La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Sourd Entendant Recherche Action Communication

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Sourd Entendant Recherche Action Communication"— Transcription de la présentation:

1 Sourd Entendant Recherche Action Communication
Thème :-Présentation de la surdité -travail avec un employé sourd Intervenant et Formateur sourd: L’HUILLIER Philippe Responsable formation continue: Ourida TACKHEDMIT- Directeur: ETIENNE Daniel EQUIPE LSF :Isabelle DAVID, Paul TSOPGNI ,Mamadou LY, Victor ABBOU TEL: SERAC av de la république BAGNOLET

2 Serac

3 Serac SERAC a été crée en 1987.
SERAC est une union d’associations créées pour faciliter l’accession des sourds à la vie sociale, culturelle et professionnelle.  SERAC FORMATION pour public sourd et public entendant  SERAC TRADUCTION = Propose des interprètes français-LSF pour les sourds (hôpitaux – services sociaux - tribunaux etc …)   SERAC CULTURE Propose des spectacles accessibles au public sourd  SERAC SOCIAL Permanences d’accueils pour public sourd défavorisé  Nous avons aussi une antenne en Guadeloupe ou nous accueillons des jeunes sourds en BEP et où nous organisons aussi des cours de LSF

4 Sourd Entendant Recherche Action Communication
Thème : Comment travailler avec un employé sourd? Intervenant et Formateur sourd: L’HUILLIER Philippe Responsable formation : ATTIA Denise - TEL: SERAC av de la république BAGNOLET

5 Que Savez vous sur la surdité ?

6 Statistique Il n ‘y a pas de statistique officielles. On les estime à 8 % des Français, soit près de cinq millions de personnes en France dont 2 millions auraient moins de 55 ans La surdité menace un public plus large qu'on ne le pense : les personnes du 3e âge (60%)concernées par la presbyacousie (baisse naturelle de l'audition), les adolescents et adultes accros de concerts ou de baladeurs, victimes de troubles de l'audition, les ouvriers dans l'industrie ou dans le BTP travaillant souvent sans protection, les personnes touchées par les nuisances sonores (autoroutes, aéroports...) les jeunes enfants et même les bébés( 1\1000) à la naissance (le dépistage systématique est inexistant).. Pour les autres, elles signalent rarement leur déficience auditive ( refus de reconnaître son handicap, peur de la discrimination ) La situation des personnes sourdes en France est difficile et le taux de chômage atteint 50 à 60% de la population sourde au lieu de 10% de la population française. L'illettrisme touche aussi 70 à 80 % de la population atteinte de surdité. A cause de leur surdité qui est un obstacle sérieux à la communication verbale, ces personnes sont des victimes de l'exclusion sociale, découlant d'un système éducatif inadapté et d'un manque important d'accès à l'information, la formation et l'emploi. Mais avec des moyens de communication tout simplement adaptés, ces personnes peuvent être efficaces, évoluer et s'épanouir dans le monde du travail. ) Philippe Féret (www.visuf.com)

7 Définition La perte d’audition peut varier de légère à profonde.
Les distinctions entre les termes « sourd », et « malentendant » « devenu sourd » sont davantage basées sur le langage utilisé de préférence par la personne (langage parlé ou gestuel), plutôt que sur le degré de perte d’audition. Compensation de communication par visuelle Les personnes sourdes, devenues sourdes et malentendantes utilisent des appareils auditifs, d’autres aides techniques de suppléance à l’audition. Dessin de Bernard Truffaut

8 Terminologie Entendant Sourd oralise Sourd Sourd signant malentendant
Devenu sourd Sourd oralise Sourd signant Sourd bilingue Sourd appareille Sourd codeur Sourd implante Sourd léger Sourd moyen Sourd sévère Sourd profond Sourd aveugle Sourd polyhandicapé Sourd muet Demi-sourd Déficience auditives Handicap auditif Dessin de bernard truffaut

9 Terminologie Sourd (avec un S majuscule:Un terme sociologique se rapportant à ces individus qui sont médicalement sourds ou malentendants et qui s’identifient avec et participent à la culture, à la société et à la langue des personnes Sourdes, qui sont basées sur la langue des signes. Leur mode préféré de communication est la langue des signes. devenu sourd (aussi connus comme sourds tardifs): . C’est à la fois un terme médical et sociologique se rapportant à des individus qui sont devenus sourds plus tard dans la vie et qui peuvent ne pas pouvoir s’identifier ni avec la communauté Sourde ni avec la communauté des malentendants. Leur surdité est intervenue tardivement , après l ‘ acquisition du langage .ces personnes parlent et maîtrisent bien le français malentendant: : Une personne sourde dont le mode de communication préféré est verbal et auditif et/ ou la lecture labiale. Une personne sourde orale qui peut tant signer que parler peut être considérée "Sourde" si elle est acceptée comme telle par d’autres personnes Sourdes et utilise les signes au sein de la communauté Sourde Sourd multihandicapé:ce terme désigne ceux qui ,outre leurs difficultés auditives,sont atteints d un autre handicap: déficience mentale,handicap visuel,moteur,physique,trouble de la personnalité déficient auditif: Ce terme n’est pas acceptable pour se référer à des personnes ayant une perte auditive. Il ne devrait jamais être utilisé en référence aux personnes Sourdes. La "déficience auditive" est une condition médicale; ce n’est pas un nom collectif pour des gens ayant des degrés variés de perte auditive. Il ne reconnaît pas les différences entre les communautés Sourde et malentendante. sourd-muet: Inacceptable. Une personne sourde peut choisir de ne pas utiliser sa voix; ceci ne fait pas d’elle une "muette".

10 Cause de surdité Les surdités physiologiques :
suite au vieillissement de l’oreille chez les personnes âgées, suite à certaines maladies telles que rubéole, rougeole, oreillons,méningite,et otites les surdités accidentelles: - les Traumatismes, -Accidents dus à une forte intensité du bruit dans le milieu du travail ou lors des loisirs (discothèque, baladeurs) -Absorption massive de certains médicaments dont les effets sont toxiques sur l oreille les surdités d‘origine familiale : -les surdités héréditaires liées à une anomalie génétique -les surdités congénitales dues à des maladies durant la grossesse, ou liées à des causes néonatales (anoxie, traumatisme obstétrical, prématurité)

11 Le Parcours de soins? Audioprothésiste (O.R.L) Orthophoniste
Médecins,chirurgicale Techniques appareils auditifs :(prothèse auditifs\ implant cochléaire) Site de renseignement :http://www.franceaudition.com

12 Conséquence -Enfant sourd :(si parents ne savent pas encore)
-retard dans le développement psychologique affectif cognitif -construction langage difficile -Adulte sourd ou devenu sourd: -manque d’information sur l’adaptation -instabilité émotive, retrait des relations sociales -Mauvaise communication et d’efficacité fonctionnelle -Risque de dépression ou de révolte -Inadapté sociale ,exclusion, discrimination

13 Caractéristiques Les sourds développent des capacités compensatrices .chez tous l’on remarque: -une perception visuelle plus rapide et plus analytique que celles des entendants -une facilité d expression gestuelle et corporelle. -une perception très fine des variations de l environnement (lumière,vibrations).

14 Stratégies de communication
Lecture labiale Lecture et rédaction de notes Schémas et dessins Expressions mimiques gestuelles et LSF Services d’interprétation gestuelle LSF Accompagnement de Communication:Médiateur Bilingue

15 Communication visuelle gestuelle
Voyage et communication dans le monde et à travers le monde non seulement pour les sourd ,et les étrangers… (recherche d’autres moyens de communication, d’expression corporelle et visuelle humaine. Ex: dans les pays méditerranéens) Sous l’ eau, dans un lieu bruyant, ou d’expression théâtrale. Ex : En bourse, des codes de gestes avec des animaux comme le singe , le dauphin, mais aussi des animaux sourds comme souvent les chats blancs . Polyhandicapé, trisomie,ou problème phonatoire mais aussi sourds polyhandicapés. Au fur et à mesure, apprendre la langue des signes et la culture sourde. N’hésitez pas à demander : comment dit-on? Comment fait-on ? Et aller découvrir la richesse du monde du silence. Car il est important de se souvenir que la communication visuelle représente plus de la moitié des communications quotidiennes. Cette moitié est souvent ignorée !

16 La langue des signes internationale ?
3 niveaux : la lsf n’est pas une langue internationale mais typique au niveau culturel de chaque pays mais peut on dire que la grammaire est semblable au niveau cognitif et visuelle à trois dimensions et les lieux d’ apprentissage existent pour le public. La langue des signes internationnale existe au niveau des instances européennes et mondiales de sourds comme l’EUD (European Union of Deafs) et la FMS (Fédération Mondiale des Sourds) L’expression mimique (corporelle visuelle gestuelle ,des codes de gestes) peut participer dans la lsf où vous pouvez commencer à vous exprimer – Iconicité dans le terme linguistique

17 Réapparition de la LSF en France
HISTOIRE MDPH Réapparition de la LSF en France L’abbé de L’Epée Essor de la LSF aux USA Congrès de Milan Rapport Gillot cache XVIIIe siècle 1816 1880 1976 1995 2005 LSF Développement de La Culture des Sourds Evolution de la recherche médicale

18 CULTURE SOURDE Le concept de culture sourde résonne avec ambiguïté pour les entendants qui ne sont pas familiers de ce monde particulier. On est davantage disposé à traiter de la surdité sous l'angle unique de la déficience sensorielle. Pourtant, lorsque l'on s'ouvre à connaître véritablement le monde des Sourds (l'utilisation du « S » majuscule désigne ici l'appartenance culturelle), on se rapproche et se sensibilise à une réalité tout autre. Des anthropologues et des sociologues ont d'ailleurs reconnu l'existence d'une culture sourde. La culture de la communauté sourde prend d'abord racine dans son histoire qui a jalonné son évolution difficile où les obstacles ont contribué à consolider les forces vives de ce groupe minoritaire. L'organisation du milieu associatif sourd, la presse silencieuse, les activités religieuses, sportives et sociales constituent des lieux qui permettent la transmission de la langue et de toute une tradition culturelle entre personnes sourdes. La poésie et l'humour sourds constituent d'autres éléments distinctifs de ce groupe culturel auxquels peu d'entendants accèdent tant son contenu est intimement lié à la culture d'appartenance de l'individu.(1) (1) L'Institut Raymond-Dewar reconnaît l'existence d'une communauté sourde québécoise distincte, utilisant la langue des signes québécoise, ayant une culture qui lui est propre.

19 Lieux de rencontre? Diverses Associations :
(loisirs ,sportives, culturelles ,religieuses, formations, politiques…) ainsi que EUD ( Europe Union Deaf) FMS (Fédération Mondiale des Sourds) => ts les 4 ans DEAF olympiques Conférences en lsf (avec ou sans interprète ) visites guide en lsf : Musées, sciences:La villette , bibliothèques: Beaubourg Sites: recherche moteur: ( sourd lsf ….) google ( en video avec traduction texte) Presses : info fax / idda / echo magazine/ picto… Émission tv : l’ œil et la main par mois samedi,mercredi mn messe de dimanche 1 par mois h flash info sur F tous les matins sauf week mn Assemblée Nationale mardi et mercredi h

20 Bonne Découverte aux Pays des Sourds
site officiel d information sur la surdité découvertes,sorties,activités,rencontres, conférences des sourds,avec interprète ou sans interprète Listes de livres ,vidéos ,dvd ,cd roms… Programme de télévision enregistre (la 5) Différents thèmes abordes (20 mn de chaque) Découverte sur la culture sourde (vidéo) avec traduction et texte

21 Pause

22 BONNE DECOUVERTE AUX PAYS DU SILENCE

23 La personne sourde dans le monde du travail
Une adaptation réciproque

24 Accueil de la personne sourde dans l’entreprise
Pour lui permettre de se repérer, lui présenter :  l’entreprise  les collègues et la hiérarchie  Les locaux…

25 Place de la personne sourde dans un bureau
Possibilité de voir  l’ensemble de ses collègues  les entrées et sorties des personnes dans le bureau

26 Comment communiquerons nous?
seul sourd Groupe sourds Seul entendant 1 2 groupe entendants 3

27 Expliquer une tâche… Décrire le cadre général
Situer la tâche dans le cadre Reformuler / redonner les informations Montrer plutôt que faire un long discours Écrire

28 La Lecture labiale : difficultés
Un exercice fatigant et difficile Perte d’information Sosies labiaux : gâteau/cadeau ex : si tu veux g=c; t=d c’est tout faux t=n; f=v c’est nouveau

29 Conseils de communication efficace?
Ne soyez pas surpris par ses réactions : La voix de certaines personnes sourdes peut être gênante et incontrôlable malgré ses appareils auditifs Il se présente « sourd », pour être compris il a besoin de reformuler ce qu ‘il dit ou d écrire sur un papier pour vous appeler il veut vous tapoter Avec ses appareils auditifs , il peut entendre mais pas tous compris . N’ hésitez pas à demander : vous n’entendez pas ? ( montrer votre geste avec doigt sur votre oreille) Pouvez-vous parler? Pouvez-vous lire sur les lèvres? Pouvons-nous communiquer par écrit? Utilisez-vous le langue des signes? Voulez-vous un interprète? N’ hésitez pas de répéter: pour être sur si j ai bien compris… N’ hésitez pas à communiquer : faire des gestes, des expressions faciales, des signes, à pointer du doigt, à toucher pour appeler et à parler apporter votre papier et crayon à montrer à parler en face sans rien devant la bouche N’ hésitez pas non plus à informer ce qu il se passe autour de vous des bruits alarmants ou divers . et des informations nécessaires à participer à vivre ensemble à prévenir aussi des bruits gênants et incontrôlable des sourds Surtout ne pas s’apitoyer , de ne pas l’assister sans le lui avoir demandé Donnez lui plutôt des conseils et guidez le vers l’autonomie Aidez le s’il en formule la demande Celle-ci pourrait être gênée voir vexée, elle a besoin de prendre ses responsabilités et être elle même garante de ses droits et devoirs civiques : être un citoyen à part entière Essayer de se mettre dans la peau d’un sourd et de penser comme un sourd Essayer de comprendre leur différence, leur culture , leur façon de vivre et bien sur de plaisanter

30 Exemple de situation ex : si tu veux t=d
c’est tout faux g=c gâteau= cadeau t=n beau = bon f=v c’est nouveau

31 Quelques conseils…

32 Encore quelques conseils….

33 L’écrit une compréhension inégale… Utiliser :  des phrases simples
 des schémas

34 Progression vers la lsf

35 Appeler un sourd Appeler une tierce personne Toucher son épaule
Taper sur le bureau Appeler une tierce personne

36 Difficultés à partir de trois personnes
Situation en groupe Difficultés à partir de trois personnes Reprendre en individuel Un interprète pour les réunions

37 AMELIORATION D’EQUIPE DE TRAVAIL ET D’ECHANGE
Risque souvent de MALENTENDU ou de DYSFONCTIONNEMENT cinq points à retenir : INFORMATION ACCEPTER EQUILIBRE RESPECT CONFIANCE Pour aller vers L’ AUTONOMIE ou vers LA RESPONSABILITE mieux vaut CONSEILLER plutôt que d’ IMPOSER ou d’ ASSISTER

38 Le rôle de l’ interprète
Voici quelques-unes des responsabilités de l’interprète : interpréter l’intention et l’esprit des gestes et des paroles; garder l’information confidentielle; fournir l’interprétation seulement; l’interprète ne doit pas donner de conseils ni d’opinion personnelle sur le sujet de la discussion; accepter uniquement les affectations pour lesquelles il est qualifié; arriver 15 minutes avant le rendez-vous pour se familiariser avec les gens et la situation; consulter la personne sourde à propos de l’organisation de la salle.

39 Employés entendant et sourd
les échanges les réunions; les séances de formation; les actions disciplinaires; les évaluations du rendement. urgence medicale Intervention policiere Secours-incendie

40 Employeur et chef de services
demandes d’emploi embauchage formation mutations /promotions renvois/mises à pied rémunération et avantages sociaux évaluation du rendement et mesures disciplinaires conditions de travail

41 Temps d’apprentissage lsf
Cours de LSF ( de l’initiation au perfectionnement (niveau 1-à 5 de 30 à 300h) Formation de professionnels bilingues (6 mois avec bac équivalent de bac+3/4 ) Formation d’ interprètes français-LSF en partenariat avec l’ Université Paris 8 (9 mois avec équivalent de bac 4-5) renseignement serac :

42 SERAC FORMATION = -centre bilingue de formation en alternance pour
les jeunes sourds (BEP distribution magasinage)-   - Formation d’interprètes français-LSF (DFSSU = Diplôme de formation supérieure spécialisée universitaire) en partenariat avec l’Université PARIS 8 Formation de professionnels bilingues = Formation qui s’adresse à des gens qui dans le cadre de leur métier veulent se perfectionner en LSF pour travailler avec un public sourd.  - Formation continue pour des salariés sourds (formations en français – comptabilité – informatique – mathématiques etc…)  - Cours de langue des signes (en stage ou en cours du samedi matin)  - Bilan de compétences pour salariés sourds.  - Information surdité dans les entreprises employant des sourds.  - Médiation (équipe de professionnels qui peut intervenir dans les entreprises pour aider à régler des problèmes de communication entre les collaborateurs sourds et entendants)

43 Qu'est ce qu'impose la loi ?
L'obligation d'emploi de personnes handicapes Depuis la loi du 10 juillet 1987, par AGEPHIP , les entreprises de plus de 20 salariés sont tenues à une obligation d’emploi d’au moins 6% de personnes handicapées dans leur effectif. La loi du 11 février 2005 réaffirme cette obligation et l’étend à de nouvelles catégories de personnes handicapées. La loi handicap du 11 février 2005 La loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, dites loi handicap, est entrée en application au 1er janvier Elle renforce dans l'entreprise le principe d'égalité de traitement entre tous les salariés et introduit; MDPH (maison départementalise des personnes handicapées)…

44 À se renseigner… MDPH Depuis la loi du 11 février 2005, les différents services administratifs consacrés aux personnes handicapées sont regroupés au sein de la Maison départementale des personnes handicapées (toutes les adresses des MDPH sont notamment sur : Pour l’obtention de financements, il faut y retirer un dossier de demande de prestation de compensation. Cette prestation peut permettre d’obtenir des financements pour les aides techniques, ainsi que les frais d’interprète ou de codeur LPC, notamment. Il faut mentionner ses besoins dans le "projet de vie". (voir rubrique : Réglementation -> Loi du 11 février 2005). AGEFIPH L’AGEFIPH délivre des aides destinées aux travailleurs handicapés ou aux employeurs. En particulier, les aménagements de poste de travail doivent être demandés par l’employeur, mais un travailleur handicapé à domicile peut en bénéficier s’il justifie à l’aide de bulletins de salaires de sa qualité de salarié. (voir : organismes s’occupant des travailleurs handicapés dans le fonction publique    le nouveau Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la Fonction publique : voir   Secrétariat aux anciens combattants, Direction des statuts, des pensions et de la réinsertion sociale, 8 rue Neuve-Bourg-l’Abbé, BP , CAEN Cedex.   Ministère de l’Économie et des Finances, Cellule de recrutement et d’insertion des personnes handicapées, Direction du Personnel, 120 rue de Bercy, PARIS Cedex 12. Ce service diffuse un « guide pour l’emploi des personnes handicapées dans la fonction publique »

45 Guide pour l’emploi des personnes handicapées
Le Ministère de l’emploi, de la cohésion sociale et du logement publie sur son site internet un Guide pratique pour l’emploi des personnes handicapées. Ce Guide est téléchargeable à l’adresse : www travail .gouv.fr htt://www.travail.gouv.fr/

46 l’évolution du regard porté sur les handicapés en général, et les sourds en particulier, au niveau international... Ainsi, le handicap n’est pas une maladie, ni un problème seulement individuel, mais une situation influencée par différents facteurs, notamment des facteurs corporels et des facteurs sociaux. Une même déficience, un même problème corporel sera vécu de manière très différente selon le regard que la société porte sur lui, selon la manière dont la société est organisée. Et l’on constate bien cela à propos des sourds : dans certaines sociétés, à certaines époques, les sourds étaient exclus, considérés comme des idiots. Au contraire, à l’heure actuelle, dans plusieurs pays nordiques ou aux États-Unis, leur intégration est prévue par la loi : c’est à l’État de prendre en charge tous les moyens pour que les sourds puissent participer à toutes les activités sociales, comme prévoir des interprètes en langue des signes ou des codeurs LPC à tous les meetings politiques, à toutes les réunions publiques... Ainsi, les sourds n’ont pas de barrière dans la vie sociale et professionnelle. Cependant, la nouvelle CIF est encore centrée sur la personne en situation de handicap, basée sur les fonctions corporelles plus ou moins déficientes ou les activités réalisables ou non par une personne. L’Organisation mondiale des personnes handicapées milite pour un changement de regard : ce n’est pas la personne qui est handicapée, mais la société, lorsqu’elle ne sait pas - ou ne veut pas - accueillir toutes les différences. Et une personne se trouve vraiment handicapée lorsque la société ne sait pas - ou ne veut pas - lui permettre de s’intégrer : si la loi, par exemple, ne rend pas obligatoire l’accessibilité des bâtiments aux fauteuils roulants, certaines personnes seront exclues. Si, au contraire, la loi rend cette accessibilité obligatoire, non seulement les personnes en fauteuil roulant pourront accéder à tous les bâtiments, mais également les mères poussant un landau, les voyageurs traînant une valise, les personnes âgées avec un caddy, etc. Toute la société en profitera... Ainsi, le Canada expérimente une nouvelle classification : le PPH (le processus de production du handicap), plus orientée vers ce regard ‘social’ du handicap.

47


Télécharger ppt "Sourd Entendant Recherche Action Communication"

Présentations similaires


Annonces Google