La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Slide 1 Alternative à la castration porcine chez Colruyt.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Slide 1 Alternative à la castration porcine chez Colruyt."— Transcription de la présentation:

1 slide 1 Alternative à la castration porcine chez Colruyt

2 slide 2 1 ère amorce Parce que nous sommes convaincus qu'il doit exister d'autres alternatives plus respectueuses pour les animaux que la castration sans anesthésie.

3 slide 3 Tests en collaboration avec ILVO Possibilités avec verrats non castré : 200 verrats abattus pendant la phase de test pour : Charcuterie (salami, jambon cuit, etc.) Frais + Tests de goût

4 slide 4 Tests en collaboration avec ILVO Résultats tests de goût : Toujours un certain pourcentage avec odeur et goût typiques du verrat. Les animaux avec l'odeur typique peuvent être repérés via la méthode du fer à souder mais que faisons-nous alors avec ? Étant donné que nous ne voulons pas que nos consommateurs en ressentent les désagréments, ces tests ont été arrêtés.

5 slide 5 Prochaines étapes : Entre-temps, nous avons eu vent d'autres méthodes qui semblaient entrer en ligne de compte. Nous avons examiner ces possibilités dans la pratique : Anesthésie au CO2 Metacam (anesthésiant + anti-inflammatoire) Improvac (immunocastration)

6 slide 6 Anesthésie au CO2 Inconvénients : Les porcelets souffrent énormément de stress avant que l'anesthésiant ne commence à faire son effet. Impossible de contrôler si la méthode a été appliquée. Il a été décidé de ne pas donner suite à cette méthode.

7 slide 7 Metacam et Improvac Nous avons mis nous-mêmes sur pied des tests avec ces produits. Ces animaux ont été suivis du 1 er traitement jusqu'au consommateur. Suivi au niveau : –du taux de mortalité chez les porcelets –de la rentabilité –des tests de goût –suivi dans les abattoirs, salles de découpe, traitement ultérieur...

8 slide 8 Test avec Metacam Test mis sur pied avec 1 fournisseur Inconvénients : L'effet du produit dépend fortement du moment où il est administré par rapport au moment de la castration. Impossible de suivre si les animaux ont réellement été traités. Avantages : Aucune douleur Moins d'inflammations (et par conséquent, moins de médicaments) Légère augmentation du rendement (à négliger)

9 slide 9 Test avec Improvac Test sur +/ porcelets Avantages : L'intégrité de l'animal est conservée jusqu'à 4 à 6 semaines avant l'abattage. Meilleure conversion alimentaire que chez les jeunes porcs castrés Moins de nourriture nécessaire pour l'engraissement Moins de fumier (durabilité) Pas d'intervention chirurgicale nécessaire Viande plus maigre (consommateur belge) On voit clairement si le vaccin a été administré

10 slide 10 Approche ultérieure : Nous avons convié tous les fournisseurs à un entretien lors duquel nous avons communiqué notre intention de commencer à appliquer le vaccin Improvac. À cette occasion, les fournisseurs ont eu la possibilité de formuler leurs remarques et leurs inquiétudes.

11 slide 11 Conclusion Après évaluation des entretiens et des tests, nous avons pris la décision de passer à l'Improvac en tant qu'alternative à la castration physique.

12 slide 12 Développement ultérieur : Nous nous sommes rendus avec Pfizer chez tous les fournisseurs pour tenir des sessions d'information aux quelles tous les éleveurs ont été invités. Lors de ces sessions, une présentation a été réalisée : –Qu'est-ce que l'Improvac ? –Comment l'utiliser ? –Quels sont les avantages et les inconvénients ? –Possibilité de poser des questions

13 slide 13 Encadrement Tous les éleveurs et entreprises qui en ont besoin peuvent faire appel aux vétérinaires de Pfizer pour : –Informations supplémentaires –Démonstrations –Suivi pratique

14 slide 14 Communication à l'attention de nos clients Communiqué de presse Feuillet d'information envoyé avec notre dépliant promotionnel adressé Aucune réaction de la part des consommateurs et initiative jugée globalement positive dans le cadre du bien­ être animal.

15 slide 15 Situation aujourd'hui 80 à 85 % des porcs livrés ont été traités avec le vaccin Improvac. Les points suivants feront maintenant l'objet d'un suivi auprès des éleveurs : Fonctionnement dans la pratique Rendement Il sera également examiné si, sur la base de leur expérience, des adaptations sont nécessaires.

16 slide 16 Inquiétudes du côté des éleveurs La plus grosse préoccupation des éleveurs est la suivante : aujourd'hui, tous les retailers ne demandent ou n'exigent pas l'Improvac et il existe donc pour l'instant 2 façons de travailler.


Télécharger ppt "Slide 1 Alternative à la castration porcine chez Colruyt."

Présentations similaires


Annonces Google