La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DEGRISE Guylain et FACERIAS Virginie Licence professionnelle développement et valorisation des produits délevage.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DEGRISE Guylain et FACERIAS Virginie Licence professionnelle développement et valorisation des produits délevage."— Transcription de la présentation:

1 DEGRISE Guylain et FACERIAS Virginie Licence professionnelle développement et valorisation des produits délevage.

2 Objectif du couvoir: obtenir un bon taux déclosion nombre maximal de poussins les plus uniformes possibles Bon niveau sanitaire Capacité adaptation face à des conditions délevages fluctuantes Standard: obtenir au moins 80/85% des poussins dans un intervalle compris entre - 10 à +10% autour du poids moyen. Sachant quen élevage cette homogénéité à tendance à se dégrader. Niveau homogénéité dépend: Poids initial des œufs mis en incubateur Origine Multiple Savoir faire accouveur, matériel utilisé Ex: 1oeuf ayant subi une température plus élevée, le poussin naîtra plus tôt Avec une tendance à se déshydrater plus vite.

3 La maturité: dépend de lincubation Physiologie du poussin: sacquiert durant la dernière partie du processus de développement,au cours du 18/21j chez le poussin (dans lœuf), se poursuit les premiers jours de sa vie terrestre. Dans lœuf la croissance auparavant importante se ralentit. 2 phases pour le poussin dans lœuf, la croissance et la maturité

4 Test score Pasgar Note sur 10,un point pour chaque critère morphologique non conforme: Anormalité au niveau de lombilic (fermé/propre) Pattes Bec Sac vitellin (taille, abdomen souple et épais) Mauvaise qualité:4, Bon lot:9 Conséquence de trop de chaleur: bec et pattes rouges, naissances précoces: problèmes de pattes,frottement.

5 Oeufs de poulet De 0 à 7 jours: phase endothermique: lœuf ne dégage pas de chaleur, besoin de chaleur pour que lembryon se développe. De 8 à 17jours: phase exothermique, température augmente, la chaleur doit être évacuée. Chargement multiple comprenant des œufs de plusieurs ages physiologiques, dans une seule machine, afin que les vieux embryons réchauffent les jeunes.

6 Ramassage des œufs 1 er cycle de production Pékin: 220 œufs par cycle (résultat IA fécondante = 78%) 2 ème cycle:180oeufs, 70% IA 3 ème cycle: 100 œufs, 60% IA Réussite monte naturelle: 55% Inséminations Précocité sexuelle femelle: 22 semaines Males: 25 semaines

7 Réception des œufs comptage des œufs pour le paiement Tri des œufs (très sales, fêlés, micro fêlés, doubles) Attribution de numéro de lot Poids dun œuf 85 à 92 g de canne 60g œuf de poule

8 Traitement des œufs Système de désinfection et de nettoyage à base de chlore pelage de la cuticule de lœuf (permet échange gazeux œuf/air, permet de ne pas arroser les œufs pendant lincubation) Constitution de chariot (2690 œufs par chariot), nouveau trie fêlés.(50 œufs par chariot)

9 Stockage Lœuf peut être stocké 10 jours maximum Température 14 à 16°C (blocage du développement de lembryon Hygrométrie: 80% Obscurité Perte d1 point déclosion par jour Note: éviter le phénomène de gouttelettes lors de la sortie des œufs du stockage

10 Incubation Température= 37.6°C Hygrométrie: 32.4% Armoire de retournement: 1cycle par heure IE : 2 retournement par heure Temps dincubation: Barbarie: 35j Mulard, sauvageon, Pékin, colvert:28j Poules pondeuses: 21j Poulets de chair: 21j Dinde: 28j

11 mirage Pendant lincubation Mirage précoce: 9jours Tardif: 12jours Détection des œufs clairs et germes morts Note: attention au fort changement de température

12 éclosion Mise en éclosoir 3 jours avant éclosion Température:36°C Hygrométrie:39% Éclosion le jour prévu:80% des œufs, J+1: 20%.

13 sexage Tri des mal formés Sexage (2 à 3/1000 derreur) Vaccination sur demande de lacheteur 500 cannetons sexés à lheure par personne Conditionnement 80 à 160 cannetons par caisse selon la température extérieure

14 vente Livraison le jour de léclosion Pékin: 1.20 euro Barbarie:1 euro Mulard traditionnel: 1.35 Mulard industriel: 0.80 Possibilité de démarrage des cannetons (35°C, 0.5 ct/jour/ canneton) Fiche de suivi au producteur accompagnant le lot

15 Cannetons issus de début et de fin de ponte sont plus fragiles que les cannetons de milieu de ponte Perte totale du couvoir:22% des œufs mis en éclosion. Causes des pertes: germes morts, œufs clairs, germes morts après mirage, œufs non éclos.

16 Phases critique du développement embryonnaire: Mortalité embryonnaire très précoce: Des premières 48h, température insuffisante Mortalité au voisinage du 5 ème jour: Choc et vibration Accident de fin dincubation: Mauvais positionnement de lembryon Affection du système respiratoire; ou nerveux, persistance du liquide amniotique Accident de léclosion: Choc de température, épuisement du poussin, défaut génétique

17 Eléments à risque lors de lincubation: Ouvertures des portes Mirage Réglages de ventilation Œufs fêlés Renouvellement de lair:1.8 à 2l/h/œuf Approvisionnement en O2:1.33 l dair/h/œuf Élimination CO2: 1.76 l dair /h/œuf

18 bibliographie Couvoir du moulin brulé


Télécharger ppt "DEGRISE Guylain et FACERIAS Virginie Licence professionnelle développement et valorisation des produits délevage."

Présentations similaires


Annonces Google