La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 ASSEMBLEE GENERALE Innovation 25 juin 2007. 2 Domaines clés et typologie des entreprises Marie-Pierre Tuffery mission Développement et innovation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 ASSEMBLEE GENERALE Innovation 25 juin 2007. 2 Domaines clés et typologie des entreprises Marie-Pierre Tuffery mission Développement et innovation."— Transcription de la présentation:

1 1 ASSEMBLEE GENERALE Innovation 25 juin 2007

2 2 Domaines clés et typologie des entreprises Marie-Pierre Tuffery mission Développement et innovation

3 3 Définition de linnovation Linnovation est une nouveauté qui génère de la valeur (économique ou dusage) cest à dire qui satisfait un besoin solvable (rencontre un marché) ou crée de la richesse Linnovation est une nouveauté qui génère de la valeur (économique ou dusage) cest à dire qui satisfait un besoin solvable (rencontre un marché) ou crée de la richesse Il ne faut pas confondre invention et innovation Linnovation nest pas une première nationale ou internationale : il sagit dune nouveauté au niveau de la PME elle-même Linnovation nest pas une première nationale ou internationale : il sagit dune nouveauté au niveau de la PME elle-même Cette nouveauté nen est peut être plus une pour une autre entreprise Cette nouveauté nen est peut être plus une pour une autre entreprise

4 4 Types dinnovation L « innovation radicale » (ou de rupture), qui correspond à la mise au point ou à la commercialisation de produits nouveaux est opposée à l« innovation incrémentale » qui concerne seulement une amélioration L « innovation radicale » (ou de rupture), qui correspond à la mise au point ou à la commercialisation de produits nouveaux est opposée à l« innovation incrémentale » qui concerne seulement une amélioration L « innovation technologique », seule prise en considération pendant les dernières décennies, notamment par la DRIRE, ne doit plus occulter l« innovation non technologique », aujourdhui essentielle pour la compétitivité des entreprises L « innovation technologique », seule prise en considération pendant les dernières décennies, notamment par la DRIRE, ne doit plus occulter l« innovation non technologique », aujourdhui essentielle pour la compétitivité des entreprises oppositions aujourdhui dépassées dans une définition plus large

5 5 Les champs de linnovation Les typologies de linnovation découlant de la définition OCDE (donnée dans le manuel dOslo) peuvent être résumées comme suit Cinq champs principaux de linnovation: Cinq champs principaux de linnovation: Produits Produits Procédés Procédés Commercialisation Commercialisation Organisation Organisation Ressources humaines Ressources humaines Des thèmes transversaux : Des thèmes transversaux : Environnement Environnement Techniques dInformation et de Communication (TIC) Techniques dInformation et de Communication (TIC) La gouvernance avec les acteurs locaux La gouvernance avec les acteurs locaux

6 6 Les domaines clés de linnovation Dans chacun des champs ces domaines clés permettent ces domaines clés permettent didentifier linnovation

7 7 Produits et procédés La différenciation est une clé de lavantage concurrentiel Produits Produits Usage Usage Caractéristiques opérationnelles Caractéristiques opérationnelles Spécifications techniques (composants, matériaux, logiciels intégrés…) Spécifications techniques (composants, matériaux, logiciels intégrés…) Design Design Packaging Packaging Conditionnement Conditionnement Éco-conception Éco-conception … Procédés Intégration de nouvelles technologies Organisation et flexibilité de la chaîne de production Procédures de sécurité (production, entrées, …) Gestion des incidents et mesure des défauts Propriété industrielle Diagnostic environnemental (pollution, économie dénergie, valorisation de sous-produits et des déchets, aménagements HQE,…) ….. …

8 8 Commercialisation Une nouvelle manière de sadresser au marché Concepts commerciaux (vente directe, vente groupée, réseau de points de vente, e-commerce…) Concepts commerciaux (vente directe, vente groupée, réseau de points de vente, e-commerce…) Marketing Marketing Publicité Publicité Diversification de la clientèle Diversification de la clientèle Politique de relation avec les clients (réactivité, SAV, prestations de services, fidélisation …) Politique de relation avec les clients (réactivité, SAV, prestations de services, fidélisation …) Politique de relation avec les distributeurs Politique de relation avec les distributeurs Politique de relation avec les transporteurs Politique de relation avec les transporteurs Contribution des clients et des fournisseurs à lamélioration des produits Contribution des clients et des fournisseurs à lamélioration des produits Export Export …

9 9 Organisation interne ou externe, pour une entreprise de plus en plus « étendue » Fonctions internes ou externalisées (services basiques ou évolués, comme la RD) Fonctions internes ou externalisées (services basiques ou évolués, comme la RD) Partenariats liés à la spécialisation (réponse à des appels doffres dassemblage...) Partenariats liés à la spécialisation (réponse à des appels doffres dassemblage...) Organisation territoriale de lentreprise (sites de production, points de vente, …) Organisation territoriale de lentreprise (sites de production, points de vente, …) Plan de continuité des activités Plan de continuité des activités Démarches qualité, environnement, sécurité économique, … Démarches qualité, environnement, sécurité économique, … Politique investissements immatériels Politique investissements immatériels Mobilisation des financements Mobilisation des financements Actionnariat Actionnariat Image et communication Image et communication …

10 10 Ressources humaines un champ à part entière, lié à lorganisation Organigramme (management, encadrement, répartition du personnel dans les différentes fonctions : conception, production, informatique, force de vente,…) Organigramme (management, encadrement, répartition du personnel dans les différentes fonctions : conception, production, informatique, force de vente,…) Part de lemploi permanent et temporaire Part de lemploi permanent et temporaire Esprit dentreprise Esprit dentreprise Capacité à attirer le personnel et à le conserver Capacité à attirer le personnel et à le conserver Recrutement de jeunes qualifiés Recrutement de jeunes qualifiés GPEC (gestion prévisionnelle des emplois et des compétences) GPEC (gestion prévisionnelle des emplois et des compétences) Plan de formation Plan de formation Partage des informations en interne Partage des informations en interne Intéressement des salariés à linnovation Intéressement des salariés à linnovation …

11 11 Les domaines clés de linnovation ne sont pas indépendants Leur revue de détail montre que de nombreux éléments interfèrent Leur revue de détail montre que de nombreux éléments interfèrent Il y a interaction entre les domaines clés Par manque de temps ils sont souvent abordés isolément Par manque de temps ils sont souvent abordés isolément en fonction des contraintes et des opportunités du moment Une vue densemble permettrait de hiérarchiser ces domaines Une vue densemble permettrait de hiérarchiser ces domaines en fonction de la rentabilité de tel ou tel type dinnovation

12 12 Linnovation doit être replacée dans une approche globale Lenjeu est de structurer linnovation, en la replaçant dans une pratique manageriale Lenjeu est de structurer linnovation, en la replaçant dans une pratique manageriale Un chef dentreprise la comparée à la démarche qualité Il sagit dun processus collectif qui demande lengagement de tous les métiers et de toutes les fonctions Il sagit dun processus collectif qui demande lengagement de tous les métiers et de toutes les fonctions Il exige la motivation de tous Cette rationalisation ne doit pas faire oublier la créativité Cette rationalisation ne doit pas faire oublier la créativité qui est à la source de linnovation

13 13 Entreprises et innovation Au plan national (source SESSI) Au plan national (source SESSI) une entreprise sur deux innove une entreprise sur deux innove Une sur quatre dans les produits/procédés Une sur quatre dans les produits/procédés Une sur trois dans la commercialisation, lorganisation ou les ressources humaines Une sur trois dans la commercialisation, lorganisation ou les ressources humaines

14 14 PME et innovation Au plan national (source OSEO) Au plan régional (source CRCI) En Lot et Garonne (source CCI)

15 15 PME et innovation en France points forts Les entreprises industrielles sont parmi les plus innovantes Les entreprises industrielles sont parmi les plus innovantes Les entreprises de moins de trois ans portent une forte proportion des projets innovants Les entreprises de moins de trois ans portent une forte proportion des projets innovants Les PME innovent autant sur lorganisation et la commercialisation que sur les aspects technologiques Les PME innovent autant sur lorganisation et la commercialisation que sur les aspects technologiques Les PME innovantes sont plus ouvertes à linternational, particulièrement les petites Les PME innovantes sont plus ouvertes à linternational, particulièrement les petites

16 16 PME et innovation en France points faibles Seulement 15% des PME collaborent avec des acteurs de leur environnement proche (y compris leurs voisines !) Seulement 15% des PME collaborent avec des acteurs de leur environnement proche (y compris leurs voisines !) Universités et organismes de recherche publics sont loin dêtre leur source dinformation principale Universités et organismes de recherche publics sont loin dêtre leur source dinformation principale Elles manquent de connaissances, faute de personnel qualifié Elles manquent de connaissances, faute de personnel qualifié La RD est réalisée le plus souvent en interne, mais exceptionnellement de façon continue La RD est réalisée le plus souvent en interne, mais exceptionnellement de façon continue

17 17 PME et innovation en France points de réflexion Pour la protection industrielle les entreprises moyennes sintéressent aux actions juridiques (dépôt de marque ou de brevet), les petites sen tiennent au secret et à lavance technologique Pour la protection industrielle les entreprises moyennes sintéressent aux actions juridiques (dépôt de marque ou de brevet), les petites sen tiennent au secret et à lavance technologique Le crédit impôt-recherche est trois fois plus utilisé par les grandes entreprises que par les petites Le crédit impôt-recherche est trois fois plus utilisé par les grandes entreprises que par les petites Les aides européennes concernent bien davantage les grandes entreprises que les petites Les aides européennes concernent bien davantage les grandes entreprises que les petites

18 18 PME et innovation en Aquitaine CRCI pré diagnostic innovation 2006 Linnovation est laffaire du chef dentreprise, et il na pas assez de temps à lui consacrer Linnovation est laffaire du chef dentreprise, et il na pas assez de temps à lui consacrer Linnovation est souvent mal identifiée, sans budget propre ni personnel dédié Linnovation est souvent mal identifiée, sans budget propre ni personnel dédié La plupart des entreprises innovent principalement dans le cadre de leurs relations clients- fournisseurs, sinforment sur des salons ou dans des revues, et moins dune sur deux par internet La plupart des entreprises innovent principalement dans le cadre de leurs relations clients- fournisseurs, sinforment sur des salons ou dans des revues, et moins dune sur deux par internet

19 19 PME et innovation en Aquitaine CRCI pré diagnostic innovation 2006 Faute de personnel qualifié le chef dentreprise a recours ponctuellement à des compétences extérieures (principalement conseils privés ou centres techniques) Faute de personnel qualifié le chef dentreprise a recours ponctuellement à des compétences extérieures (principalement conseils privés ou centres techniques) Les chefs dentreprises interrogés ont déclaré avoir abandonné des projets innovants (un tiers du panel) et avoir des projets innovants dormants (60% du panel) faute de temps ou de moyens Les chefs dentreprises interrogés ont déclaré avoir abandonné des projets innovants (un tiers du panel) et avoir des projets innovants dormants (60% du panel) faute de temps ou de moyens Labsence de financement adapté apparaît comme un frein à linnovation Labsence de financement adapté apparaît comme un frein à linnovation

20 20 PME et innovation 47 Avant de présenter une typologie des entreprises du Lot et Garonne au regard de linnovation, Avant de présenter une typologie des entreprises du Lot et Garonne au regard de linnovation, quelques chiffres pour mémoire sur les différents secteurs dactivité : quelques chiffres pour mémoire sur les différents secteurs dactivité :

21 21 Répartition et évolution des actifs depuis 15 ans

22 22 Répartition et évolution des actifs Le Lot et Garonne se caractérise par un taux dactifs agricoles très élevé (10,2%) et une forte régression de ces actifs (-40% en 15 ans) Le Lot et Garonne se caractérise par un taux dactifs agricoles très élevé (10,2%) et une forte régression de ces actifs (-40% en 15 ans) Le secteur de la construction (7,4%) est très bien représenté et se maintient alors quil régresse au plan national (-7% en 15 ans) Le secteur de la construction (7,4%) est très bien représenté et se maintient alors quil régresse au plan national (-7% en 15 ans) Lindustrie (15%) est aujourdhui très proche de la moyenne française, ayant beaucoup mieux résisté depuis 15 ans (-5% à comparer à -17%) Lindustrie (15%) est aujourdhui très proche de la moyenne française, ayant beaucoup mieux résisté depuis 15 ans (-5% à comparer à -17%) Le secteur des services compte10 points décart avec la moyenne nationale, davantage encore pour les services « avancés » localisés principalement dans les métropoles Le secteur des services compte10 points décart avec la moyenne nationale, davantage encore pour les services « avancés » localisés principalement dans les métropoles

23 23 Panorama de lindustrie 90% des établissements ont moins de 20 salariés 90% des établissements ont moins de 20 salariés Les entreprises de 20 salariés et plus, au nombre de 200, emploient 70% des salariés Les entreprises de 20 salariés et plus, au nombre de 200, emploient 70% des salariés Les entreprises de 50 salariés et plus appartiennent pour la moitié à un groupe Les entreprises de 50 salariés et plus appartiennent pour la moitié à un groupe Les entreprises de plus de 250 salariés sont moins de 5 (environ 10% des salariés) Les entreprises de plus de 250 salariés sont moins de 5 (environ 10% des salariés)

24 24 Comparaison des activités industrielles

25 25 Comparaison des activités industrielles Lensemble métallurgie et machines est toujours le premier employeur, avec une répartition par tailles dentreprises conforme à la moyenne Lensemble métallurgie et machines est toujours le premier employeur, avec une répartition par tailles dentreprises conforme à la moyenne Les IAA, qui ont progressé en % salariés (20% en 15 ans), sont fortement représentées dans les entreprises de plus de 20 salariés Les IAA, qui ont progressé en % salariés (20% en 15 ans), sont fortement représentées dans les entreprises de plus de 20 salariés BMS explique en grande partie la ligne chimie pharmacie BMS explique en grande partie la ligne chimie pharmacie Pour les équipements de la personne les petites et très petites entreprises ont presque lexclusivité Pour les équipements de la personne les petites et très petites entreprises ont presque lexclusivité

26 26 PME et innovation 47 Avec lAgropôle la création dentreprises est très dynamique depuis 20 ans dans lagro alimentaire. Les entreprises innovantes sy distinguent principalement dans les champs produits-procédés. Au cours de leur croissance les « jeunes pousses » sont fréquemment cueillies par des groupes Avec lAgropôle la création dentreprises est très dynamique depuis 20 ans dans lagro alimentaire. Les entreprises innovantes sy distinguent principalement dans les champs produits-procédés. Au cours de leur croissance les « jeunes pousses » sont fréquemment cueillies par des groupes Les reprises dentreprises, qui correspondent souvent à un changement de génération se traduisent par des innovations dans le champ de lorganisation et des ressources humaines Les reprises dentreprises, qui correspondent souvent à un changement de génération se traduisent par des innovations dans le champ de lorganisation et des ressources humaines Mais linnovation concerne aussi toutes les entreprises existantes, que lon pourrait inscrire dans les catégories suivantes au regard de linnovation Mais linnovation concerne aussi toutes les entreprises existantes, que lon pourrait inscrire dans les catégories suivantes au regard de linnovation

27 27 PME nées de lagriculture « pour innover il faut en avoir besoin » Ces chefs dentreprises sont danciens agriculteurs ou des enfants dagriculteurs, ils ont parfois conservé une exploitation et toujours des liens dans le milieu agricole Ces chefs dentreprises sont danciens agriculteurs ou des enfants dagriculteurs, ils ont parfois conservé une exploitation et toujours des liens dans le milieu agricole Les uns ont suivi la voie de lagroalimentaire à partir de la conservation de leurs produits Les uns ont suivi la voie de lagroalimentaire à partir de la conservation de leurs produits Les autres sont partis sur la construction de machines sur mesure, adaptée aux productions locales Les autres sont partis sur la construction de machines sur mesure, adaptée aux productions locales

28 28 PME nées de lagriculture 1) agroalimentaire

29 29 La conservation du pruneau, a inspiré divers procédés optimisant la qualité de la récolte (pruneaux mi-cuits, pruneaux réhydratés sans bains lessivants, etc…) Ces procédés sont transposables à dautres fruits permettant délargir la gamme La conservation du pruneau, a inspiré divers procédés optimisant la qualité de la récolte (pruneaux mi-cuits, pruneaux réhydratés sans bains lessivants, etc…) Ces procédés sont transposables à dautres fruits permettant délargir la gamme La qualité est mise en valeur à travers tous les types de commercialisation, depuis la boutique locale (semblable à la vitrine à la ferme) jusquà des contacts avec les plus grands restaurateurs autour du monde (par exemple au Japon) La qualité est mise en valeur à travers tous les types de commercialisation, depuis la boutique locale (semblable à la vitrine à la ferme) jusquà des contacts avec les plus grands restaurateurs autour du monde (par exemple au Japon) Lexemple des confitures montre que la culture gastronomique ne sarrête pas aux recettes traditionnelles mais suit attentivement la mode, par exemple avec les produits sans sucre ajouté qui intéressent la restauration hors domicile (hôpitaux et maisons de retraite), et élargissent la clientèle Lexemple des confitures montre que la culture gastronomique ne sarrête pas aux recettes traditionnelles mais suit attentivement la mode, par exemple avec les produits sans sucre ajouté qui intéressent la restauration hors domicile (hôpitaux et maisons de retraite), et élargissent la clientèle

30 30 Lallégation santé se traduit aussi dans le domaine des jus de fruits (biologiques, complétés avec des options diététiques ou parapharmaceutiques pour certaines catégories de consommateurs) Lallégation santé se traduit aussi dans le domaine des jus de fruits (biologiques, complétés avec des options diététiques ou parapharmaceutiques pour certaines catégories de consommateurs) A côté des fruits et légumes la présence dun atelier gras pour la conserve permet daméliorer la continuité des activités (transformation des fruits lété, de la viande lhiver) A côté des fruits et légumes la présence dun atelier gras pour la conserve permet daméliorer la continuité des activités (transformation des fruits lété, de la viande lhiver) Pour les plats cuisinés, frais ou surgelés les références traditionnelles du Sud Ouest, bien confortées par le « french paradox », voisinent opportunément avec les innovations revendiquant léquilibre nutritionnel Pour les plats cuisinés, frais ou surgelés les références traditionnelles du Sud Ouest, bien confortées par le « french paradox », voisinent opportunément avec les innovations revendiquant léquilibre nutritionnel

31 31 Ces entreprises emploient le plus souvent moins de 20 salariés, mais plusieurs franchissent le cap en innovant sur un produit porteur Ces entreprises emploient le plus souvent moins de 20 salariés, mais plusieurs franchissent le cap en innovant sur un produit porteur La proximité dAgrotec est un atout pour leur évolution, entre les créateurs et les grandes entreprises agro alimentaires La proximité dAgrotec est un atout pour leur évolution, entre les créateurs et les grandes entreprises agro alimentaires Leur développement est révélé par les investissements bâtiments destinés à linstallation de nouvelles lignes et des créations demplois Leur développement est révélé par les investissements bâtiments destinés à linstallation de nouvelles lignes et des créations demplois Lintérêt touristique du « fabriqué chez nous » contribue à la revitalisation des zones rurales et à limage de marque du Lot et Garonne Lintérêt touristique du « fabriqué chez nous » contribue à la revitalisation des zones rurales et à limage de marque du Lot et Garonne

32 32 PME nées de lagriculture 2) machinisme Dans le domaine des machines spéciales pour lagriculture, on compte beaucoup dinventeurs qui sadaptent à lévolution des productions et à celle de la réglementation ( par exemple exigences environnementales) Dans le domaine des machines spéciales pour lagriculture, on compte beaucoup dinventeurs qui sadaptent à lévolution des productions et à celle de la réglementation ( par exemple exigences environnementales) Des brevets, mais le plus souvent le secret. Le bureau détudes est dans latelier, la conception est dautant plus mal rémunérée que très peu dexemplaires sont fabriqués à partir du prototype. Réparation, adaptation de matériel et maintenance font vivre lentreprise Des brevets, mais le plus souvent le secret. Le bureau détudes est dans latelier, la conception est dautant plus mal rémunérée que très peu dexemplaires sont fabriqués à partir du prototype. Réparation, adaptation de matériel et maintenance font vivre lentreprise

33 33 La saisonnalité des fruits et légumes est compensée par la diversification (foie gras par exemple, ou productions dautres régions à maturité avant nos récoltes de fruits) et une orientation vers lagroalimentaire et dautres industries La saisonnalité des fruits et légumes est compensée par la diversification (foie gras par exemple, ou productions dautres régions à maturité avant nos récoltes de fruits) et une orientation vers lagroalimentaire et dautres industries Lévolution est dans la diversification des compétences (hydraulique, électronique, chaudronnerie, …) avec une difficulté à trouver de la main dœuvre qualifiée « manuelle » et à intégrer les innovations « numériques » Lévolution est dans la diversification des compétences (hydraulique, électronique, chaudronnerie, …) avec une difficulté à trouver de la main dœuvre qualifiée « manuelle » et à intégrer les innovations « numériques »

34 34 PME du « sur mesure » Des entreprises fournissant par exemple des équipements pour la maison (fermetures extérieures, menuiseries intérieures, parquets, cuisines, …) utilisent de très nombreux éléments de nomenclature ( ou plus) pour des produits chacun sur mesure Des entreprises fournissant par exemple des équipements pour la maison (fermetures extérieures, menuiseries intérieures, parquets, cuisines, …) utilisent de très nombreux éléments de nomenclature ( ou plus) pour des produits chacun sur mesure Les systèmes dorganisation sont donc déterminants pour ces entreprises (dune taille comprise entre 50 et 250 salariés) : le recours à un prestataire extérieur, est suivi dune phase de mise en œuvre souvent très longue dans lentreprise. Les systèmes dorganisation sont donc déterminants pour ces entreprises (dune taille comprise entre 50 et 250 salariés) : le recours à un prestataire extérieur, est suivi dune phase de mise en œuvre souvent très longue dans lentreprise. Un intérêt se dessine par rapport aux systèmes permettant aux distributeurs de mieux gérer leurs stocks, ce qui est une avancée vers « lentreprise étendue » Un intérêt se dessine par rapport aux systèmes permettant aux distributeurs de mieux gérer leurs stocks, ce qui est une avancée vers « lentreprise étendue »

35 35 PME sous-traitantes : entre industrie et services Lexternalisation de services par les entreprises a été suivie par lexternalisation de nombreuses fonctions productives ne correspondant pas à leur cœur de métier Lexternalisation de services par les entreprises a été suivie par lexternalisation de nombreuses fonctions productives ne correspondant pas à leur cœur de métier Le tissu industriel du département compte plus de 300 sous-traitants de tailles très diverses, les uns spécialisés (électronique, injection plastique, roto-moulage, vérins hydrauliques, aéronautique..) les autres polyvalents ou tendant à le devenir Le tissu industriel du département compte plus de 300 sous-traitants de tailles très diverses, les uns spécialisés (électronique, injection plastique, roto-moulage, vérins hydrauliques, aéronautique..) les autres polyvalents ou tendant à le devenir Lintégration du numérique a été un défi pour les dirigeants les plus anciens, qui ont différé linvestissement en ce qui concerne les petites entreprises Lintégration du numérique a été un défi pour les dirigeants les plus anciens, qui ont différé linvestissement en ce qui concerne les petites entreprises Cest le service associé à la prestation qui permet de conserver les donneurs dordre : Le sous traitant peut par exemple proposer de nouvelles pièces, relié à la CAO du donneur dordres (cas de lautomobile). Le sous-traitant innove pour le donneur dordres Cest le service associé à la prestation qui permet de conserver les donneurs dordre : Le sous traitant peut par exemple proposer de nouvelles pièces, relié à la CAO du donneur dordres (cas de lautomobile). Le sous-traitant innove pour le donneur dordres

36 36 PME couplant production et distribution ou linverse Face à la baisse des prix provenant du regroupement de ses clients en centrales dachat, une entreprise produisant des dalles de ciment pressées a pu sen sortir en créant une chaîne de magasins- jardins mettant en valeur ses produits: Cest linnovation par la commercialisation, qui est répandue sous diverses formes. Face à la baisse des prix provenant du regroupement de ses clients en centrales dachat, une entreprise produisant des dalles de ciment pressées a pu sen sortir en créant une chaîne de magasins- jardins mettant en valeur ses produits: Cest linnovation par la commercialisation, qui est répandue sous diverses formes. Dans dautres cas le chef dentreprise associe à une production « sur mesure » la distribution de produits standard (ascenseurs et équipements orthopédiques sont deux exemples intéressant la clientèle des personnes âgées et/ou handicapées) Dans dautres cas le chef dentreprise associe à une production « sur mesure » la distribution de produits standard (ascenseurs et équipements orthopédiques sont deux exemples intéressant la clientèle des personnes âgées et/ou handicapées) Inversement, des sociétés de distribution acquièrent des entreprises de production dans un domaine stratégique pour leur activité Inversement, des sociétés de distribution acquièrent des entreprises de production dans un domaine stratégique pour leur activité

37 37 PME des engins innovants une spécialité du Lot et Garonne Probablement en rapport avec limportance du secteur des transports, des chantiers agricoles et de ceux du bâtiment, cette catégorie est toujours à la pointe de linnovation Probablement en rapport avec limportance du secteur des transports, des chantiers agricoles et de ceux du bâtiment, cette catégorie est toujours à la pointe de linnovation Lévolution concerne Lévolution concerne Les carrosseries isothermes Les carrosseries isothermes pour camions et plates-formes pour camions et plates-formes Les véhicules utilitaires électriques Les véhicules utilitaires électriques Les remorques, bennes, nacelles … Les remorques, bennes, nacelles … Tous les aspects de linnovation produit sont présents: composants (matériaux composites), usages (caissons protection anti feu, caissons laboratoire,…) conception densemble (véhicule conçu autour dune batterie et non linverse)…. Tous les aspects de linnovation produit sont présents: composants (matériaux composites), usages (caissons protection anti feu, caissons laboratoire,…) conception densemble (véhicule conçu autour dune batterie et non linverse)….

38 38 Entreprises appartenant à un groupe Les entreprises de plus de 50 salariés appartiennent pour plus de la moitié à un groupe. Mais seulement quelques unes avoisinent ou dépassent 250 salariés Les entreprises de plus de 50 salariés appartiennent pour plus de la moitié à un groupe. Mais seulement quelques unes avoisinent ou dépassent 250 salariés Les sites concernés sont parfois loin de figurer parmi les priorités dinvestissement du groupe; cest le cas pour la RD où les recherches sont finalisées sur la rentabilité à court terme des produits majoritaires Les sites concernés sont parfois loin de figurer parmi les priorités dinvestissement du groupe; cest le cas pour la RD où les recherches sont finalisées sur la rentabilité à court terme des produits majoritaires Ainsi, quelles que soient les ressources internes du groupe, ces entreprises sont celles qui coopèrent le plus avec les organismes publics Ainsi, quelles que soient les ressources internes du groupe, ces entreprises sont celles qui coopèrent le plus avec les organismes publics

39 39 PME et recyclage Plusieurs grandes entreprises ont des projets industriels denvergure dans le domaine du traitement des déchets et des effluents (destruction des vapeurs odorantes, nez électronique, …) Plusieurs grandes entreprises ont des projets industriels denvergure dans le domaine du traitement des déchets et des effluents (destruction des vapeurs odorantes, nez électronique, …) De nombreuses petites entreprises cherchent aujourdhui à limiter la production de déchets, en valorisant les sous- produits ou en recyclant matières premières ou matériels dans les domaines les plus divers De nombreuses petites entreprises cherchent aujourdhui à limiter la production de déchets, en valorisant les sous- produits ou en recyclant matières premières ou matériels dans les domaines les plus divers (transformation de débris verts en éthanol, valorisation des noyaux de pruneaux par la production dhuile damandon, reconditionnement et insertion de matériel usagé dans laménagement de chaînes de production agroalimentaires…) (transformation de débris verts en éthanol, valorisation des noyaux de pruneaux par la production dhuile damandon, reconditionnement et insertion de matériel usagé dans laménagement de chaînes de production agroalimentaires…) Enfin toutes les entreprises du département sont concernées par lobjectif FEDER de relever le défi climatique et énergétique, auquel elles sont sensibilisées par Gascogne Environnement Enfin toutes les entreprises du département sont concernées par lobjectif FEDER de relever le défi climatique et énergétique, auquel elles sont sensibilisées par Gascogne Environnement

40 40 Pour conclure Linnovation est vitale et fait partie de la culture des entreprises, mais elle est souvent gérée au fil de leau (contraintes et opportunités immédiates) Linnovation est vitale et fait partie de la culture des entreprises, mais elle est souvent gérée au fil de leau (contraintes et opportunités immédiates) Beaucoup de points communs quel que soit le secteur dactivité : doù lintérêt dune approche transversale et des échanges dexpériences Beaucoup de points communs quel que soit le secteur dactivité : doù lintérêt dune approche transversale et des échanges dexpériences Nécessité pour un dirigeant davoir une vue densemble et de hiérarchiser : une innovation dans lorganisation et les ressources humaines et la commercialisation peut être plus rentable et moins risquée quune innovation technologique Nécessité pour un dirigeant davoir une vue densemble et de hiérarchiser : une innovation dans lorganisation et les ressources humaines et la commercialisation peut être plus rentable et moins risquée quune innovation technologique Nécessité de structurer linnovation comme une démarche globale dentreprise, managée et partagée Nécessité de structurer linnovation comme une démarche globale dentreprise, managée et partagée

41 41 FILM interviews interviews

42 42 Annexe : Panorama de lindustrie 10 % des établissements ont plus de 20 salariés Soit 200 entreprises avec salariés Celles de plus de 50 salariés appartiennent pour la moitié à des groupes Seulement 5 entreprises ont plus de 250 salariés, et en totalisent 2000


Télécharger ppt "1 ASSEMBLEE GENERALE Innovation 25 juin 2007. 2 Domaines clés et typologie des entreprises Marie-Pierre Tuffery mission Développement et innovation."

Présentations similaires


Annonces Google