La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Risque de Dépendance lors de l'hospitalisation d'un patient âgé fragile Alzheimer Voisin T, Gerard S Vellas B.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Risque de Dépendance lors de l'hospitalisation d'un patient âgé fragile Alzheimer Voisin T, Gerard S Vellas B."— Transcription de la présentation:

1 Risque de Dépendance lors de l'hospitalisation d'un patient âgé fragile Alzheimer Voisin T, Gerard S Vellas B.

2 Perte dautonomie lors dune hospitalisation: un problème important Les personnes âgées et celles atteintes de M.Alzheimer représentent une partie importante et en croissance des hospitalisations. Lhospitalisation est un événement stressant qui peut contribuer à la perte dautonomie fonctionnelle. La prédisposition au déclin fonctionnel en milieu hospitalier est synergique de facteurs reliés au patient et au système de soins. La perte dautonomie pendant lhospitalisation est une problématique clinique importante qui engendre des conséquences indésirables à long terme pour le sujet âgé et pour le système de santé.

3 Perte dautonomie lors dune hospitalisation: un problème fréquent La perte dautonomie fonctionnelle survient fréquemment au décours dune hospitalisation chez les patients âgés. (Sager MA arch int med 1996) Ainsi près de 40 % (30 à 60%) des patients âgés perdent de lautonomie sur les activités de base de la vie quotidienne (ADL) au décours dune hospitalisation. (Chang HH et arch gerontol geriatr 2010)

4 Perte dautonomie lors dune hospitalisation: pourquoi Poids de lâge: La fréquence du déclin fonctionnel varie considérablement avec lâge: 23%, 28%, 38%, 50%, et 63% chez les patients 70-74, 75-79, 80-84, 85-89, et 90, respectivement, P <.001). (Covinsky KE J Am Geriatr Soc. 2003) Elle peut être due : à la sévérité de la pathologie ayant conduit le patient à lhôpital, Alzheimer à une fragilité préexistante, ou à des dysfonctionnements de la structure hospitalière dans la prise en charge de ces sujets à léquilibre fragile.

5 Trois facteurs intriqués La pathologie Aiguë: -Sévérité de laffection -Type daffection Déclin fonctionnel au cours de lhospitalisation

6 Trois facteurs intriqués Le patient: -Fragilité -Pathologie chronique -Syndrome gériatrique … La pathologie Aiguë: -Sévérité de laffection -Type daffection Déclin fonctionnel au cours de lhospitalisation

7 Le score ISAR (Identification of Seniors At Risq) Permet une évaluation rapide d'une personne âgée hospitalisée. Ce score devrait idéalement être réalisé dans les services d'Urgences. Il permet de dépister les sujets âgés à risque (sujets fragiles, au sens gériatrique du terme) nécessitant une évaluation plus poussée réalisée par un gériatre. Il est constitué de six questions ciblées dont les réponses doivent être "oui" ou "non" : Avant cette admission aux urgences, aviez-vous habituellement besoin daide au domicile ? Depuis le début des symptômes, avez-vous eu besoin de plus d'aide pour s'occuper de vous ? Avez-vous été hospitalisé un jour ou plus au cours des six derniers mois (à l'exception d'un séjour aux Urgences) ? Dans la vie quotidienne, souffrez-vous de problèmes de vue? Dans la vie quotidienne, souffrez-vous de problèmes de mémoire ? Prenez-vous plus de trois médicaments différents par jour ? Si une réponse positive est donnée à plus de deux questions, le patient devra bénéficier d'une évaluation gériatrique plus poussée.

8 Le score HARP

9 Le score SHERPA (Score Hospitalier dEvaluation du Risque de la Perte dAutonomie)

10 Trois facteurs intriqués Le patient: -Fragilité -Pathologie chronique -Syndrome gériatrique … Structure hospitalière: -Dysfonctionnements - « Conscientisation » La pathologie Aiguë: -Sévérité de laffection -Type daffection Déclin fonctionnel au cours de lhospitalisation

11 Dysfonctionnements de la structure hospitalière Les facteurs liés au système sont: Le manque de connaissance et de leur transfert dans la pratique quotidienne des intervenants; Linadéquation entre les besoins de sujets âgés hospitalisés et les services hospitaliers; Le manque duniformisation des pratiques et de concertation entre les différents intervenants; Le manque de « conscientisation » autour de ce problème; Lévaluation et lévolution fonctionnelle ne sont pas mesurées de façon systématique dans la pratique clinique. La préoccupation reliée au statut fonctionnel du sujet âgé en milieu hospitalier, incluant la mobilité, semble insuffisante.

12 Pourtant, des actions possibles… De nombreuses études montrent que le dépistage et la prise en charge des syndromes gériatriques au cours de lhospitalisation diminuent le risque de perte dautonomie, les ré hospitalisations précoces et la mortalité (Baztan JJ BMJ 2009). Une amélioration de la qualité de la prise en charge(mobilité, nutrition, …) paraît intervenir sur le déclin fonctionnel au cours dune hospitalisation (Vineet M. A Med Care. 2009)

13 Syndrome Confusionel, un problème fréquent à lhôpital prévalence % incidence# % Service de gériatrie ou de médecine interne 11 – Service de chirurgie14 Unité de soins intensifs31 Service de psychiatrie ou unité de soins palliatifs 13 – 42 # durant le séjour hospitalier ou après lintervention chirurgicale

14 La confusion facteur de risque de déclin fonctionnel Taux de mortalité élevée : le syndrome confusionnel est un facteur de risque indépendant de mortalité : Intra-hospitalière 8-35% (vs. 1-8%), A 6 mois 15-31% (vs %), A 1 an 38-42% (vs %) (Francis 1990, Jitapunkul 1992, Francis and Kapoor 1992, Pompei 1994, George 1997, McCusker 2002) Le risque dinstitutionnalisation est multiplié de après un épisode confusionnel. (Francis 1990, Jitapunkul 1992, Levkoff 1992, Marcantonio 1994, George 1997, OKeeffe and Lavan 1997) Association au déclin fonctionnel à lhôpital et à distance de lhospitalisation.

15 Prévention du syndrome confusionnel: The Hospital Elder Life Program Protocole de prévention multidimensionnelle Facteurs de risqueIntervention (protocole HELP) Déficit cognitifProtocole dorientation (3 fois par jour) MMS<20Activités de stimulation cognitive Déficit visuelAides visuelles, lunettes Déficit auditifTechniques de communication, prothèses DéshydratationDiagnostic précoce, réhydratation Perturbations du sommeilLe soir: boissons chaudes, musiques, massages, baisse du bruit, adaptations horaires des traitements ImmobilisationMobilisation 3 fois par jour, diminution des SAD, des contentions

16 Un efficacité démontrée… Une réduction de lincidence de la confusion (9.9% groupe intervention vs. 15% prise en charge habituelle, OR = 0.60, P=0.02). (NEJM 1999;340:669-76) Une réduction significative de la durée de la confusion (105 jours vs. 161, P=0.02). Une réduction significative du nombre total dépisode confusionnel (62 vs. 90, P=0.03). Une réduction significative du déclin fonctionnel (14% dans le groupe intervention vs. 33%). (JAGS 2000;48: ) Une diminution des coûts induits. (Medical Care 2001;39: ) Un effet dose-réponse en fonction de ladhérence au programme. (Archives of Internal Medicine 2003;163: ) ….

17 Trois facteurs intriqués Le patient: -Fragilité -Pathologie chronique -Syndrome gériatrique … Structure Hospitalière: -Dysfonctionnements - « Conscientisation » La pathologie Aiguë: Sévérité de laffection Type daffection Déclin fonctionnel au cours de lhospitalisation

18 Une démarche qualité La prise en charge de la dépendance induite par les hospitalisations doit: Être une démarche qualité graduée avec des mesures à inscrire systématiquement dans les procédures de prise en charge des personnes âgées Inclure un dépistage des patients les plus à risque pour quils puissent bénéficier dune évaluation plus complète par une équipe spécialisée Être une priorité organisationnelle. En effet ce sont ces patients qui bénéficient le plus dun programme dintervention spécifique (Winograd CH JAGS 1991).

19 Une évolution obligatoire? Comme pour les infections nosocomiales, la nutrition, la douleur, … Une prise de conscience nécessaire. A létranger, le projet OPTIMAH: projet doptimisation des soins aux personnes âgées à lhôpital. Le projet dInstitut Hospitalo-Universitaire DES SCIENCES DU VIEILLISSEMENT ET DE LA PREVENTION DE LA DEPENDANCE.


Télécharger ppt "Risque de Dépendance lors de l'hospitalisation d'un patient âgé fragile Alzheimer Voisin T, Gerard S Vellas B."

Présentations similaires


Annonces Google