La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LEQUILIBRE MACROECONOMIQUE « KEYNES contre FRIEDMAN : le match na fait que des gagnants »

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LEQUILIBRE MACROECONOMIQUE « KEYNES contre FRIEDMAN : le match na fait que des gagnants »"— Transcription de la présentation:

1 LEQUILIBRE MACROECONOMIQUE « KEYNES contre FRIEDMAN : le match na fait que des gagnants »

2 Introduction 1 ère PARTIE : Deux hommes, deux théories : Friedman remet en cause Keynes 2 ère PARTIE : Une application stricte de lune de ces deux théories nest pas convenable Arrivons à un « mix »…

3 1 ère PARTIE : Deux hommes, deux théories : Friedman remet en cause Keynes KEYNESFRIEDMAN ORIGINES - Classe moyenne supérieure - Pessimiste - Décédé en Pauvre émigré - Optimiste - Décédé en 2006 THEORIE GENERALE - Théorie de la Demande: Intervention de lEtat dans léconomie de marché par une politique budgétaire (politique discrétionnaire) : dépenses publiques - Le revenu courant des ménages détermine la consommation, qui détermine la demande globale - La consommation dépend du revenu permanent des ménages - Théorie de lOffre : Laisser-faire du marché (reprend SMITH) : lEtat doit uniquement contrôler linflation (donc la Masse Monétaire) - Concept de chômage naturel : si le chômage dépasse un certain seuil, linflation explose - Théorie quantitative de la monnaie Friedman critique Keynes…

4 1 ère PARTIE : Deux hommes, deux théories : Friedman remet en cause Keynes Crise des années 30… Insuffisance de la demande globale ou erreur de la Fed ? Théorie quantitative de la monnaie de FRIEDMAN : La MM doit augmenter progressivement (donc se fixer des objectifs) Linflation est éradiquée puisque assez dargent pour tous les biens ! Ex : crack boursier de 1987

5 2 ère PARTIE : Une application stricte de lune de ces deux théories nest pas convenable Roosevelt aux EU après la crise des années 30 : KEYNES Thatcher en GB après la crise des années : FRIEDMAN Inflation disparait, croissance, création demplois mais inégalités sociales très marquées et emplois précaires... Politique de grands travaux, création demplois mais déficit budgétaire trop lourd à porter…

6 Conclusion Il faut retenir un peu des deux hommes ! KEYNESFRIEDMAN Une politique : Non quantitative Mais belle et bien monétaire La politique monétaire doit cibler : Une variable réelle Une variable nominale (la demande) Il faut sattacher : Au taux de création monétaire Mais au taux dinflation ! Mise en place dun système : Discrétionnaire Mais avec un encadrement pour lEtat


Télécharger ppt "LEQUILIBRE MACROECONOMIQUE « KEYNES contre FRIEDMAN : le match na fait que des gagnants »"

Présentations similaires


Annonces Google