La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CNP Assurances Plan stratégique 2008-2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CNP Assurances Plan stratégique 2008-2012."— Transcription de la présentation:

1 CNP Assurances Plan stratégique

2 Sommaire Un plan ambitieux : poursuivre la croissance dans un marché moins favorable Un modèle d’affaires à potentiel Environnement financier Notre vision du marché de l’assurance de personnes à horizon 2012 Nos ambitions pour les 5 prochaines années Les principales actions du plan

3 Croissance du marché France vie capi. Résultat courant av PV : + 87 %
1. Poursuivre la croissance dans un marché moins favorable Un plan ambitieux Mêmes performances globales, malgré des hypothèses de croissance du marché moins favorables Croissance du marché France vie capi. de 13 % / an VS Hypothèse : croissance du marché français de 3,3 % Résultat courant av PV : + 87 % NBV : % OBJECTIF RBE : + 90 % NBV : %

4 Un modèle internationalisé, reconnu par les investisseurs
1. Poursuivre la croissance dans un marché moins favorable Un modèle internationalisé, reconnu par les investisseurs 2001 2004 2005 2007 Acquisition au Brésil Création de CNP Trésor Acquisition en Italie Acquisition en Espagne CNP est la meilleure performance boursière en 2007 parmi les 10 premiers assureurs européens Depuis 2001, la capitalisation a été multipliée par 2 CNP Assurances : x 3,5 depuis 1998 CNP : % CAC 40 : + 42 % DJ Insurance : - 23 %

5 Sommaire Un plan ambitieux : poursuivre la croissance dans un marché moins favorable Un modèle d’affaires à potentiel Environnement financier Notre vision du marché de l’assurance de personnes à horizon 2012 Nos ambitions pour les 5 prochaines années Les principales actions du plan

6 Environnement français de CNP Assurances
2. Un modèle d’affaires à potentiel Environnement français de CNP Assurances Un pacte d’actionnaires et des accords de distribution de long terme Caisses d’Épargne La Banque Postale CDC 50 % 50 % Sopassure < 40 % 35,48 % CNP Écureuil Vie Fusion en 2007 Liens capitalistiques Accords de distribution Pacte d’actionnaires renouvelé jusqu’en 2015 Accords de distributions en France renouvelés jusqu’en 2015

7 Environnement international de CNP Assurances
2. Un modèle d’affaires à potentiel Environnement international de CNP Assurances Un modèle décliné avec succès à l’étranger CNP Unicredito Capitalia Vita Caixa Seguros Caixa Economica Federal 38,8 % 57,5 % 51,75 % 48,75 % Autres : Espagne Portugal Chine Argentine Liens capitalistiques Accords de distribution Forte croissance de la part de marché hors de France depuis les acquisitions : Italie : 3 % en 2004, 5 % en juillet 2007 (Assurance vie), 4,1 % en 2004 et 7 % en juillet 2007 (en Bancassurance) Brésil : 3,2 % en 2001, 5,2 % en 2007

8 Un modèle d’affaires consolidé
2. Un modèle d’affaires à potentiel Un modèle d’affaires consolidé Réseaux de distribution Part de marché et effectifs Deux réseaux partenaires en France La Banque Postale fin 2015 Caisses d’Épargne fin 2015 Un réseau salarié : CNP Trésor Hors de France : Caixa Economica Federal 2021 Unicredit mi-2012 France : 18,5 % de part de marché 2 870 salariés 14 millions de clients Hors de France : 8 millions de clients 1 310 salariés Total Groupe : 220 Md€ d'encours 4 180 salariés Offre de produit Distribution Compréhension des besoins Élaboration de l’offre Animation Ventes Gestion des contrats Gestion financière Souscription Vie du contrat Gestion du sinistre Sélection des fonds ALM Asset management CNP Assurances Autres

9 Les principaux accords à l’international - ITALIE
2. Un modèle d’affaires à potentiel Les principaux accords à l’international - ITALIE ITALIE : un nouveau cadre de partenariat avec UniCredit Adaptation des accords de distribution avec UniCredit (jusqu’en 2012) Organisation géographique application novembre 2008 : un nouveau périmètre d’exclusivité Nouvelle zone d’exclusivité pour CNP Nouvelle zone d’exclusivité pour CNP Possibilité de travailler le portefeuille existant Environ 1 930 agences Potentiel équivalent (mesuré en collecte) Fusion Xelion Bank et Fineco Bank

10 Les principaux accords à l’international - ITALIE
2. Un modèle d’affaires à potentiel Les principaux accords à l’international - ITALIE Les accords avec UniCredit prévoient également : Une évolution de la gamme de produits dès le 1er janvier 2008 : Adaptation du mix produit à horizon 2010 = disparition des index linked Lancement d’une nouvelle offre en assurance emprunteur Prévoyance/ Emprunteur 4 % Croissance de la part de marché notamment en assurance emprunteur Index linked 78 % Unités de compte 17 % 2007 2010 Ces accords permettent de maintenir le potentiel de création de valeur Épargne : Anciens produits : maintien des conditions Nouveaux produits : augmentation des chargements et de la part du distributeur Emprunteur : nouvelle offre mieux chargée Meilleure stabilité des revenus (prélèvement sur encours pour les unit linked)

11 Les principaux accords à l’international
2. Un modèle d’affaires à potentiel Les principaux accords à l’international Brésil : un accord exclusif de longue durée avec un réseau puissant Un accord jusqu’en 2021 avec le deuxième réseau bancaire public brésilien, Caixa Economica Federal : 4 000 agences à travers le Brésil, autres points de vente (bureaux de loterie), 23 millions d’épargnants, 5,3 millions de comptes Un fort potentiel pour créer de la valeur (Caixa Seguros : 7 millions de clients) De fortes perspectives de développement pour Caixa Seguros Plan d’accélération de la croissance (PAC) du Président Lula porté par la CAIXA Une position forte dans l’assurance de couverture de prêts immobiliers grâce aux mesures gouvernementales visant à relancer la croissance

12 Sommaire Un plan ambitieux : poursuivre la croissance dans un marché moins favorable Un modèle d’affaires à potentiel Environnement financier Notre vision du marché de l’assurance de personnes à horizon 2012 Nos ambitions pour les 5 prochaines années Les principales actions du plan

13 Hypothèses financières
3. Environnement financier Hypothèses financières Nos hypothèses pour les marchés financiers Les conséquences de la crise des subprimes : Une liquidité réduite sur de larges segments des marchés du crédit Une correction sensible des marchés d’actions (- 12 % de juin 2007 à janvier 2008) Une augmentation de l’ensemble des spreads de crédit Un ralentissement général de la croissance Scénario central sur la période : Reconstitution durable des primes de risque Taux d’intérêts stables à un niveau légèrement supérieur au taux moyen 2007 (4,5 %) Actions : performance y compris dividende : + 6,5 % (prime de risque de 200 points de base par rapport au rendement obligataire)

14 Sommaire Un plan ambitieux : poursuivre la croissance dans un marché moins favorable Un modèle d’affaires à potentiel Environnement financier Notre vision du marché de l’assurance de personnes à horizon 2012 Nos ambitions pour les 5 prochaines années Les principales actions du plan

15 Des facteurs structurels de croissance
4. Notre vision du marché - FRANCE Des facteurs structurels de croissance France Une bonne dynamique malgré des à-coups Chiffre d’affaires (vie capitalisation) France En Md€ + 15,3 % / year + 3,0 % / year PEL Fourgous 141 Réforme fiscale PEP 136 121 90 105 92 77 75 85 86 64 Les à-coups : La récente accélération ( ) 1998 : Réforme fiscale : fin de la déduction à l’entrée 2001 : Effet de base des transferts de PEP en 2000 2007 : Effet de base des transferts PEL et Fourgous, concurrence des liquidités Contexte de taux bas Immobilier financé par endettement Transferts de liquidité Contexte des marchés actions : Forte croissance des ventes en UC

16 L’assurance vie : un placement très apprécié en France
4. Notre vision du marché - FRANCE L’assurance vie : un placement très apprécié en France Un taux d’épargne parmi les plus élevés en Europe 11,9 % 11,9 % 10,7 % 10,5 % 10,1 % 9,3 % 6,6 % 4,9 % 1,9 % 1/3 du patrimoine financier… … et 60 % des flux de placement - 30 % - 10 % 10 % 30 % 50 % 70 % 90 % Liquidités Assurance Vie individuelle 2004 2006 23 % 34 % Épargne réglementée 11 % 31 % Titres Patrimoine financier Md€ en 2006 Flux des placements 125 Md€ en 2006

17 Facteurs de croissance à plus long terme
4. Notre vision du marché - FRANCE Facteurs de croissance à plus long terme Vieillissement de la population : Espérance de vie > 80 ans pour les deux sexes, centenaires en 2050 contre aujourd’hui… Croissance structurelle du nombre de retraités 47 47 20 21 12,5 14 15 16 18 Actifs Retraités En millions de personnes 80 ans et + par rapport à la population totale 10 % 9 % 8 % 6 % 6 % 5 % 4 %

18 Facteurs de croissance à plus long terme
4. Notre vision du marché - FRANCE Facteurs de croissance à plus long terme Conséquences de l’évolution démographique : Demande d’épargne retraite – la problématique de la baisse des pensions : Réformes en cours : régimes spéciaux (2007), Allongement de la durée du régime général de cotisation (2008) à 41 ans, 42 ans Demande de produits de couverture de dépendance Diffusion du besoin de protection contre les aléas financiers : Développement de la prévoyance notamment sur les clients jeunes

19 Le creux de l’année 2007… pas seulement un effet base
4. Notre vision du marché - FRANCE Le creux de l’année 2007… pas seulement un effet base Un marché en baisse en 2007 - 3 % selon la FFSA en grande partie lié aux effets base… : PEL (2006) : 11 Md€ de transferts soit 9 pts de croissance additionnelle Fourgous (2006) : 5 Md€ de transferts soit 4 pts de croissance additionnelle … mais également à la concurrence des liquidités Les chiffres de collecte nette toujours élévés Collecte nette toujours fortement positive 65,1 53,4 52,0 47,1 42,6 42,9 33,7 35,1 34,5 31,6 28,6

20 Démarrage du plan dans une période d’incertitudes
4. Notre vision du marché - FRANCE Démarrage du plan dans une période d’incertitudes Début de l'année 2008: concurrence des placements liquides et des produits de quasi fonds propres Besoins des banques Préférence des clients dans un contexte financier volatile Risque d'appétence limité pour les unités de compte lié à l'évolution des marchés Fin d'un cycle très favorable de l'immobilier financé par endettement Risques (-) et opportunités (+) du cadre réglementaire : (-) La loi TEPA (réforme des droits de succession, déduction d’une partie des intérêts d’emprunts immobiliers) (+) Déblocage possible (réflexion en cours) d’épargne salariale qui alimente en partie l’assurance vie Ces facteurs sont intégrés dans nos hypothèses

21 Un facteur à ne pas oublier : le Livret A
4. Notre vision du marché - FRANCE Un facteur à ne pas oublier : le Livret A Encours 31/12/06 : 114 Md€ Les « - » pour l’assurance vie les « + » pour l’assurance vie Hausse des taux Hausse mécanique du LIVRET A Hausse contenue du taux du livret A à 3,5 % au 1er fév. (vs 4 % mécanique) Réservoir de transfert pour l’assurance vie Les « - » pour les réseaux partenaires Banalisation: Ouvertures du produit aux autres réseaux bancaires que La Banque Postale et Caisses d’Epargne Challenge pour les réseaux : Offrir des produits d’épargne longue

22 Croissance future du marché de l’ordre de 3 %
4. Notre vision du marché - FRANCE Croissance future du marché de l’ordre de 3 % Nos hypothèses pour le marché vie / capitalisation en France Anticipations d’une croissance de l’assurance vie moyenne de 3,3 % sous-jacente de : + 1,5 % en 2008 + 3,8 % à partir de 2009 Croissance attendue des provisions mathématiques : + 8 % en moyenne Contexte : Produit à duration croissante dans la perspective de la retraite

23 Maintien d’une bonne dynamique hors de France
4. Notre vision du marché - INTERNATIONAL Maintien d’une bonne dynamique hors de France Nos hypothèses hors de France Italie : croissance du marché ( ) de 5 % par an Rappel Brésil : croissance ( ) de 15 % par an Un marché de 175 millions d’habitants Développement économique porteur pour l’assurance : croissance régulière, inflation maîtrisée, baisse des taux directeurs, risque pays en recul Fort développement sur la retraite (tiré par les classes moyennes) Taux de croissance du marché vie italien 10 % en moyenne sur 38 % 20 % 16 % 13 % 14 % 12 % 5 % - 6 %

24 Sommaire Un plan ambitieux : poursuivre la croissance dans un marché moins favorable Un modèle d’affaires à potentiel Environnement financier Notre vision du marché de l’assurance de personnes à horizon 2012 Nos ambitions pour les 5 prochaines années Les principales actions du plan

25 Des objectifs ambitieux
5. Nos ambitions à 5 ans Des objectifs ambitieux Chiffre d’affaires (Base 100) Résultat Brut d’Exploitation (Base 100) + 50 % + 90 % 190 150 100 100 Fin 2007 Fin 2012 Fin 2007 Fin 2012 Valeur des affaires nouvelles (Base 100) X 2 200 100 Fin 2007 Fin 2012

26 Objectif sur l’activité
5. Nos ambitions à 5 ans Objectif sur l’activité AUGMENTER DE 50 % L’ACTIVITÉ EN 5 ANS Chiffre d’affaires (Base 100) 150 21 France : maintien de la part de marché Hors de France : développement par croissances organique et externe Perspective : 1/3 de l’activité hors de France en 2012 International 15 International 100 14 France Fin 2007 Croissance interne Croissance externe Fin 2012

27 Objectif sur l’activité
5. Nos ambitions à 5 ans Objectif sur l’activité France : maintenir la part de marché et améliorer le mix produits Développer l’épargne en UC, la prévoyance et l’assurance emprunteur Épargne / Retraite Hypothèse : neutralité des transferts Livret A Évolution du mix en faveur des UC Allongement de la duration des produits Développement de produits flexibles (rachats programmés, transformation en rente) Développement d’une offre auprès des clientèles haut de gamme Recyclage des capitaux suite aux décès / rachats Ciblage de clients sous-exploités (indépendants, …) Mise en place d’une offre globale sur les TPE (épargne, retraite, épargne salariale) 26 % 18 % Juin 2007 Fin 2012 Assurance emprunteur : + 5 % par an Prévoyance : + 7 % par an Développer : L’assurance sur les factures récurrentes L' offre segmentée collective ou individuelle Fort développement de la prévoyance individuelle Pénétration accrue sur le marché des PME Hausse des taux d’équipements des clients des réseaux

28 Objectif sur l’activité
5. Nos ambitions à 5 ans Objectif sur l’activité Croissance organique - hors France : doublement de l'activité en 2012 TCAM 15 % 24 % Autres (dont Espagne) 11 % Brésil 27 % 8 % Italie 62 % Fin 2007 Fin 2012 Italie Brésil Développement en assurance emprunteur et prévoyance Développement des UC en remplacement des index linked dont UL prime périodique (gamme unicredit) Amélioration de la collecte nette Ambition renforcée sur le marché de la retraite Forte croissance de la prévoyance et de l’assurance emprunteur Gagner 2 points de part de marché pour atteindre 7 % en 2012

29 Objectif sur l’activité - La croissance externe
5. Nos ambitions à 5 ans Objectif sur l’activité - La croissance externe Doubler le montant de nos investissements : environ 2 Md€ Zones ciblées : Zone euro marché naturel de CNP Europe de l'Est et du Sud : marché encore sous équipé en assurance de personnes Amérique du Sud / arc méditerranéen : population jeune, émergence d'une classe moyenne, épargne possible (retraite) Le financement 2/3 capitaux propres (essentiellement ressources internes) 1/3 endettement (TS)

30 Augmenter de 90 % le RBE sur 5 ans Résultat Brut d’Exploitation
5. Nos ambitions à 5 ans Objectif sur le RBE Augmenter de 90 % le RBE sur 5 ans Résultat Brut d’Exploitation (Base 100) Effet stock et croissance des encours Maîtrise des coûts : Croissance limitée des coûts notamment en France (+ 2,5 % / an) Amélioration du ratio Frais / PNA (coefficient d’exploitation) Progression de la rentabilité en Italie par développement de CNP Capitalia Life (Irlande) 190 22 31 37 100 Fin 2007 Croissance interne Croissance externe Frais / PNA Fin 2012

31 Objectif sur la valeur des affaires nouvelles
5. Nos ambitions à 5 ans Objectif sur la valeur des affaires nouvelles Doubler la valeur des affaires nouvelles sur 5 ans Croissance de la valeur des affaires nouvelles (NBV base 100) 200 20 20 Mix 12 48 100 Volume Fin 2007 Croissance interne Croissance externe Maîtrise des coûts Fin 2012

32 Approfondir la démarche du développement durable
5. Nos ambitions à 5 ans Approfondir la démarche du développement durable Objectifs de CNP Assurances En tant qu’assureur responsable : Lutter contre l’exclusion avec la Caisse des Dépôts et les grands réseaux, en France et à l’étranger Micro-assurance, contrats accessibles en plus grand nombre En tant qu’investisseur responsable : Renforcer les critères extra-financiers dans la gestion d’actifs (immobiliers, actions) et promouvoir l’offre produit en supports ISR Rechercher des modes d’informations des assurés plus respectueux de l’environnement : dématérialisation, … Promouvoir une déontologie sans faille sur toute la chaîne de valeur

33 Sommaire Un plan ambitieux : poursuivre la croissance dans un marché moins favorable Un modèle d’affaires à potentiel Environnement financier Notre vision du marché de l’assurance de personnes à horizon 2012 Nos ambitions pour les 5 prochaines années Les principales actions du plan

34 Principales actions - France
6. Les principales actions du plan Principales actions - France Objectif : s’adapter aux évolutions des partenaires et des clients Actions : Optimisation du travail des portefeuilles Renforcer l’infrastructure multicanal Développer la plateforme téléphonique Accompagner la Banque Postale et le réseau des Caisses d’Épargne dans la pénétration du marché sur Internet Objectif : améliorer l’efficacité opérationnelle Principaux thèmes : Amélioration de la qualité de service Amélioration de la productivité de la gestion individuelle et collective (investissements informatiques dès 2008) Maîtrise des coûts sur l’ensemble des fonctions de l’entreprise (recentrage des structures sur leur cœur de métier) Dématérialisation en assurance individuelle et collective Élargissement de la délégation de gestion France (notamment à la Banque Postale, projet « Partage ») Refonte de la gestion collective Objectif : approfondir la démarche développement durable Promouvoir le nouveau fonds de fonds CNP Développement durable auprès des clients CNP Trésor et collectifs Fonds composé à majorité d’actions Orientation Best in class et environnemental Étendre au portefeuille obligataire corporate industriel le process de veille ISR initié depuis sur tout le portefeuille actions

35 Principales actions hors de France
6. Les principales actions du plan Principales actions hors de France Objectifs : Développement des synergies de gestion au niveau européen (plateforme Invita pour la gestion assurance emprunteur et épargne multi-supports) Créer une base de recherche-développement pour réaliser une veille internationale et proposer des offres clés en main innovantes Clientèle haut de gamme Développement plateforme en Irlande

36 Principales actions - Groupe CNP
6. Les principales actions du plan Principales actions - Groupe CNP Objectif : développer l’innovation au niveau groupe en développant les synergies Action : création d’un atelier innovation produit groupe Objectif : pilotage de la création de valeur Rappel : un nouveau cadre qui va être mis en place pendant la période du plan stratégique : Test quantitatif QIS 4 en avril 2008 Action 1 : anticiper et intégrer les modifications liées à Solvency II Tarification Allocation du capital Développement du chantier du modèle interne d’allocation de capital (objectif 2009/2010) Chronologie : 2008 2009/2010 2012 1er reporting selon une approche Solvency II Mise en œuvre effective de Solvency II Chantiers CNP Action 2 : mise en place du suivi du plan stratégique à partir d’indicateurs chiffrés

37 Calendrier financier 2008 Chiffre d’affaires 2007 7 fév. 2008
Résultats annuels mars 2008 Assemblée Générale 22 avril 2008 Information trimestrielle (activité du T1 08) 13 mai 2008 Chiffre d’affaires semestriel er août 2008 Résultats semestriels août 2008 Information trimestrielle (activité du T3 08) 6 nov. 2008

38 Avertissement "Le présent document peut contenir des données de nature prospective. Ces données se réfèrent notamment à des projections, des évènements futurs, des tendances ou objectifs qui sont sujets par nature à des risques et aléas susceptibles d'entraîner une différence significative entre les résultats réels et ceux contenus explicitement ou implicitement dans ces données. Les résultats, performances, objectifs ou estimations peuvent présenter des différences avec les résultats réels notamment en raison de l'évolution de la conjoncture économique et des performances des marchés financiers, des décisions et changement d'ordre législatifs ou réglementaires, de la fréquence et de la gravité des sinistres assurés et notamment des taux de mortalité et de morbidité, du taux de conservation des affaires, de l'évolution des taux d'intérêt, des taux de change, de la concurrence, des changements intervenant dans les politiques des grandes banques centrales ou gouvernements étrangers, des procès ou actions en justice, des effets des acquisitions et de leurs intégrations, et des facteurs généraux ayant une incidence sur la concurrence. Des informations concernant ces risques et aléas peuvent figurer dans les documents déposés par CNP Assurances auprès de l'AMF. CNP Assurances ne s'engage pas à mettre à jour ou à réviser du fait de nouvelles informations, d'évènement futur ou pour tout autre raison les données de nature prospective qui peuvent être présentées dans ce document."

39 Annexes

40 Principaux indicateurs financiers
Annexes Principaux indicateurs financiers Chiffre d’affaires (Md€) Résultat courant avant PV (Md€) IFRS IFRS + 86 % + 87 % 32,0 862 17,2 462 Estimation 31/12/01 31/12/06 Estimation 31/12/01 31/12/06 + 69 % croissance interne + 17 % croissance externe Valeur des affaires nouvelles (M€) Marge sur affaires nouvelles EEV + 3,4 pts EEV + 152 % 11,2 % 300 7,8 % 119 31/12/01 TEV 31/12/06 EEV 31/12/01 31/12/06 + 50 % changement de normes + 82 % croissance organique + 18 % croissance externe Changement de norme + 3,5 pts

41 Investor relations team Brigitte Molkhou brigitte. molkhou@cnp
Investor relations team Brigitte Molkhou Jean-Yves Icole CNP Assurances 4, place Raoul Dautry Paris Cedex 15


Télécharger ppt "CNP Assurances Plan stratégique 2008-2012."

Présentations similaires


Annonces Google