La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ROYAUME DU MAROC Ministère de lEnergie, des Mines, de lEau et de lEnvironnement Département de lEnvironnement ******* Évaluation des impacts des activités.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ROYAUME DU MAROC Ministère de lEnergie, des Mines, de lEau et de lEnvironnement Département de lEnvironnement ******* Évaluation des impacts des activités."— Transcription de la présentation:

1 ROYAUME DU MAROC Ministère de lEnergie, des Mines, de lEau et de lEnvironnement Département de lEnvironnement ******* Évaluation des impacts des activités minières sur lenvironnement et la santé au niveau de trois unités pilotes

2 Sommaire I-Introduction. II-Recueil et synthèse des données réglementaires et techniques liées au secteur minier au Maroc. III-Evaluation environnementale des activités minières au niveau de trois unités pilotes: - Mine de Hajjar ; - Mine fermé de Bleida; - Mine de Oued El Heimer; IV-Evaluation des impacts sanitaires au niveau de ces unités. V-Conclusion.

3 I. Introduction Lexploitation des gisements miniers nest pas sans effet sur lenvironnement et la santé des populations. En effet, les différentes étapes dextraction, de préparation et de valorisation des minerais, génèrent diverses pollutions (liquide, gazeuse, solide et sonore) ayant des impacts directs sur les milieux naturels et la santé des populations. Et cest dans le souci de concilier entre développement économique et la préservation de lenvironnement que le Département de lEnvironnement a réalisé en 2006 une étude sur lévaluation des impacts des exploitations minières sur lenvironnement et la santé, qui a pour objectifs de : Lévaluation des impacts des exploitations du secteur minier sur lenvironnement et la santé des populations à travers des études de cas dunités minières. La définition des mesures nécessaires pour maîtriser et réduire ces impacts

4 Introduction (Suite) La réalisation de létude a été basée sur : La description de létat actuel du secteur minier au Maroc ; La définition des critères pour le choix de trois (3) sites miniers ; Lévaluation de la pollution minière potentielle sous ses différentes formes pour ces trois sites ; Lidentification pour les trois sites des risques sur la santé humaine associés aux expositions professionnelles et passives liées à la pollution minière; Lidentification des mesures de réduction des impacts sur lenvironnement et la santé des populations.

5 II. Recueil et synthèse des données techniques et réglementaires liées au secteur minier au Maroc *Orientations de la politique minière au Maroc Révision du cadre législatif et réglementaire ; Développement de la production ; Amélioration de la compétitivité; Valorisation des minerais ; Développement de la recherche minière. *Réglementation régissant le secteur minier Loi sur les Installations Classées (dahir 1914); Droit minier : dahir du 16 avril 1951; Dahir de 1960 portant statut du mineur; Convention 176 sur la sécurité et la santé dans les mines adoptée en 1995; Code du travail; Loi sur les études dimpact sur lenvironnement (loi n° 12-03;) Loi n° relative à la protection et à la mise en valeur de lenvironnement ; Loi n° relative à la lutte contre la pollution de l'air; Loi sur les déchets; Loi sur les carrières.

6 *Aspect technique Lactivité minière au Maroc a été décrite dans le cadre de cette étude à savoir: La production minière. Lexploitation. La valorisation. Les réactifs utilisés dans lindustrie minière. Une base de données a été élaborée également sur les opérateurs miniers existants au Maroc (gisements et unités de transformation des minerais ).

7 III. Evaluation environnementale des activités minières au niveau de trois unités pilotes Lobjectif de cette étape consiste à réaliser pour chacune des 3 unités sélectionnées, une caractérisation de la pollution générée au cours des différentes étapes dexploitation (extraction, transformation, valorisation et stockage).

8 MINE HAJAR DE LA COMPAGNIE MINIERE DES GUEMASSA La mine de Hajar est Située à 35 km de la ville de Marrakech plaine du Haouz) TECHNIQUE DE TRAITEMENT DU MINERAI Concassage Criblage Broyage Classification Flottation Galène Flottation Chalcopyrite Flottation Blende Rejets (essentiellement sulfures de fer) S : 30 à 33% Fe : 35 à 40% à t /j à m 3 deau/j Concentré Plomb Concentré Cuivre Concentré Zinc Minerai tout-venant FLOTTATION DIFFERENTIELLE

9 Critères de sélection Vulnérabilité des eaux souterraines : localisation dans le bassin versant hydrogéologique de la nappe du Haouz. Proximité des aires protégées : Msabih Talaa. Densité des populations : supérieure à 100 hab/km2. Proximité des cours deau principaux : oueds Nfis et Tensift. Substances exploitées : minerai polymétallique à Zn, Pb, Cu et Ag.

10 Enjeux environnementaux Perturbation de la stabilité du terrain. Pollution de lair. Altération de la qualité des eaux et des sols. Perturbation de la biodiversité (faune & flore). Perturbation du paysage. Enjeux socio-économiques. Évaluation des impacts liés aux travaux dextraction Bruit. Pollution des eaux. Perturbation de la stabilité du terrain. Perturbation du paysage. Évaluation des impacts liés au traitement du minerai (Concassage, broyage et Flottation) pollution des eaux superficielles et souterraines. Contamination des Sols.

11 Evaluation des impacts socio-économiques Construction de la route daccès. Electrification de la zone. Adduction deau. Création demplois : 350 personnes. Actions danalphabétisme. Evaluation des impacts lies aux travaux dextraction Les sources sonores confinées. Eaux dexhaure collectées puis stockées dans le bassin de stockage des eaux industrielles. Soutènement des ouvrages souterrains et remblayage des vides par du béton. Plantation doliveraie et création despaces verts avec un système darrosage au goutte à goutte. Impacts positifs à peu significatifs

12 Maitrise des impacts potentiellement significatifs liés au traitement du minerai Optimisation et rationalisation des matières premières. Recyclage au sein des chaînes de production. Mise en œuvre de techniques performantes de labattement des poussières. Stabilité géotechnique de la digue et réalisation de travaux détanchéité Réutilisation des eaux de la digue à stérile. Analyse et suivi de la qualité des eaux souterraines des points deau situés en amont et aval hydraulique du site. Développement du procédé de valorisation du contenu en métaux précieux et soufre de la digue. Mesures de protection de lenvironnement et par extension de la santé des populations environnantes

13 Plan de surveillance et de suivi Suivi de la qualité des eaux souterraines des points deau exploités par les riverains en amont et en aval hydraulique du site. Suivi de la stabilité de la digue a stérile : des piézomètres sur le mur de la digue pour des mesures périodiques avec une fréquence dune fois/mois. Suivi de la qualité de lair : retombées de poussières et gaz (so 2 et no x ) au droit des villages les plus proches et situes sous les vents dominants.

14 Site minier de Bleida

15 Critères de sélection Site fermé depuis 1997 et situé à environ 80 km de la ville Ouarzazate. Deux types de minerais de cuivre on été expoitées à Bleida (sulfures et oxydes). Interlocuteur identifié. Problématique soulevée par la population locale. Présence dune gangue avec ou sans sulfures : minéralisation constituée de sulfures (pyrite, bornite et chalcopyrite).

16 Mur de la digue des sulfures Digue des oxydés Carrière des oxydés Digue des oxydés

17 Evaluation des impacts environnementaux Evaluation des impacts lies aux travaux dextraction Obturation des accès : descenderies, puits et cheminées. Instabilités au niveau des fronts, des carrières des oxydés : exploitation à ciel. ouvert Mise en sécurité des excavations par des merlons longeant la piste daccès. négatif et dintensité importante. Impact des carrières sur la stabilité des sols négatif et dintensité importante. négatif et dintensité importante Impact sur le paysage négatif et dintensité importante pour lexploitation à ciel ouvert.

18 Evaluation des impacts liés au traitement du minerai Mimétisme avec les couleurs naturelles des terrains; Absence de garde autour des installations des anciennes unités de production; Accès à lusine des sulfures : risque de chutes; Absence de signalisation adéquate; Zone de mise en décharge de la ferraille non clôturée; Deux digues aménagées sur les dolérites quartzitiques : imperméables; Stabilité chimique des stériles de la digue des sulfures; Impacts socio-économiques liés a la fermeture de la mine Engagementde SOMIFER Engagement de SOMIFER : Recasement et indemnisation du personnel; Maintien de lactivité scolaire; Condamnation des ouvrages miniers; Réalisation dun merlon en terre autour des carrières; Cession du dispensaire et de 3 classes et de 2 logements à lEducation Nationale; Participation au financement dun puits et dun château deau;

19 Mesures datténuation à entreprendre Suivi de la qualité des eaux souterraines en amont de site minier sur loued trifya. Sécurité de la population limitrophe: Mise en sécurité des carrières. Fermeture des accès à lusine des sulfures. Obturation de la cheminée située dans la carrière N° 1. Mise en place dune signalisation appropriée. Renforcement des zones altérées du mur de la digue des sulfures. Etude du drainage acide minier. valorisation des stériles de la digues des oxydes. Nettoyage du site (ferrailles).

20 Plan de surveillance et de suivi adopté par Somifer Suivi de la qualité des eaux souterraines des points deau exploités par les riverains en aval hydraulique du site. CE PLAN DE SUIVI DOIT SETENDRE AU : SUIVI DE LA STABILITE DE LA DIGUE A STERILE

21 Fonderie Oued El Heimer

22 La fonderie de plomb de Oued Lheimer est située à 33 km au Nord-est dOujda, elle fait le traitement et la valorisation du Plomb. Rejets du Site REJETS ATMOSPHERIQUES: Etape de grillage : poussières et dioxyde de soufre. Etape de fusion : monoxyde de carbone et du dioxyde de soufre. Etape de raffinage : la vapeur de plomb et des poussières (Pb, Sb, As, etc.). REJETS LIQUIDES: Circuits fermés de refroidissement. Bassin de décantation avec système de pulvérisation. SFPZ prévoit un réseau de drainage des eaux pluviales. REJETS SOLIDES: Scories.

23 Analyse des impacts Impact sur les sols et les végétaux négatifs, Relargage du Pb depuis le stock de scories vers loued, Absence daire dentreposage des déchets liés au site (ordures ménagères, ferrailles, fûts, câbles, etc.) Retombées positives de la valorisation du Pb à léchelle locale, régionale et nationale, Désenclavement du Centre Oued Lheimer et de son environnement, Construction de routes daccès, adduction deau, construction des établissements sociaux, Création demplois stables : source de revenu, Mesures datténuation Amélioration des performances du système dassainissement, Amélioration de la qualité de leau de surface (Nettoyage du site, collecte des eaux pluviales au sein du site complétée par un bassin de décantation), Réduction du contact du stock des scories avec le lit de lOued Lheimer, Nettoyage du lit de lOued sur sa portion affectée par les scories, Aménagement dun site de stockage des scories répondant aux exigences des décharges contrôlées, Valorisation du Zn contenu dans les scories (additif ciment, revêtement chaussée), Un plan de surveillance a été élaboré pour le suivi de la qualité de lair et des eaux au sein et à proximité de la mine.

24 IV. EVALUATION DES IMPACTS SANITAIRES DES ACTIVITES MINIERES Mine de Hajjar

25 Conditions dhygiène et de sécurité: Présence de consignes strictes sur la nécessité dutiliser les EPI; Présence de système de signalisation adéquat (panneaux, signaux lumineux, etc.); Présence de moyens de lutte contre les incendies; Organisation de formations périodiques à la sécurité; Existence dun service de médecine du travail : médecin spécialiste à temps plein; Existence dun système de sécurité : ingénieurs de sécurité, agents de sécurité et secouristes de travail; Etc. Identification des risques pour la santé: Explosions et incendies; Intoxications par les gaz déchappement des engins; Bruit; Risque électrique; Intoxication par les métaux; Inhalation des poussières; Exposition aux produits chimiques.

26 Plan de surveillance et de suivi Mesures de retombées de poussières au niveau des douars situés sous les vents dominants. Analyses des eaux souterraines incluant les réactifs de flottation. Mesures de lambiance de travail : qualité de lair de lespace de travail et niveaux sonores. Communication du plan de surveillance.

27 Site minier de Bleida

28 Analyse des impacts Fermeture du centre de santé de Bleida. Risques toxicologiques liés aux substances rejetées par la mine et stockées au niveau des digues. Présence de déchets solides chargés de quantités non négligeables de produits chimiques. Contamination des eaux de boisson et dirrigation par infiltration des eaux de la digue vers la nappe phréatique ou après de fortes pluies. Pollution de la chaîne alimentaire. Mesures des teneurs des toxiques dans les eaux des puits de la région ne montrent pas de dépassement des normes nationales ou internationales recommandées.

29 Mesures datténuation Suivi de la qualité des eaux souterraines en amont de site minier sur loued trifya. Sécurité de la population limitrophe. Mise en sécurité des carrières. Fermeture des accès à lusine des sulfures. Mise en place dune signalisation appropriée. Renforcement des zones altérées du mur de la digue des sulfures. Etude du drainage acide minier. Valorisation des stériles de la digues des oxydes. Nettoyage du site (ferrailles). La nécessité de faire le suivi de la qualité des eaux souterraines des points deau exploités par les riverains en aval hydraulique du site.

30 Mine de Oued El Heimer

31 Conditions dhygiène et de sécurité Niveau global dhygiène médiocre au niveau de toute lusine (taux de poussières élevé). Inefficacité du système de captage des poussières. Panneaux de signalisation peu efficaces. Absence de plan de circulation et de procédures durgence. Absence dindication des lieux des extincteurs. Identification des risques pour la santé Lésions mécaniques. Pollution sonore. Risques électriques : certains câbles électriques dénudés et mal raccordés. Chutes : plusieurs ouvriers travaillent en hauteur. Brûlures : contact dobjets chauds et projections de mélange de minerais portés à haute température. Impacts chimiques (Pb et ses dérivés, Zn et Cu) : intoxications chronique et aigue.

32 Mesures datténuation Mise en place dun système de captage efficace à la source démission des polluants toxiques et des poussières. Utilisation correcte et permanente des EPI par les ouvriers tout au long du poste de travail. Le respect des règles dhygiène personnelle et collective. Surveillance médicale accrue pour dépister les premières manifestations biologiques ou cliniques de lintoxication. Amélioration de la signalisation des risques à lintérieur de lusine. Mise en œuvre dun programme de formation du personnel sur les risques et les causes des accidents Un plan de surveillance a été élaboré pour le suivi de la qualité de lair et des eaux au sein et à proximité de la mine.

33 V. Conclusion Les trois sites retenus dans le cadre de cette étude (un site en cours dexploitation, un site fermé et un site de valorisation du minerai de plomb) ont été choisis pour représenter le secteur minier marocain. Leurs diagnostics respectifs permettent de retenir les faits suivants : La mise en place dun Système de Management Environnemental orienté vers lamélioration continue des indicateurs environnementaux permet de minimiser les impacts des exploitations minières sur lenvironnement et la santé des populations. Cette approche devrait être généralisée à lensemble des sites en cours dexploitation. La réglementation en vigueur ne couvre pas la gestion de laprès mine. Labsence de plans de réaménagement des sites miniers en cours dexploitation en est la conséquence directe.

34 V. Conclusion (suite) Les sites miniers fermés sont rarement réaménagés soit parce quils sont orphelins (gestionnaire non identifié) soit par manque de financement. Le manque drastique de données et informations sur le suivi sanitaire des populations actives au niveau des sites étudiés, ainsi que celles concernant les populations limitrophes de ces sites. Ladoption de la méthodologie de lévaluation de limpact sanitaire permettrait de contourner cette difficulté et dassurer un meilleur suivi sanitaire de ces populations. Lengament des exploitants des mines à mieux sinvestir en respectant lenvironnement et la population. Le respect des normes et des lois en vigueur. Le renforcement du contrôle. La sensibilisation des ouvriers aux impacts de lexploitation des mines. La réhabilitation des sites fermés.

35


Télécharger ppt "ROYAUME DU MAROC Ministère de lEnergie, des Mines, de lEau et de lEnvironnement Département de lEnvironnement ******* Évaluation des impacts des activités."

Présentations similaires


Annonces Google