La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Un service de la protection des végétaux érigé en direction par décret N°09.093 du 14 avril 2009 qui comporte trois services : 1.1 : LE SERVICE DE DIAGNOSTIC,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Un service de la protection des végétaux érigé en direction par décret N°09.093 du 14 avril 2009 qui comporte trois services : 1.1 : LE SERVICE DE DIAGNOSTIC,"— Transcription de la présentation:

1

2 Un service de la protection des végétaux érigé en direction par décret N° du 14 avril 2009 qui comporte trois services : 1.1 : LE SERVICE DE DIAGNOSTIC, DES ENQUETES ET DE LA LUTTE PHYTOSANIATIRE Sous la supervision du Directeur de la protection des végétaux, le chef de service de diagnostic,des enquêtes et de lutte phytosanitaire est chargé de : Assurer le diagnostic phytosanitaire et proposer des méthodes de lutte ; Sensibiliser et informer la population sur lutilisation sans risque des pesticides ; Vulgariser les nouvelles méthodes techniques de lutte Coordonner et animer les antennes régionales ; Veiller au renforcement des capacités des agents Produire des rapports périodiques du service

3 1.2. LE SERVICE DU CONTROLE PHYTOSANITAIRE ET DE LA QUARANTAINE. Sous la responsabilité du Directeur de la protection des végétaux, le chef de service du contrôle phytosanitaire et de la quarantaine est chargé de : Inspecter les produits végétaux à limportation et à lexportation ; Veiller au traitement et au conditionnement des produits végétaux en transit et à lexportation ; Délivrer les certificats phytosanitaires à lexportation et en transit Veiller à lintroduction réglementaire du matériel végétal sur le territoire ; Mettre en place la quarantaine des végétaux et parties des végétaux suspectés et assurer leurs observations ; Procéder à linventaire des organismes nuisibles et publier leur liste ; Procéder à la saisie et à la destruction des végétaux et parties des végétaux malades ; Veiller à la formation et au recyclage des agents ; Produire des rapports périodiques du service.

4 1.3.L E SERVICE DE LA REGLEMENTATION ET DE LHOMOLOGATION DES PESTICIDES Sous la responsabilité du Directeur de la protection des végétaux, le chef de service de la réglementation, du contrôle et de lhomologation des pesticides est chargé de : Créer un cadre juridique pour le fonctionnement des activités de la protection des végétaux ; Harmoniser les textes en conformité aux normes internationales ; Veiller à lintroduction, à la distribution et à lutilisation des pesticides en République Centrafricaine(RCA) ; Mettre en place des essais en vue de tester les nouvelles molécules ; Homologuer les molécules ayant donné de bon résultat ;

5 23 postes de contrôles phytosanitaires sont disséminés aux frontières terrestre, fluviale et aérienne de la République Centrafricaine qui a km2 et comporte 16 préfectures. 65 agents sont déployés dans les services phytosanitaires. Pour préserver le potentiel de production, régulariser les rendements et favoriser les échanges commerciaux, la RCA sest dotée dune législation phytosanitaire(loi 62/350 du 4 Janvier 1963),actuellement en cours de révision.

6 3.1. LES INSECTES Epicampoptères (Epicampotera) : chenilles défoliatrices Le sphinx : chenilles défoliatrices sur les jeunes plantations Leucoptère ou teigne (leucoptera Coma) : mineuse des feuilles Le scolyte du grain( Stéphanodères hampei Ferr le scolyte des rameaux ( xylosandrus Compactus) Fourmis (rouges ou noires) qui représentent une entrave pour les travaux,surtout la taille du caféier et la récolte LES MALADIES La fusariose des grains La trachéomycose qui a fait son apparition dans lEst du pays et gagne la région centre. La striure du bananier en évolution sensible dans lEst du pays Ces deux dernières maladies ont une origine congolaise(RDC) pour des raisons déchanges transfrontalières.

7 En 1977,Daniel chercheur de lORSTOM a découvert la bactériose qui a causé dénormes dégâts sur la culture du manioc et la culture cotonnière dans la zone du centre. En 1983, des cas dattaques de cochenille farineuse et de lacarien vert sur le manioc ont été signalés par le Projet de Développement Régional de lOmbella Mpoko(PRODEROM). En ,des cas dattaques de cochenille farineuse et mouche blanche des arbres fruitiers ont été révélées par lInstitut Centrafricaine de Recherche Agronomique(ICRA) à Bangui et ses environs. En culture cotonnière,on observe pendant la phase de fructification, la présence de ver rose, ce qui déprécie et altère la qualité des fibres. La présence du Dysdercus est également observée pendant la phase déclosion des capsules(souvent due à un défaut de traitement insecticide en fin de cycle du cotonnier)

8 GENRESNBRE DESPECESPATHOGENES GAMMES DE PLANTES HOTES CERCOSPORE3 Cercospora arachidicola Cercosporidium personatum Cercospora maydis Arachide Maïs FUSARIUM1 Fusarium moniliforme Maïs,riz,soja,haricot, milet BEMESIA1mosaïqueManioc,manguier

9 Absence de kit de travail pour le personnel Absence de matériel roulant à 2 roues pour les chefs de poste de contrôle phytosanitaire et véhicule pour la direction de la PV.

10 Deux ateliers de renforcement des capacités sur : lAnalyse des Risques Phytosanitaires(ARP) et la planification stratégique pour les ONPV sur financement de la FAO sont organisés à lendroit du personnel.

11 Merci pour votre attention


Télécharger ppt "Un service de la protection des végétaux érigé en direction par décret N°09.093 du 14 avril 2009 qui comporte trois services : 1.1 : LE SERVICE DE DIAGNOSTIC,"

Présentations similaires


Annonces Google