La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Économie Générale : Consommation & Épargne Sébastien Pommier Université de Rennes 1Licence Professionnelle Assurance.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Économie Générale : Consommation & Épargne Sébastien Pommier Université de Rennes 1Licence Professionnelle Assurance."— Transcription de la présentation:

1 Économie Générale : Consommation & Épargne Sébastien Pommier Université de Rennes 1Licence Professionnelle Assurance Banque Finance

2 Programme des séances x Présentation, définitions, faits stylisés x Théorie keynésienne de la consommation Étude de cas : Dépenses budgétaires des ménages français x Une théorie de la Fonction de consommation selon Friedman x Lhypothèse du cycle de vie Étude de cas : Dossier épargne et patrimoine des ménages Université de Rennes IÉconomie Générale Licence Professionnelle Assurance Banque FinanceConsommation et Épargne

3 Présentation, définition, faits stylisés Université de Rennes IÉconomie Générale Licence Professionnelle Assurance Banque FinanceConsommation et Épargne Au sens de la comptabilité nationale, la consommation et lépargne représentent les deux utilisations possibles du revenu disponible. Les dépenses de consommation concernent lacquisition de biens et services marchand par les ménages. Seule lacquisition de biens immobiliers est assimilé à un investissement des ménages. Lépargne des ménages correspond à la partie du revenu non consommée..

4 Université de Rennes IÉconomie Générale Licence Professionnelle Assurance Banque FinanceConsommation et Épargne Élément de Comptabilité Nationale. Emplois Ressources

5 Université de Rennes IÉconomie Générale Licence Professionnelle Assurance Banque FinanceConsommation et Épargne Élément de Comptabilité Nationale Emplois Ressources

6 Université de Rennes IÉconomie Générale Licence Professionnelle Assurance Banque FinanceConsommation et Épargne Élément de Comptabilité Nationale Emplois Ressources

7 Université de Rennes IÉconomie Générale Licence Professionnelle Assurance Banque FinanceConsommation et Épargne Évolutions françaises

8 Université de Rennes IÉconomie Générale Licence Professionnelle Assurance Banque FinanceConsommation et Épargne Évolutions internationales Taux dépargne Sources : Perspectives économiques de lOCDE

9 Université de Rennes IÉconomie Générale Licence Professionnelle Assurance Banque FinanceConsommation et Épargne Évolutions internationales Propensions moyennes à consommer le revenu disponible Sources : Perspectives économiques de lOCDE

10 Université de Rennes IÉconomie Générale Licence Professionnelle Assurance Banque FinanceConsommation et Épargne Évolutions internationales Parts des dépenses immobilières dans le revenu disponible des ménages Sources : Perspectives économiques de lOCDE

11 La théorie keynésienne de la consommation Université de Rennes IÉconomie Générale Licence Professionnelle Assurance Banque FinanceConsommation et Épargne « en moyenne et la plupart du temps, les hommes tendent à accroître leur consommation à mesure que leur revenu croît mais non dune quantité aussi grande que laccroissement de leur revenu » J-M. Keynes, Théorie générale de lemploi de lintérêt et de la monnaie, 1936

12 Université de Rennes IÉconomie Générale Licence Professionnelle Assurance Banque FinanceConsommation et Épargne La propension marginale à consommer La consommation dépend positivement du revenu : Avec : La consommation saccroît moins que proportionnellement La part de la consommation dans le revenu tend à diminuer

13 Université de Rennes IÉconomie Générale Licence Professionnelle Assurance Banque FinanceConsommation et Épargne Lajustement épargne - investissement : le principe du multiplicateur

14 Université de Rennes IÉconomie Générale Licence Professionnelle Assurance Banque FinanceConsommation et Épargne Écueils empiriques (1) : Séries chronologiques Propensions moyennes à consommer

15 Université de Rennes IÉconomie Générale Licence Professionnelle Assurance Banque FinanceConsommation et Épargne Écueils empiriques (1) : Séries chronologiques Propensions marginales à consommer (fréquence annuelle)

16 Université de Rennes IÉconomie Générale Licence Professionnelle Assurance Banque FinanceConsommation et Épargne Écueils empiriques (2) : Coupes transversales x0x : PIB y0y Consommation

17 Université de Rennes IÉconomie Générale Licence Professionnelle Assurance Banque FinanceConsommation et Épargne Écueils empiriques (2) : Coupes transversales x0x : croiss. PIB y0y croiss. consommation

18 Université de Rennes IÉconomie Générale Licence Professionnelle Assurance Banque FinanceConsommation et Épargne Habitudes de consommation, irréversibilité, inertie Duesemberry (1948) : Les habitudes de consommation Brown (1952) : Inertie dans la fonction de consommation keynésienne Approfondissement ou remise en cause de la théorie keynésienne ? Multiplicateur faible à court terme ! Financement des relances budgétaires !

19 Université de Rennes IÉconomie Générale Licence Professionnelle Assurance Banque FinanceConsommation et Épargne Habitudes de consommation, irréversibilité, inertie Propensions marginales à consommer de long terme (6 années)

20 Université de Rennes IÉconomie Générale Licence Professionnelle Assurance Banque FinanceConsommation et Épargne Répartition des revenus Veblen : Théorie de la classe de loisir (1899) : la consommation « ostentatoire » Duesemberry (1949) : Le rôle du revenu « relatif » Baudrillard : La société de consommation (1970) Bourdieu : La distinction (1979). Chauvel (1999) : « Du pain et des vacances, la consommation des catégories socio-professionnelles shomogénéisent-elles (encore) ? » Rev. Fr. de Sociologie Étude de cas

21 Une Théorie de la fonction de consommation selon Friedman Université de Rennes IÉconomie Générale Licence Professionnelle Assurance Banque FinanceConsommation et Épargne Consommation C 1 C 2. C n Revenu Y 1 Y 2. Y n Épargne S

22 Université de Rennes IÉconomie Générale Licence Professionnelle Assurance Banque FinanceConsommation et Épargne Larbitrage consommation-épargne : un choix inter-temporel Le cas dun ménage vivant 2 périodes La richesse du ménage est évaluée par la valeur actualisée de son flux de revenu Sous le respect de la contrainte budgétaire inter-temporelle le ménage maximise lutilité quil tire de sa consommation tout au long de sa vie

23 Université de Rennes IÉconomie Générale Licence Professionnelle Assurance Banque FinanceConsommation et Épargne Larbitrage consommation-épargne : un choix inter-temporel Solution de F. Ramsey (1928) Intuition : linterprétation de J.-M. Keynes Un euro supplémentaire de consommation présente rapporte un supplément dutilité U(C 1 ) si le ménage consomme aujourd hui. Si le ménage épargne cet euro, qui demain vaudra (1+r), et qu il lutilise pour consommer, il en tirera une utilité dont la valeur présente est (1+r)/(1+ )U (C 2 ) Le consommateur répartit sa consommation dans le temps jusqu à ce quil soit indifférent entre ces 2 possibilités.

24 Université de Rennes IÉconomie Générale Licence Professionnelle Assurance Banque FinanceConsommation et Épargne Larbitrage consommation-épargne : un choix inter-temporel CBI + Équation dEuler (Ramsey) CONCLUSIONS DU MODELE La croissance de la consommation dépend de lécart entre le taux dintérêt et le degré de préférence pour le présent. Le niveau de la consommation est proportionnelle à la richesse des ménages Lépargne et lendettement permettent à lindividu de lisser la trajectoire de sa consommation indépendamment de la chronique des revenus quil va percevoir

25 Université de Rennes IÉconomie Générale Licence Professionnelle Assurance Banque FinanceConsommation et Épargne Lhypothèse du revenu permanent Théorie de la fonction de consommation, Friedman (1957) Le revenu permanent correspond au « flux périodique de recettes constantes qui donnerait la même valeur actualisée que les recettes actuelles et anticipées pour un horizon donné. » La consommation ne dépend de manière stable que de la composante permanente du revenu.

26 Université de Rennes IÉconomie Générale Licence Professionnelle Assurance Banque FinanceConsommation et Épargne Hypothèse sur les anticipations des ménages Anticipations adaptatives (Cagan, 1946) : Anticipation rationnelles (Muth, 1961 et Lucas, 1969) Cf. modèle de Brown !!! La marche aléatoire de R. Hall, 1978

27 Université de Rennes IÉconomie Générale Licence Professionnelle Assurance Banque FinanceConsommation et Épargne Consommation trop lisse et épargne trop volatile Les ménages sont « plus » incertains de lavenir, Ils nutilisent pas lépargne uniquement à des fins de consommation future

28 L hypothèse du cycle de vie par Franco Modigliani (1963) Université de Rennes IÉconomie Générale Licence Professionnelle Assurance Banque FinanceConsommation et Épargne

29 Université de Rennes IÉconomie Générale Licence Professionnelle Assurance Banque FinanceConsommation et Épargne Un problème dagrégation Flux dépargne pour une génération (sans dette ni legs) Le niveau dépargne des différentes générations à une date donnée Lépargne « stationnaire » est nulle ! La croissance nécessite et engendre une épargne positive !

30 Université de Rennes IÉconomie Générale Licence Professionnelle Assurance Banque FinanceConsommation et Épargne Accumulation patrimoniale : problèmes empiriques Cf. Étude de cas


Télécharger ppt "Économie Générale : Consommation & Épargne Sébastien Pommier Université de Rennes 1Licence Professionnelle Assurance."

Présentations similaires


Annonces Google