La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les apports des comparaisons internationales en éducation Institut de recherche sur léducation Sociologie et Economie de lEducation Bruno Suchaut 27 Septembre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les apports des comparaisons internationales en éducation Institut de recherche sur léducation Sociologie et Economie de lEducation Bruno Suchaut 27 Septembre."— Transcription de la présentation:

1 Les apports des comparaisons internationales en éducation Institut de recherche sur léducation Sociologie et Economie de lEducation Bruno Suchaut 27 Septembre 2006, IUFM - Site de Bourges

2 Objectifs Montrer lintérêt de lévaluation externe et de lapproche comparative Sensibilier à la méthodologie utilisée dans les enquêtes internationales Présenter quelques résultats des performances des systèmes éducatifs sur la base de lenquête PISA

3 Plan Définition et principes de lévaluation externe et de lapproche comparative Intérêts et limites des données PISA Les différences de performances entre pays Description des résultats Les contextes nationaux Lorganisation des systèmes éducatifs Les inégalités sociales de réussite Description des inégalités entre élèves Facteurs sociétaux, organisation des systèmes et inégalités sociales de réussite Conclusion et discussion sur les comparaisons internationales

4 Définition et principes de lévaluation externe

5 Approche interne / approche externe Question, Problème… Commission dexperts Décision EVALUATION INTERNE Dispositif Action Effets ? EVALUATION EXTERNE

6 Besoins Pertinence CohérenceEfficience Efficacité Utilité Evaluation externe : aide à la décision, régulation Objectifs MoyensRésultats Equité

7 Lapproche économique de lévaluation Caractéristiques du système élèves moyens humains moyens financiers cadre institutionnel… Résultats du système acquisitions parcours scolaires examens, diplômes insertion professionnelle Fonctionnement de lécole Résultats = f (caractéristiques du public délèves et de lenvironnement scolaire)

8 Indicateurs de coûts, de ressources Indicateurs de fonctionnement, dorganisation Indicateurs de résultats Quels indicateurs pour lévaluation ?

9 Acquisitions C.U. Contrainte budgétaire : C.U. x N Courbe defficience P1 N (élèves) P2 P3 P4 P2 P3 P4 Gain en qualité Gain en quantité Arbitrage quantité / qualité Une logique darbitrage

10 Le niveau danalyse : du macro au micro PAYS ETABLISSEMENT ENSEIGNANT ELEVE ENSEIGNANT ELEVE ETABLISSEMENT ENSEIGNANT ELEVE ENSEIGNANT ELEVE ETABLISSEMENT ENSEIGNANT ELEVE ENSEIGNANT ELEVE PAYS ENSEIGNANT-CLASSE ELEVE ETABLISSEMENT

11 Les données PISA : intérêts et limites

12

13 Que mesure PISA ? Limpact cumulé de toutes les expériences vécues entre la petite enfance et lâge de 15 ans, à lécole et en dehors de lécole. Des compétences en écrit, mathématiques, sciences.

14 Une méthodologie sophistiquée Conception des tests Echantillonnage Techniques danalyse statistique Existence de biais ? Nature des épreuves Biais statistiques

15 Description des résultats entre pays

16

17

18 Dispersion du score moyen en écrit Score moyen en écrit Israël Europe du sud 2 Asie du sud Europe de l'Est Germaniques Europe du Sud 1 Europe du Nord Anglo saxons Amérique du Sud Asie du nord France

19 Elite scolaire et élèves en difficulté

20 Influence des contextes nationaux

21 Suisse Danemark Irlande Islande Canada Autriche Belgique Australie Suède Allemagne Japon Finlande Hong Kong Italie France R. Uni N Zélande Espagne Israël Portugal Grèce Corée R. Tchèque Argentine Hongrie Pologne Chili Mexique F. Russie Brésil Lettonie Thaïlande Bulgarie Macédoine Pérou Albanie Indonésie

22 Dépenses par élève, USD- PPA (source PISA 2003) Score moyen en compréhension de l'écrit Suisse Suède R. Uni R. Tchèque Portugal Pologne Pérou Norvège Mexique Japon Italie Irlande Indonésie Hongrie Grèce France Finlande Etats Unis Espagne Danemark Corée Chili Canada Brésil BelgiqueAutriche Australie Argentine Allemagne

23 Indicateur global de différenciation des systèmes Redoublement en primaire Durée du tronc commun Variance inter-établissements Lorganisation des systèmes éducatifs

24

25 Indicateur de différenciation des systèmes Score moyen en compréhension de l'écrit Allemagne Bulgarie R. Tchèque Hongrie Pérou Suisse Israël Etats Unis Belgique Chili R. Uni Luxembourg Argentine Pologne Danemark Australie Portugal Macédoine Nlle Zélande Albanie Mexique Autriche Grèce Brésil Canada F. Russie Irlande Norvège Lettonie Espagne Suède Italie Indonésie Thaïlande Finlande Islande Hong Kong Japon Corée

26 Les inégalités sociales de réussite

27 Indicateur synthétique de limpact des inégalités sociales sur les performances en compréhension de lécrit Différence de score moyen entre les élèves du dernier et du premier quartile dISEI Pente de la droite de régression entre IESCS (ISEI, niveau de vie de la famille, biens culturels, niveau d éducation du parent le plus instruit) et le score moyen Ecart de performances moyen entre les élèves dont la mère a un niveau déducation primaire ou secondaire inférieur et ceux dont la mère a un niveau détudes de lenseignement supérieur

28 Allemagne Bulgarie R. Tchèque Hongrie Pérou Suisse Israël Etats Unis Belgique Chili R. Uni Luxembourg Argentine Pologne Danemark Australie Portugal Macédoine Nlle Zélande France Albanie Mexique Autriche Grèce Brésil Canada F. Russie Irlande Norvège Lettonie Espagne Suède Italie Indonésie Thaïlande Finlande Islande Hong Kong Japon Corée Indicateur synthétique des inégalités (INEGA)

29 Bulgarie R. Tchèque Hongrie Pérou Suisse Israël Etats Unis Belgique Chili R. Uni Luxembourg Argentine Pologne Danemark Australie Portugal Macédoine Nlle Zélande France Albanie Mexique Autriche Grèce Brésil Canada F. Russie Irlande Norvège Lettonie Espagne Suède Italie Indonésie Thaïlande Finlande Islande Hong Kong Japon Corée

30 INEGA Score moyen en compréhension de l'écrit Israël Europe du sud 2 Asie du sud Europe de l'Est Germaniques Europe du Sud 1 Europe du Nord Anglo saxons Amérique du Sud Asie du nord France

31

32 Indicateur de différenciation des systèmes Inégalités sociales de performances en écrit Allemagne Bulgarie R. Tchèque Hongrie Pérou Suisse Israël Etats Unis Belgique Chili R. Uni Luxembourg Argentine Pologne Danemark Australie Portugal Macédoine Nlle Zélande Albanie Mexique Autriche Grèce Brésil Canada F. Russie Irlande Norvège Lettonie Espagne Suède Italie Indonésie Thaïlande Finlande Islande Hong Kong Japon Corée

33 Conclusion Une analyse globale

34 deexams debudgs deprogs red3 red1 fil2 fil1 tronc3 tronc1 prive3 prive1 segreg3 segreg1 scol3 scol1 pib3 pib1 partedu3 partedu1 ecrit3 ecrit1 isei3 isei1 zinega3 zinega1 niv01 niv03 Richesse + Développement des systèmes + Homogénéité + inégalités -

35 Répartition des pouvoirs, performances et inégalités Performances des élèves Pas davantage aux organisations centralisées ou décentralisées (variable degré de décentralisation non opérationnelle) Organisation optimale : articulation complexe de pouvoirs gérés par le gouvernement central (gestion des ressources humaines) par le couple centre/local (programmes scolaires, financement) Inégalités sociales de réussite Caractéristiques des organisations moins marquées par les inégalités sociales : Programmes scolaires et certification centralisés Gestion des ressources humaines centralisée Financement mixte : Etat et collectivités locales

36 Questions et discussion


Télécharger ppt "Les apports des comparaisons internationales en éducation Institut de recherche sur léducation Sociologie et Economie de lEducation Bruno Suchaut 27 Septembre."

Présentations similaires


Annonces Google