La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Une conférence Par Pierre Gauthier Psychologue daffaires (GMP) LIDENTITÉ:LE POINT DE VUE DE LA POPULATION.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Une conférence Par Pierre Gauthier Psychologue daffaires (GMP) LIDENTITÉ:LE POINT DE VUE DE LA POPULATION."— Transcription de la présentation:

1 Une conférence Par Pierre Gauthier Psychologue daffaires (GMP) LIDENTITÉ:LE POINT DE VUE DE LA POPULATION

2 JOIE Dêtre parmi des collègues « cliniciens » De mettre la table sur les différents sujets qui seront discutés lors des ateliers De partager mon expérience et connaissances Parler de notre identité professionnelle Parler de la culture de luniforme Défis et enjeux cliniques Succès et attributs de cliniciens qui sont efficaces en situation de traitement

3 LIDENTITÉ: CONSTATS ET OBSERVATIONS SUR LA CULTURE UNIFORME Faire face à la résistance thérapeutique Lalliance thérapeutique: souplesse et flexibilité mais un processus itératif qui demeure rigoureux et qui se mérite Le trauma et lidentité De bonnes pratiques cliniques La clinique aura toujours le dernier mot…

4 UN MOT SUR LIDENTITÉ Pour lhomme lidentité est surtout relié au travail et continue de lêtre même durant la retraite; il y a des différences générationnelles dans les modes dexpression On vit dans une culture où seuls les « X » ont osé mettre sur la table la double identité (séparé le personnel du professionnel) les Y veulent fusionner les deux identités Identité peut aussi dire: la construction narrative de qui nous sommes par rapport à nous mêmes et par rapport aux autres et ce, au travers nos expériences de vie Cest ce qui nous rend unique par rapport aux autres Cest ce qui nourrit ce sentiment de continuité, de connexion aux autres. de ce que nous sommes au travers nos expériences de vie

5 UN MOT SUR LE TRAUMA Une blessure psychologique et physique résultant dune confrontation à un événement sérieux qui temporairement fait éclater notre sens dintégrité à nous en rendre impuissant et aliéné On perd temporairement notre « place » dans le monde; nous perdons notre connexion aux autres; nous perdons notre identité Le premier réflexe: trauma = résistance, on résiste parce quon refuse de lui donner du sens ou de lintégrer

6 UN MOT SUR LE TRAUMA Cest aussi un point tournant dans notre vie, le trauma devient « édifiant » sans quon aie à tremper dans la souffrance « on ne peut pas se définir sans ces expériences, même si on essaie de les exclure » Le deuxième réflexe: trauma = acceptation Le défi clinique est trompeusement simple: faire passer la résistance à lacceptation

7 QUAND CEST PHYSIQUE, CEST PHYSIQUE… Retour sur notre système sympathique et para sympathique Lactivation physiologique La retenu émotionnelle

8 LE POINT DU VUE DUN PSY ORGANISATIONNEL Trauma = vulnérabilité ++ identité Çà ne sen va pas tout seul Trop de choses en causes…(peur de mourir quand tu dégaines) Les premiers 48 heures: agitation corporelle accrue

9 UN ENVIRONNEMENT QUI RENFORCE LE SENS DU DEVOIR ET LAUTOSUFFISANCE Le choix névrotique: Comme le voyeurisme du psy doit être assouvi, ou la compulsion du comptable ou limpulsivité du vendeur ou la sadisme du dentiste, la personne en uniforme veut aussi satisfaire son besoin de protéger et greffer à cela des sentiments dinvulnérabilité…aie! Cest nous autres les plus toughs!

10 UN ENVIRONNEMENT QUI RENFORCE LE SENS DU DEVOIR ET LAUTOSUFFISANCE Groupe assez insulaire, une culture fermée de « loners » On parle rarement à des « outsiders » Psys et intervenants psychosociaux = aveu de faiblesse (doù une sacro-sainte importance accordée à la discrétion et lalliance thérapeutique) Souvent isolé ou en dyade (contraire aux pompiers et militaires)

11 UN ENVIRONNEMENT QUI RENFORCE LE SENS DU DEVOIR ET LAUTOSUFFISANCE Plus grande ouverture chez les jeunes mais barrières générationnelles Environnements internes souvent peu supportant et surtout peu reconnaissant Accroissement du ressentiment public, poursuites et voyeurisme des médias Coupures quils associent comme un geste anti-mission et linfluence politique

12 UN ENVIRONNEMENT QUI RENFORCE LE SENS DU DEVOIR ET LAUTOSUFFISANCE Un environnement qui renforce ce sentiment dinvulnérabilité mais qui le laisse à lui-même dans le renouvellement de son sentiment dengagement Sens de lhonneur et lidentité de protection sont présentes dans les souches motivationnelles professionnelles Mécanismes de défense adaptées: répression, refoulement, déplacement, aplatissement de laffect, humour cynique et « crasse » Cette population représente un défi pour les cliniciens

13 ATTRIBUTS DUNE PERSONNE EN UNIFORME Masculinité Sens de lobservation Saine méfiance Capacité tactique et sens de lurgence Volontarisme Respect pour la chaîne de commandement, loyauté Retenue émotionnelle Pragmatisme Cohérence entre lacte et la parole Auto-suffisance Capitalise sur leurs peurs Intuition résolution de problèmes et discipline Probité personnelle

14 DÉFIS CLINIQUES Cette population représente tout un défi pour les cliniciens et mettent à défi nos propres sentiments didentité professionnelle ( et personnelle?) Aider ces gens à « transitionner » nest pas tâche facile

15 LE POINT DU VUE DUN PSY ORGANISATIONNEL Présence de colère, déprime, sentiments de culpabilité Caractère changeant (cest à ce stade que laide doit se passer) Donc, premiers 48 = Rx physiques intenses, ensuite ce sont les sentiments changeants (parfois violents) Stratégie clinique: support, écoute, éducation, disponibilité, peu prescriptif sauf sur la démarche

16 LE POINT DU VUE DUN PSY ORGANISATIONNEL Risque dun « relapse » au niveau du refoulement si lalliance thérapeute est fragile. (flashbacks rechutes)

17 LE POINT DU VUE DUN PSY ORGANISATIONNEL Ensuite commence le rétablissement graduel; rétablir sa bulle de sécurité sentiments dinsécurité encore à vifs; cest ici que lalliance thérapeutique est la plus vulnérable cela exige du thérapeute: Écoute active Aucune prescriptions « tu me comprends pas… »

18 LE POINT DU VUE DUN PSY ORGANISATIONNEL Des commentaires de cliniciens à ne pas dire ou penser: « Çà me fait penser à ma propre expérience… » « Aie! Cest fini…move on » « Arrête de tinquiéter avec çà tu vas reprendre le gun assez vite » Tu vas voir çà va passer!

19 LE POINT DU VUE DUN PSY ORGANISATIONNEL Des commentaires de cliniciens à répéter: « Hum hum… » As-tu des préférences sur certains aspects de la démarche? Élabore ! « Je suis avec toi pour taider à traverser une transition difficile » Si tu veux je peux taider dans différentes étapes, pis à chaque étape on fait le point sur la transition puis on peut aussi se mesurer « Silence et écoute » « Reflet : « oui cest comme si ces flashbacks là ne font toujours pas de sens pour toi. Comme sil ny avait pas de leçons à tirer de cela? « Je veux bien comprendre…peux tu revenir sur une chose que tu as dite »

20 LE POINT DU VUE DUN PSY ORGANISATIONNEL Des commentaires ou pratiques de cliniciens à répéter: Aider à valider et normaliser les sentiments (i.e movere) Jamais dépasser la vitesse du client Care sans réciprocité, vous représenter un lien de continuité et une opportunité de reconnexion Soyez assez intelligents pour savoir où vous ne lêtes pas!

21 LIDENTITÉ: CONSTATS ET OBSERVATIONS On semble apprécier des intervenants qui démontrent les attributs suivants: Empathie précise mais non interprétative (pas de familiarisation ou de « bonding » prématuré) Authenticité: spontanéité, tact et jamais sur la défensive Disponibilité: livre aussi sur les promesses faites Respect: « Je te respecte comme assez adulte pour accepter ce que je pense, ressent et dis comme professionnel de la santé », formalisme et respect du grade, non prescriptif Pragmatique et centré sur la résolution de problème et centré dans le temps avec des objectifs clairs et un plan daction « exécutable » Lhumour

22 SYNTHÈSE DES ATTRIBUTS CLINIQUES ASSOCIÉS AU SUCCÈS THÉRAPEUTIQUE Établir ses limites au départ Souplesse, fermeté et structure Empathie ciblée


Télécharger ppt "Une conférence Par Pierre Gauthier Psychologue daffaires (GMP) LIDENTITÉ:LE POINT DE VUE DE LA POPULATION."

Présentations similaires


Annonces Google