La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Région Champagne-Ardenne Février 2011 : Marne, Haute Marne, Aube Mars 2011 : Ardennes Martine Blassiau cadre coordonnateur Clinique de Champagne (3è étage)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Région Champagne-Ardenne Février 2011 : Marne, Haute Marne, Aube Mars 2011 : Ardennes Martine Blassiau cadre coordonnateur Clinique de Champagne (3è étage)"— Transcription de la présentation:

1 Région Champagne-Ardenne Février 2011 : Marne, Haute Marne, Aube Mars 2011 : Ardennes Martine Blassiau cadre coordonnateur Clinique de Champagne (3è étage) 3, rue de lUniversité Reims fax Antenne régionale du CClin-Est

2 2 SOCIaLISATiOnSOCIaLISATiOn SOIGNANT du SOCIaLISATiOnSOCIaLISATiOn R E S P E C T du R É S I D E N T Gestion du risque associé aux soins en gériatrie-respect de la socialisation

3 3 Missions ARLIN : arrêté du 17 mai 2006 Institutionnalise une situation préalable –Fonctionnelle et relationnelle initiée en 1994 Définit les missions Formation Conseil et assistance Surveillances Audits, enquêtes Introduit les Ehpad dans le champ daction des Arlin

4 4 Léquipe de la coordination Des ressources humaines Pérennes (Migac) –praticien, 0,5 ETP (V Bussy-Malgrange) –cadre de santé infirmier, 1 ETP (M Blassiau) –secrétaire médicale, 1 ETP (J Sirot) Non pérennes ( projet Ehpad /crédits spécifiques) –MT Verzeaux, infirmière, auditrice (0,5 ETP ) –J Sirot, secrétaire médicale, auditrice (0,2 ETP )

5 5 Fonctionnement Sous la Direction de: –CClin Est –ARS En lien avec: –Le CHU (Et. Hôte gestion des budgets) –Les conseils généraux –La Cire Ile de France

6 6 Les 5 CClins et leurs régions

7 7 Arrêté du 17 mai 2006 Relais de proximité du Centre de coordination de la lutte contre les infections associées aux soins (Cclin- Est) Conseil et assistance Surveillances épidémiologiques interrégionales et nationales coordonnées par le Cclin/Raisin ( réseau dalerte, dinvestigation et de surveillance des infections associées aux soins) Enquêtes de prévalence Gestion des signalements (audits, investigations épidémiologiques, suivi) Audits pratiques préventions des IAS Formations

8 8 Lien ARS Financeur de la Migac Actions régionales spécifiques Gestion des risques sanitaires, plan régional de prévention des épidémies : Local régional Collaboration à la gestion des alertes et des signalements Clostridium difficile Épidémie ERG (2008) Grippe (AH1N )

9 9 Lien InVS, Cire-Ile de France, ARS (CVGAS) Participation aux enquêtes épidémiologiques –Épidémie de rougeole ville/hôpital –BMR ville/hôpital (Entérocoque R. Glycopeptides) –Épidémies de gale –Infections respiratoires basses en Ehpad –Epidémie de gastro-entérites en Ehpad –…

10 10 Lien conseil général Participation aux enquêtes épidémiologiques –Centre de lutte antituberculeuse (CLAT) –Travaux dans les EMS

11 11 Notre champ daction Etablissements publics, privés, PSPH : Et. de santé (ES) Etablissements médico-sociaux (EMS) –Et. hébergeant des personnes âgées dépendantes (Ehpad) –Maisons daccueil spécialisé (MAS) –Foyers daccueil médicalisé (Fam)

12 12 Notre champ daction Praticiens de ville: médecins, kiné, dentistes... Loi HPST 2009 Plan stratégique national de prévention des infections associées aux soins (P.IAS) Programme national de P.IAS Hygiène des mains Bon usage des antibiotiques

13 13 Nos interlocuteurs au sein des EMS Lien direct avec : Les directeurs Les IDES/cadres Les éducateurs chefs Les médecins coordinateurs animation de réseaux détablissements

14 14 Nos principes de fonctionnement Conseil et assistance aux ES et EMS Signalements des IAS Animation de réseaux dEtablissements mutualisation des connaissances et des moyens

15 15 Synergie Hygiène composante de la bientraitance : des complémentarités avec les réseaux régionaux : REGECA, RECAP Des liens « Instances » CClin Est (informations, études….) ARS (partenariat au niveau local) Conseils généraux Des réseaux détablissements Partage dinformations, protocoles…

16 16 Nos Formations Formations déconcentrées en départements Deux journées régionales annuelles de formation Etablissement de santé (novembre) Etablissement médico sociaux 1ère journée : mardi 22 mars 2011 (thèmes : le bon usage des antiseptiques, le bon usage des antibiotiques, la responsabilité des soignants, la prise en charge des plaies chroniques, la relation dans le soin, les précautions standard, le signalement en EMS)

17 17 Nos actions spécifiques en Ehpad Audits/évaluations –Audits des pratiques au regard de la gestion du risque infectieux associé aux soins dans les EMS (N=85 EMS à ce jour) Formations Aide à la réflexion Organisation de circuits Réorganisation de locaux Restructuration architecturale de locaux

18 18 Nos formations : notre «credo» Priorité au maintien de la socialisation Il y a toujours une solution « hygiène » adaptée à une situation individuelle

19 19 Formations en 2008 (Chaque module par département) Les fondamentaux de la gestion du risque IAS, lécologie microbienne –établissements de santé –module médecins et encadrement non médical –module correspondants –EMS (Ehpad, Mas, Fam) –module encadrement (médecins, cadres coordinateurs, directeurs) –module agents en lien direct avec les patients (3 à 4 fois par département)

20 20 Formations en 2009 (Chaque module par département) Le bionettoyage –établissements de santé –module correspondants et ASH –EMS (Ehpad, Mas, Fam) –module ouvert à lensemble des professionnels (médecins, cadres coordinateurs, agents en lien direct avec les résidants: IDE, AS, AMP, animateurs, ASH, lingères…)

21 21 Formations en 2010 (Chaque module par département) Les précautions standard et complémentaires- Hygiène des mains –établissements de santé –module correspondants –EMS (Ehpad, Mas, Fam) –module ouvert à lensemble des professionnels (médecins, cadres coordinateurs, agents en lien direct avec les résidants : IDE, AS, AMP, animateurs, ASH, lingères…)

22 22 Formations en 2011 (Chaque module par département) Les précautions standard et complémentaires- Hygiène des mains-soins techniques (recommandations SF2H 2010) –établissements de santé –module correspondants –EMS (Ehpad, Mas, Fam) –module médecins, cadres coordinateurs, agents en lien direct avec les résidants (IDE, AS, AMP, animateurs, ASH, lingères…)

23 23 Projet EMS 2011 Formations déconcentrées en secteurs (regroupement détablissements de proximité) 2 sessions de 3 heures dans une journée sur un même site daccueil Matin : 09h00-12h00 Après midi : 13h30-16h30 Animation : Martine Blassiau Thèmes: Auto évaluation Notions fondamentales en écologie microbienne Précautions standard Hygiène des mains en pratique

24 24 Site du Resclin–Web mémoire EMS Support multimédia destiné à la formation des professionnels des établissements médicaux sociaux Gestion du risque infectieux associé aux soins (théorie : diaporamas, pratique : vidéos) Outil de formation en direct sur vos écrans ! En pratique: ou choix Web-mémoire EMS

25 25 Sommaire du Web mémoire EMS Introduction (vidéo) Fondamentaux –Le risque spécifique en gériatrie –Le risque infectieux en EMS –La relation hôte-bactéries –La bactériologie des plaies chroniques Précautions standard, hygiène des mains (vidéo) Recommandations –La réforme de la tarification –Donner du sens –Les précautions standard –Les précautions complémentaires La relation dans le soin (vidéo) La communication Vidéo bionettoyage (vidéo) –Le bionettoyage dune chambre, dun couloir Le bionettoyage –La finalité –Les produits –Les locaux et les surfaces –Les dispositifs médicaux La veille sanitaire (vidéo) La gestion dune épidémie Le signalement, la DO Deux vidéos de soins –La toilette au lit, la douche couchée –Les soins infirmiers Annexes –Lefficacité de lhygiène des mains –Non-conformités en images Auteurs

26 26

27 27 Notre fond de commerce : Les précautions standard (PS) Les PS (la base de lhygiène) couvrent la quasi-totalité des situations à risque de diffusion des microorganismes En EMS lisolement (précautions complémentaires) est : proscrit sauf situations spécifiques (gale, grippe, rougeole) qui doivent rester exceptionnelles (et qui le sont si les PS sont respectées) dangereux : désocialisation coûteux : (temps personnels, matériels…) toujours de courte durée en situation spécifique

28 28 Notre fond de commerce : Les précautions standard (PS) Si les PS ne sont pas respectées, les précautions complémentaires (PC) le seront-elles? Seront-elles efficaces ? Risques de complications des PC : Désocialisation des résidants Surcoûts inutiles (temps personnels (RH), matériels…) Donner du sens aux pratiques (réflexion, formation) PCC = Illusion de protection???

29 Mettre les bonnes barrières au bon endroit au bon moment


Télécharger ppt "Région Champagne-Ardenne Février 2011 : Marne, Haute Marne, Aube Mars 2011 : Ardennes Martine Blassiau cadre coordonnateur Clinique de Champagne (3è étage)"

Présentations similaires


Annonces Google