La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CINÉTIQUE CHIMIQUE Comment suivre lévolution dune transformation au cours du temps ?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CINÉTIQUE CHIMIQUE Comment suivre lévolution dune transformation au cours du temps ?"— Transcription de la présentation:

1 CINÉTIQUE CHIMIQUE Comment suivre lévolution dune transformation au cours du temps ?

2 I) Introduction à la cinétique chimique Une transformation chimique est-elle toujours instantanée ?

3 1)

4 Réactifs : sol. aq. de thiosulfate de sodium 2.Na + (aq) + S 2 O 3 2- (aq) et sol. aq. dacide chlorhydrique H + (aq) +Cl - (aq)

5 1) Le coucher de Soleil Réactifs : sol. aq. de thiosulfate de sodium 2.Na + (aq) + S 2 O 3 2- (aq) et sol. aq. dacide chlorhydrique H + (aq) +Cl - (aq)

6 1) Le coucher de Soleil Observations :

7 1) Le coucher de Soleil Équation chimique : Les couples : S 2 O 3 2- (aq) / S (s) et SO 4 2- (aq) / S 2 O 3 2- (aq)

8 1) Le coucher de Soleil Équation chimique : 3.S 2 O 3 2- (aq) + 2.H + (aq) = 4.S (s) + 2.SO 4 2- (aq) + H 2 O

9 1) Le coucher de Soleil Conclusion : la transformation est progressive, on peut se rendre compte de son évolution.

10 2) Dautres exemples

11 La rouille Le feu dartifice La panification Lairbag Loxydation des fruits

12 3) Peut-on influencer la vitesse dune transformation chimique ?

13 Observations :

14 3) Peut-on influencer la vitesse dune transformation chimique ? Conclusion : Température et concentration des réactifs sont des facteurs cinétiques. Généralement, plus ils sont élevés et plus la vitesse de la réaction est grande.

15 II) Comment suivre lévolution dune transformation par des méthodes chimiques ?

16 Cinétique de la réaction entre les ions iodure et le peroxyde dhydrogène

17

18 1) Équations chimiques H 2 O 2 oxydant, I - réducteur. Quels sont les couples ?

19 1) Équations chimiques H 2 O 2 / H 2 O I 2 /I -

20 1) Équations chimiques Pour équilibrer une demi-équation : H 2 O 2 = H 2 O

21 1) Équations chimiques Pour équilibrer une demi-équation : H 2 O 2 = 2.H 2 O

22 1) Équations chimiques Pour équilibrer une demi-équation : H 2 O 2 +2.H + = 2.H 2 O Car le milieu est acide

23 1) Équations chimiques Pour équilibrer une demi-équation : H 2 O 2 +2.H + +2.e - = 2.H 2 O

24 1) Équations chimiques Et la deuxième : I 2 /I -

25 1) Équations chimiques Et la deuxième : I 2 +2.e - = 2I -

26 1) Équations chimiques On les ajoute en prenant soin déliminer les électrons : H 2 O 2 +2.H + +2.e - = 2.H 2 O 2.I - = I 2 +2.e -

27 1) Équations chimiques On les ajoute en prenant soin déliminer les électrons : H 2 O 2 +2.H + +2.e - = 2.H 2 O 2.I - = I 2 +2.e - H 2 O 2 +2.H + + 2I - = 2.H 2 O + I 2

28 1) Équations chimiques On procède de la même manière, pour la deuxième équation, entre les couples : S 4 O 6 2- /S 2 O 3 2- et I 2 /I -

29 1) Équations chimiques On obtient : S 4 O e - = 2.S 2 O 3 2- I 2 + 2e - = 2.I -

30 1) Équations chimiques On obtient : S 4 O e - = 2.S 2 O 3 2- I 2 + 2e - = 2.I - 2.S 2 O I 2 = S 4 O I -

31 2) Tableaux davancement ÉtatAvtH 2 O 2 +2.H + +2I - =2.H 2 O +I2I2 I(mol)0 C(mol)x F(mol)x max

32 2) Tableaux davancement Rem : solution dH 2 O 2 à 1 volume dH 2 O 2 ? Lorsque H 2 O 2 se dismute, il se dégage du dioxygène O 2. Si le volume total de O 2 vaut 1 L, cest que la solution est à 1 volume. Pourquoi le peroxyde dhydrogène se dismute-t-il ?

33 2) Tableaux davancement Deux couples : O 2 / H 2 O 2 H 2 O 2 / H 2 O

34 2) Tableaux davancement Deux couples : O 2 / H 2 O 2 H 2 O 2 / H 2 O Et H 2 O 2 est à la fois oxydant et réducteur.

35 2) Tableaux davancement Deux couples : H 2 O 2 = 2.H 2 O O 2 / H 2 O 2

36 2) Tableaux davancement Équation de dismutation : H 2 O H e - = 2.H 2 O O 2 + 2H + + 2e - = H 2 O 2

37 2) Tableaux davancement Équation de dismutation : H 2 O H e - = 2.H 2 O O 2 + 2H + + 2e - = H 2 O 2 2.H 2 O 2 = O H 2 O

38 2) Tableaux davancement Équation de dismutation : 2.H 2 O 2 = O H 2 O Donc si 1,0 mol de O 2 se dégage, cest que 2,0 mol dH 2 O 2 ont réagi.

39 2) Tableaux davancement Équation de dismutation : 2.H 2 O 2 = O H 2 O Donc si 1,0 mol de O 2 se dégage, cest que 2,0 mol dH 2 O 2 ont réagi. Or, 1,0 mol dun gaz dans les CNTP occupe 22,4 L. Donc 1,0 L d O 2 est le volume de 1,0/22,4 mol, soit 4, mol.

40 2) Tableaux davancement Équation de dismutation : 2.H 2 O 2 = O H 2 O Donc si 1,0 mol de O 2 se dégage, cest que 2,0 mol dH 2 O 2 ont réagi. Or, 1,0 mol dun gaz dans les CNTP occupe 22,4 L. Donc 1,0 L d O 2 est le volume de 1,0/22,4 mol, soit 4, mol. Et 1,0 L d O 2 se dégage lorsque 9, mol dH 2 O 2 ont réagi.

41 2) Tableaux davancement Une solution aqueuse deau oxygénée à 1,0 v possède donc une concentration de 9, mol.L -1.

42 2) Tableaux davancement Une solution aqueuse deau oxygénée à 1,0 v possède donc une concentration de 9, mol.L -1. Donc la concentration en peroxyde dhydrogène dune solution à 0,55 v est de 0,55.9, = 5, mol.L -1

43 2) Tableaux davancement Comme on en utilise 20 mL, la quantité de matière en peroxyde dhydrogène vaut , = 1, mol.

44 2) Tableaux davancement ÉtatAvtH 2 O 2 +2.H + +2I - =2.H 2 O +I2I2 I(mol)01, C(mol)x F(mol)x max

45 2) Tableaux davancement La solution diodure de potassium est à 150 g/L. Comme la masse molaire de liodure de potassium est M(KI)=M(K)+M(I)=39,1+127=166 g/mol,

46 2) Tableaux davancement La solution diodure de potassium est à 150 g/L. Comme la masse molaire de liodure de potassium est M(KI)=M(K)+M(I)=39,1+127=166 g/mol, la concentration vaut 150/166 = 0,90 mol/L.

47 2) Tableaux davancement La solution diodure de potassium est à 150 g/L. Comme la masse molaire de liodure de potassium est M(KI)=M(K)+M(I)=39,1+127=166 g/mol, la concentration vaut 150/166 = 0,90 mol/L. Et, comme on en utilise 20 mL, la quantité de matière vaut : ,90 = 1, mol.

48 2) Tableaux davancement ÉtatAvtH 2 O 2 +2.H + +2I - =2.H 2 O +I2I2 I(mol)01, , C(mol)x 1, x 1, x x F(mol)x max 01, ,

49 2) Tableaux davancement ÉtatAvt 2.S 2 O I 2 =S 4 O I - I(mol)02, n C(mol)y 2, y n-y F(mol)y max 00

50 3) Avancement Létat final de ce deuxième tableau nous permet décrire que, à linstant où le milieu se colore, y = y max = 1, mol et n = y max = 1, mol.

51 3) Avancement Létat final de ce deuxième tableau nous permet décrire que, à linstant où le milieu se colore, y = y max = 1, mol et n = y max = 1, mol. La quantité de matière en diiode formée a donc augmenté de 1, mol.

52 3) Avancement Létat final de ce deuxième tableau nous permet décrire que, à linstant où le milieu se colore, y = y max = 1, mol et n = y max = 1, mol. La quantité de matière en diiode formée a donc augmenté de 1, mol. Or, selon le premier tableau, n I2 = x.

53 3) Avancement On peut donc dire quà chaque fois que la solution se colore, lavancement x augmente dune valeur égale à 1, mol.

54 4) Avancement et temps V(mL) Dates (s) x ( mol)

55 5) Courbes

56

57 6) Variations de lavancement

58

59

60

61

62

63 7) Variations de la vitesse Pour une durée fixée, plus le temps passe et plus laugmentation de lavancement est faible

64 7) Variations de la vitesse Pour une durée fixée, plus le temps passe et plus laugmentation de lavancement est faible Donc le rythme de la transformation chimique diminue, la vitesse de la transformation diminue.

65 7) Variations de la vitesse La vitesse est un taux de variation dune grandeur par rapport au temps.

66 7) Variations de la vitesse La vitesse est un taux de variation dune grandeur par rapport au temps. Le taux de variation de lavancement diminue au cours du temps, donc la vitesse diminue.

67 8) Justification

68 Plus le temps passe, plus les réactifs sont consommés.

69 8) Justification Plus le temps passe, plus les réactifs sont consommés. Or, la concentration en réactifs est un facteur cinétique.

70 8) Justification Plus le temps passe, plus les réactifs sont consommés. Or, la concentration en réactifs est un facteur cinétique. Donc si cette concentration diminue, la vitesse de la transformation diminue.

71 9) Définition de la vitesse La vitesse volumique de réaction est définie par : v=

72 9) Définition de la vitesse Remarque importante Pour évaluer une vitesse, on utilise le coefficient directeur de la tangente au point étudié : plus il est élevé, plus la vitesse est grande. On peut ainsi comparer des vitesses sans effectuer de calcul.

73 9) Définition de la vitesse

74

75

76 V0V0 V 200 V 400 9) Définition de la vitesse

77 Comme lavancement maximal vaut x max = 1, mol, le temps de demi-réaction est atteint lorsque lavancement atteint la valeur ½ x max = 5, mol. 10) Temps de demi-réaction

78 Lecture graphique : 10) Temps de demi-réaction

79 Lecture graphique : 10) Temps de demi-réaction

80 Lecture graphique : 10) Temps de demi-réaction

81 Lecture graphique : 10) Temps de demi-réaction t 1/2 60 s

82 Pour diminuer le temps de demi-réaction, il faut accélérer la réaction : on peut augmenter les concentrations des réactifs ou augmenter la température. 11) Facteurs cinétiques

83 III) Comment suivre lévolution dune transformation par des mesures physiques ?

84 1) Par conductimétrie

85 On étudie lhydrolyse du 2-chloro-2- méthylpropane. La réaction donne du 2- méthylpropan-2-ol et de lacide chlorhydrique

86 1) Par conductimétrie

87 Utiliser un GBF (fréquence de lordre de 1 kHz) fournissant une tension sinusoïdale damplitude voisine de 1 V, un voltmètre pour contrôler la stabilité de cette dernière, un milliampèremètre pour la mesure de (lamplitude de) lintensité. La conductance est alors égale à lintensité du courant.

88 1) Par conductimétrie

89 Observations :

90 1) Par conductimétrie Observations : Lintensité augmente jusquà un maximum constant. Les ions sont produits jusquà ce que les réactifs aient réagi en totalité.

91 1) Par conductimétrie Question : Pouvez-vous relier facilement lintensité du courant à lavancement de la réaction ? Quelle serait lallure de la courbe représentant x(t) ?

92 1) Par conductimétrie Le tableau davancement pour lhydrolyse est : Bilan en mol tBuCl + 2 H 2 O = tBuOH + H 3 O + + Cl État initial (mol) nexcès0 00 État à linstant t (mol) n xexcèsxxx État final à t = x = x max (mol) n x max 0 excès x max = n x max = n x max = n

93 1) Par conductimétrie Le tableau davancement pour lhydrolyse est : Bilan en mol tBuCl + 2 H 2 O = tBuOH + H 3 O + + Cl État initial (mol) nexcès0 00 État à linstant t (mol) n xexcèsxxx État final à t = x = x max (mol) n x max 0 excès x max = n x max = n x max = n

94 1) Par conductimétrie Le tableau davancement pour lhydrolyse est : Bilan en mol tBuCl + 2 H 2 O = tBuOH + H 3 O + + Cl État initial (mol) nexcès0 00 État à linstant t (mol) n xexcèsxxx Donc connaître la quantité de matière en ions oxonium ou en ions chlorure, cest connaître lavancement.

95 1) Par conductimétrie Le tableau davancement pour lhydrolyse est : Bilan en mol tBuCl + 2 H 2 O = tBuOH + H 3 O + + Cl État initial (mol) nexcès0 00 État à linstant t (mol) n xexcèsxxx Or, la conductivité est donnée par : σ = [H 3 O + ]. λ H3O+ + [Cl - ].λ Cl- = (x/V). λ H3O+ + (x/V). λ Cl- σ = (x/V).( λ H3O+ + λ Cl- ).

96 1) Par conductimétrie Le tableau davancement pour lhydrolyse est : Bilan en mol tBuCl + 2 H 2 O = tBuOH + H 3 O + + Cl État initial (mol) nexcès0 00 État à linstant t (mol) n xexcèsxxx Donc lavancement est donné par : x =(V. σ )/( λ H3O+ + λ Cl- ).

97 1) Par conductimétrie Dernier point : on a mesuré i et non σ, comment calculer σ à partir de i ?

98 1) Par conductimétrie Dernier point : on a mesuré i et non σ, comment calculer σ à partir de i ? Sachant que lon connaît la distance entre les plaques l (qui vaut 1 cm) et la surface S (1 cm²), σ = G.l/S = (i/U).l/S.

99 Dernier point : on a mesuré i et non σ, comment calculer σ à partir de i ? Sachant que lon connaît la distance entre les plaques l (qui vaut 1 cm) et la surface S (1 cm²), σ = G.l/S = (i/U).l/S. En introduisant cette expression dans celle de lavancement, x =(V. σ )/( λ H3O+ + λ Cl- ) soit 1) Par conductimétrie

100 Dernier point : on a mesuré i et non σ, comment calculer σ à partir de i ? Sachant que lon connaît la distance entre les plaques l (qui vaut 1 cm) et la surface S (1 cm²), σ = G.l/S = (i/U).l/S. En introduisant cette expression dans celle de lavancement, x =(V. σ )/( λ H3O+ + λ Cl- ) soit 1) Par conductimétrie

101 En remplaçant les constantes par leurs valeurs, 1) Par conductimétrie

102 En remplaçant les constantes par leurs valeurs, Soit x = 0,47.i 1) Par conductimétrie

103

104 Conclusion 1 : La vitesse volumique de réaction est définie par : v=

105 1) Par conductimétrie Conclusion 2 :

106 1) Par conductimétrie Conclusion 2 : Pour évaluer une vitesse, on utilise le coefficient directeur de la tangente au point étudié : plus il est élevé, plus la vitesse est grande. On peut ainsi comparer des vitesses sans effectuer de calcul.

107 1) Par conductimétrie x (mol) t1 t0

108 1) Par conductimétrie x (mol) t1 t0

109 1) Par conductimétrie x (mol) V0 > V1 t1 t0

110 2) Par mesure dabsorbance

111 Expérience de la bouteille bleue : bleu de méthylène réduit par le glucose puis régénéré par le dioxygène dissous lors de lagitation. Site culturesciences de lens

112 2) Par mesure dabsorbance Pour suivre lévolution de la décoloration, il faut mesurer lavancement x. Comment pourrait-on procéder ?

113 2) Par mesure dabsorbance Une substance qui absorbe une couleur paraît à notre œil de la couleur complémentaire

114 2) Par mesure dabsorbance Une substance qui absorbe une couleur paraît à notre œil de la couleur complémentaire

115 2) Par mesure dabsorbance Capacité dune solution à absorber une couleur : absorbance notée A. Définition simple (non exigible) : Définition complète (non exigible) :

116 2) Par mesure dabsorbance Comment mesurer une absorbance ?

117 2) Par mesure dabsorbance Comment mesurer une absorbance ? – Sélectionner une longueur donde – Fixer lintensité incidente – Mesurer lintensité transmise – Effectuer lopération mathématique

118 2) Par mesure dabsorbance – Comment sélectionner une longueur donde ?

119 2) Par mesure dabsorbance – Comment sélectionner une longueur donde ? Grâce à de la lumière blanche et à un système dispersif : prisme ou réseau. Ou : grâce à une série de lampes colorées, mais ce système est moins précis.

120 2) Par mesure dabsorbance – Comment choisir une longueur donde ?

121 2) Par mesure dabsorbance – Comment choisir une longueur donde ? Source de lumière blanche

122 2) Par mesure dabsorbance – Comment choisir une longueur donde ? Prisme (à Vision Directe) Source de lumière blanche

123 2) Par mesure dabsorbance – Comment choisir une longueur donde ? Prisme (à Vision Directe) Miroir pivotant Source de lumière blanche

124 2) Par mesure dabsorbance – Comment choisir une longueur donde ? Prisme (à Vision Directe) Miroir pivotant Fente pour sélection Source de lumière blanche

125 2) Par mesure dabsorbance – Comment choisir une longueur donde ? Prisme (à Vision Directe) Miroir pivotant Fente pour sélection Solution à analyser Source de lumière blanche

126 2) Par mesure dabsorbance – Comment choisir une longueur donde ? Prisme (à Vision Directe) Miroir pivotant Fente pour sélection Solution à analyser Capteur dintensité lumineuse Source de lumière blanche

127 2) Par mesure dabsorbance – Comment fixer une intensité lumineuse ?

128 2) Par mesure dabsorbance – Comment fixer une intensité lumineuse ? Par exemple grâce à un composant électronique dont lintensité émise peut être contrôlée : DEL.

129 2) Par mesure dabsorbance – Comment mesurer une intensité transmise ?

130 2) Par mesure dabsorbance – Comment mesurer une intensité transmise ? Grâce à un capteur sensible à lintensité lumineuse, comme une photodiode ou un phototransistor.

131 2) Par mesure dabsorbance – Comment mesurer une intensité transmise ? Capteur placé devant la fente Fente par où passe la couleur choisie

132 2) Par mesure dabsorbance – Comment mesurer une intensité transmise ? Fente Capteur Emplacement pour la cuve contenant la solution à étudier Vue de dessus :

133 2) Par mesure dabsorbance – Comment effectuer lopération ?

134 2) Par mesure dabsorbance – Comment effectuer lopération ? Grâce à un montage utilisant un composant électronique à caractéristique logarithmique, comme une simple diode.

135 2) Par mesure dabsorbance – Comment effectuer lopération ? Le circuit intégré où est placé le montage est prêt à être relié aux bornes du capteur et à celles de la boîte

136 2) Par mesure dabsorbance – Comment effectuer lopération ? Le circuit intégré où est placé le montage est prêt à être relié aux bornes du capteur et à celles de la boîte

137 2) Par mesure dabsorbance Que serait une « bonne » longueur donde de travail ? Laquelle choisir ? Site de lac. de Reims Spectre dabsorption du carotène :

138 2) Par mesure dabsorbance Que serait une « bonne » longueur donde de travail ? Laquelle choisir ? Site Chimix Spectre dabsorption du Bleu de méthylène :

139 2) Par mesure dabsorbance Pouvez-vous imaginer quelle est la relation entre la concentration dune solution (c) et son absorbance (A) ?

140 2) Par mesure dabsorbance Pouvez-vous imaginer quelle est la relation entre la concentration dune solution (c) et son absorbance (A) ? Inventer un protocole pour faire une expérience permettant de trouver cette relation.

141 2) Par mesure dabsorbance Échelle des teintes de concentrations connues Mesures de labsorbance de chaque solution

142 2) Par mesure dabsorbance Tracé de A = f(c) Modélisation de la droite obtenue :

143 2) Par mesure dabsorbance Tracé de A = f(c) Modélisation de la droite obtenue : A = k. c

144 2) Par mesure dabsorbance Loi de Beer-Lambert : A = ε(λ).l.c Avec l la longueur de la cuve en cm, c la concentration de la solution en mol.L -1 et ε(λ) le coefficient dextinction molaire en L.mol -1.cm -1

145 2) Par mesure dabsorbance

146 Retour sur lexpérience de la bouteille bleue. Imaginer un protocole pour effectuer létude de la cinétique de la réaction de réduction du bleu de méthylène par le glucose.

147 2) Par mesure dabsorbance Pour obtenir lavancement à partir de la mesure de labsorbance : Forme oxydée bleue Bleu de méthylène B + Forme réduite Incolore BH

148 3) TP : mesure dabsorbance

149 4) Par mesure de pression

150 Réactifs : 0,041 g de magnésium (M Mg =24,31 g.mol -1 ) et 10 mL dune sol. aq. dacide chlorhydrique de concentration 1,0 mol.L -1. Produits : dihydrogène H 2 et ions magnésium Mg 2+. Réacteur : erlenmeyer fermé (250 mL environ) et on mesure la pression à lintérieur.

151 4) Par mesure de pression Vous pouvez trouver les couples mis en jeu et écrire léquation chimique.

152 4) Par mesure de pression Couple Mg 2+ / Mg : Mg e - = Mg

153 4) Par mesure de pression Couple H + / H 2 : 2.H e - = H 2

154 4) Par mesure de pression Équation chimique : 2.H + (aq) + Mg (s) H 2(g) + Mg 2+ (aq)

155 4) Par mesure de pression -Exprimer la quantité de matière n g du gaz formé. Synchronie peut facilement calculer cette quantité pour chaque date.

156 4) Par mesure de pression -Exprimer la quantité de matière n g du gaz formé. Synchronie peut facilement calculer cette quantité pour chaque date. ng= pV/RT = (EA0-EA0 initial ) /(8,31.295) ng= (EA0-1,…).10 -2

157 4) Par mesure de pression -Dresser le tableau descriptif dévolution du système chimique. -En déduire lexpression de lavancement en fonction de n g. -Faire calculer par Synchronie cet avancement x, puis tracer x en fonction du temps.

158 4) Par mesure de pression ÉtatAvt2H + + Mg H 2 + Mg 2+ I (mol)01, , C (mol)X1, x1, xxx F (mol)x6, ,

159 4) Par mesure de pression ÉtatAvt2H + + Mg H 2 + Mg 2+ I (mol)01, , C (mol)X1, x1, xxx F (mol)x6, ,

160 4) Par mesure de pression

161 -Comment pourriez-vous définir la valeur de la vitesse de réaction à partir de cet avancement ? -Pouvez-vous commenter lévolution au cours du temps de cette vitesse ?

162 4) Par mesure de pression -Pouvez-vous expliquer pourquoi la vitesse diminue au cours du temps ?

163 4) Par mesure de pression La consommation des réactifs diminue leur concentration. La concentration est un facteur cinétique, si elle diminue la vitesse diminue. Lorsque la concentration du réactif limitant sannule, la vitesse sannule, la transformation sarrête.

164 4) Par mesure de pression Définition du temps de demi- réaction, t 1/2 = durée au bout de laquelle lavancement a atteint la moitié de sa valeur maximale.

165 4) Par mesure de pression Mesurer le temps de demi-réaction de lexpérience.

166 IV) Interprétation microscopique

167 1) Quest-ce que la température ?

168 Cest une mesure de lagitation microscopique, de lénergie cinétique microscopique.

169 2) Quarrive-t-il lors dune transformation ?

170 Les entités élémentaires sentrechoquent.

171 2) Quarrive-t-il lors dune transformation ? Certains chocs, dits chocs efficaces, donnent lieu à lapparition des produits.

172 2) Quarrive-t-il lors dune transformation ? Un choc est efficace sil a lieu avec suffisamment dénergie.

173 3) Comment les facteurs cinétiques agissent-ils ?

174 Si la température augmente :

175 3) Comment les facteurs cinétiques agissent-ils ? Si la température augmente : augmentation de lénergie cinétique microscopique, donc de lénergie des chocs, donc du nombre de chocs efficaces. La vitesse augmente.

176 3) Comment les facteurs cinétiques agissent-ils ? Si la concentration augmente :

177 3) Comment les facteurs cinétiques agissent-ils ? Si la concentration augmente : augmentation du nombre total de chocs, donc parmi eux du nombre de chocs efficaces. La vitesse augmente.


Télécharger ppt "CINÉTIQUE CHIMIQUE Comment suivre lévolution dune transformation au cours du temps ?"

Présentations similaires


Annonces Google