La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Une stratégie pour un projet industriel Présentation 22 Janvier 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Une stratégie pour un projet industriel Présentation 22 Janvier 2009."— Transcription de la présentation:

1 1 Une stratégie pour un projet industriel Présentation 22 Janvier 2009

2 2 o Mis en place par le Ministère de lÉconomie, des finances et de lindustrie dun plan daction TIC-PME 2010 –Objectif : Renforcer la compétitivité des PME par un meilleur usage des technologies de linformation et de la communication. –Appel à projets pour « plus de compétitivité par les TIC » o Le projet RES-AGRI est une réponse à cet appel –La PME : Exploitation agricole –TIC : échange EDI normalisé –But : simplifier, dynamiser

3 3 Proposer une solution simple, économique et opérationnelle pour permettre aux entreprises agricoles déchanger avec lensemble des partenaires de leur environnement. Cette solution doit assurer : une productivité accrue, une capacité déchange, une réactivité plus importante, …en gardant toujours lagriculteur au centre des échanges. Objectifs

4 4 o Agro EDI EUROPE (Chef de file) o COOP de France o FNCUMA o ACTA/ACTIA o France Informatique Élevage o CERFRANCE o UNION IN VIVO o EZUS LES PARTENAIRES

5 5 Rappel : Organisation du projet Lancement Administration de projet Mise en place des Groupes de travail Cr é ation du Guide m é thodologique Etude pr é alable Cartographie des é changes Recueil des besoins Consolidation des besoins Choix des services prioritaire Analyse Mod é lisation des sc é narios Montage du plan de d é veloppement Conception du syst è me cible R é daction du cahier des charges Appel d offres & choix Mise en oeuvre Sp é cifications D é veloppement Recette Cr é ation formation et aide à conduite du changement D é ploiement Pr é paration D é ploiement Formation et conduite du changement

6 6 o Améliorer les échanges électroniques entre les acteurs agricoles en favorisant lemploi de normes internationales –Migration de messages propriétaires vers les travaux de lUN/CEFACT par exemple pour lélévage. o Promouvoir les travaux français de standardisation (travaux de lUN/CEFACT) –Message terminé : eDAPLOS –Messages en cours : Passeport Bovin, cahier de lélevage, Autorisation déchange, Bilan, Compte dexploitation –Projet ouvert : Analyse lait et aliment LES LIVRABLES

7 7 o Recueillir et modéliser les processus pour les filières élevage, productions végétales, matériel agricole et le lien avec les centres de gestion (lister les besoins) –Nous avons recensé plus 200 besoins, voici quelques exemples : –Bon de travail, et facture (pour les CUMA); cahier délevage, notification des mouvements bovins.. (Elevage); traçabilité en grande culture ou culture de précision (fruits et légumes) (Coopératives); bilan.. (Coopératives, HCCA); Autorisation déchange, facture agriculteur (centre de gestion) –La majorité des flux précités se font entre agriculteur et un des partenaires Coopératives, centre de gestion, CUMA, ou autre. o Réaliser et mettre en service une plateforme logicielle, sappuyant sur les nouvelles technologies du eBusiness dérivées dInternet –Présentation de la plateforme le 1/07/08 aux rencontres dAEE et à la journée TIC PME en octobre 08. Plateforme utilisée par Agri Connect. LES LIVRABLES

8 8 – o Tester par des pilotes le déploiement de la solution (projets pilotes) –Démonstrateur en grande culture avec eDAPOS et un logiciel agricole du marché Agri Intranet (Toulouse) –Pilote entre un éleveur (Maine et Loire) et létablissement départemental de lélevage (CA), le flux est Notification Bovine. Le pilote est opérationnel depuis 23/09/08, et échange en moyenne 4 fichiers par mois, soit environ 10 événements par mois. o Créer des formations pour assurer un transfert de connaissance et la conduite du changement –Des formations ont été dispensées en 2008 et sont également au programme sur 2009 –En 2008 : introduction à ebmxl et application avec eDAPLOS –En 2009 : introduction à ebmxl et application avec eDAPLOS, –dématérialisation de la facture, application REPORT (pour Bilan) LES LIVRABLES

9 9 Les flux entre coopératives et HCCA

10 10 Du point de vue fonctionnel CoopérativeHCCA Bilan Compte de résultat Annexes PV dAssemblées générales

11 11 Dun point de vue technique Système dinformation de la coopérative Système dinformation HCCA HUB Base de données Connecteur Fichier Gestion des formats EDIFACT ebXML Autres

12 12 Les critères de réussite du déploiement des échanges électroniques à grande échelle o Louverture à un grand nombre de protocoles o Flux obligatoire o Certification des logiciels comptables o La facilité et rapidité de mise en œuvre o Ladaptabilité à toutes tailles dacteurs o Les faibles coûts o Le respect des standards o Réutilisation des infrastructures pour dautres flux

13 13 Les types déchange Le « Multi EDI » via un HUB Fichier à plat HUB Traducteur Réseau Partenaire EDI Partenaire EFI WEB Connecteur Partenaire EDI IP Réseau Connecteur Fichier à plat Partenaire EDI Partenaire EFI Connecteur Partenaire ebXML Réseau WEB IP Traducteur Partenaire EDIFACT X400

14 14 Les autres flux qui devront être opérés

15 15 SI Possibilités offertes par la plateforme EMETTEUR (agriculteur) Fichier à plat DAPLOS Interface dextraction Transfert Plateforme RES-AGRI Lémetteur envoie son fichier à plat DAPLOS à la plateforme. La plateforme a en charge de traduire le message et de le router vers le(s) bon(s) destinataire(s) Coopérative/ Négoce Chambre dagriculture,cen tre de gestion.. AUP - TéléPAC eDAPLOS XML AUP DAPLOS

16 16 Les flux retenus dans les autres domaines o Le Bon de travail (CUMA) o La Facture de services (CUMA) o Notification bovine et ces retours (Elevage) o Facture agriculteur (Centre de Gestion) o Traçabilité des productions en contrat (Sol) o Démarches de prestation de conseil (Sol) o Condition de production - traçabilité (Fruit et Légume) o Information amont (intrant) - (Fruit et Légume) o Déclaration de récolte (viticulture)….

17 17 Création dAGRI CONNECT o Pour porter le déploiement de RES AGRI il a été décidé après élaboration dun business plan approfondi de créer une structure ad hoc. o Cette structure composée de Coop de France, fédération Régionale de Coopératives, de CUMA … sera présidée par Y LEMORVAN (DG de Coop de France) et sera dotée dune équipe dédiée. o AGRO EDI Europe restera dans son rôle dassociation pour lélaboration des standards agricoles avec son équipe actuelle. o Le projet a été présenté en octobre 08 et validé en conseil dadministration de Coop de France et soutenu par le Président de Coop de France (poids politique, important dans lengagement porté ).

18 18 Déploiement : prévisionnel en nombre dacteurs

19 19 Déploiement : Flux prévus

20 20 o Le projet RES-AGRI permettra aux Coopératives de renforcer les liens avec leurs adhérents. o Le projet offrira des services comme les échanges normalisés avec AUP (plus de ressaisie de linformation). o Meilleure compétitivité notamment en matière de traçabilité et en engagement environnemental (fiche parcellaire eDAPLOS) o Gains pour les centres de gestion pour de nombreux flux dématérialisés, pour les relations centres de gestion – Coopératives. o Facilitation demain par exemple pour lexportation, par des services complémentaires, possibilité de sinterconnecter avec les HUB de commerce international. En synthèse

21 21 Mise en perspective du projet RES-AGRI GIEA : Simplifier pour échanger Projet RES-AGRI : Création dune solution simple, opérationnelle et économique pour échanger GIEA II : CC, MàJ, … Mise en place dune plate-forme AGRI CONNECT GT Fiche parcellaire DAPLOS TBG18 : Agriculture Domain 2010 Adaptation des messages existants

22 22 Questions / Réponses


Télécharger ppt "1 Une stratégie pour un projet industriel Présentation 22 Janvier 2009."

Présentations similaires


Annonces Google