La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les publicités et ouvertures de crédit sont-elles « socialement responsables »? Juin 2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les publicités et ouvertures de crédit sont-elles « socialement responsables »? Juin 2011."— Transcription de la présentation:

1 Les publicités et ouvertures de crédit sont-elles « socialement responsables »? Juin 2011

2 Introduction Objectifs – Déterminer si les publicités et pratiques commerciales sur les ouvertures de crédit sont socialement responsables : – Infos complètes et aisément comparables sur base d'éléments concrets (crédit adéquat) – Capacité du récepteur à les analyser rationnellement s'adressent particulièrement à des personnes à revenus modestes. Moyens – Etats des lieux – Analyse quantitative et qualitative – Recommandations

3 Etats des lieux - définition Contrat de crédit à durée indéterminée Le montant peut être prélevé en une ou plusieurs fois Dès qu'une partie est remboursée, elle peut à nouveau être tirée Seule contrainte pour l'emprunteur : rembourser mensuellement une somme (en général 5 % du solde restant dû)

4 Etats des lieux – chiffres Marché en croissance Peu de chiffres en Belgique – 19 % des ménages belges en médiation de dettes ont des dettes auprès de magasins par correspondance. – En France, les ménages en situation de pauvreté ont plus de crédits renouvelables que les autres. – Les ménages en situation de pauvreté souscrivent plus souvent des ouvertures de crédit dans les grands magasins qu'auprès d'organismes financiers.

5 Etats des lieux - problèmes Taux d'intérêt élevé Achat désolidarisé de l'acte de crédit Possibilité d'acheter à crédit (13 à 19 % !) des biens de premières nécessités Mauvaise impression de gestion de budget Pas de délai de « zérotage »

6 Etats des lieux – obligations légales Ancienne VS nouvelle loi sur le crédit (01/12/2010) Mentions obligatoires – Nom du promoteur, type de crédit... – Si mention d'un chiffre portant sur le coût du crédit Mention du TAEG (taux débiteur + frais) + exemple représentatif – Sinon « emprunter coûte de l'argent » (nouv. loi) – Prospectus Mentions interdites – Regroupement de crédit – Facilité, rapidité d'obtention – Transfert d'argent liquide...

7 Etats des lieux - représentations Prise de décision sur la base de : – infos rationnelles – Biais cognitifs (influence sociale, illusion de contrôle...) – POUR TOUS ! Etude européenne. Choix d'autant plus difficile que : – Infos difficiles – Incertitude – Ambiguïté – Complexité Etude française du CREDOC. Crédit renouvelable chez les ménages en situation de précarité par rapport aux autres : – Connaissent moins le taux d'intérêt – Savent moins le coût total du crédit – Ont une moins bonne idée de ce que représente l'ouverture de crédit de manière générale. Grands magasins?

8 Analyse quantitative Récolte entre le 1/7/10 et le 31/8/10 91 pubs + 5 pratiques commerciales – Publicités directes – Publicités indirectes – Marketing direct – Prospectus produits (crédits) dont pages Internet – Catalogues produits – Pratiques commerciales

9 Analyse qualitative Seul 1/3 = publicités directes Médias dont le lectorat principal est : personnes de plus de 65 ans plus faiblement éduquées

10 Analyse qualitative – schéma de Jakobson Fonction référentielle : quelles sont les informations relatives à l'ouverture de crédit ? Fonction expressive : qui le dit ? Fonction conative : à qui ? Fonction poétique : avec quel recours à la créativité le dit-on ? Fonction phatique : avec quelle accroche le dit-on ? Fonction métalinguistique : que dit la publicité sur elle-même ?

11

12 Analyse qualitative En général en accord avec le cadre légal MAIS – Rarement exemple chiffré – Si exemple chiffré, peu parlant Argumentaire sur les caractéristiques supposées (confort, solution, gain financier) Pratiques commerciales : peu ou pas de conseils

13 Analyse qualitative - conclusions Publicités pour des personnes précarisées ? – Pas d'études comparatives – Mais caractéristiques supposées (image de rêve véhiculées) – Mais informations complexes (encore plus difficiles pour personnes précarisées) – Mais choix des médias « revenus modestes » + « informations complexes/incomplètes » = cocktail délétère

14 Recommandations (1) Dangerosité intrinsèque des ouvertures de crédit Information dans la publicité – Difficulté à tenir compte des coûts et des risques Avertissement sur les publicités et tous types de communication – Avec exemple concret du coût et du risque

15 Recommandations (2) Lien achat/publicité – Arguments (souplesse, solution...) VS dangerosité – Désolidarisation entre l'achat et le crédit Interdiction de lier l'ouverture de crédit à l'achat de manière directe ou indirecte Pas de mention d'un crédit sur des publicités pour autres biens et services Pas de mention d'un achat possible sur une publicité liées aux ouvertures de crédit Interdiction de vente de crédit dans les grands magasins

16 Recommandations (3) Sensibilisation et prévention – Alerte sur le coût et sur le risque Campagne de prévention Publicité (médias classiques) Folders (risques, coût + alternatives) Ateliers Programme de lutte contre le surendettement Programme Etats des lieux Opérateur

17 Conclusions Lutter contre le (mal)endettement des personnes précarisées à travers le phénomène des ouvertures de crédit = – Neutraliser au maximum les risques liés aux connotations positives ; – Donner la chance de pouvoir jauger les coûts et les risques. Incompatible avec les manquements au niveau du conseil + besoin d'éducation financière à large échelle et concertée


Télécharger ppt "Les publicités et ouvertures de crédit sont-elles « socialement responsables »? Juin 2011."

Présentations similaires


Annonces Google