse *Mulhouse-Thann, ouverte en 1839 est la 3° ligne en France, la première en Alsace, Strasbourg-Bâle est la première ligne internationale. *les industriels veulent réduire les coûts et les temps de transports, intensifier les échanges avec la France, lEurope et le monde. Limite: cest un succès rapide pour le transport des voyageurs, les transports sur les canaux concurrencent le transport des marchandises *Le développement de lentreprise Kœchlin et Cnie qui fabrique des locomotives: lentreprise compte 1000 ouvriers en 1856 * Permet lapprovisionnement des entreprises textiles de Mulhouse EX: DMC nécessitent Une économie capitaliste Schéma …Une nouvelle société: bourgeois et ouvriers à Mulhouse Fait naître… *Les ouvriers vivent dans des conditions misérables, misère qui pousse femmes et enfants à travailler. Ils sont soumis à des cadences infernales. *Les bourgeois, comme les Kœchlin dominent la vie économique mulhousienne et ont un mode vie commun (Importance de léducation, mariage entre grandes familles, goût de leffort et du travail, épargne) Le chemin de fer, accélérateur de lindustrialisation à Mulhouse

30 Un prêtre investi dans la vie de la Cité Le chanoine Henry Cetty a en charge la paroisse saint Joseph, au cœur de la Cité. Les œuvres du chanoine Cetty seront multiples (caisse de maladie, décès, patronages ouvriers, crèche…). La plus connue de ses créations est ce qui deviendra plus tard la caisse du crédit Mutuel Saint-Joseph. Daprès lEcho mulhousien, N° 324, juin 2010

31 I accélèrent entrainent Le train arrive à Mulhouse et en Alsace Développement de lindustrie à Mulhouse *Mulhouse-Thann, ouverte en 1839 est la 3° ligne en France, la première en Alsace, Strasbourg-Bâle est la première ligne internationale. *les industriels veulent réduire les coûts et les temps de transports, intensifier les échanges avec la France, lEurope et le monde. Limite: cest un succès rapide pour le transport des voyageurs, les transports sur les canaux concurrencent le transport des marchandises *Le développement de lentreprise Kœchlin et Cnie qui fabrique des locomotives: lentreprise compte 1000 ouvriers en 1856 * Permet lapprovisionnement des entreprises textiles de Mulhouse EX: DMC nécessitent Une économie capitaliste Schéma …Une nouvelle société: bourgeois et ouvriers à Mulhouse Fait naître… * Les ouvriers vivent dans des conditions misérables, misère qui pousse femmes et enfants à travailler. Ils sont soumis à des cadences infernales. * A Mulhouse des prêtres comme lAbbé Cetty sinvestissent pour améliorer la vie des ouvriers *Les bourgeois, comme les Kœchlin dominent la vie économique mulhousienne et ont un mode vie commun (Importance de léducation, mariage entre grandes familles, goût de leffort et du travail, épargne) Le chemin de fer, accélérateur de lindustrialisation à Mulhouse

32 Mulhouse en 1797 Environ 5000 Hb Mulhouse en 1886 Environ Hb Des plans pour lire lévolution de la ville Une ville à la dimension réduite Une ville limitée par des remparts et des cours deau Une ville artisanale, commerciale et agricole Une ville qui sétend le long de la voie ferrée Une ville qui a détruit ses remparts et comblé certains cours deau Une ville artisanale, commerciale, agricole et industrielle ( usines ) Gare Une ville encore médiévale « La ville aux cent cheminées » Forte croissance de la population

33 Source: Paupérisme et assistance à Mulhouse au XIX° siècle Marie Claire Vitoux Association des publications près les Universités de Strasbourg

34 I accélèrent entrainent Le train arrive à Mulhouse et en Alsace Développement de lindustrie à Mulhouse *Mulhouse-Thann, ouverte en 1839 est la 3° ligne en France, la première en Alsace, Strasbourg-Bâle est la première ligne internationale. *les industriels veulent réduire les coûts et les temps de transports, intensifier les échanges avec la France, lEurope et le monde. Limite: cest un succès rapide pour le transport des voyageurs, les transports sur les canaux concurrencent le transport des marchandises *Le développement de lentreprise Kœchlin et Cnie qui fabrique des locomotives: lentreprise compte 1000 ouvriers en 1856 * Permet lapprovisionnement des entreprises textiles de Mulhouse EX: DMC nécessitent Une économie capitaliste Schéma …Une nouvelle société: bourgeois et ouvriers à Mulhouse Fait naître… * Les ouvriers vivent dans des conditions misérables, misère qui pousse femmes et enfants à travailler. Ils sont soumis à des cadences infernales. * A Mulhouse des prêtres comme lAbbé Cetty sinvestissent pour améliorer la vie des ouvriers *Les bourgeois, comme les Kœchlin dominent la vie économique mulhousienne et ont un mode vie commun (Importance de léducation, mariage entre grandes familles, goût de leffort et du travail, épargne) transformen t Mulhouse, une ville qui offre un nouveau visage * Mulhouse connait une explosion démographique au XIX° s Le chemin de fer, accélérateur de lindustrialisation à Mulhouse

35 Vue perspective dune partie des cités ouvrières de Mulhouse Dessin Lancelot, s.d. Coll. Archives Municipales de Mulhouse

36 La propriété dAndré Kœchlin au Hasenrain La villa compte un parc de plus de 12 hectares Source: Mulhouse, images d une ville singulière, Riedweg Editions du Rhin, 1997

37 Vue de la place triangulaire et du jardin du Nouveau quartier Dessin dap. nature J. Pedraglio, s.d. Coll. Archives Municipales de Mulhouse

38 Mulhouse en 1797 Environ 5000 Hb Mulhouse en 1886 Environ Hb Des plans pour lire lévolution de la ville Une ville à la dimension réduite Une ville limitée par des remparts et des cours deau Une ville artisanale, commerciale et agricole Une ville qui sétend le long de la voie ferrée Une ville qui a détruit ses remparts et comblé certains cours deau Une ville artisanale, commerciale, agricole et industrielle ( usines, cités ouvrières, villas bourgeoises, chemin de fer, canaux de transports et dassainissements) Gare Une ville encore médiévale « La ville aux cent cheminées » Forte croissance de la population

39 I accélèrent entrainent Le train arrive à Mulhouse et en Alsace Développement de lindustrie à Mulhouse *Mulhouse-Thann, ouverte en 1839 est la 3° ligne en France, la première en Alsace, Strasbourg-Bâle est la première ligne internationale. *les industriels veulent réduire les coûts et les temps de transports, intensifier les échanges avec la France, lEurope et le monde. Limite: cest un succès rapide pour le transport des voyageurs, les transports sur les canaux concurrencent le transport des marchandises *Le développement de lentreprise Kœchlin et Cnie qui fabrique des locomotives: lentreprise compte 1000 ouvriers en 1856 * Permet lapprovisionnement des entreprises textiles de Mulhouse EX: DMC nécessitent Une économie capitaliste Schéma …Une nouvelle société: bourgeois et ouvriers à Mulhouse Fait naître… *Les ouvriers vivent dans des conditions misérables, misère qui pousse femmes et enfants à travailler. Ils sont soumis à des cadences infernales. * A Mulhouse des prêtres comme lAbbé Cetty sinvestissent pour améliorer la vie des ouvriers * Les bourgeois, comme les Kœchlin dominent la vie économique mulhousienne et ont un mode vie commun (Importance de léducation, mariage entre grandes familles, goût de leffort et du travail, épargne) transformen t Mulhouse, une ville qui offre un nouveau visage * Mulhouse connait une explosion démographique au XIX° s *le paysage urbain se transforme: -les usines se multiplient -extension de la ville et des faubourgs -Les grands industriels construisent leur demeure au Rebberg -Construction des cités ouvrières Le chemin de fer, accélérateur de lindustrialisation à Mulhouse

40 La gare de Mulhouse en 1890 Source: la Cité du Train, Mulhouse La station de Mulhouse vers 1842 Source: Oberlé et Stahl Weber, Mulhouse, panorama monumental et architectural des origines à 1914, Contades, 1983

41 Document 1Document 2 Lieu représenté Date Technique utilisée Invention Dans Google, tape : dossier pédagogique photographie Choisis : Dossier pédagogique enseignant, CRDP de Poitou Charentes -Trouve le nom des deux inventeurs de la photographie -Quelle technique chacun a-t-il mis au point ? -Cite les trois inventions qui ont permis de perfectionner cette technique jusquau début du XX° siècle. - De la gravure à la photographie

42 Vue de la place triangulaire, du jardin du Nouveau quartier Dessin dap. nature J. Pedraglio, s.d. Coll. Archives Municipales de Mulhouse Place de la République et square de la Bourse Photo Kohler-Dietz, v Coll. Archives Municipales de Mulhouse Le Nouveau quartier

43 I accélèrent entrainent Le train arrive à Mulhouse et en Alsace Développement de lindustrie à Mulhouse *Mulhouse-Thann, ouverte en 1839 est la 3° ligne en France, la première en Alsace, Strasbourg-Bâle est la première ligne internationale. *les industriels veulent réduire les coûts et les temps de transports, intensifier les échanges avec la France, lEurope et le monde. Limite: cest un succès rapide pour le transport des voyageurs, les transports sur les canaux concurrencent le transport des marchandises *Le développement de lentreprise Kœchlin et Cnie qui fabrique des locomotives: lentreprise compte 1000 ouvriers en 1856 * Permet lapprovisionnement des entreprises textiles de Mulhouse EX: DMC nécessitent Une économie capitaliste Schéma …Une nouvelle société: bourgeois et ouvriers à Mulhouse Fait naître… *Les ouvriers vivent dans des conditions misérables, misère qui pousse femmes et enfants à travailler. Ils sont soumis à des cadences infernales. * A Mulhouse des prêtres comme lAbbé Cetty sinvestissent pour améliorer la vie des ouvriers * Les bourgeois, comme les Kœchlin dominent la vie économique mulhousienne et ont un mode vie commun (Importance de léducation, mariage entre grandes familles, goût de leffort et du travail, épargne) transformen t Mulhouse, une ville qui offre un nouveau visage * Mulhouse connait une explosion démographique au XIX° s *le paysage urbain se transforme: -les usines se multiplient -extension de la ville et des faubourgs -Les grands industriels construisent leur demeure au Rebberg -Construction des cités ouvrières Les arts, témoins de la modernité à Mulhouse La photographie, inventée par Niepce et Daguerre (1° moitié du XIX° s) permet de témoigner de la modernisation de la ville (train, travaux durbanisme) Le chemin de fer, accélérateur de lindustrialisation à Mulhouse

44 II La révolution des transports *La vapeur révolutionne les transports: -1817, Stephenson crée la première locomotive à vapeur, au cours du XIX°, lEurope se couvre de voies ferrées -vers 1850, apparition des premiers bateaux à vapeur, puis creusement des canaux de Suez et Panama : la navigation devient régulière et rapide *CSQ: baisse du coût et du temps de transport Industrialisation et naissance de la grande industrie entrainent accélèrent *Les secteurs clefs de lindustrialisation: -textile -sidérurgie et métallurgie * Lindustrialisation débute en Angleterre et gagne au XIX° s toute lEurope du Nord Ouest Limite: la modernisation gagne lentement les campagnes *Naissance de grandes entreprises, mais la majorité sont de taille moyenne ou petites entrainent Une économie capitaliste…qui fait naître de nouvelles idées * Les libéraux pensent que lEtat doit laisser les patrons gérer librement leur entreprise. Ils sont favorable au libre-échange *Les socialistes influencés par Marx sont indignés par les inégalités sociales, certains veulent une révolution pour mettre en place une société sans classe sociale, dautres attendent des réformes pour améliorer le sort des ouvriers Fait naître Une nouvelle société *La bourgeoisie est très diverse, mais être bourgeois, cest nappartenir ni aux nobles, ni au peuple et senrichir grâce à son travail *Partout les prolétaires vivent misérablement: des lois améliorent progressivement leur sort. Sous la pression ouvrière, les Etats reconnaissent le droit de grève (1864 en France) et la création de syndicats (1884 en France) *LEglise rejette le capitalisme comme le socialisme, elle veut une intervention de lEtat pour améliorer le sort des ouvriers (Encyclique Rerum Novarum, 1891) Une révolution des transports qui dynamise lOccident et ouvre la voie de la mondialisation

45 En 1855, un professeur décole parisien est nommé à Mulhouse. M. Boissière narre ses premières impressions sur la ville quil découvre : « Je suis déçu ! La ville ressemble plus à un vaste village ouvert sur les champs environnants. Mulhouse avec ses canaux, ses ruisseaux et ses cours deau est un espace morose 1 et triste … » Lors de son départ, en 1875, ses impressions sont très différentes. Dans son ouvrage intitulé Vingt ans à Mulhouse, la ville sest métamorphosée 2 : «Mulhouse fit comme Paris, elle sétendit de toutes parts, ses ruisseaux, ses fossés firent place à de larges rues, à des boulevards plantés darbres (…) Louverture de lélégant magasin de luxe, inconnu encore à lépoque où jarrivais (…) la petite boutique dautrefois, perdue au centre-ville, est devenu lélégant magasin de mode. » morose = déprimant 2. métamorphosée = transformée Quelles sont les transformations à Paris et dans les grandes villes dEurope?

46 II La révolution des transports *La vapeur révolutionne les transports: -1817, Stephenson crée la première locomotive à vapeur, au cours du XIX°, lEurope se couvre de voies ferrées -vers 1850, apparition des premiers bateaux à vapeur, puis creusement des canaux de Suez et Panama : la navigation devient régulière et rapide *CSQ: baisse du coût et du temps de transport Industrialisation et naissance de la grande industrie entrainent accélèrent *Les secteurs clefs de lindustrialisation: -textile -sidérurgie et métallurgie * Lindustrialisation débute en Angleterre et gagne au XIX° s toute lEurope du Nord Ouest Limite: la modernisation gagne lentement les campagnes *Naissance de grandes entreprises, mais la majorité sont de taille moyenne ou petites entrainent Une économie capitaliste…qui fait naître de nouvelles idées * Les libéraux pensent que lEtat doit laisser les patrons gérer librement leur entreprise. Ils sont favorable au libre-échange *Les socialistes influencés par Marx sont indignés par les inégalités sociales, certains veulent une révolution pour mettre en place une société sans classe sociale, dautres attendent des réformes pour améliorer le sort des ouvriers Fait naître Une nouvelle société *La bourgeoisie est très diverse, mais être bourgeois, cest nappartenir ni aux nobles, ni au peuple et senrichir grâce à son travail *Partout les prolétaires vivent misérablement: des lois améliorent progressivement leur sort. Sous la pression ouvrière, les Etats reconnaissent le droit de grève (1864 en France) et la création de syndicats (1884 en France) *LEglise rejette le capitalisme comme le socialisme, elle veut une intervention de lEtat pour améliorer le sort des ouvriers (Encyclique Rerum Novarum, 1891) transformen t Des villes qui se transforment * Partout en occident, la population augmente fortement ( pop européenne x2) et les villes connaissent une forte croissance (pop urbaine x7 en Europe au XIX° s) *Les villes se transforment Voir TP: Les travaux dHaussmann Comment lart évolue t-il avec la modernité? *Limpressionnisme dans les années 1870 révolutionne la manière de peindre: les peintres rendent limpression de lumière et de mouvement par de petites touches de couleurs. * Les Frères Lumières avec une scène filmée sur le quai de gare de la Ciotat en 1895, donnent naissance au cinéma Une révolution des transports qui dynamise lOccident et ouvre la voie de la mondialisation * Les premiers gratte-ciel naissent aux Etats-Unis


Télécharger ppt "Lâge industriel. Le projet de chemin de fer de Strasbourg à Bâle, traversant dans son milieu un pays des plus peuplés, des plus agricoles, des plus industriels."

Présentations similaires


Annonces Google